articles

ARTICLES

mardi 6 février 2018

#Nonàlasélection Peu de lycéens et étudiants #grèvedu6février à #LeHavre L'UNEF et L'UNL ne peuvent mobiliser en faisant la propagande de Lecoq député PCF pro centrale à charbon

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 06/02/2018

LIRE :

Université Macron = Université des patrons. Il faut une révolution pédagogique


#NonÀlaSelection Les mobilisations de la jeunesse c'est pour prendre le pouvoir et donc d'abord pour la révolution pédagogique


Aujourd'hui, une grève et des manifestations sont organisés un peu partout en France pour dénoncer les réformes du Bac et de l'entrée à l'Université qui va aggraver encore plus la sélection sociale à la fac.

Les syndicats de professeur se joignent au mouvement des jeunes commencé le 1 février et appellent à faire grève aujourd'hui.

"Mardi 6 février, les professeurs de lycées sont appelés par plusieurs syndicats à descendre à nouveau dans la rue. Dans leur viseur, les différentes réformes du bac et de l’enseignement supérieur, qui dégradent selon eux le droit des lycéens et leurs propres conditions de travail.

"Les revendications sont nombreuses car les attaques sont conjointes." Julie Le Mazier, militante Sud Education dans le Val d’Oise, sera de la partie ce mardi. Parmi ses revendications figure notamment le retrait du plan étudiant – ou projet de loi relatif à l’orientation et à la réussite des étudiants – portant sur la réforme de l’admission post-bac (APB). Ce texte, déjà adopté par l’Assemblée et qui doit être examiné au Sénat cette semaine, n’est autre qu’une "forme de sélection à l’université" selon le syndicat. Elle va de pair avec la réforme du bac", envisagée par le rapport Pierre Mathiot rendu le 24 janvier dernier, poursuit Julie Le Mazier. Ces deux textes participent d’une même logique : trier socialement les élèves", explique-t-elle. "" LCI

LE HAVRE TRÈS PEU DE LYCÉENS ET ÉTUDIANTS


Le 1er février presque toutes les grandes villes de France étaient mobilisées mais pas Le Havre pourtant étiquetée "capitale de la grève" à l'époque du mouvement contre la loi travail.

#NonÀlaSelection Les mobilisations de la jeunesse c'est pour prendre le pouvoir et donc d'abord pour la révolution pédagogique


AU Havre, l'UNEF le principal syndicat étudiant à l'Université mobilisait pour aujourd'hui.




A 10H à Franklin, devait donc commençait une manifestation réunissant les étudiants, les lycéens et les profs.
Je m'attendais donc à une grosse manifestation.
Mais c'était oublier qu'au Havre, les mobilisations de jeunes sont depuis plusieurs années toujours pourries par le PCF qui garde le contrôle.
Il y avait maximum 40 personnes devant Franklin à 10H05 (l'heure à laquelle je suis arrivée)









Parmi les lycéens mobilisés, il y avait des lycéens de François 1er, de Jules Siegfried et de Claude Monet.
Ce qui est bien peu sur les 16 lycées que compte la ville du Havre.
Et en proportion, il y avait beaucoup de drapeaux JC (Jeunes Communistes) et quelques drapeaux UNEF (syndicat étudiant réformiste). C'est un scandale qui s'aggrave de plus en plus. Depuis 2010 la méthode PCF JC pour écoeurer les jeunes est de mettre de plus en plus de drapeaux sectaires.
En discutant avec eux, j'ai appris que des lycéens de l'UNL (syndicat lycéen) étaient présents.
C'est une lycéenne de l'UNL qui m'a dit que :
"peu de professeurs faisaient grève et que donc les lycéens se rendaient à leurs cours".

Quelques lycéens avaient des panneaux avec des revendications et non juste des drapeaux propagandistes pour l'UNEF l'UNL et JC.
Un lycéen tenait un panneau où il était noté :
"POUR LES RICHES DES COUILLES EN OR
POUR LES PAUVRES DES NOUILLES EN OR."

Un autre jeune portait une pancarte indiquant  :
"NON A LA SÉLECTION DANS LES UNIVERSITÉS
A LA SÉLECTION DU GOUVERNEMENT"




LE PCF A TUÉ LA MOBILISATION
DES JEUNES AU HAVRE



Pourquoi alors dans la capitale de la grève y-avait --il si peu de jeunes ?

Nous avons une partie de l'explication en regardant l'article de Paris Normandie d'aujourd'hui.

L’Unef prône la « riposte unitaire »

Nous apprenons que l'UNEF et l'UNL font carrément la propagande de Jean Paul Lecoq, le député PCF qui défend la centrale à charbon du Havre depuis des années et qui faisait l'objet d'un article de Paris Normandie récemment parce qu'il œuvrait pour la préservation de cette centrale qui pollue tout le Havre, développe des maladies chez les enfants mais aussi les adultes et tue tous les ans des personnes.

LIRE MON ARTICLE :

Centrale à charbon du Havre : PC, PS, CGT, Edouard Philippe main dans la main pour sauver la machine à tuer

Sur le facebook de l'UNEF Le Havre, on a carrément un tract pour leur meeting avec Jean-Paul Lecoq.







Et l'UNEF nationale est mouillé dans la magouille.
Cette fois ci le PCF n'a pas seulement manipulé l'UNEF locale. Ils sont passés au cran supérieur.

"Le bureau national de l’Union nationale des étudiants de France (Unef) a choisi d’organiser son séminaire en Normandie, plus précisément dans l’agglomération havraise, en l’occurrence à Harfleur à la Forge, samedi et dimanche. Une rencontre à laquelle ont participé une centaine d’étudiants venus de toute la France, avec cependant une forte proportion de Rouen et du Havre (où l’Unef compte cent cinquante adhérents sur une population étudiante de six mille cinq cents étudiants)." Paris Normandie

Comment voulez-vous mobiliser des jeunes qui sont majoritairement pro écologie en vous alliant avec celui qui depuis des années soutient une des pires centrales à polluer de France.
Et cela, le PCF le fait main dans la main avec Édouard Philippe ex maire du Havre maintenant Premier Ministre de Macron ?




LES JEUNES DE L'UNEF ET DE L'UNL DOIVENT CESSER DE SE FAIRE MANIPULER PAR LE PCF
IL FAUT CONSTRUIRE UNE VÉRITABLE COORDINATION AVEC
DES DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES 1 POUR 25


On ne peut parler d'autonomie des jeunes si on ne les incite pas à s'organiser en coordination.
En véritable coordination, c'est-à-dire avec des délégués révocables.
Le PCF comme à l'époque de la loi travail empêche la mobilisation de la jeunesse.
Ces militants PCF de la Formoisie craignent les jeunes comme les pauvres car ils sont naturellement révolutionnaire.
Alors ils manipulent les organisations de jeunes. Au Havre, le PCF manipule complétement l'UNEF et l'UNL qui sont les deux syndicats principaux étudiants et lycéens.
Les membres de l'UNEF ne sont pas capables de demander à leurs camarades étudiants de se choisir des représentants 1 pour 25 et de rédiger leurs propres revendications, il faut qu'ils suivent Jean-Paul Lecoq et toute la clique PCF qui détruisent depuis des années leur avenir sur Terre en défendant la centrale à charbon et le nucléaire !!!!!
Leurs camarades étudiants et lycéens doivent se méfier sacrément d'eux après le meeting avec Lecoq à Harfleur samedi, 3 jours avant la mobilisation !
Comment faire confiance à des jeunes qui s'allient avec des destructeurs de Terre ?

Les Assemblées générales où les plus timides ne parlent pas, où se sont toujours les mêmes qui monopolisent la parole, les mêmes qui sont intégrés au sein d'organisations formoises et infiltrés par les PCF ou le NPA et qui empêchent que d'autres propositions plus révolutionnaires soient votées n'ont plus lieu d'être.
Il suffit que les jeunes se réunissent par 25 et se choisisse un délégué en qui ils font confiance. Le comité de 'l'Université du Havre réunira tous les délégués de base révocables qui auront préalablement discutés avec leur délégateurs pour défendre leurs revendications.

LIRE :

Projet de panstitution mondiale (version 1.6.3) (liste de règles rendant illégales toutes constitutions antérieures et ultérieures)
























Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire