articles

ARTICLES

samedi 18 novembre 2017

Togo Manif 18 novembre :Le gouvernement provisoire #CNPRT doit être choisi par les Togolais, pas par les ambassades ! 80 délégués deputés choisis par 625 CDR chacun


Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 18/11/2017









Nous sommes la 3° journée de mobilisation de la semaine du 13 au 19 novembre.
Et un Togolais me disait il y a cette après midi en privé :
""Nous sommes actuellement a la manifestation..... mobilisation inédite""
lire mes articles sur les manifs des deux jours précédents


Togo : Manifestation 17 novembre énorme mais la population n'a toujours pas choisi ses 50 000 délégués révocables CDR pour le gouvernement provisoire

#Manifestations #16novembre en France, au Togo : il faut virer Macron et Gnassingbé

 Il n'y a toujours pas de délégués révocables et les impérialistes par le biais des ambassades sont en train de préparer la suite... avec l'opposition ...

 

MANIFESTATIONS DU 18 NOVEMBRE


A LOME

4,5 KILOMETRES DE MANIFESTANTS DU COMMISSARIAT CENTRAL LOME à ADEWUI



"
*Waouuuu samedi extraordinaire à Lomé. Pendant que la tête de la marche di G14 se trouve au niveau du commissariat central la queue est à adewui*
@ Gameassou"


Il met 2 images en complément pour indiquer la distance entre le début et la fin de la manifestation


QUARTIER DE DECKON







 QUARTIER DE GBOSSIME

Lomé quartier de Gbossimé



 QUARTIER DE GAKPOTO



A KPALIME





A DANYI-APEYEME


PAS DE MAGOUILLES DE COULOIR ÉLECTORALISTES AVEC LES AMBASSADES IMPÉRIALISTES

Le président par intérim du Parti des Togolais propose un "gouvernement de transition" {sorti de nulle part et désigné par PERSONNE ] pour organiser des élections dont on sait à l'avance qu'elles seront magouillées pour favoriser les impérialistes.

"Comme solution, Nathaniel Olympio propose un gouvernement de transition qui sera chargé d’organiser une élection libre et démocratique, dans laquelle seul le peuple togolais aura le dernier mot. Et de rassurer que le pays ne sombrera pas dans le chaos après le départ d’un chef d’État. Pour lui, c’est ceux qui ne sont pas pour le changement qui ont ces genres de pensées." (Togotopinfo)

FABRE DISCUTE AVEC LE CRIMINEL FRANCEAFRIC PANTIN DE BOLLORE ALPHA CONDE A QUI IL VA REMETTRE LA "PLATEFORME DE REVENDICATIONS"

Et Jean Pierre Fabre était en train de discuter avec le président Franceàfric Guinéen Alpha Condé, que Bolloré a mis au pouvoir. En boycottant donc la manifestation du Togo à laquelle il n'a donc pas pu pas participé .... occupé à recevoir les ordres de la Franceàfric !:

"Jean-Pierre Fabre n’était pas au milieu de la marche de ce vendredi. Selon plusieurs sources, il est allé à la rencontre du président en exercice de l’Union africaine, le Guinéen Alpha Condé, à qui il doit remettre la plateforme de revendication de la coalition de l’opposition. Déjà mardi, Jean-Pierre Fabre et une délégation de la coalition avaient rencontré des émissaires du président Ghanéen, Nana Akufo-Addo, avec qui ils ont discuté des préliminaires du dialogue." RFI
Pire c'est maintenant Alpha Condé le criminel PANTN de Bolloré qui va donner son accord sur une plateforme de revendications même pas rédigées par le peuple !!!!

Fabre est en train de vendre la révolte populaire au plus pourri des agents Franceàfric !!!!


Je copie colle l'analyse de Yanick Toutain :

"
les #réformistes #ConsDems pro #Fabre #Atchadam perdent leurs nerfs et passent aux insultes contre les #sankaristes #CDR
Les #ConsDems pro #constitution1992 ont PEUR de négocier avec #Gnassingbé mais ont aussi PEUR de PRENDRE LE POUVOIR
Dans le premier cas ils vont ENERVER les MANIFESTANTS et se faire DEBORDER et dans le 2° cas ils vont devoir OBEIR aux manifestants !
les réformistes ConsDems préfèrent obéir aux ambassades qui leurs donnent les consignes par les pantins de la CEDEAO #AlphaCondé marionnette de #Bolloré
++++CITATION
Jean-Pierre Fabre n’était pas au milieu de la marche de ce vendredi. Selon plusieurs sources, il est allé à la rencontre du président en exercice de l’Union africaine, le Guinéen Alpha Condé, à qui il doit remettre la plateforme de revendication de la coalition de l’opposition.
Déjà mardi, Jean-Pierre Fabre et une délégation de la coalition avaient rencontré des émissaires du président Ghanéen, Nana Akufo-Addo, avec qui ils ont discuté des préliminaires du dialogue.
++++ FIN DE CITATION
Et donc RFI est allé chercher un "professeur" pour DONNER LES CONSIGNES aux consdems larbins Franceàfric USAfric Fabre Atchadam
+++++CITATION
Pour le professeur David Dosseh, c’est un dialogue qui doit déboucher sur une transition courte : « C'est un dialogue qui est important puisqu'il va nous permettre de mettre sur pied une transition qui va nous permettre vraiment de revoir les institutions, pour faire en sorte que toutes les institutions importantes aient un véritable caractère républicain que nous n'avons pas aujourd'hui. »
La date du dialogue n’est pas connue, encore moins son lieu et ceux qui y prendront part, mais tous les protagonistes, pouvoir et opposition s’accordent à le voir se tenir Lomé. En attendant l’ouverture de cet énième dialogue, la coalition de l’opposition continue de manifester à travers les villes du pays."

N'ATTENDEZ PAS QUE L OPPOSITION AIT COMPLÉTEMENT POURRI LA LUTTE CONTRE GNASSINGBE ET L’IMPÉRIALISME CHOISISSEZ VOS DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES MAINTENANT

Le gouvernement provisoire #CNPRT doit être choisi par les Togolais, pas par les ambassades ! 80 délégués deputés choisis par 625 CDR chacun.
Un délégué député a 15625 délégateurs qui sont groupés en 625 CDR de 25 Et donc il faut 625 délégués de base (parmi les 50 000) pour CHACUN des 80 délégués députés

Les foules doivent devenir des instance de DESIGNATION de 50 000 DELEGUES REVOCABLES pour le GOUVERNEMENT PROVISOIRE. 

lire : CONSEILS RAPIDES POUR CHAQUE DÉLÉGUÉ (par statut) (extrait de chapitre 4.A CNR-Togo manuel)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire