articles

ARTICLES

mercredi 25 avril 2018

Togo : Marche pour "Gnassingbé Dégage". Gnassingbé doit être destitué et remplacé par 50 000 délégués révocables

Gnassingbé arrivé au pouvoir par Bolloré
doit être destitué et remplacé par des délégués révocables
Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 25/04/2018

Gnassingbé subit un discrédit international par la garde à vue de Bolloré et l'opposition ne saisit même pas l'opportunité....
Elle n'appelle pas à la destitution de Gnassingbé, d'un corrompu arrivé au pouvoir parce qu'il a été acheté par un esclavagiste !

Face à des leaders peureux, qui ont peur du peuple..... Gnassingbé se sent fort.... et réprime..... encore les manifestants ..... ou les empêche .... comme la fois dernière de pouvoir marcher dans les rues.
LIRE :


Togo : l'impasse sans délégués révocables 1 pour 25

Début de victoire pour les Africains: l'esclavagiste Vincent Bolloré en garde à vue ce 24 avril 2018 !

Aujourd'hui la coalition des 14 a appelé à des manifestations partout dans le pays.
Mais l'opposition n'appelle toujours pas à "Gnassingbé Dégage" ni "Bolloré DEGAGE" !!
Pourtant la garde à vue prolongée de Bolloré pour avoir organisé la campagne électorale de Faure Gnassingbé en 2010 en échange du port de Lomé devrait le destituer de suite de son poste de Président du Togo !
La démocratie est en soit une farce de représentativité du peuple....
Mais là il n'y a même pas eu de procédure "démocratique" puisque le candidat Gnassingbé a été acheté par Bolloré !

L'heure est à la prise du pouvoir par la population togolaise.
L'heure est à la construction de CDR, à la mise en place de délégués révocables 1 pour 25.


ALORS QUE BOLLORÉ EST EN GARDE A VUE DEPUIS HIER POUR AVOIR FINANCE LA CAMPAGNE DE GNASSINGBÉ .... L'OPPOSITION N'APPELLE TOUJOURS PAS A LA DESTITUTION DU DICTATEUR

Depuis septembre, les Togolais de la base, les Togolais lucides, les Togolais du peuple crient "Gnassingbé Dégage" dans toutes les manifestations.
Mais l'opposition ne dit toujours pas "Gnassingbé Dégage".

Ces réformistes collabos appellent à une manifestation pour 3 choses :

- la révision du cadre électoral
- la libération de tous les détenus politiques
- l’arrêt des persécutions à l'encontre des militants et responsables politiques

"Réviser le cadre électoral" au moment où il faut en finir avec la démocratie esclavagiste et mettre en place l'humanocratie sankariste.

"libération de tous les détenus politiques" et " l’arrêt des persécutions à l'encontre des militants et responsables politiques", ce sont des revendications minimums et défensives ...
Gnassingbé n'a pas peur, les impérialistes non plus...!
Il n'y a même pas d'évolution des revendications en fonction de l'actualité.


Gnassingbé subit un discrédit international par la garde à vue de Bolloré et l'opposition ne saisit même pas l'opportunité....
Elle n'appelle pas à la destitution de Gnassingbé, d'un corrompu arrivé au pouvoir parce qu'il a été acheté par un esclavagiste !

Face à des leaders peureux, qui ont peur du peuple..... Gnassingbé se sent fort.... et réprime..... encore les manifestants ..... ou les empêche .... comme la fois dernière de pouvoir marcher dans les rues.


DES MANIFESTATIONS AU MILIEU D'UN TONNERRE DE RÉPRESSION

MANIFESTATIONS


A TCHAMBA


A KPALIME





RÉPRESSION


A Lomé pas de manifestations aujourd'hui comme c'était pourtant prévu !

Pas de marche à Lomé ce mercredi, premier des trois jours de manifestations programmées cette semaine par la coalition des 14 partis de l’opposition.  Les militants de ce regroupement de partis politiques de l’opposition n’ont pas fait le déplacement, ni des points de départ proposés par le gouvernement, ni ceux interdits de rassemblement. Togoweb
Comme le siège de la coalition des 14 a été encerclé la manif n'a pas eu lieu.

Le fait marquant de cette première journée de manifestation est que le siège de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA) à Lomé, un lieu qui sert de quartier général à la coalition des 14, et où les 14 responsables de la coalition sont en réunion, est encore pris d’assaut par la police et de la gendarmerie.
On parle même d’un renfort d’un détachement militaire sur les lieux pour appuyer la police et la gendarmerie. Les rues qui sont aux alentours du siège visé sont complètement désertes. Sont maîtres des lieux, les corps habillés.Togoweb


Cela parait hallucinant qu'une manifestation n'ait pas lieu parce le local des "chefs" est encerclé !
En Humanocratie, les leaders sont nombreux et existent à tous les niveaux délégués de base, délégués conseillers, délégués députés et délégués nationaux.
Le monde ne s'arrêterait donc pas de tourner parce que les délégués nationaux sont attaqués !

CHOISISSEZ DES LEADERS QUI VEULENT VRAIMENT VIRER GNASSINGBE

CHOISISSEZ VOS DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES 1 POUR 25 !

CONSTRUISEZ VOTRE GOUVERNEMENT !


Un "dictateur" acheté par le pire des esclavagistes Franceàfric....
Et Gnassingbé toujours en poste ....
S'il est toujours là après 8 mois de mobilisation de manifestations massives et .... alors qu'il est maintenant discrédité au niveau international depuis que son corrupteur est en garde à vue ... c'est à cause de la trahison de ces leaders formois de la coalition des 14 !

Ces leaders qui après avoir cherché à tuer la mobilisation populaire en "négociant" avec l'intermédiaire Alpha Condé -  corrompu lui aussi par Bolloré - n'ont plus de crédit  !

Il faut les changer.
Il faut des Sankara, des Lumumba, des Amilcar Cabral...

Ils existent parmi les Togolais en lutte....
Il faut que ce soit eux les leaders...


Pour cela il faut des CDR !

Il faut 50000 délégués révocables 1 pour 25 !

"Il suffit de désigner 50 000 DELEGUES DE BASE pour CONSTRUIRE un GOUVERNEMENT PROVISOIRE DE 80 DELEGUES DEPUTES AVEC UN BUREAU EXECUTIF DE 16 DIN (DELEGUES INTERIMAIRES NATIONAUX)
pour que GNASSINGBE DEGAGE il suffit de 50 000 DELEGUES DE BASE DESIGNES PAR 1,25 MILLIONS DE TOGOLAIS....
50 000 DELEGUES PAR 1,25 MILLIONS SONT PLUS LEGITIMES QUE GNASSINGBE avec ses 1 221 756 BULLETINS !"


lire : CONSTRUIRE LE CNR – TOGO par Yanick Toutain MANUEL INSTITUTIONNEL DE LA RÉVOLUTION HUMANOCRATE DU TOGO





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire