articles

ARTICLES

mardi 10 avril 2018

Syrie : Erdogan réinstalle Al-Qaeda et Daech à Afrin, Macron prépare la guerre.... contre Assad

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 10/04/2018

Macron et Trump s’apprêtent à envahir la Syrie pour 50 victimes lors d'une supposée attaque chimique alors qu'Erdogan en était déjà à 280 morts à Afrin le 20 mars !
Macron et Trump ont laissé les résistants kurdes anti fascistes anti Daech se faire massacrer.
Vous voyez, avec cette simple comparaison, que leur prétexte humanitaire pour intervenir en Syrie ne tient absolument pas la route !(infra JA)

"Mais l'objectif de Macron et Trump est aussi de remettre en place les terroristes jihadistes selon l'application du plan Timber Sycamore.Macron était à l’Élysée quand Lafarge finançait Daech, il était à l’Élysée quand, en 2013, Hollande téléphonait à Obama pour intervenir en Syrie contre Assad ... Macron ne fait que poursuivre une politique à laquelle il avait déjà participé."(infra JA)


LIRE :

Syrie : attaque impérialiste de Trump sous prétexte de prétendues preuves OSDH White Helmets, officines CIA-USAID-MI6


Le refrain entendu dans les médias français accusant Assad d'utiliser des armes chimiques contre les Syriens ressemble beaucoup à celui de Bush en octobre 2002.
A cette époque, Bush accusait Saddam Hussein de "produire et posséder des armes chimiques".
C'est ce prétexte qui avait servi à Bush pour envahir l’Irak le 20 mars 2003.
Cette guerre a fait 162 000 victimes.

De la même façon Macron voulant attaquer la Syrie construit un prétexte.
Il nous parle d'utilisation par Assad d'armes chimiques dont nous n'avons aucune preuve. La seule preuve présentée est celle de témoignages d'agents terroristes, les Casques Blancs (White Helmets), connus pour construire des mises en scène médiatiques au service du complot terroriste.

MACRON : SOUTIEN DES TERRORISTES

FRANCE, MALI, COTE D'IVOIRE, SYRIE


Macron était à l’Élysée quand Hollande en 2013 a réinstallé les terroristes MNLA Ansardine au pouvoir au Nord Mali sous prétexte de lutte anti terroriste.
Macron était à l’Élysée en octobre 2013 quand Hollande a récompensé (20 millions d'euros) le principal chef jihadiste du Mali.
Macron était à l’Élysée fin aout 2013 quand Hollande voulait imposer à la Syrie le même plan qu'au Mali d'installer des terroristes au pouvoir.
Il voulait renverser Assad pour installer Daech qui avait été crée le 8 avril 2013, 5 mois avant.
Macron était à l’Élysée fin 2013 quand Hollande a fait élire député socialiste le numéro 3 des jihadistes Ansardine Ahmada Ag Bibi.
Macron était à l’Élysée avec le général Puga, chef d’État major particulier de Sarkozy, qui non seulement avait missionné les terroristes en Côte d'Ivoire, les terroristes au Mali mais aussi installé Abdelhakim Belhadj, un des chefs d'Al Qaeda au pouvoir en Libye.
C'est d'ailleurs ce même Général Puga avec Sarkozy et la DGSI en janvier 2011 qui ont libéré le principal chef Daech France, Boubaker El Hakim pour qu'il aille en Tunisie préparer les assassinats de leaders politiques de gauche tout en préparant son réseau des Buttes-Chaumont pour les crimes de Charlie Hebdo.
Les véritables chefs du terrorisme en France sont Sarkozy, Puga, Hollande, Le Drian, Macron et Edouard Philippe.
Tous sont les complices de Erdogan.
Tous sont membres du complot Timber Sycamore lancé par Hillary Clinton au Printemps 2012.


LIRE :

Sarkozy, Fillon, Juppé, Baroin et le général Puga ont envoyé les jihadistes attaquer le Mali

Chronologie 2010-2017 du terrorisme ribanazis CIA DGSE MI6 en France, Mali, Tunisie, Syrie, Irak, Libye, Burkina, Côte d'Ivoire

Terrorisme en Syrie : Lafarge finançait la politique Hollande Fabius Clinton Obama (5,56M$ selon le Canard Enchaîné)

Le Qatar achète 1,1 milliard € d'armes à la France pour continuer le terrorisme impunément

Le terroriste Iyad Ag Ghali leader d'Ansardine #JNIM protégé par l'Algérie et la France qui s'accusent mutuellement

 

ATTAQUE CHIMIQUE : UN PRÉTEXTE CONSTRUIT POUR ENVAHIR LA SYRIE

  UNE "INFORMATION" PROVENANT D'UN GROUPE TERRORISTE ET RELAYÉE PAR TRUMP ET MACRON


L'information que tous les médias français font circuler selon laquelle Assad aurait utilisé des armes chimiques samedi dans la Ghouta orientale, territoire syrien où se concentrent les forces terroristes jihadistes, provient du mouvement terroriste "Jaych al-Islam".


"Les radicaux du groupe Jaych al-Islam ont précédemment accusé les forces gouvernementales syriennes d'avoir eu recours, samedi 7 avril, à des armes chimiques contre un hôpital de Douma, dans la Ghouta orientale. Ces allégations ont été reprises par les puissances occidentales, le Président américain Donald Trump ayant estimé que la Syrie devrait «payer le prix fort pour l'attaque chimique»." Sputnik

Les Casques Blancs (White Helmets) dont on connait les liens avec les terroristes ainsi que l'ONG Syrian American Medical Society, ONG qui fait l'objet d'une page complète sur le site de l'ambassade de France,  ont réalisé un communiqué commun pour dénoncer cette supposée "attaque chimique"


Dans un communiqué commun avec l'ONG médicale Syrian American Medical Society, les Casques Blancs, des secouristes en zones rebelles, ont affirmé que 48 personnes avaient péri dans cette attaque aux «gaz toxiques».
Une vidéo postée par les Casques blancs et présentée comme tournée après l'attaque chimique présumée montre un enchevêtrement de corps sans vie, dont ceux de femmes et d'enfants, allongés à même le sol, les yeux parfois écarquillés et de la mousse blanche s'échappant de leur bouche. Le Point


Trump et Macron ont repris cette information.

PAS DE PREUVES


Les preuves, ils n'en ont pas.
Les pseudo témoignages des Casques Blancs (White Helmets), ces alliés des terroristes financés par la CIA sont la seule "preuve" que présentent la France et les États-Unis .
Sauf que les "casques blancs" ont été dénoncés par des journalistes honnêtes comme Vanessa Beeley comme des "fabricants de preuves"

« Nous savons, par les faits, que les Casques blancs fabriquent les preuves. Ceci est démontré dans mon rapport.Nous savons qu’ils sont sectaires. Ils ont volé des ambulances, trois camions de pompiers, ils ont tué les membres de la vraie défense civile. Ils en ont kidnappé.Ils en ont chassé d’Alep-Est vers Alep-Ouest. » (MaliActu)
Pas de preuve matériel.
Des experts russes ont vérifié et n'ont trouvé aucune trace d'"armes chimiques"

"Des experts en matière de guerre radiologique, chimique et biologique, ainsi que des médecins, ont inspecté le 9 avril cette zone de la Ghouta, l'un des derniers bastions des groupes djihadistes en Syrie.
Selon un communiqué du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, les spécialistes «n'ont trouvé aucune trace de l'utilisation d'agents chimiques». Les spécialistes médicaux du Centre ont également visité un hôpital local mais n'ont trouvé aucun patient présentant des signes d'intoxication aux armes chimiques. «Tous ces faits montrent [...] qu'aucune arme chimique n'a été utilisée dans la ville de Douma, contrairement à ce qui a été prétendu par les Casques blancs», fait savoir le communiqué, faisant référence au groupe de «protection civile» controversé qui a été parmi les premiers à avoir fait état d'une prétendue attaque chimique à Douma." RT
Même l'OSDH qui est une agence au service complot Timber Sycamore dit ne pas pouvoir confirmer une attaque chimique !

"L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a dit ne pas être en mesure de confirmer une attaque chimique.""Le Point


Mais Trump relaie cette soit disant information non vérifiée en jouant sur l'émotion comme l'avait fait Bush 16 ans plus tôt ...

" Donald Trump a promis ce lundi 9 avril une décision imminente sur une réponse "forte" visant à faire "payer" Bachar al-Assad et ses alliés après une attaque chimique présumée en Syrie, pointant particulièrement Moscou qui met en garde en retour contre "de graves conséquences" en cas de frappes occidentales.

Si les Etats-Unis font planer la menace d'une riposte militaire contre le régime syrien, ils pourraient attendre pour passer à l'acte le vote au Conseil de sécurité de l'ONU, probablement mardi, sur un projet de résolution américain créant un mécanisme d'enquête international sur l'usage des armes chimiques en Syrie. La Russie a d'ores et déjà prévenu que ce texte contient encore des "éléments inacceptables".
"C'était atroce", "horrible", a lancé Donald Trump à la Maison Blanche au sujet de l'attaque présumée de samedi aux "gaz toxiques" contre Douma, dernière poche rebelle aux abords de Damas. "Nous y répondrons avec force", a ajouté plus tard le président américain, promettant une décision lundi soir "ou très bientôt". Son ministre de la Défense Jim Mattis n'a pas exclu des frappes contre le régime syrien." Huffingtonpost

Et Macron s'allie avec Trump et prévoit d'engager une nouvelle guerre en Syrie ...

"Après un entretien téléphonique relayé par un communiqué de la Maison Blanche, les deux présidents ont promis "une réponse forte et commune", pointant la responsabilité du régime de Damas, coupable à leurs yeux de "violations continues des droits de l'homme". L’Elysée ajoute que les deux dirigeants prévoient de "coordonner leurs actions et leurs initiatives au sein du Conseil de sécurité des Nations unies", lequel se tiendra lundi à New York. Des tractations diplomatiques dans la lignée des déclarations précédentes d’Emmanuel Macron et de Donald Trump sur l’attaque présumée chimique de la Ghouta orientale." LCI

 UNE NOUVELLE MISE EN SCÈNE DES CASQUES BLANCS (WHITE HELMETS)POUR DONNER UN PRÉTEXTE
D' INTERVENTION A TRUMP ET MACRON ?

Les "Casques Blancs" (White Helmets)sont officiellement une  "organisation humanitaire" qui aident les Syriens.
Sauf qu'ils n'aident pas tous les Syriens. Ils aident d'abord les Syriens terroristes.
Vanessa Beeley, journaliste et écrivain le démontre :

"Il est alors très difficile de comprendre comment cette organisation peut être décrite comme n’étant pas affiliée aux organismes gouvernementaux qui ont un intérêt, et un intérêt bien connu et déclaré, dans le changement de régime en Syrie. Ensuite, si on considère leur prétendue neutralité : ils sont entièrement incorporés dans les régions contrôlées par les terroristes, soit principalement par Al-Nosra, Daesh, ou tout autre brigade associée aux terroristes dirigés par le Front Al-Nosra. C’est là que se trouvent exclusivement les Casques blancs.
Il y a d’innombrables preuves vidéo et photo provenant de l’intérieur de la Syrie, qu’ils dirigent un groupe de soutien terroriste. Ils fournissent des soins médicaux aux terroristes, ils acheminent les équipements par la Turquie dans les régions terroristes […]. Ils ont été filmés participant à l’exécution d’un civil à Alep. Ils diffusent des vidéos, sur leurs pages dans les réseaux sociaux, des exécutions de soldats et de civils arabes."RT
Cette organisation répond directement aux objectifs du plan Timber Sycamore. Son financement provient d'abord de la CIA, puis de l'Angleterre. La France fournit les équipements.
RT : Les Casques blancs se disent être une «ONG neutre, impartiale et humanitaire». Est-ce vraiment le cas ?
Vanessa Beeley (V. B.) : Cette déclaration n’est aucunement légitime. Prenons l’affirmation que c’est «neutre». Ils proclament qu’ils ne reçoivent pas de financement de gouvernements ayant un intérêt direct dans le conflit syrien. En réalité, ils reçoivent des millions, selon une estimation prudente, 100 millions de dollars des Etats-Unis, 23 millions via l’USAID ; de la Grande Bretagne 65 millions environ – au début c’était 19,7 millions de livres sterling, et Boris Johnson a annoncé encore 32 millions. La France fournit les équipements. [On trouve aussi] le Danemark, les Pays-Bas et même le Japon, par l’intermédiaire de l’agence internationale au Japon.RT


Cette soit-disant organisation humanitaire financée par la CIA est connue pour être experte en trucage de vidéos et photos.
Eva Bartlett, journaliste canadienne a montré que la principale source des médias occidentaux reposait sur les informations des Casques Blancs (White Helmets).




Même ceux pour qui travaillent les Casques Blancs (White Helmets) ont été contrait, à un moment donné, de montrer qu'une de leurs vidéos était truquée.
Voici un extrait d'un ancien de mes articles où j'en parlais.
"Les casques blancs ont même été contraints de s'excuser pour une vidéo truquée. Même les "journalistes" propagandistes de LCI ont été obligés de dénoncer (un peu) leurs chouchous

"BAD BUZZ - Les Casques Blancs syriens ont posté une vidéo sur les réseaux sociaux dans laquelle on les voit réaliser un "Mannequin Challenge" au lieu de porter assistance à un blessé. Les secouristes ont été contraints de s'excuser face à la controverse."
Mercredi 23 novembre, les Casques Blancs ont admis qu'il s'agissait d'une "erreur de jugement". Ils en ont également profité  pour s'expliquer : "Cette vidéo a été enregistrée par le média des Forces révolutionnaires syriennes avec des volontaires de la Défense civile syrienne (le nom officiel des Casques blancs, ndlr), qui souhaitaient mettre en parallèle l'horreur de la Syrie et le monde extérieur, en utilisant le phénomène viral du 'Mannequin Challenge', ont-ils expliqué dans un communiqué rapporté par la BBC. Nous présentons nos excuses au nom de tous les volontaires impliqués"."

Syrie : attaque impérialiste de Trump sous prétexte de prétendues preuves OSDH White Helmets, officines CIA-USAID-MI6

Alors, dans ce contexte, on peut avoir des doutes quant aux sérieux des photos illustrant l'attaque chimique. Est-ce des mises en scène comme le dénoncent les Russes ?

"Le ministère russe de la Défense a assuré le 9 avril n'avoir décelé aucune trace d'utilisation d'armes chimiques, après avoir inspecté certaines parties de la Douma, poche tenue par des rebelles islamistes suspectée d'avoir été le théâtre d'une attaque le 7 avril. Moscou a par ailleurs affirmé que les photos de victimes de l'attaque chimique présumée, publiées par l'organisation controversée des Casques blancs, étaient des faux."" RT

L'OBJECTIF DE L'INTERVENTION
MILITAIRE DE TRUMP ET MACRON :
DÉTRUIRE LA RÉVOLUTION ANTI CAPITALISTE
EN MARCHE


Lénine écrit :
Les socialistes ont toujours condamné les guerres entre peuples comme une entreprise barbare et bestiale.
La guerre a toujours servi les intérêts des classes spoliatrices.
En 1914 la première guerre mondiale impérialiste est déclenchée au moment où les ouvriers sont le plus hostiles aux patrons et organisent de nombreuses grèves.
La guerre leur sert à dissiper les conflits de classes en tentant de canaliser la pensée des plus pauvres vers un sentiment patriotique.
Alors quand le pouvoir bourgeois est trop vacillant, quand il risque trop vite de tomber, les représentants politiques des capitalistes organisent une guerre.
Le contexte actuel aussi bien en France avec un mouvement social qui grossit chaque jour, qu'aux Etats-Unis où la jeunesse se réveille en manifestant massivement contre la politique de Trump nous pousse à penser que l'intervention militaire en Syrie sert à briser les mouvements contestataires naissants.
En plus du lavage de cerveau qu'enclenche une guerre, elle tue.
Elle tue et sème la terreur. Les ingrédients indispensables à toute instauration d'un régime fasciste.

Mais l'objectif de Macron et Trump est aussi de remettre en place les terroristes jihadistes selon l'application du plan Timber Sycamore. Macron était à l’Élysée quand Lafarge finançait Daech, il était à l’Élysée quand, en 2013, Hollande téléphonait à Obama pour intervenir en Syrie contre Assad ...
Macron ne fait que poursuivre une politique à laquelle il avait déjà participé.

Ces représentants du capitalisme mondial ne veulent ni d'une Formoisie autoritaire et puissante incarnée par Assad, ni d'une véritable révolution humanocrate incarnée par Omar Aziz admirateur de Rosa Luxembourg en Syrie.
Ils préfèrent les terroristes. Ce sont eux qu'ils veulent au pouvoir.
Mais ils ne peuvent le dire ouvertement à leur population anti-terroriste dans sa majorité.
C'est pourquoi, ils construisent des prétextes susceptibles de faire "pleurer dans les chaumières" pour pouvoir intervenir militairement et réinstaller les Al Qaeda et Daech.

Macron et Trump s’apprêtent à envahir la Syrie pour 50 victimes lors d'une supposée attaque chimique alors qu'Erdogan en était déjà à 280 morts à Afrin le 20 mars !
Macron et Trump ont laissé les résistants kurdes anti fascistes anti Daech se faire massacrer.
Vous voyez, avec cette simple comparaison, que leur prétexte humanitaire pour intervenir en Syrie ne tient absolument pas la route !


Turquie: Erdogan prépare une invasion contrerévolutionnaire de la Syrie

CONCLUSION

Macron comme Hollande pratique la politique du marteau et de l'enclume contre le double processus de révolution syrienne et de révolution kurde.

Quand Erdogan envahit la Syrie comme Hitler la Pologne et la Tchécoslovaquie, quand Erdogan réinstalle ses milices ribanazis, Macron organise avec Trump à la fois une opération de diversion (sur l'unique témoignage des casques blancs) et à la fois les prolégomènes d'une nouvelle guerre mondiale contre la Russie - ce qui pour certains réseaux du capitalisme est la carte ultime pour noyer dans le sang la révolution anticapitaliste en Europe.
Il faut que toutes les personnes sensées, altruistes et responsables soient les futurs chefs politiques.
Il est impossible de continuer à laisser les rênes de l'avenir du monde à des fous irresponsables comme Trump et Macron en train de préparer une troisième guerre mondiale au service de leurs alliés jihadistes.

C'est pourquoi, si vous êtes quelqu'un de gentil altruiste responsable, trouvez 24 personnes pour vous choisir comme délégué révocable de base. Ce sera le début de la construction d'un autre monde, un monde d'humains altruistes, innovants, partageurs, écologistes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire