articles

ARTICLES

mardi 20 février 2018

Olivier Le Clainche, alias "Kendal Breizh" : Résistant antifasciste a été tué par Erdogan allié de Daech

Olivier Le Clainche, combattant anti Daech tué par Erdogan
lors d'un bombardement à Afrin en Syrie
Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 20/02/2018














LIRE : Turquie: Erdogan prépare une invasion contrerévolutionnaire de la Syrie


Olivier Le Clainche, que ses camarades de combat, appelaient "Kendal Breizh" a été tué le 10 février 2018 à Afrin par l'armée d'Erdogan allié à Daech lors d’un bombardement.



#OlivierLeClainche aka #KendalBreizh #résistant #libertaire #égaliste #antifasciste #NoPasaran #NoRibaSaran tué à #Afrin #Syrie par les milices #ribanazis de #Erdogan
Il était membre
#BrigadesInternationales #YPG VS #TimberSycamore #Turquie#DefendAfrin https://t.co/pyDhROUODx
— Yanick Toutain (@YanickToutain) 20 février 2018
Il avait  choisi de combattre l’ignominie, la barbarie, le fascisme. Cet homme aimait trop l'Humanité pour laisser faire les vautours.
Il avait rejoint le combat des Kurdes contre Daech en Syrie pour toutes ces raisons.
Il n'était pas Kurde, il était Breton.



Ce Breton était internationaliste. Il se sentait Terrien avant d'être Français, avant d'être Breton, avant d'être Kurde.


"Naturellement, Olivier Le Clainche s’était intéressé à la cause des Kurdes, à la fois engagés contre Daech et subissant les attaques de la Turquie. « Il était très ouvert sur le monde, curieux des cultures. Il avait aussi une faculté pour apprendre les langues étrangères », raconte encore Gaël Robin qui se souvient qu’Olivier Le Clainche avait été à l’origine d’une Coordination pour une Bretagne indépendante et libertaire." Ouest France



Terrien, comme tous les véritables révolutionnaires, il était sensible aux victimes de la barbarie partout à travers le monde.
Che Guevara avait dit :
"Surtout, soyez toujours capables de ressentir au plus profond de votre cœur n'importe


quelle injustice commise contre n'importe qui, où que ce soit dans le monde. C'est la plus belle qualité d'un révolutionnaire."



Il a considéré qu'il serait le plus utile en étant auprès des révolutionnaires kurdes qui combattent Daech en Syrie.
Il s'est engagé auprès du YPG, Unités de protection du peuple kurde en juillet 2017.



"« Le projet des Kurdes, une société politique de démocratie directe, libertaire, pour les droits sociaux et respectant parfaitement l’égalité entre les hommes et les femmes, l’a intéressé. Il a vu là-bas cette révolution qui était menacée », estime Ronan, l’un des responsables de l’association des Amitiés kurdes de Bretagne. Mais de là à choisir de s’y engager les armes à la main, alors que des brigades civiles, par exemple pour reconstruire des bâtiments, sont aussi déployées sur le terrain, il y a un très long chemin à parcourir.
« C’était son choix de vie, mais Olivier n’était pas une tête brûlée et il n’était pas déséquilibré. Il a voulu défendre les Kurdes contre la barbarie. Il a voulu aller au bout de ses convictions », confie encore Ronan en expliquant que les Kurdes, face à des volontaires étrangers, prennent le temps de bien évaluer leur motivation et les mettent en gardent contre les risques encourus. « Peut-être avait-il estimé avoir fait le tour de ses engagements militants ici. Avec les Kurdes, il avait trouvé une révolution qui correspondait à ses idées », ajoute Gaël Roblin" Ouest France
Il choisissait à chaque fois d'être présent, là où le combat antifasciste avait le plus besoin de lui.
Il a d'abord fait partie des troupes antifascistes contre Daech pour libérer Raqa et Deir Ezzor.
Dès qu' Erdogan a commencé à bombarder Afrin, Olivier s'était rendu là bas.
"C'était pour lui, davantage qu'une lutte pour la minorité kurde, une lutte pour les droits humains, la liberté et la démocratie" dit de lui Ronon Le Louarn, trésorier de l'association Amitiés kurdes de Bretagne

 Olivier Le Clainche est un camarade que je ne connais pas mais il est notre camarade parce que nous participons au même combat contre le fascisme et pour la sauvegarde de l’Humanité solidaire.
C’était un véritable humain, un antifasciste humaniste égaliste qui combattait, pour sauver l'humanité de la barbarie Daech mis en place par les USA sous le code Timber sycamore.
Cette barbarie inventée pour sauver le capitalisme mondial.
Olivier Le Clainche, ce véritable humaniste donne espoir en l'humanité. Choisir de risquer sa vie pour sauver l’humanité du fascisme.
Il a vécu une courte vie mais une vie d'Humain solidaire.

LA TERRE EST NOTRE PATRIE NOUS VAINCRONS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire