articles

ARTICLES

vendredi 27 avril 2018

Macron protège l'esclavage immobilier Bolloré en commémorant l'abolition de l'esclavage mobilier Napoléon 1802-1848

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 27/04/2018


La première abolition date du 4 février 1794. Napoléon Bonaparte a remis en esclavage des êtres humains qui étaient devenus libres et avec une violence comparable à celle des nazis.

Ces commémorations qui omettent soigneusement de parler du rétablissement de l'esclavage par Napoléon, ne sont que l'arbre qui cache la forêt.

L'esclavage existe toujours et est organisé depuis l’Élysée sous une autre forme. C'est l'esclavage immobilier.
Comme au XVI°, au XVII et au XVIII° siècle, ce sont les Africains qui en sont les victimes.
Ils ne sont plus transportés dans des bateaux vers des contrées lointaines, en Amérique et aux Antilles. Ils restent sur place en Afrique.
Le salaire qu'ils perçoivent est si bas qu'ils sont privés de libertés.
Impossible de quitter l'endroit où l'on est quand on n' a que 1,50 euros par jour pour vivre.
Impossible de faire quelques loisirs que ce soit quand on est cantonné dans les plantations de Bolloré du matin au soir.
Fatigué parce qu'on ne peut manger à sa faim.
Stressé parce qu'on ne peut subvenir aux besoins primaires de ses enfants
On devient vite malade dans ces conditions.
Et il est impossible de se soigner car les territoires sous esclavage en Afrique ne possèdent pas de médecin (ou si peu) presque pas de médicaments (ou à des prix trop élevés).


"Esclavage immobilier ;
Esclavage dans lequel les esclaves ne peuvent pas être vendus ou déportés.
On pourra distinguer esclavage immobilier salarié pratiqué maintenant par Bolloré et la Slavoisie en Afrique, de l’esclavage immobilier à travail forcé du début du 20° siècle, pratiqué principalement par le roi des Belges à l’aide de sanctions par mutilations physiques
Les esclaves immobiliers sont assignés à résidence par de nombreuses techniques. Les Hilotes de Sparte ou les Africains du 21° siècle sont des esclaves immobiliers. Les esclaves en fuite sont appelés « immigrants illégaux » par leurs maîtres."

ABOLITION DE L'ESCLAVAGE NAPOLEON
PERPETUATION DE l'ESCLAVAGE BOLLORE



La commémoration de l’abolition de l'esclavage.
Comme si ce statut était une histoire ancienne…
Alors que depuis 1961, après la 2° guerre esclavagiste contre l'Afrique, la Franceàfric organise un nouvel esclavage, l’esclavage immobilier.

Un esclavage salarial.
Des salaires à 1,50€ par jour versés par Bolloré à ses salariés de la Socapalm qui travaillent dans ses plantations qui produisent de l’huile de palme au Cameroun.
Des salaires 66 fois plus bas que ceux que devraient verser Bolloré s’il respectait les lois sociales françaises.
C'est cela la 3° guerre esclavagiste contre l'Afrique.

Hollande commémorait l'abolition de l'esclavage le 10 mai, date où le Sénat avait adopté la "loi Taubira" qui reconnaissait la traite et l'esclavage comme un crime contre l'humanité.
Macron a choisi le 27 avril, correspondant au jour de promulgation du 2ème décret abolissant l'esclavage Napoléon. L'esclavage que le lobby Joséphine de Beauharnais l'avait incité à rétablir le 20 mai 1802

L'esclavage a été rétabli le 20 mai 1802 par Napoléon 1° qui venait de créer la Légion d'Honneur la veille

Voici comment les amis de l'Empereur
 rêvent de voir les Africains en 2015.
Ceux qu'ils ne tuent pas en France
 comme Abdoulaye Camara,
ils divisent pas 20 leurs salaires en Afrique
par Yanick Toutain
3/6/2015

19 mai 1802 création de la légion d'honneur par Napoléon 1°
20 mai 1802 rétablissement de l'esclavage par Napoléon 1° 
"Rose avait six ans ( Séparée de sa mère )
La fille de Praxelle ( Acte juridictionnel )
Vendue au plus offrant ( Par contrat à Basse-Terre )
Elle fut vendu parce que métisse ( 19 décembre 1806 )
"


La première abolition date du 4 février 1794. Napoléon Bonaparte a remis en esclavage des êtres humains qui étaient devenus libres et avec une violence comparable à celle des nazis.

Ces commémorations qui omettent soigneusement de parler du rétablissement de l'esclavage par Napoléon, ne sont que l'arbre qui cache la forêt.

L'esclavage existe toujours et est organisé depuis l’Élysée sous une autre forme. C'est l'esclavage immobilier.
Comme au XVI°, au XVII et au XVIII° siècle, ce sont les Africains qui en sont les victimes.
Ils ne sont plus transportés dans des bateaux vers des contrées lointaines, en Amérique et aux Antilles. Ils restent sur place en Afrique.
Le salaire qu'ils perçoivent est si bas qu'ils sont privés de libertés.
Impossible de quitter l'endroit où l'on est quand on n' a que 1,50 euros par jour pour vivre.
Impossible de faire quelques loisirs que ce soit quand on est cantonné dans les plantations de Bolloré du matin au soir.
Fatigué parce qu'on ne peut manger à sa faim.
Stressé parce qu'on ne peut subvenir aux besoins primaires de ses enfants
On devient vite malade dans ces conditions.
Et il est impossible de se soigner car les territoires sous esclavage en Afrique ne possèdent pas de médecin (ou si peu) presque pas de médicaments (ou à des prix trop élevés).


MACRON COMMÉMORE LA FIN DE L'ESCLAVAGE MOBILIER DE NAPOLÉON DE 1802-1848
IL CACHE LA VÉRITÉ HISTORIQUE
L'ESCLAVAGE A D'ABORD ÉTÉ ABOLI EN 1794 POUR ÊTRE RÉINSTAURE PAR NAPOLÉON EN 1802

Le 27 avril 1848, la date qu'a choisi Macron pour commémorer l'esclavage correspond à la deuxième abolition de l'esclavage.
Le 27 avril 1848 les révolutionnaires ont aboli l'esclavage de la période 1802-1848.


Macron cache la première abolition de l'esclavage de 1794 !
Parce que Napoléon est un héros pour la Bourgeoisie française.
Napoléon Bonaparte a réinstauré l'esclavage le 20 mai 1802 !

Le décret du 30 floréal An X (20 mai 1802)
AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS, BONAPARTE, premier Consul, PROCLAME loi de la République le décret suivant, rendu par le Corps législatif le 30 floréal an X, conformément à la proposition faite par le Gouvernement le 27 dudit mois, communiquée au Tribunat le même jour.
DÉCRET.
ART. Ier Dans les colonies restituées à la France en exécution du traité d'Amiens, du 6 germinal an X, l'esclavage sera maintenu conformément aux lois et réglemens antérieurs à 1789.
II. Il en sera de même dans les autres colonies françaises au-delà du Cap de Bonne-Espérance.
III. La traite des noirs et leur importation dans lesdites colonies, auront lieu, conformément aux lois et réglemens existans avant ladite époque de 1789.
IV. Nonobstant toutes lois antérieures, le régime des colonies est soumis, pendant dix ans, aux réglemens qui seront faits par le Gouvernement. Herodote

Claude Ribbe dans les crimes de Napoléon montre par un travail historique la monstruosité de Napoléon qui a remis en esclavage des personnes qui avaient gagné leur liberté par le décret abolissant l'esclavage en 1794.
Claude Ribbe compare Napoléon à Hitler. Voici le résumé du livre :

"Plus d'un million de personnes vouées à la mort selon des critères " raciaux ", un
génocide perpétré en utilisant les gaz, des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants dévorés vivants par des chiens, deux cent cinquante mille citoyens enchaînés et mis en esclavage, un plan de déportation meurtrier incluant d'anciens parlementaires, des escadrons de la mort pour traquer les résistants et les brûler sur place, des camps de triage et de concentration, des " lois raciales ". Cent quarante ans avant la Shoah, un dictateur, dans l'espoir de devenir le maître du monde, n'hésite pas à écraser sous sa botte une partie de l'humanité. Ce n'est pas de Hitler qu'il s'agit, mais de son modèle, Bonaparte. Comment les exactions de ce despote misogyne, homophobe, antisémite, raciste, fasciste, antirépublicain, qui détestait autant les Français du continent que les Corses, ont-elles pu, jusqu'à présent, rester ignorées du grand public ? Pourquoi une certaine France, au XXIe siècle, s'acharne-t-elle à faire du boucher des " noirs " un héros national ? Deux cents ans après, Claude Ribbe dénonce enfin, pour la première fois, preuves et témoignages à l'appui, Le Crime de Napoléon.(source)

L'ESCLAVAGE MOBILIER A ÉTÉ ABOLI
MAIS L'ESCLAVAGE IMMOBILIER PERDURE

Yanick Toutain a conceptualisé la forme d'esclavage dans lequel se trouve les salariés payés 1,50€ par jour, en Afrique Subsaharienne sous contrôle Franceàfric,.
Ce sont des esclaves immobiliers.

"Esclavage immobilier ;
Esclavage dans lequel les esclaves ne peuvent pas être vendus ou déportés.
On pourra distinguer esclavage immobilier salarié pratiqué maintenant par Bolloré et la Slavoisie en Afrique, de l’esclavage immobilier à travail forcé du début du 20° siècle, pratiqué principalement par le roi des Belges à l’aide de sanctions par mutilations physiques
Les esclaves immobiliers sont assignés à résidence par de nombreuses techniques. Les Hilotes de Sparte ou les Africains du 21° siècle sont des esclaves immobiliers. Les esclaves en fuite sont appelés « immigrants illégaux » par leurs maîtres."

L'esclavage dont Macron fait la commémoration aujourd'hui, c'est l'esclavage mobilier.
Esclavage mobilier :
L’esclavage mobilier a été aboli de 1794 à 1802 en France, légalisé à nouveau par Napoléon
Bonaparte, et interdit à nouveau en 1848.
Mais cette abolition camouflait en réalité le passage à l’esclavage immobilier." (source Il existe une autre forme d'esclavage, parfaitement légale et qui touche presque la totalité du continent africain, l'esclavage immobilier.
Ces concepts sont clairement présentés dans ce livre :

CONSTRUIRE LE CNR – TOGO
MANUEL INSTITUTIONNEL PRATIQUE ET THÉORIQUE DE LA RÉVOLUTION HUMANOCRATE DU TOGO


L'esclavage immobilier fait de nombreux morts tous les jours en 2018.
5800 enfants meurent chaque jour par manque de soins, par manque de nourritures, par manque d’hôpitaux et de médecins.

Franceàfric : 5800 enfants de moins de 5 ans meurent chaque jour en Afrique subsaharienne



Les Africains de 2015 vivent autant de temps que les Français de 1900 

 

EN 2018 MACRON PROTÈGE L'ESCLAVAGE IMMOBILIER DE BOLLORÉ


Les conditions de vie des esclaves de Bolloré en 2018 ressemblent à celles des esclaves des Antilles au XVIII° siècle.

Le reportage de Tristan Waleckx diffusé en avril 2016 et rediffusé en juillet 2016 montre ces esclaves à 1,50€/jour. On y voit même un jeune de 14 ans !


Bolloré possède la majeure partie des infrastructures de transport en Afrique subsaharienne. Bolloré Africa Logistics est composé de 250 filiales qui opèrent dans 45 pays africains.

Si ce patron français possède la quasi totalité des ports en Afrique, c'est parce qu'il corrompt les politiques et met en place les Présidents qui seront à ses bottes.

Bolloré vient d'être mis en garde à vue cette semaine pour avoir financé les campagnes électorales des Présidents de Guinée et du Togo en 2010 en échange de la concession des ports de Conakry et Lomé.

Début de victoire pour les Africains: l'esclavagiste Vincent Bolloré en garde à vue ce 24 avril 2018 !


Alors que le documentaire de Tristan Waleckx - qui a reçu le plus prestigieux des prix journalistiques le prix Albert Londres - a poussé les juges à enquêter sur Bolloré.
Le journaliste est harcelé juridiquement par le milliardaire.

Comme il était difficile pour Bolloré de gagner ses procès contre l'auteur du reportage, Macron en bon Président Franceàfric est venu à son secours en proposant une loi "secret des affaires" qui permet de protéger tous les patrons voyous !

Macron en bon valet de la Bourgeoisie esclavagiste Franceàfric vient au secours de Vincent Bolloré en procès contre France 2  avec une loi sur le "secret des affaires".
Une loi qui permettra à l'avenir de faire taire tous les journalistes qui voudront comme Tristan Walecks sur France 2 diffuser les scandales des patrons esclavagistes.
Le Canard Enchaîné de ce mercredi 4 avril nous le révèle :
« C’est vrai que les grands esprits se rencontrent. Le 26 mars, Vincent Bolloré traînait France 2 devant le tribunal de commerce de Paris, pour un reportage trop regardant sur son commerce de Paris, pour un reportage trop regardant sur son commerce africain. Deux jours plus tard, Macron faisait porter par une escouade de députés LRM sa belle proposition de loi sur le secret des affaires à l’Assemblée, adoptée en procédure accélérée par 46 voix contre 20 » Le Canard Enchaîné le 4 avril 2018 IpEaVaEaFaF

Macron au secours de Bolloré VS France 2 qui avait révélé les salaires esclavagistes à 1,50€/jour

Dans la France de Macron, Bolloré peut aussi acheter en toute impunité un Procureur de Cour de Cassation pour se protéger de la justice française.

Togo : Bolloré achète le procureur Laurent Le Mesle de la Cour de Cassation française pour continuer les dictatures esclavagistes Franceàfric Gnassingbé, Biya etc..


Macron est le digne successeur de Hollande, de Sarkozy, de Chirac, de Mitterrand ....
Tous ont usé de tous les crimes possibles pour permettre la poursuite de l'esclavage immobilier.
Génocide au Rwanda, coup d’État en Cote d'Ivoire, financement et aide des terroristes au Mali...

Discours colonialiste de Macron à Ouagadougou (tutoyant les étudiants Burkinabè, faisant croire que la France aiderait l'Afrique....)

Génocide au Rwanda : « On nous a demandé de livrer des armes aux génocidaires » l’officier français Guillaume Ancel témoigne

Sarkozy, Fillon, Juppé, Baroin et le général Puga ont envoyé les jihadistes attaquer le Mali






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire