articles

ARTICLES

mercredi 28 février 2018

Niger: les manifestants scandent «Forces étrangères à bas!», «Armées française, américaine et allemande, allez-vous-en !»


Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 28/02/2018

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté, dimanche 25 février, à Niamey et dans les grandes villes du Niger pour demander « l’abrogation » de la loi de finances 2018, qu’elles jugent « antisociale », et le départ des « forces étrangères » basées dans le pays. « A bas la loi de finances scélérate ! », « A bas la loi de finances injuste ! », « Forces étrangères à bas ! », « Armées française, américaine et allemande, allez-vous-en ! », ont scandé à Niamey les manifestants, qui répondaient à l’appel d’une coalition d’organisations de la société civile. Le Monde

Les Nigériens n'en peuvent plus de cette occupation militaire qui sert à organiser un esclavage économique avec des salaires à 25€/mois. JA



LIRE

Niger : Malah Bagalé tué par la police d'Issoufou, interview d'un étudiant ex syndicaliste de l'UENUN qui lança la mobilisation

Niger : grosses manifestations hier contre le dictateur Franceàfric Issoufou de l'Internationale Socialiste. Pour que Issoufou Dégage il est urgent de désigner des délégués révocables 1 pour 25

Niger : Marche du 28 janvier. Encore plus de manifestants que le 14 janvier pour "Issoufou Dégage"




Des milliers de Nigériens ont manifesté dimanche 25 février contre l'impérialisme.

Ils ont demandé que les troupes françaises et US quittent l'Afrique.

Dans toutes les manifestations des peuples en révolution, RDC, Togo, Tchad, la population réclame que les dictateurs Franceàfric dégagent.
"Gnassingbé Dégage" est le slogan des Togolais depuis le 19 aout 2017
"Déby Dégage", "Kabila Dégage" sont des slogans courants.
Comme "Issoufou dégage"....

Mais si les populations d'Afrique Subsaharienne ne supportent pas les soldats étrangers et font le lien entre les salaires esclavagistes versés et les troupes d'occupation, elles n'osaient pas les dénoncer ouvertement dans des manifestations auparavant.

Ce tabou a sauté. Les Nigériens n'en peuvent plus de cette occupation militaire qui sert à organiser un esclavage économique avec des salaires à 25€/mois.

DES MILLIERS DE NIGÉRIENS
DANS LES RUES LE 25 FÉVRIER 2018



Trois organisations syndicales avaient appelé à participer à une manifestation contre la loi de finance 2018, une loi pour les patrons du CAC40, une loi pour les multinationales.
Cette loi de finance 2018 demandé par le FMI et appliqué par Issoufou
Au Niger, une marche et un meeting de la société civile nigérienne ont eu lieu, ce dimanche 25 février, à Niamey et à l'intérieur du pays. Pour la quatrième fois consécutive, les manifestants ont dénoncé la loi de finances 2018 qualifiée d'anti-sociale. Les manifestants ont reçu le soutien des partis politiques de l'opposition et des syndicats. RFI
Ils étaient des milliers dans les rues de Niamey, Zinder, Tillabéri et Dosso.
Plusieurs milliers de personnes ont manifesté, dimanche 25 février, à Niamey et dans les grandes villes du Niger pour demander « l’abrogation » de la loi de finances 2018, qu’elles jugent « antisociale », et le départ des « forces étrangères » basées dans le pays. « A bas la loi de finances scélérate ! », « A bas la loi de finances injuste ! », « Forces étrangères à bas ! », « Armées française, américaine et allemande, allez-vous-en ! », ont scandé à Niamey les manifestants, qui répondaient à l’appel d’une coalition d’organisations de la société civile. Le Monde

A NIAMEY




A DOZO





TROUPES FRANÇAISES
HORS DU NIGER HORS D'AFRIQUE

TROUPES US HORS DU NIGER HORS D AFRIQUE




La France possède des troupes partout en Afrique Subsaharienne.

  • La participation à des opérations multinationales, au sein de missions dirigées par l'OTAN, l'UE ou l'ONU : entre 5 et 50 militaires sont employés dans des missions exclusivement africaines - Liberia, RDC, Mali, Côte d'Ivoire, Sahara. 450 militaires en République centrafricaine sont restés après la fin de l'opération Sangaris (décembre 2013 - octobre 2016).
  • Les "forces de présence" : 3 750 militaires répartis entre le Sénégal, la Côte d'Ivoire, le Gabon, Djibouti, et les Emirats arabes unis. Ces forces sont installées dans le cadre d'accords bi-latéraux. Elles servent notamment de point d'appui pour les forces françaises déployées dans ces zones (Golfe et nord de l'Océan indien par exemple pour les Emirats arabes unis, première implantation de ce type il y a 50 ans).
  • Les opérations extérieures : elles sont au nombre de quatre actuellement. L'opération Barkhane dans le Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger, Tchad), pour laquelle 4 500 militaires sont déployés depuis 2014. France culture


Le Niger est un pays stratégique pour l'armée Française.
C'est là que Macron est venu fêter le réveillon pour soutenir les troupes françaises en Afrique.

Le Noël impérialiste de Macron chez Issoufou au Niger ! Un réveillon avec les militaires Barkhane-Serval protecteurs des terroristes MNLA Ansardine !


La France n'est pas la seule présence impérialiste au Niger. Il y a aussi des troupes US et allemandes.

Pour rappel, dans le cadre de l’opération Barkhane, la France dispose de deux bases au Niger : l’une à Niamey, d’où sont notamment mis en oeuvre les drones MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) MQ-9 Reaper, l’autre à Madama, qui est un poste avancé qui permet de surveiller les mouvements jihadistes entre le sud de la Libye et le nord du Mali.
Quant aux États-Unis, ils mènent un programme d’entraînement et de formation au profit des forces nigériennes (ainsi que des opérations anti-jihadistes ponctuelles) et construisent une base à Agadez destinées à accueillir des drones armés. Enfin, l’Allemagne dispose d’un détachement d’aviateurs à Niamey, en soutien à la Mission des Nations unies au Mali (MINUSMA)

Cela fait longtemps que en tant que militant sankaristes anti Franceàfric nous avions cette revendication. Nous étions dans les manifestations en France avec cette pancarte "troupes françaises hors d'Afrique".

Les troupes françaises - auxiliaires et protecteurs des terroristes MNLA Ansardine - servent à empêcher les révolutions et donc à garantir le régime esclavagiste qui garantit aux patrons français comme Bolloré de payer des salaires 20 fois inférieurs à ceux qu'exigent les normes sociales françaises.
Des salaires à 25 euros par mois permettent des bénéfices colossaux !


Cette revendication "Troupes françaises hors d'Afrique" "Troupes US hors d'Afrique" est donc bien plus qu'une simple revendication. C'est un symbole parce qu'elle commence au Niger, le pays d'Areva, pivot de la Franceàfric et le pays choisi par Macron pour honorer l'armée française !

Les Nigériens ont bien compris que la lutte contre le terrorisme n'était qu'un prétexte.

LES TROUPES FRANÇAISES AU NIGER NE COMBATTENT PAS LE TERRORISME

LES TERRORISTES EN AFRIQUE SONT SOUTENUS PAR LA FRANCE DE SARKOZY HOLLANDE ET MACRON


Il manque cependant à  l'exposé des opposants nigériens le fait que c'est la France qui finance et aide les terroristes en Afrique.

Lire mon article sur Maroc leaks :

 Ce sont Sarkozy, Fillon, Juppé, Baroin et le général Puga qui ont envoyé les jihadistes attaquer le Mali avec la complicité du président ATT

 

Je copie colle ici un extrait d'un de mes derniers articles :

Barkhane Mali: 2 soldats français tués par les terroristes missionnés par Sarkozy en 2012, récompensés par Hollande-Macron en 2013 (20M€) pendant que leurs leaders Nina Wallet Intalou et Ahmada Ag Bibi sont installés au gouvernement et au parlement maliens

Un chef terroriste du MNLA  Hama Ag Mahmoud a révélé l'accord entre son groupe terroriste et Sarkozy

« La France a demandé au MNLA de l’aider à faire déserter tous les combattants de l’Azawad qui étaient dans l’armée libyenne,… en contrepartie, elle nous avait donné son feu vert pour l’indépendance de l’Azawad. C’est l’accord qui a été conclu avant la guerre entre le MNLA et la France.(interview de Hama Ag Mahmoud un des principaux chefs terroristes MNLA) Marocleaks extrait de mon article

58 MILLIONS DE DOLLARS VERSES A AQMI PAR SARKOZY ET HOLLANDE
ET + de 20 M€ PAR HOLLANDE A ANSARDINE EN OCTOBRE 2013


L'aide financière de la France et du Qatar aux terroristes d'AQMI est conséquente.
Je l'avais dénoncé précédemment :
".....  il y a l’argent des otages que la France a remis à AQMI et à Ansardine, des rançons qui cachent un financement déguisé du djihadisme dénoncé par le New York Times.
« C’est l’Europe qui finance une bonne partie des opérations d’Al-Qaïda, selon une enquête publiée mardi 30 juillet par le New York Times. Le quotidien américain évalue à 105 millions de dollars (93 millions d’euros) le montant total des rançons remises aux diverses factions du groupe en échange de la libération de ressortissants enlevés. En tête, la France avec, selon l’enquête, 58 millions de dollars (43 millions d’euros) de versements depuis 2008. » Challenges
Cela s’ajoute à l’aide financière et même logistique du Qatar.
 Le Canard Enchaîné, dans un article nommé « Notre ami du Qatar finance les islamistes du Mali » avait dénoncé les financements des groupes islamofascistes, AQMI, MNLA, Ansardine qui ont envahi le Mali, par le Qatar qui dispose de richesses gigantissimes.
«les insurgés du MNLA (indépendantistes et laïcs), les mouvements Ansar Dine, Aqmi (Al-Qaïda au Maghreb islamique) et Mujao (djihad en Afrique de l’Ouest) ont reçu une aide en dollars du Qatar»
Ce même journal mettait en évidence les intérêts partagés et les alliances entre le Qatar et une des plus grande entreprise française, Total.
« des négociations discrètes (qui) ont déjà débuté avec Total », le géant pétrolier français, pour une exploitation prochaine du pétrole de la région ! »
Ce mercredi matin, un convoi de la force Barkhane a été frappé par une attaque à l’IED au Mali. L’unité était en opérations de contrôle de zone, dans la région de Menaka, à l’est de la ville de Gao où stationnent des contingents français, onusiens et maliens.
Un VBL a sauté sur l'IED. Le bilan est lourd : 2 morts et 1 blessé. Les victimes appartiennent au premier régiment de spahis de Valence.
Actuellement, le groupement tactique désert blindé (GTD-B) « Dauphin » et le groupement tactique désert infanterie (GTD-I) « Alsace » opèrent dans le fuseau malien du théâtre d'opération sahélien. C’est une zone où la France a marqué quelques points ces derniers jours, en particulier lors d’une triple frappe le 14 février qui a permis la « neutralisation » d’une vingtaine de terroristes et la destruction de 3 véhicules. Toutefois, l’activité des groupes armés (notamment l’organisation État islamique au Grand Sahara et le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans) n’y faiblit pas et leurs attaques ont fait une centaine de morts depuis le début de l’année.Marocleaks extrait de mon article

Auquel il faut ajouter 20 millions d'euros versés à Ansardine par Hollande fin octobre 2013 10 mois après le début de l'opération Serval.
"Une rançon a-t-elle été versée pour la libération, mardi 29 octobre, des quatre otages françaisd'Arlit, Pierre Legrand, Daniel Larribe, Thierry Dol et Marc Féret ?
Les ministres de la Défense et des Affaires Etrangères assurent que non, comme l'Elysée. Mais "Le Monde" écrit l'inverse. Selon le quotidien, "plus d'une vingtaine de millions d'euros" ont été versés en échange de la libération mardi des quatre otages français enlevés en septembre 2010 dans le nord du Niger par des islamistes armés.
Ce sont "entre 20 et 25 millions d'euros qui ont été payés pour obtenir la libération des otages français", a confirmé une source proche du dossier à l'AFP. Elle a précisé que cette somme avait servi à payer les ravisseurs ainsi que les intermédiaires qui, sur le terrain, ont joué un rôle important pour obtenir ces libérations. 
Selon un médiateur malien qui avait participé aux négociations pour la libération, début 2011, de trois otages enlevés en même temps que les quatre Français libérés mardi, "13, 5 millions d'euros" avaient alors été payés. "Donc pour moi, entre 20 et 25 millions d'euros c'est un bon chiffre", a-t-il affirmé à l'AFP."" Revactu

CONCLUSION



Les Nigériens ne combattent plus uniquement Issoufou, dictateur Franceàfric membre de l'Internationale Socialiste - comme ses collègues du Mali IBK et Ahamada Ag Bibi.
Ils luttent aussi contre les impérialistes français, américains et allemands.
Ils ne veulent plus de ces troupes étrangères qui sont bien évidemment là pour empêcher toute révolte, toute révolution et pour sauvegarder une dictature qui permet aux patrons impérialistes de payer des salaires de 25 euros par mois (salaire moyen).Les militaires français sont là aussi pour développer le terrorisme.
Les différentes preuves que nous avons sur le financement des terroristes au Mali et la protection des chefs terroristes nous le prouvent (voir mes articles sur le sujet).

Bravo aux Nigériens pour leur lutte ! Il ne leur manque que les CDR des délégués révocables 1 pour 25 pour rendre leur combat contre l'impérialisme réellement efficace.

Lire :

Projet de panstitution mondiale (version 1.6.3) (liste de règles rendant illégales toutes constitutions antérieures et ultérieures)

La Terre est notre patrie nous vaincrons !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire