articles

ARTICLES

mercredi 14 février 2018

Franceàfric : 5800 enfants de moins de 5 ans meurent chaque jour en Afrique subsaharienne




Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 14/02/2018
















Bataille entre l'épouse de Johnny Hallyday et ses enfants pour récupérer l'héritage énorme du chanteur Innovois.

Le gangster de la Franceàfric Bernard Tapie a un cancer, les journalistes nous font une séquence émotion où l'on voit les messages de ses enfants qui pourrissent le langage des militants humanistes"On ne lâche rien"


Les deux nouvelles tournent en boucle dans les médias français - si l'on peut appeler ça des nouvelles - depuis ce matin.

Aujourd'hui, à la fin de la journée, 5800 enfants en Afrique subsaharienne seront morts !

5800 ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS MEURENT CHAQUE JOUR EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE



Ce sont les chiffres les plus récents de 2017 du rapport de l'Unicef sur la mortalité infantile au niveau mondiale.



5.6 millions d'enfants de moins de 5 ans sont morts en 2017 dans le monde.
38% d'entre eux habitaient l'Afrique subsaharienne.
5830 enfants de moins de 5 ans meurent chaque jour en Afrique Subsaharienne.



Cette zone territoriale est considérée comme le pré-carré des gouvernants français.
Dans cette zone, les salaires sont divisés par 20 par rapport aux salaires français.
Et les entreprises françaises qui y sont installées en terrain conquis se font d'énormes bénéfices.

Cette zone est directement sous le joug Franceàfric.
L'Elysée et Matignon décident de tout dans ce territoire d'Afrique de l'Ouest qu'ils considèrent comme l'extension de la France.
Ils choisissent les dictateurs qui gouvernent ces États, des Présidents qui ne sont plus assez coopératifs comme Gbagbo et qu'ils vont virer du pouvoir par un coup d'état ...
L'Afrique subsaharienne est de loin le territoire où la mortalité infantile est la plus grande dans le monde.







Pour lire le rapport complet :

Report 2017 Unicef



DES ENFANTS MORTS A CAUSE DE LA MISÈRE ORGANISÉE PAR LA FRANCEAFRIC

SALAIRES A 50€/MOIS
PAS D'EAU POTABLE
ABSENCE DE MÉDECINS D’HÔPITAUX
DE MÉDICAMENTS

5800 enfants de moins de 5 ans morts de la misère.
Avec des salaires moyens de 50€/mois, les femmes d'Afrique subsaharienne ne peuvent prendre soin de leur santé et de la santé de leurs enfants.
Il est impossible de se soigner avec de tels salaires !
Il est impossible de se procurer des médicaments et encore moins de voir un médecin, qui sont de toutes les façons quasi inexistants dans ces territoires sous occupation française.



Ces enfants sont aussi morts d'une nourriture inadaptée et insuffisante.



1 personne sur 4 est sous alimentée en Afrique subsaharienne.



"L'Afrique subsaharienne est la région avec la plus forte prévalence (pourcentage de la population) de la faim. Une personne sur quatre y est sous-alimentée."
https://fr.wfp.org/faim/faits-et-chiffres

Se laver, laver les ustensiles de cuisine, laver les vêtements ... tout cela est indispensable pour empêcher les microbes de proliférer et les épidémies de se transmettre.
Mais il est impossible pour bons nombres d'Africains d'avoir accès à une hygiène de base, tout simplement parce qu'ils n'ont pas accès à l'eau potable.

Et même dans un des pays les plus riches d'Afrique subsaharienne, le Congo Brazzaville, beaucoup de Congolais n'ont pas d'eau potable.
"Dans les maisons, l’électricité fonctionne par intermittence, l'eau par hasard : "On vit au bord du deuxième fleuve le plus puissant au monde (le  Congo) et on est les plus mal lavés", résume un artiste" Ebdo

320 millions de personnes n'ont pas accès à l'eau potable en Afrique subsaharienne actuellement (chiffres de 2017)
Cette misère est le résultat direct d'une mise en esclavage salariale organisée par la Franceàfric.

BIENTÔT LA FIN DU MASSACRE DES ESCLAVAGISTES FRANÇAIS

L'EMPIRE FRANCEAFRIC EN TRAIN DE S’ÉCROULER

NIGER, TOGO, TCHAD...

Des dictateurs mis en place et maintenus au pouvoir par la France pour protéger les salaires esclavagistes de la Slavoisie française.
Gnassingbé, Biya, Bongo, Issoufou, Ouattara, Déby sont tous au pouvoir pour protéger les intérêts de la Slavoisie (bourgeoisie esclavagiste) Française.



Le peuple d'Afrique se soulève. Niger, Togo, Tchad, RDC, Tunisie sont en révolution contre leur dictateur Franceàfric.

Et dans les autres pays la grogne monte.
Les Africains ne supportent de voir leurs dictateurs maintenus au pouvoir par la France.
Ils ne supportent de les voir baigner dans le luxe , en train de faire des courbettes aux dirigeants français pendant qu'eux peinent à finir les fins de mois.

Le reportage d'Ebdo sur le Congo Brazzaville de cette semaine en est une parfaite illustration.

lire :

Congo : Macron soutient Sassou-Nguesso l'assassin


Un congolais fait une remarque toute simple qui résume tout ou presque :
"Roland Nitou est hors de lui :
"Ça ne vous choque pas qu'il ( il fait référence à Sassou Nguesso invité à Paris dormant dans un hôtel de luxe à Paris) dorme ici avec toute sa suite alors que chez nous, les femmes accouchent par terre ?" Ebdo



Même dans les pays où le mouvement social n'a pas démarré, la colère est à son paroxysme....
Il ne manque pas grand-chose pour que l'étincelle de la Révolution ne s'allume ...

Et quand les Africains reprendront le véritable héritage de Sankara et feront des CDR en instaurant des délégués révocables partout, les patrons esclavagistes français n'auront plus rien à faire, plus de cartes à utiliser...
Les Africains les jugeront au Nuremberg de l'Afrique avec leurs délégués révocables justice.

Lire : MANUEL INSTITUTIONNEL PRATIQUE ET THÉORIQUE DE LA RÉVOLUTION HUMANOCRATE DU TOGO VERS LA RÉVOLUTION AFRICAINE ET MONDIALE

le 6 février au Havre lors d'un rassemblement
contre la selection à l'Université
au Havre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire