articles

ARTICLES

lundi 9 avril 2018

Criminels écologiques : un rapport du pétrolier Shell de 1988 prévoyait le crime : «À partir du moment où le réchauffement climatique sera détectable, il pourrait déjà être trop tard pour prendre des contre-mesures effectives"

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 09/04/2018














L’entreprise anglo-néerlandaise «Shell » sait depuis 30 ans que ses activités entraînent la destruction totale de la Terre et qu’il serait impossible pour les êtres humains de faire face à ce gigantesque bouleversement qu’on nomme « aggravation de l’effet de serre ».


SHELL SAVAIT DEPUIS 1986 QUE
L’EXTRACTION DE PÉTROLE ENTRAÎNERAIT
UNE CATASTROPHE CLIMATIQUE SANS PRÉCÉDENT


L’étude scientifique de 1986 commandée par Shell disait :


«À partir du moment où le #réchauffementclimatique sera détectable, il pourrait déjà être trop tard pour prendre des contre-mesures effectives pour en réduire les effets, ou même stabiliser la situation»

Et le rapport précisait que l’extraction de pétrole, de charbon et de gaz était la principale cause du réchauffement climatique.



« Bien que le CO2 soit émis dans l'atmosphère par plusieurs processus naturels [...], la principale cause de l'augmentation des concentrations de CO2 est considérée comme la combustion de combustibles fossiles », notaient les chercheurs. » Le Point
source : DeSmogUK intégrant les images du rapport de Shell (commentaire traduit par google traduction)

Les conséquences du réchauffement climatique était clairement inscrite dans le rapport. Les auteurs du rapport considéraient même que la gravité de l’impact du couvercle carbone sur la Terre serait tellement énorme que les êtres humains auraient à faire face à quelque-chose qu’ils n’avaient jamais connu auparavant :

« L'impact du réchauffement climatique pourrait inclure des « changements significatifs du niveau des mers, des courants marins, des modèles de précipitations, de la météo, les plus importantes transformations jamais connues depuis 12 000 ans. Ces changements à la fois rapides et spectaculaires auront un impact sur l'environnement humain, les standards de vie futurs, les ressources en nourriture, et pourraient avoir des conséquences sociales, économiques et politiques majeures », prévoyait le rapport. » Le Point


source : DeSmogUK intégrant les images du rapport de Shell (commentaire traduit par google traduction)


SHELL A CONTINUÉ

EN CONNAISSANCE DE CAUSE A DÉTRUIRE LA TERRE


Ce rapport n’a aucunement modifié les activités de l’entreprise qui a continué à extraire du pétrole et à engranger le maximum de profits.

Ce que le Loup de Wall Street a fait – commettre le délit de mentir au public pour faire des profits – l’entreprise Shell (comme ses concurrents évidemment) l’a fait à un niveau 1000 milliards de fois plus élevé.

Shell extrait chaque jour 3 millions de barils de pétrole (source wikipédia, chiffre 2014) dans environ 70 pays.
L’entreprise possède 24 raffineries et usines chimiques.




Le rapport indiquait pourtant que la température de la Terre à cause de la pollution engendrée par l'action de l'homme pourrait augmenter entre 1,5 et 3,5 degrés.


extrait du rapport complet :

Here is what #ShellKnew about Climate Change in the 1980s


 


ET A MENTI AU MONDE ENTIER EN ORGANISANT LA DÉSINFORMATION QUANT AU COUVERCLE CARBONE ...


La compagnie a menti au monde pendant 30 ans en organisant des campagnes de désinformation sur le réchauffement climatique.

« Or dans les années 1990, le pétrolier faisait partie du Global Climate Coalition, un groupe de lobbying qui tentait de minimiser la question du réchauffement climatique. Le Point »

En plus de cela
Shell refusait de participer aux mesures minimales prises par les capitalistes pour limiter l’aggravation de l’effet de serre.


« En 1997, le groupe s'était par exemple opposé au protocole de Kyoto. » Le Point

IL FAUT UNE RÉVOLUTION HUMANOCRATE AVEC DES « TICKETS RATIONNEMENT CARBONE » #TRC

POUR STOPPER L’AGGRAVATION DU
« COUVERCLE CARBONE »


Nous sommes sur un bateau qui menace à tout moment de couler.
La transformation quantité qualité a déjà commencé.
Mais elle risque à tout moment de s’accélérer et de devenir catastrophique pour l’être humain.
Le scénario du film « 
Le jour d’après-demain » va arriver.
Le rapport de Shell de 1988 le dit très clairement.

« L'impact du réchauffement climatique pourrait inclure des « changements significatifs du niveau des mers, des courants marins, des modèles de précipitations, de la météo, les plus importantes transformations jamais connues depuis 12 000 ans. Ces changements à la fois rapides et spectaculaires auront un impact sur l'environnement humain, les standards de vie futurs, les ressources en nourriture, et pourraient avoir des conséquences sociales, économiques et politiques majeures »

La question est quand ce scénario va t-il arriver ?
Face à une telle menace pour l’espèce humaine, il y a plusieurs réactions possibles.

AUTRUCHES IRRESPONSABLES

Faire l’autruche et continuer à « vivre » en polluant chaque jour comme si de rien n’était.
C’est ce que font actuellement les classes spoliatrices,
- bourgeoisie, innovoisie et formoisie-. Elles font semblant de s’intéresser au changement climatique une fois par an lors d’une conférence sur le climat et le reste du temps ils continuent à polluer et donc à aggraver le couvercle carbone !

AUTRUCHES RESPONSABLES

Limiter sa propre pollution tout en laissant les capitalistes détruire la Terre. C’est l’option choisie par les partis écologiques en Europe. Ils restent pro-capitalistes, ne veulent pas de Révolution mais conseillent aux gens de limiter leur propre pollution en limitant leurs déplacements en voiture, en triant leurs déchets, en consommant local…

REVOLISATIONNAIRES EGALISTES LIBREGALISTES

Ou organiser la révolution anti capitaliste humanocrate égaliste qui limitera la consommation de chaque Terrien à 1000 euros par mois et qui instaurera une vraie taxe carbone.

Vraie taxe carbone et tickets de rationnement carbone : 6 ans après cet article, les spoliateurs coupables de crimes écologiques continuent à refuser de respecter notre nid la Terre.




Des débats de type préhistorique opposent les criminels écologiques de la clique Hollande aux autres. Les uns et les autres sont des malades atteints de pathologie consumériste qui croient - dans leur folie - avoir un droit à consommer plus que le PIB moyen mondial.
Ils ont des mercenaires idéologiques qui leur fabrique un brouillard justificatif de leur pathologie consumériste.
De la même façon, les mêmes criminels s'imaginent avoir un droit à polluer plus que ce que l'océan tolèrait en 2007 (1,8 kilos de carbone par personne et par jour) , plus que le limite de 1 kilos destinée à préserver ce puits de stockage.
On voit maintenant de pseudo solidaires prétendre être des décroissants - mais en exigeant une échelle des revenus, en Occident, allant de 1 à 5 ( ce qui signifie pour le paysan camerounais de 1 à 20 fois 5 c'est à dire de UN à CENT)...
On voit aujourd'hui des escrocs nous parler d'anthropocène, accusant l'humanité toute entière de leurs propres CRIMES ECOLOGIQUES.
Cet article écrit il y a 6 ans a conservé toute son actualité !
C'est dramatique !
Jean Jouzel n'est toujours pas compris que refuser de LIMITER SA CONSOMMATION à 1000 euros par mois le fait passer pour un GUIGNOL IRRESPONSABLE !
Tous ces pantins de la BANCOCRATIE auront des comptes à rendre à nos JUGES REVOLUTIONNAIRES DELEGUES REVOCABLES !
C'est pour bientôt !


TICKETS DE RATIONNEMENT :

Droit à polluer limité définitivement à 1 kg de CO2 par Terrien et par jour.
Toute surpollution oblige le surpollueur à acheter des tickets de rationnement aux sous-pollueurs qui voudront bien leur en vendre.

CONCLUSION


Nous n’allons pas laisser cette minorité de gros capitalistes continuer à détruire la Terre pendant que les pseudo-juges de la bourgeoisie les regardent commettre leurs crimes – crimes écologiques s’ajoutant aux crimes esclavagistes en Afrique et en Asie.
Nous n’allons pas les laisser détruire l’espèce humaine.
A cause du réchauffement climatique causé par eux, il y a
26280 espèces animales et végétales qui disparaissent chaque année
Pour cela il n’y a pas 36 solutions.
IL faut bien entendu une révolution.
Mais pas une fausse révolution. Pas une révolution qui donnera le pouvoir à une nouvelle classe sociale. Il faut une révolution égaliste.
Et une révolution écologique, cela va de soi.
Salaire égal
à 1000€, investissement égal à 300€ et tickets rationnement carbone ! (le litre d’essence à 7,5€)
Et bien entendu après la révolution tous les criminels écologistes seront jugés par des JDR !
Cela implique Afrique de désigner aujourd’hui 3,2 millions de délégués Justice (parmi les 40 millions de délégués révocables de base pour prendre le pouvoir)
Cela implique en France de désigner 80 000 délégués Justice parmi le million de délégués de base nécessaires pour révoquer Macron.
Et donc de lancer les poursuites criminelles contre les protégés des juges de la bourgeoisie avant même la victoire de la révolution.
Mais dors et déjà, l'entreprise Shell devrait être dissoute. Tous ses biens doivent être confisqués et confiés  à des coopératives autogestionnaires.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire