articles

ARTICLES

samedi 16 février 2019

#ActeXIV Urgent : construire un gouvernement du peuple #GouvernementRévocableQuiVote avec des délégués révocables

Acte14 manifestation au Havre l'après midi
Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
16/02/2019














Le mouvement des Gilets Jaunes ne s’essouffle pas.
14 semaines de mobilisation et nous sommes toujours aussi nombreux dans toutes les villes de France.
Les gens crient "Macron Démission". Ils l'écrivent sur leurs Gilets Jaunes, sur des panneaux.
Au passage de gendarmes armés, nous avons scandé à un moment dans la manifestation au Havre "les terroristes sont à l'Elysée".

 
Les gens qui manifestent aspirent à l'Humanocratie mais ne sautent pas le pas.
Ils n'ont pas choisi de délégués révocables 1 pour 25.
Mais ils ne veulent plus participer aux élections...
L'idée de rendre chaque ministre révocable par 2 millions de délégateurs passe de mieux en mieux
dans les mini-débats pendant et avant la manif. L'idée de ministres Jeunes était même soutenue par deux responsables sécurité des bus.
Sans délégués révocables, il ne peut y avoir de pouvoir du peuple...
Sans délégués révocables, le mouvement des "gilets jaunes" sera un mouvement social de plus, une soupape à l'oppression capitaliste jusqu'aux prochaines élections présidentielles où la grande majorité des Français se feront une fois de plus "avoir" par le système de la démocratie esclavagiste qui met au pouvoir ses "représentants". Des "représentants de la bourgeoisie" qui aggravent chaque année qui passe le couvercle carbone par leurs mesures en faveur des criminels écologiques, qui chaque année qui passe aident un peu plus les terroristes à prospérer, qui chaque année qui passe tuent des SDF, des misèreux qui ne peuvent pas se soigner, qui tuent un peu plus d'Africains par une politique en faveur des patrons esclavagistes français qui paient 50€/mois, un salaire qui ne permet pas de manger plus de 1 repas par jour !

Nous avons la responsabilité historique d'en finir avec ces dirigeants criminels et de mettre à la place les personnes les plus responsables, les plus altruistes (la révocabilité sélectionne les personnes de confiance qui ne sont pas des baratineurs hypocrites).





Il est possible de virer Macron et de mettre un gouvernement du peuple à la place. Les deux faisant partie du même processus. Un million de délégués de base désignés par 25 millions de Français suffisent pour virer Macron en toute légitimité.




Les jeunes aussi auront leur ministre. Ce sont eux qui vont le plus subir le réchauffement climatique, le chomage et la misère.... Ils doivent donc avoir aussi leurs représentants !
Voici le panneau que nous avons montré dans la manifestation de ce matin.

vendredi 15 février 2019

#FridaysForFuture #GrevePourLeClimat : chaque groupe de 2M de jeunes doit désigner son ministre révocable pour imposer des Tickets Rationnement Carbone #TRC

Par Julie AMadis
et Yanick Toutain
#IpEaVaEaFaF
15/02/2019

Les jeunes sont l'espoir de sauver l'humanité. Il faut qu'ils s'organisent, qu'ils prennent leur pouvoir pour désigner des délégués révocables jeunes responsables (à partir de 7 ans !) qui prendront des mesures pour sauver notre planète.

La première urgence pour sauver la Terre n'est pas de faire des réclamations à des criminels écologiques qui devraient être jugés pour leurs crimes !
L'urgence est que les gens responsables prennent le pouvoir.
Il faut donc d'urgence passer à l'humanocratie pour donner le pouvoir aux plus responsables et éthiques d'entre les Terriens ! Et donc donner un pouvoir EGAL aux jeunes ! Qui sont plus responsables à partir de 7 ans que la majorité des adultes de Terre du Nord.
La révocabilité empêche les malhonnêtes de gouverner !
Il faut donc des délégués révocables partout dans le monde



Les jeunes veulent sauver la Terre.
Ils refusent de fermer les yeux devant la catastrophe climatique qui commence et risque de détruire toutes les espèces vivantes sur Terre.
Une catastrophe climatique sont les responsables criminels écologiques sont les adultes des classes spoliatrices Bourgeoisie, Innovoisie, Formoisie.

"Les riches polluent, détruisent la planète puis font des plans sur la comète pour vivre
sur des exo-planètes quand la notre deviendra inhabitable.

En 42 ans, le capitalisme a anéanti 6 espèces animales sur dix (parmi les vertébrés).


Alors que les pressions humaines sur l’environnement ne cessent de s’aggraver, plus de la moitié du vivant, parmi les vertébrés, a disparu ces quarante dernières années. C’est sur ce nouveau constat alarmant que s’ouvre la onzième édition du rapport « Planète vivante », un vaste bilan de santé de la Terre et de sa biodiversité, publié jeudi 27 octobre par le Fonds mondial pour la nature (WWF) Le Monde"
Et en 15 ans, les capitalistes ont aggravé le couvercle carbone empêchant les photons de quitter la Terre, de 36 % (on est passé de 6400 millions de tonnes de carbone en 97 à 8700 millions de tonnes de carbone en 2012).
Ils dégagent 8700 millions de tonnes de carbone par an (usage énergies fossiles) (source Centre américain d'analyse de l'information relative au gaz carbonique, chiffre repris par Stephen Emmott dans "10 MILLIARDS")

Les capitalistes sont des criminels écologiques. Ils ont détruit l'humanité.

 Les jeunes étaient mobilisés aujourd'hui pour la planète.
Ce mouvement "Fridays for Future" initié par Greta Thunberg, une suèdoise de 15 ans il y a 6 mois a pris de l'ampleur et mobilise maintenant de plus en plus de pays dans le monde. En Belgique, par exemple, le 24 janvier ils étaient 35000 jeunes dans les rues pour le climat et 14000 hier.

Aujourd'hui dans plusieurs villes du monde des jeunes ont manifesté contre leurs gouvernements capitalistes criminels écologiques.

A LONDRES

A BRUXELLES



DANS 40 VILLES EN ALLEMAGNE




EN FRANCE


 Devant le ministère de l'écologie, des lycéens et des étudiants manifestent pour le climat

LES JEUNES DOIVENT PRENDRE LEUR POUVOIR POUR SAUVER LA TERRE ET DESIGNER DES DELEGUES REVOCABLES



La première urgence pour sauver la Terre n'est pas de faire des réclamations à des criminels écologiques qui devraient être jugés pour leurs crimes !

L'urgence est que les gens responsables prennent le pouvoir.

La démocratie ne donnera jamais la place à ceux qui veulent sauver la Terre.
La démocratie est le système des esclavagistes, 21000 propriétaires d'esclaves décidant pour 400000 esclaves ....
Elle est aussi le système des criminels écologiques....


Il faut donc d'urgence passer à l'humanocratie pour donner le pouvoir aux plus responsables et éthiques d'entre les Terriens ! Et donc donner un pouvoir EGAL aux jeunes ! Qui sont plus responsables à partir de 7 ans que la majorité des adultes de Terre du Nord.
La révocabilité empêche les malhonnêtes de gouverner !
Il faut donc des délégués révocables partout dans le monde

Il faut donc d'urgence passer à l'humanocratie pour donner le pouvoir au plus responsable et éthique d'entre les Terriens !






Et les jeunes doivent aussi avoir leurs représentants car ce sont eux qui subissent les conneries des générations précédentes !


Imposer des Tickets Rationnement Carbone permettra d'empêcher les criminels écologiques de continuer leurs crimes !


Seuls des TRC Tickets Rationnement Carbone permettraient d'empêcher les pollueurs de continuer à détruire notre planète.
Les Tickets Rationnement Carbone intègre la limite de droit à polluer, l'extrème limite de ce que l'océan peut supporter comme carbone.


 1.8 kg de carbone de CO2 par jour par Terrien, c'était l'extrême limite de ce que chaque Terrien pouvait émettre. La Terre ne pouvait supporter davantage.Dépasser ce seuil augmentait la teneur en CO2 dans l'atmosphère et déclenchait un effet couvercle, un effet cocotte minute qui bloquait les photons.
La Terre reçoit 1367 joules par m² à la seconde (1367 W m - 2) de la part du Soleil.La Terre restait vivable pour nous les Humains que si une énergie équivalente était évacuée ( si 1367 J étaient ré-émises dans toutes les longueurs d'onde)Dans le cas contraire, on se retrouve avec une cocotte minute dont un imbécile bloquerait la soupape, avec une casserole dont le couvercle est bloqué par un imbécile. Monsyte

TICKETS DE RATIONNEMENT :Droit à polluer limité définitivement à 1 kg de carbone par Terrien et par jour.



Limiter la consommation de carbone par terrien à 1.8 kg par jour par des tickets rationnement carbone.
Si quelqu'un veut consommer plus, il devra acheter des tickets à un Terrien consommant moins que 1,8 Kg par jour.

Tribune pro fausse taxe carbone : depuis 2015, Matthieu Orphelin leader du combat contre les tickets rationnement carbone #TRC #CRT

 

Les jeunes sont l'espoir de sauver l'humanité. Il faut qu'ils s'organisent, qu'ils prennent leur pouvoir pour désigner des délégués révocables jeunes responsables (à partir de 7 ans !) qui prendront des mesures pour sauver notre planète.

jeudi 14 février 2019

Tribune pro fausse taxe carbone : depuis 2015, Matthieu Orphelin leader du combat contre les tickets rationnement carbone #TRC #CRT

Tribune dans le Figaro de 86 députés avec Matthieu Orphelin

Par Julie Amadis
et Yanick Toutain
#IpEaVaEaFaF
14/02/2019



Matthieu Orphelin, c'est le complice de Hulot et Fabius pour ne pas payer aux Africains la vraie taxe carbone


Les 82 Mds € par an que la France doit à l'Afrique c'est ça la véritable explication de leur tribune bidon.

La vraie taxe carbone c'est la France et les pays pollueurs qui doivent des milliards aux pays vertueux écologiques : la Franceàfric vole 82Mds€ par an de tickets rationnement carbone impayés à l'Afrique


A LIRE :

Carburants TVA +Taxe TICPE : la vraie taxe carbone pour l’essence, Macron la vole aux Français sans la reverser aux Africains



Comment pondérer l’évaluation de l’empreinte carbone ?

 

Carburant : La taxe Macron une fausse "taxe carbone" mais vrai cadeau aux multinationales. Il faut une vraie taxe carbone versée aux pays pollués selon le principe #pollueurpayeur #polluépayé #PolluterPays #PollutedPaid et un fonds d'assurance mondial climat

UNE TRIBUNE POUR UNE FAUSSE TAXE CARBONE QUI EPARGNE LES PLUS RICHES PLUS GROS CRIMINELS ECOLOGIQUES


Matthieu Orphelin député hulotiste infiltré chez LREM et qui est resté député LREM quand Nicolas Hulot est parti du gouvernement vient avec 85 autres députés faire un camouflage sur une pseudo taxe écologique pour empêcher les Tickets Rationnement Carbone.


Après avoir comparé la France avec la Colombie-Britannique, une province du Canada qui a instauré une fausse taxe carbone, les députés proposent une nouvelle  "fiscalité carbone".


Un sondage nous apprend que, sept ans après sa mise en œuvre, on comptait deux fois plus de personnes favorables à la hausse de La fiscalité sur l'énergie que de défavorables.Ce sondage n' a pas été réalisé en France mais en Colombie- Britannique, une province du Canada qui a instauré une taxe carbone (donnant un prix aux émissions de CO2) depuis 2008 (« Canadian Public Opinion on Climate Change», The Environ ics Institute 1 and David Suzuki Foundation, 2015). Comment s'explique ce soutien massif à une politique publique qui, dans notre pays, a cristallisé des tensions accumulées depuis des décennies et nourri le sentiment d'injustice fiscale et d'abandon de la France rurale ? Si les habitants de cette province canadienne soutiennent cette hausse de la fiscalité, c'est que leurs gouvernants ont su la rendre juste. 

Le modèle de ces députés d’extrême centre, c'est une province du Canada.
Or le Canada est un des pires pays criminels écologiques, bien devant la France !

Une étude comparant les émissions par habitant selon les pays classe le Canada troisième plus gros pollueur.


"Le Canada occupe le troisième rang mondial des pays contribuant le plus au réchauffement climatique par habitant, révèle une étude menée par des chercheurs de l’Université Concordia.
L’étude, durant laquelle les chercheurs ont analysé de centaines de bases de données, permet de calculer exactement comment chaque pays est coupable du réchauffement planétaire. «La méthode que nous avons utilisée est nouvelle et unique, explique Damon Matthews, le professeur qui a dirigé l’étude. Pour une première fois, nous avons réussi à calculer les émissions polluantes selon leur durée de vie dans l’atmosphère. Par exemple, le CO2 perdure des centaines d’années, tandis que le méthane reste seulement 10 ans».
Lorsqu’on divise la contribution de chaque pays au réchauffement en fonction de sa population, le Canada fait piètre figure, déplore M. Matthews. Parmi les 20 plus grands émetteurs per capita, 7 pays développés occupent les premières places; le Canada arrive au troisième rang, derrière l’Angleterre et les États-Unis."
(source
Ensuite ce qui frappe le lecteur écologiste honnête (donc révolutionnaire) dans cette tribune, c'est l'importance que ces députés donnent aux sondages d'opinion concernant la taxe carbone.
Ils ne donnent aucun chiffre concernant les émissions carbone, par contre ils nous parlent de sondages favorables à "leur fiscalité carbone"....
Leur objectif n'est clairement pas de sauver la planète !

Ils veulent que l'on croit qu'ils sont écologistes et qu'ils ont fait quelque chose pour la planète alors qu'ils sont un groupe de criminels écologiques, qui cherchent tous les moyens à ne pas faire "payer" les plus gros criminels écologiques" !
En quoi consisterait leur fiscalité carbone. Quelques éléments dans leur tribune nous permettent de deviner que ce sont les propriétaires immobiliers qui une fois de plus recevraient des aides !


"C'est, parmi d'autres, un outil efficace pour faire évoluer les décisions d'investissement, favoriser les comportements vertueux, donner un avantage aux véhicules ou aux chaudières qui consomment peu ou pas d'énergies  fossiles, et répondre à l'urgence climatique. Un outil efficace qui a été accompagné, en France, d'aides pour inciter nos concitoyens à investir dans des équipements plus écologiques, et en particulier les ménages modestes. Le dernier dispositif en date permet à ces derniers d'acquérir une chaudière performante pour 1 euro seulement. Mais cela n'est pas Suffisant. "

Ils donnent l'exemple de la "chaudière performante".

Les pauvres en France, ne sont pas propriétaires de leur logement.
Nous sommes 39,9% à être locataires (INSEE 2017)


De plus, à aucun moment, la tribune ne parle de l'avion.
Un trajet en avion pollue énormément !
Et les plus riches en France, la base électorale d'Emmanuel Macron et des députés LREM de cette tribune prennent l'avion pour des voyages d'affaires, pour des vacances ....
La première fausse "taxe carbone" de Macron ne pas taxer le kérosène !
Voici une comparaison intéressante d’émissions carbones entre un voyage d'une famille française à Barcelone en voiture et un voyage à New York en avion :
Prenons l'exemple d'une famille de quatre personnes part en vacances. Elle hésite à partir à New-York en avion ou à Barcelone en voiture. Dans les deux cas, le voyage durera un peu moins de huit heures. Faisons le calcul, niveau énergie d'abord.
En avion, les quatre personnes consommeront 14 litres de kérosène pour 100 km – on vient de le voir, 3,5 l de moyenne par personne, 3,5 x 4 donne 14 litres. La voiture consommera cinq litres pour 100 km.
Niveau pollution maintenant. 90 g de CO2 par km et par personne pour l'avion, soit 360 g par km pour les quatre membres de la famille, tandis que pour la voiture, 120 g de CO2 par km. Au final, on obtient pour notre famille:
- NYC en avion 1750 litres de kérosène et 4500 kilos de CO2.
- Barcelone en voiture: 90 litres d'essence et 216 kilos de CO2.
Le trajet pour New York et retour en avion nécessite 20 fois plus d'énergie et pollue 20 fois plus qu'un aller-retour en voiture pour Barcelone.
Pourquoi une telle différence? Parce qu’ila sont quatre dans la voiture au lieu de 1,5 en moyenne mais surtout parce que même si le temps de trajet est le même, le nombre de km n'est pas du tout équivalent! Notre famille va parcourir 12’500 km pour faire l'aller-retour jusqu'à NYC alors que le trajet aller-retour pour Barcelone représentera 1800 km.
L'avion nous permet aujourd'hui de parcourir des milliers de km en quelques heures et pour pas cher. Mais ces milliers de km ont des conséquences environnementales considérables.(
https://www.rts.ch/decouverte/sciences-et-environnement/environnement/6801224-pourquoi-voyager-en-avion-n-est-pas-bon-pour-la-planete-.html).
4,5 tonnes de CO2 émises par cette famille pour leur voyage de membres criminels de la strate des Parasites c'est 1,2 tonnes de carbone... et donc le paiement d'une vraie taxe carbone inclurait un surcoût de 1 euro le kilo de carbone Leur voyage coûte 1200 euros de plus
Les signataires de cette tribune non seulement ne connaissent rien au dossier mais, malgré cela cherchent à nous faire passer des vessies pour des lanternes.... En réalité ils préparent le terrain pour Macron, pour qu'il puisse réinstaurer une nouvelle fausse taxe carbone. Un taxe sans tickets de rationnement carbone et qui va en réalité protéger les plus riches pour qu'ils ne payent pas ce qu'il devrait payer avec une vraie taxe carbone....
Ces députés veulent utiliser le grand débat, la farce de Macron, pour faire passer une nouvelle mesure pour une fausse fiscalité carbone.


"Mais, plutôt que d'abandonner cet outil nous voulons continuer le débat entamé avec les citoyens dans le cadre du grand débat national pour construire tous ensemble une fiscalité qui soit à la fois écologique juste et lisible."


SEULS DES TRC (TICKETS RATIONNEMENT CARBONE) EMPÊCHERONT LES CRIMINELS ÉCOLOGIQUES DE CONTINUER A DÉTRUIRE LA PLANÈTE

 La Terre est quasiment complètement détruire.
L'actualité avec la vague de froid aux USA nous le montre.
Le scénario du film "le jour d'Après" est en train de se réaliser.
Il faut donc sauver le bateau Terre et toute l'Humanité.

Il faut donc d'urgence des mesures écologistes fortes.
Remplacer toutes les énergies par du renouvelable.
Stopper toutes les énergies carbone.
Et mettre en place les Tickets rationnement carbone


Seuls des TRC Tickets Rationnement Carbone permettraient d'empêcher les pollueurs de continuer à détruire notre planète.
Les Tickets Rationnement Carbone intègre la limite de droit à polluer, l'extrème limite de ce que l'océan peut supporter comme carbone.


 1.8 kg de carbone de CO2 par jour par Terrien, c'était l'extrême limite de ce que chaque Terrien pouvait émettre. La Terre ne pouvait supporter davantage.Dépasser ce seuil augmentait la teneur en CO2 dans l'atmosphère et déclenchait un effet couvercle, un effet cocotte minute qui bloquait les photons.
La Terre reçoit 1367 joules par m² à la seconde (1367 W m - 2) de la part du Soleil.La Terre restait vivable pour nous les Humains que si une énergie équivalente était évacuée ( si 1367 J étaient ré-émises dans toutes les longueurs d'onde)Dans le cas contraire, on se retrouve avec une cocotte minute dont un imbécile bloquerait la soupape, avec une casserole dont le couvercle est bloqué par un imbécile. Monsyte

TICKETS DE RATIONNEMENT :Droit à polluer limité définitivement à 1 kg de carbone par Terrien et par jour.



Limiter la consommation de carbone par terrien à 1.8 kg par jour par des tickets rationnement carbone.
Si quelqu'un veut consommer plus, il devra acheter des tickets à un Terrien consommant moins que 1,8 Kg par jour.


Les Français récupéreraient 120.6 Md€ en Ticket rationnement carbone.
Cet argent ne leur est pas versé actuellement.
Une vraie Taxe carbone est donc favorable aux pauvres en France.
Et aux habitants des pays du Tiers Monde, qui n'émettent quasiment pas de carbone et subissent les conséquences du réchauffement climatique !

Les doivent RENVERSER les GVTs qui ne repartent pas avec € dette #Fabius#COP21@M_Orphelin



Stopper le racket fiscal des capitalistes, c'est verser 104,34Mds€ de taxe carbone aux pays non pollueurs et rendre aux Français 120,36 Mds€

LA FRANCE DE MACRON-HOLLANDE-SARKOZY NE PAYE PAS LES TICKETS RATIONNEMENT CARBONE


"Mais il faut maintenant intégrer les droits à émettre du carbone dans l’océan. En effet, les 67 186 638 Français ont (encore) un droit à stocker 1,8 kg de carbone par jour dans l’océan.
Si l’on multiplie de « droit à empreinte carbone océanique » par le nombre de Français, on trouve 44,17MtC
(sur un total de 142,5MtC effectivement émises localement et par les importations)
(Chaque Français adulte devrait recevoir 54,6€/mois de tickets rationnement carbone et de façon progressive 5,46€/mois à partir de 7 ans, etc. jusqu’à 14 ans)

Sur donc, le montant de 142,5Mds€ de taxe carbone à verser, la France se ferait rembourser 44,17Mds€
Et le reste à payer serait donc 98,33Mds€.
C’est ce montant qui est le solde de taxe carbone que la France devrait payer.
On peut remarquer ici que ce ne seraient que 38,16 Mds€ qui seraient individuellement versé à
chaque Français à partir de 14 ans (et de façon pondérée de 7 à 13 ans), et que le reste de la soustraction 44,17-38,16=6,01Mds€ serait affecté au « fonds national d’assurance climatique ».
De la même façon que le montant de la « taxe production non locale » (59,8Mds€) serait affecté au « Fonds Mondial d’Assurance Climatique »

On voit donc que la France a volé l’humanité en conservant pour elle-même ces 98,33Mds€ qui forment la plus grande partie du racket fiscal TVA
98,33Mds€ de TRC (à payer hors de France) c’est 43,75 % du montant 224,7Mds du racket fiscal (TICPE+TVA)"

Vraie taxe carbone Taxer les humains parasites qui émettent 5,2 kgC/j en leur versant seulement 1,8 kgC/j tickets rationnement carbone


VRAIE TAXE CARBONE TAXER LES HUMAINS "PARASITES" QUI ÉMETTENT 5.2 KG/J EN LEUR VERSANT SEULEMENT 1.8 KGC/J TICKET RATIONNEMENT CARBONE

Les pays riches sont criminels écologiques. Leurs émissions de CO2 par habitant est bien au dessus de l’extrême limite de ce que l'océan peut accepter ! Ce sont les habitants appartenant aux classes spoliatrices Bourgeoisie Innovoisie Formoisie qui polluent. Et elles polluent de plus en plus. Les chiffres de 2017 montrent une hausse des émissions carbone !
"Selon le rapport 2017 du Global Carbon Project, en 2017, les émissions mondiales de CO2 augmentent de nouveau après avoir été relativement stables entre 2014 et 2016. Ainsi, elles devraient atteindre environ 41 Gt (milliards de tonnes) de CO2 dont 36,8 ± 2 Gt provenant des combustibles fossiles et des industries : un record... Tout comme les dernières mesures des concentrations en gaz à effet de serre dans l'atmosphère qui n'ont pas d'équivalent depuis plusieurs millions d'années." (source : Notre planète info
A cause de leur consommation de carbone bien trop importante la Terre est détruite.
Comparaisons internationalesEn 2011, l’empreinte carbone mondiale est estimée à environ 7 tonnes CO2 par habitant, dont 5 t/hab. de CO2. Cette valeur est à rapprocher de l’objectif d’environ 2 t CO2 par personne et par an à atteindre d’ici 2050 pour limiter le réchauffement mondial à 2°C à l’horizon 2100

Les Canadiens qui sont une référence pour les députés de cette tribune émettent 15 T/an/h CO2 (source wikipedia) Chaque Canadien doit payer 3400€/an d'émissions carbone LOCALES. Il faut ajouter les émissions des IMPORTATIONS (déduites des exportations)

Les chiffres d’émission carbone par Canadien vivant en Colombie Britannique, par habitant de Californie (si l'on prend en considération les modèles en matière écologiques cités par la tribune des députés LREM et UDI, PS) sont bien plus importants encore que ceux déjà alarmistes qui sont donnés officiellement. Elisabeth Laville explique que l'approche de calcul d’émission de gaz à effet de serre utilisée depuis le protocole de Kyoto sont biaisés volontairement par les pays criminels écologiques pour baisser artificiellement leurs chiffres. Ils ne prennent pas en considération le dégagement de CO2 des produits importés !

"Elisabeth Laville. La principale conclusion est que l’approche utilisée depuis le protocole de Kyoto n’est pas la bonne. Celle-ci  privilégie les émissions de CO2 sur un territoire à partir de ce qui est produit dans le pays, ce qui profite surtout aux Occidentaux, car ils importent de plus en plus ce qu’ils consomment. Nous militons pour une approche globale qui prenne en compte la consommation.
Prenons le cas de la France : si nous intégrions les émissions liées à l’importation des produits consommés sur notre territoire, nos émissions de CO2 seraient en hausse de 41 % ! Pour arriver à ce résultat, nous avons calculé le solde entre les émissions liées aux importations et celles liées aux exportations. Cela veut dire qu’en réalité nous émettons 41 % de plus que ce qui est dit. Evidemment, cet écart va se creuser au fil du temps car la France est un pays en voie de désindustrialisation.
Si l’on prend en compte les omissions de CO2, on voit bien que les entreprises ont une part de responsabilité très importante, bien plus que les ménages. Par ailleurs, l’agriculture apparaît comme le secteur le plus contributeur, la France important notamment beaucoup de produits d’Afrique où l’agriculture sur brûlis par exemple est encore largement pratiquée. " Novethic

MAIS MATHIEU ORPHELIN CHEF DE FILE DE LA TRIBUNE DES 86 DEPUTES POUR UNE FISCALITE CARBONE EST OPPOSE
AUX TICKETS RATIONNEMENT CARBONE



Depuis 2015 Mathieu Orphelin qui se présente comme un écologiste est l'ennemi des Tickets rationnements carbone.

Matthieu Orphelin, c'est le complice de Hulot et Fabius pour ne pas payer aux Africains la vraie taxe carbone
Les 82 Mds € par an que la France doit à l'Afrique c'est ça la véritable explication de leur tribune bidon La vraie taxe carbone c'est la France et les pays pollueurs qui doivent des milliards aux pays vertueux écologiques : la Franceàfric vole 82Mds€ par an de tickets rationnement carbone impayés à l'Afrique











Macron a voulu tromper les Français en voulant instaurer une fausse taxe carbone qui en réalité financer les gros patrons par la TICPE.
Il espérait faire avaler une nouvelle taxe qui en réalité n'avait rien d'écologique en y mettant l'étiquette "Taxe Carbone".
Ca a raté. C'était la goutte d'eau qui faisait déborder le vase.... et le mouvement des Gilets Jaunes a démarré.


Macron est en réalité le chef des criminels écologiques. Les Français le savent bien alors l'hypocrisie de sa fausse "taxe carbone" a énervé !
Il a réussi détruit médiatiquement (avec ses médias serviles) le véritable concept de "Taxe Carbone" qui intègre l'autre principe de et donc la mise en place des Tickets Rationnement Carbone de 1, 8 Kg par Terrien



Presque 4 mois plus tard, voilà les faux écologistes des réseaux Hulot qui viennent jouer les défenseurs de la nature en préparant le terrain pour créer une nouvelle fausse taxe carbone qui ne toucherait pas les plus gros pollueurs !

HEUREUSEMENT LES JEUNES SE BOUGENT POUR SAUVER LA TERRE








POUR SAUVER LA PLANÈTE CHAQUE GROUPE DE 2M DE JEUNES DOIT DESIGNER SON MINISTRE AU #GOUVERNEMENTREVOCABLEQUIVOTE


En Humanocratie, le système pour sauver la Terre victime des criminels écologiques qui ont imposé un système qui leur était favorable la démocratie, le pouvoir de 21000 propriétaires d'esclaves sur 400000 esclaves, les jeunes ont leurs délégués révocables !

EN HUMANOCRATIE LES JEUNES ONT LA PAROLE
DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES PIONNIERS (7 A 13 ANS)
ET JUNIORS (14 A 17 ANS)
Nous n'allons pas réclamer un droit égal pour les jeunes à participer à un système de "démocratie esclavagiste".Il faut un autre système, un système où les pauvres ont le pouvoir et non pas la minorité des plus riches comme c'est le cas actuellement.Ce système est développé dans  Panstitution.
Projet de panstitution mondiale (version 1.6.3) (liste de règles rendant illégales toutes constitutions antérieures et ultérieures)La révolution n'est pas celle des adultes et de leur pouvoir tout puissant sur les jeunes.La révolution est celle de tous les humains, jeunes y compris !

Ayant les mêmes droits que n’importe quel délégué révocable adulte.
Les gens honnêtes le savent : à 7 ans les enfants ont l’âge de raison. Et sont capables de vouloir protéger leur avenir et donc la Terre.
Le terme âge de raison est apparu en 1690 dans le dictionnaire français. Telle une lapalissade, il est décrit comme l'âge où l'enfant est capable de raisonner. Plus précisément, il correspond à l'âge où l'enfant commence à avoir conscience de ses actes. (Anne Charlet Debray)
Inventer une responsabilité pénale en interdisant de désigner ses délégués est une stupidité scandaleuse

La responsabilité de l'enfant
Les seuils d'âge dans la loi française :
7 ans est l'âge dit de raison

10 ans est l'âge de la sanction pénale, du consentement à certains actes importants pour la vie de l'enfant (nom, adoption…).

13 ans est l'âge auquel des poursuites pénales sont possibles

15 ans est l'âge de la majorité sexuelle (fille et garçon) et la capacité à se défendre des brutalités ou provocations des adultes.

16 ans est l'âge de la fin de scolarité obligatoire, de l'aptitude au travail, de l'émancipation possible et du durcissement du droit pénal. C'est aussi l'âge auquel l'enfant peut ouvrir un compte bancaire et le gérer seul. C'est enfin l'âge où il peut choisir sa religion.

18 ans est l'âge de la majorité, de l'autorisation pour les filles et les garçons de se marier, de devenir tuteur, de faire un testament, de se présenter à certaines élections et voter.
La responsabilité pénale de l'enfant
L'enfant mineur peut engagé très tôt sa responsabilité pénale pour les faits qu'il aura pu commettre.  En fait,, dès l'âge de raison, l'enfant délinquant pourra faire l'objet d'une condamnation pénale inscrite à son casier judiciaire. Certes aucune sanction pénale ne peut être prononcée à son encontre pour des faits commis avant l'âge de 13 ans. Seules des mesures dites éducatives sont ouvertes cet âge : admonestation, liberté surveillée, remise au père ou à la mère, placement en institution. (source)
« Droit de vote à 16 ans « ? 
Les humanocrates appellent les enfants de 14 à 17 ans à désigner des délégués révocables JUNIORS
La seule restriction étant que les délégués PIONNIERS ne puissent s’associer avec un délégué ADULTE pour la désignation d’un délégué conseiller.
Des délégués de base pionniers ne pouvant désigner qu’un délégué conseiller pionnier ou un délégué conseiller junior.
(Des délégués de moins de 7 ans pourraient même réclamer un statut d’observateur s’ils ont acquis précocement la capacité à lire)" L'Havrais Vérité
Au sein du comité exécutif national les jeunes auraient 4 délégués ! 
Avec un tel pouvoir, les adultes ne se permettront plus d'abuser des enfants, plus de violence contre eux !
#FridaysForFuture #FFF #GretaThunberg n'est pas suffisant
Pour #SauverLaPlanète #SauverLHumanité les #jeunes doivent #PrendreLeurPouvoir #LetsTakeBackOurPower désignant leurs #déléguésRévocables =>#ministresJeunes #coordinateursNationaux #1pour2M #1for2Mhttps://t.co/P106Zf8VOF
— Yanick Toutain (@YanickToutain) 14 février 2019

"Les humanocrates eux appellent les enfants de 7 à 13 ans à désigner des délégués révocables PIONNIERS





1 Humain = 1 voix Les jeunes ont les mêmes droits que les adultes pour désigner leurs délégués révocables #1pour25




--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

COMPLEMENT TRIBUNE DES 86 DEPUTES DANS LE FIGARO


Trouvons une fiscalité carbone équitable

Un sondage nous apprend que, sept ans après sa mise en œuvre, on comptait deux fois plus de personnes favorables à la hausse de La fiscalité sur l'énergie que de défavorables.
Ce sondage n' a pas été réalisé en France mais en Colombie- Britannique, une province du Canada qui a instauré une taxe carbone (donnant un prix aux émissions de CO2) depuis 2008 (« Canadian Public Opinion on Climate Change», The Environ ics Institute 1 and David Suzuki Foundation, 2015).
Comment s'explique ce soutien massif à une politique publique qui, dans notre pays, a cristallisé des tensions accumulées depuis des décennies et nourri le sentiment d'injustice fiscale et d'abandon de la France rurale ? Si les habitants de cette province canadienne soutiennent cette hausse de la fiscalité, c'est que leurs gouvernants ont su la rendre juste.
Ils ont posé un principe fort : 100 % des revenus générés par cette hausse sont rendus aux citoyens et aux entreprises, sous forme d'aides à la transition énergétique ou de baisses de taxes.
D'autres pays ont trouvé d'autres modalités pour augmenter leur fiscalité sur l'énergie et pour rendre cette hausse juste. Et nous avons la conviction que nous saurons faire de même, en France, si nous y travaillons tous ensemble, avec l'ensemble des parties prenantes. Pour nous, la fiscalité carbone n'est pas un dogme, pas plus qu'un marqueur politique. C'est, parmi d'autres, un outil efficace pour faire évoluer les décisions d'investissement, favoriser les comportements vertueux, donner un avantage aux véhicules ou aux chaudières qui consomment peu ou pas d'énergies . fossiles, et répondre à l'urgence climatique. Un outil efficace qui a été accompagné, en France, d'aides pour inciter nos concitoyens à investir dans des équipements plus écologiques, et en particulier les ménages modestes. Le dernier dispositif en date permet à ces derniers d'acquérir une chaudière performante pour 1 euro seulement. Mais cela n'est pas Suffisant. Trop de ménages qui ont déjà tant de mal à boucler les fins de mois se sont retrouvés piégés par la hausse des prix de l'énergie, notamment due à la flambée de prix mondiaux du pétrole. Et beaucoup de nos concitoyens sont convaincus que la fiscalité carbone n'est qu'un prétexte pour faire payer toujours plus les Français, pour augmenter sans cesse des dépenses publiques dont ils ne perçoivent plus les bénéfices. Nous entendons, ces critiques, qui toutes sont légitimes. Elles nous poussent non pas à vouloir abandonner la fiscalité carboné mais à travailler ensemble à un nouveau contrat entre l'État, les citoyens, les collectivités locales, les associations environnementales et de consommateurs et les syndicats autour de cette fiscalité. Dans et autour du grand débat national, de nombreuses propositions sont sur la table pour en faire une mesure de progrès environnemental et social : renforcement et simplification des aides, nouvelles mesures de redistribution, fléchage de l'utilisation des recettes, nouveaux secteurs professionnels couverts par la fiscalité carbone...
Écoutons ces idées venues du terrain et qui posent les bases d'une fiscalité écologique enfin juste socialement. Apprenons aussi des expériences étrangères. Inspirons-nous de la Colombie-Britannique et de son principe de neutralité budgétaire. Ou de la Suisse, qui a profité des recettes de sa taxe carbone pour baisser les primes , obligatoires d'assurance-santé de tous les citoyens.
Inspirons-nous de la Californie, dont la législation impose qu'un tiers de ses « revenus carbone» soit consacré aux populations les plus défavorisées, ou encore du Chili qui a profité de ces nouvelles recettes fiscales, pour investir dans l'éducation et la santé. Nous pouvons même aller voir du côté de l'Indonésie, qui, ayant supprimé ses subventions aux énergies fossiles, a utilisé les revenus d•cette réforme pour développer ses infrastructures et mieux aider les collectivités locales.
La mise en place d'une fiscalité carbone n'est pas un long fleuve tranquille. Les pays qui s'y sont essayés ont connu de profondes difficultés si deux tiers des habitants de Colombie-Britannique approuvent aujourd'hui, la majorité d'entre eux la rejetait quelques mois après son adoption. La France n'est pas une exception. Mais, plutôt que d'abandonner cet outil, nous voulons continuer le débat entamé avec les citoyens dans le cadre du grand débat national, pour construire tous ensemble une fiscalité qui soit à la fois écologique, juste et lisible. `