articles

ARTICLES

lundi 9 avril 2018

Macron = Pétel : attaques à NDDL et à Nanterre après Montpellier et Tolbiac

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 09/04/2018








Après les attaques fascistes des nazis cautionnées par Macron et Édouard Philippe à l'Université de Montpellier puis l'Université de Tolbiac, Macron s'en prend maintenant aux étudiants mobilisés de Nanterre ainsi que les zadistes de Notre Dame Des Landes.


Montpellier-Tolbiac : Face aux fascistes d'Etat et aux fascistes nazis, il faut des délégués révocables 1 pour 25 dont 20% de délégués sécurité



7 ÉTUDIANTS MOBILISES INTERPELLES POUR "RÉBELLION"

POLICE QUI DÉLOGE LES ÉTUDIANTS QUI PARTICIPENT A UNE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE


Nous venons d'apprendre que 7 étudiants mobilisés viennent d'être interpellés par la police pour "rébellion"

" lundi 9 avril, dans l'après-midi, à l'université de Paris-Nanterre (Hauts-de-Seine), dans le bâtiment des sciences sociales, où une assemblée générale improvisée réunissait entre 200 et 300 étudiants, opposés à la réforme de l'enseignement supérieur. Sept personnes ont été interpellées pour "rébellion", a appris franceinfo auprès de la préfecture de police de Paris. " France Info
Vous entendez bien, la raison de leur interpellation est la "rébellion".
Participer à une Assemblée Générale est passible d'interpellation dans le monde fasciste d'Emmanuel Macron.
Les étudiants participaient à l'Assemblée Générale quand des CRS sont arrivés pour les déloger.




  ÉVACUATION DES ZADISTES DE NDDL
EN PLEINE NUIT


Dans le même temps, la même police aux ordres de Macron évacuait les zadistes de Notre Dame des Landes en pleine nuit, vers trois heures du matin.
Macron ne veut pas juste les expulser, il veut l'affrontement avec les jeunes zadistes.
Sinon pourquoi venir à trois heures du matin, en pleine nuit  alors qu'il était prévu que la police intervienne le matin !

"Le ministère de l'Intérieur avait annoncé dans un communiqué : «A partir de 6h ce matin, sous l'autorité de la préfète de Loire-Atlantique, la gendarmerie nationale débutera une opération d'expulsion des occupants illégaux des terrains de la zone de Notre-Dame-des-Landes.» Selon les journalistes de RT France présents sur place, il semblerait cependant que l'opération ait été lancée plus tôt dans la nuit, aux alentours de 3h."RT



Les zadistes ne dérangeaient pourtant personne. Ils vivaient en harmonie avec la nature, en développant l'agriculture biologique et en faisant des expérimentations respectueuses à la fois de la nature et de l'humain.

MACRON VEUT L'AFFRONTEMENT
ENTRE LES FORCES DE L'ORDRE ET LES JEUNES
IL CHERCHE UN CLIMAT DE GUERRE CIVILE POUR FACILITER L'APPLICATION DU PLAN JP MORGAN DE DESTRUCTION DE TOUS LES ACQUIS SOCIAUX


Mais Macron veut l'affrontement, il veut des blessés, peut être des morts comme Rémi Fraisse.


Combien de Rémi Fraisse ?.. Macron se prépare-t-il à tuer à Notre-Dame-des-Landes ?

 

"C'est donc ça le vrai projet de Macron, "le recours à la force, voire d'éventuels blessés" à Notre Dame des Landes.
Un responsable de la gendarmerie annonce "des blessés des deux côtés voire des morts"

Son vrai projet apparait au grand jour : tuer des zadistes, transformer ce morceau de territoire où un groupe de baba cool rêve d'un autre monde en stand de tirs.

Le représentant de la Formoisie contrégaliste , Jean-Luc Mélenchon l'a d'ailleurs bien compris et l'a dénoncé sur son blog.
"On retrouve l’ambiance médiatique qui avait précédé la violence mortelle dont a été victime à Sivens le jeune Rémi Fraisse. Ici et là, on entend déjà dire qu’il faut s’attendre à des morts. C’est inadmissible. Soyons clairs : l’évacuation du site de Notre-Dame-des-Landes n’a aucun sens parce qu’elle n’a aucune utilité. Si l’aéroport ne se fait pas là, quel est l’intérêt de l’expulsion de gens qui s’y trouvent ? Qui oublie que ce sont des militants ? Certains resteront pour créer des surfaces agricoles ? Où est le problème ? Les autres partiront vers d’autres secteurs en lutte. Pourquoi vouloir les agresser ?"
Ces propos ne sont pas tombés dans l'oreille d'un sourd. Un site (journal depuis 1938 du personnel de la gendarmerie) "L'Essor" a repris sa déclaration.

Notre-Dame-des-Landes : Mélenchon alerte contre un nouveau drame de type Rémi Fraisse
Le président du groupe La France insoumise à l’Assemblée nationale, Jean-Luc Mélenchon, a alerté mardi contre le risque qu’une évacuation de la Zad de Notre-Dame-des-Landes conduise à un drame similaire à la mort en 2014 de Rémi Fraisse à Sivens.'

 

Pourquoi Macron cherche -t-il l'affrontement ?

Il cherche l'affrontement pour créer une guerre civile lui permettant d'appliquer le plan JP Morgan de destruction de tous les acquis sociaux depuis la seconde guerre mondiale.


LES MANIFESTANTS SONT TROP PACIFISTES POUR LES CAPITALISTES

LEURS ZOUBATOV INFILTRENT DONC LES MOUVEMENTS
POUR LES RENDRE VIOLENTS
ET AVOIR LE PRÉTEXTE POUR TUER

 
 Les manifestants sont trop pacifistes en France pour les capitalistes.
Le Plan JP Morgan qui prévoit des régimes autoritaires en Europe ne peut se mettre en place qu'en créant une "fausse opposition" violente.

JPMorgan réclame des régimes autoritaires en Europe

Ils ont comme projet de la créer. Pour cela il leur faut des provocateurs - comme ceux que dirigeait Sergueï V. Zoubatov chef de l'Okhrana, police tsariste - entrainant des naïfs un peu paumés et manipulables dans leurs délires.
La rumeur selon laquelle il y aurait circulation de fusils de chasse chez les zadistes confirmerait le fait que les zadistes seraient déjà bien infiltrés par des Zoubatov.

"Du côté de la gendarmerie, les craintes sont réelles. « Nous disposons d'informations selon lesquelles des armes de chasse circulent », lâchait un acteur du dossier." Le Parisien le 18/01/2018
Le Parisien parle de 250 activistes radicaux parmi les zadistes. Ce serait eux que viserait une action militaire. Mais que veux dire le mot "activistes radicaux". Qui sont ces activistes ? Sont-ils anticapitalistes ? Ont-ils appelé à des délégués révocables ? non apparemment
Alors sont-ils des cowboys formois qui veulent faire simulacre de révolution sans la faire réellement avec des délégués révocables ? Et combien d'agents provocateurs de la police Zoubatov ?

LE SCENARIO SYRIEN EN FRANCE

LE PROJET ET LE RÊVE DU GANG JP MORGAN


 Ce révolutionnaire Syrien Omar Aziz aussi était trop pacifiste. Il avait mis en place des comités et avait pour référence Rosa Luxembourg. Il est mort dans une prison d'Assad le 16 février 2013.
Le gang des capitalistes de la planète a donc organisé une guerre.
Et les Syriens se sont retrouvés entre l'enclume Assad et le marteau les jihadistes.

Ce que CIA, DGSE, MI6, Erdogan, Al Thani , Seoud, Mossad, ont si bien réussi en Syrie - tuer la révolution syrienne -ils veulent le faire en France. La France étant le, pays considéré comme le foyer de la contestation anti capitaliste en Europe.
Les Young-leaders Édouard Philippe et Alain Juppé sont les maires qui ont le plus obéi au projet JP Morgan en aidant l'UOIF à recruter.

Lire :

Edouard Philippe : Premier Ministre du Président Macron ? ou maire d'une ville en plein désastre où il aide l'UOIF à recruter tout en soutenant les profs agresseurs d'enfants !



 Comme en Syrie, le projet JP Morgan vise à créer un climat dans lequel les Français seraient pris entre le marteau et l'enclume. L'enclume étant l'état sécuritaire anti ouvrier anti chômeur construit par Macron, le marteau ils sont en train de le fabriquer.

Terrorisme en Syrie : Lafarge finançait la politique Hollande Fabius Clinton Obama (5,56M$ selon le Canard Enchaîné)

Pour contrer le projet Macron qui ne fait qu'appliquer le plan des plus gros capitalistes. Il faut des délégués révocables 1 pour 25.




CONCLUSION

Macron utilise les mêmes méthodes que le Doyen de l'Université de Montpellier, Philippe Pétel qui avait organisé l'attaque violente contre les étudiants de la fac de droit.
La violence contre les jeunes qui expriment pacifiquement leurs mécontentements a été utilisé contre les zadistes de Notre Dame des Landes et contre les étudiants mobilisés contre la réforme de la sélection à l'Université à Nanterre.
Deux endroits où Macron frappe un grand coup dans la même journée.
Il est frappant que Macron cherche l'affrontement avec les jeunes.
Pourquoi l'affrontement, Pourquoi la violence contre les jeunes ?
Pour créer un climat de guerre civile favorisant la dictature libérale de destruction des acquis sociaux.
Il est plus qu'urgent que les Français se choisissent leurs délégués révocables 1 pour 25 et leurs délégués sécurité révocables.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire