articles

ARTICLES

vendredi 3 novembre 2017

EGOISME des pseudo-féministes en France indifférentes aux Togolaises !

Affiche du groupe pseudo-féministe "les Glorieuses"
Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 03/11/2017

"Les enfants meurent au Togo 15 fois plus qu'en France à cause des salaires esclavagistes de Bolloré and Co"

"Nous devons comprendre comment la lutte des femmes burkinabé d’aujourd’hui fait partie de la lutte de toutes les femmes dans le monde et au-delà de cela, la réhabilitation pleine et entière de notre continent. La question des femmes est donc au cœur même de l’humanité elle-même, ici, là-bas et partout.

L’émancipation de la femme passe par son instruction et l’obtention d’un pouvoir économique. Le travail au même titre que l’homme, les mêmes droits et devoirs sont des armes contre l’excision et la polygamie, armes que la femme n’hésitera pas à utiliser pour se libérer elle-même et non par quelqu’un d’autre." (Thomas Sankara)


Alors que les femmes du Togo étaient massivement dans les rues de Sokodé, de Lomé et de Kpalimé, en ce mois d'octobre 2017, pour mettre fin au régime Franceàfric de la dictature Gnassingbé.
Alors que les femmes du Mali de Kati le 31 janvier 2012 ont commencé la révolution pour renverser le président allié aux jihadistes mis en place par Sarkozy.... et commencer une véritable lutte anti ribanazis pour laquelle leurs maris et leurs frères avaient perdu la vie le 24 janvier 2012 à Aguel Hoc
Alors que les femmes de Petrograd ont commencé la révolution le 8 mars 1917 en se mettant en grève et en manifestation pour la Journée Internationale des Femmes. Femmes russes qui commencèrent une révolution anti capitaliste, une révolution pour les plus pauvres...
.... les pseudo-féministes françaises se victimisent pour défendre leurs privilèges d'habitantes d'un territoire qui met en esclavage l'Afrique....
Elles victimisent des chefs d'entreprises, des cadres qui gagnent des salaires de spoliatrices, de plus de 4000 euros par mois pour les présenter comme des personnes qui seraient prétendument "exploitées" en avançant un pseudo-concept de "toutes les femmes travailleraient bénévolement à partir d'aujourd'hui".

Les pseudo-féministes formoises et bourgeoises en France ne réclament pas que toutes les femmes du monde aient 1000 euros par mois et 500 euros par enfant.
Ce qui permettrait à toutes les femmes sur Terre de vivre librement sans craindre de voir leur enfant mourir, sans se trouver dans l'obligation de passer tout leur temps à effectuer des travaux pénibles laborieux qui mettent leur santé en danger.
Non, elles demandent à ce que les femmes diplômées aient des salaires équivalents à ceux des hommes ! Des hommes 15% plus spoliateurs qu'elles...

"LES GLORIEUSES" SE VICTIMISENT ALORS QU'ELLES GAGNENT AU MOINS 20 FOIS PLUS
QUE LES AFRICAINES SPOLIÉES PAR LA FRANCEAFRIC

Les pseudo-féministes en France font le buzz tous les ans dans les médias français sur un truc, se victimiser sur leur salaire.
Ce groupe pseudo-féministe, les Glorieuses, médiatise les écarts de salaires entre les hommes et les femmes qui sont de 15 % en France.

"Le collectif féministe Les Glorieuses relance sa campagne pour dénoncer les inégalités salariales. Du fait d'une rémunération inférieure de 15%, les femmes travaillent "bénévolement" durant les 39,7 derniers jours de l'année." BFM

Sauf que ces femmes membres des classes spoliatrices de la Bourgeoisie, Formoisie, et Innovoisie se sont construit un bocal en verre.
Un bocal isolé du reste du monde...... par rapport auquel rien n'existe autour !
Pas de travailleuses payées 50 euros par mois dans les pays d'Afrique et d'Asie, pas de femmes qui meurent sous la tâche, pas de femmes qui voient leurs enfants mourir de misère...
Pour ces Glorieuses, les 100 millions d'enfants d'Afrique morts depuis 25 ans.... n'ont jamais existé !

Elles sont entre elles, entre femmes privilégiées et se plaignent d'avoir moins que les hommes qui sont un peu privilégiés qu'elles....

Pourtant ces femmes vivent sur un territoire criminel esclavagiste. Elles vivent dans un pays qui met en esclavage économique un continent entier. Ça, elles ne le voient pas, elles ont des œillères et des bouchons dans les oreilles....

"LES FEMMES FRANÇAISES TRAVAILLERAIENT BÉNÉVOLEMENT A PARTIR D'AUJOURD'HUI"

UN MENSONGE ÉHONTÉ DE FEMMES QUI CROIENT VIVRE SUR LEUR PETIT NUAGE DE PRIVILÉGIÉES


Alors elles mentent en inventant que les femmes françaises travailleraient bénévolement à partir d'aujourd'hui 11H44 jusqu'à la fin de l'année 2017.
"Mais si vous êtes une femme, sachez que depuis précisément 11h44 vous travaillerez "bénévolement". C'est le constat auquel est arrivé le collectif féministe Les Glorieuses. Selon les dernières données Eurostat (établies sur les salaires 2015), les femmes sont payées 15,8% de moins que les hommes. "S'il y avait égalité des salaires en France, elles pourraient s'arrêter de travailler le vendredi 3 novembre 2017 à 11h44 et gagner autant sur l'année 2017", dénonce le collectif. Autrement dit, les 39,7 jours de l'année, les femmes travaillent pour rien. "BFM

Faire des calculs économiques en ne prenant en considération que le petit pays France, c'est faire comme si l'hexagone était le seul coin de terre émergée de la planète Terre...

LE REVENU PAR TERRIEN DISPONIBLE EST DE 727 EUROS / MOIS

ET LES SPOLIATRICES DE L'AFRIQUE VEULENT
NOUS FAIRE CROIRE QU'ELLES SONT EXPLOITÉES

Alors que le salaire moyen en France est parmi les plus avantageux au monde. La France se situe à la 16° position avec un salaire moyen de 3 479,2 $ en 2012 (données les plus récentes pour le classement mondial. Source Journal du Net )

Et la richesse de la France n'est pas due à ces innovations particulièrement extraordinaires, elle provient du vol d'un continent depuis maintenant plusieurs siècles.

Tout comme Rome ne devait sa richesse qu'aux esclaves toujours plus nombreux qui travaillaient durement, l'Europe, la France et plus généralement l'Occident doit sa richesse aux travailleurs esclaves qui travaillent des heures durant pour des salaires de misère (ne leur permettant même pas de se nourrir en quantité suffisante !).

Le PIB moyen mondial est de 75 544 milliards de dollars américains en 2016. Et nous sommes
7,442 milliards humains habitants la Terre en 2016.
Par un simple calcul, on obtient la part égale disponible pour chaque Terrien actuellement. Ce chiffre est de 845, 91 dollars soit 
727.581 euros
Quand on a plus, c'est qu'on le prend à quelqu'un. Nous sommes tous des humains habitant le même vaisseau spatial Terre.
Ces femmes que l'on voit sur le clip vidéo publicitaire des "Glorieuses" ne semblent pas vraiment à plaindre. Helena Noguerra chanteuse, actrice doit avoir des revenus bien supérieurs à 727 euros !!!!



Pas très étonnant que "leur combat" soit soutenu par toutes les crapules Franceàfric qui participent à des gouvernements criminels en Afrique comme l'ex ministre Laurence Rossignol qui avait déclaré officiellement soutenir "les glorieuses" en 2016.

CRIME SANITAIRE FRANCEAFRIC : 100 MILLIONS DE BÉBÉS AFRICAINS QUE LES FEMMES ET MÈRES ONT VU MOURIR

QUAND LES "FÉMINISTES" FRANÇAISES VONT-ELLES LE DÉNONCER ?



La France organise la spoliation de l'Afrique.
La quasi totalité des grandes entreprises françaises y sont implantées et elles versent des salaires 20 fois inférieurs aux salaires qu'elles auraient versés si les ouvriers étaient des Français.

Les pays situés dans le pré carré français sont les plus pauvres au monde.
L'espérance de vie ne dépasse pas 52 ans !

Les Africains de 2015 vivent autant de temps que les Français de 1900







Les enfants au Togo et d'une manière générale dans les pays sous occupation militaire française meurent à cause des conditions sanitaires imposées par la Franceàfric.
Les enfants meurent au Togo 15 fois plus qu'en France à cause des salaires esclavagistes de BOlloré and Co



LES FEMMES AFRICAINES LUTTENT POUR LA LIBÉRATION DE L'AFRIQUE DU JOUG ESCLAVAGISTE ... MAIS AUCUNE ASSOCIATION FÉMINISTE NE RELAIE LEUR COMBAT ...


Les femmes du Togo gagnent en moyenne moins de 42 dollars donc 36 euros (car ce chiffre est le salaire moyen et les femmes gagnent moins que les hommes).
Elles ont manifesté pour mettre fin à une dictature soutenue par la France qui fait mourir leurs enfants.
Une dictature qui a tué des jeunes manifestants....
Sans que les femmes des "Glorieuses" n'aient eu un mot de compassion pour ces mères d'enfants tués, ni un mot de soutien pour ces femmes qui combattent dignement la dictature




les femmes togolaises dans les rues le 4 octobre 2017



CONCLUSION

Les femmes sont souvent les premières à lutter contre les dictatures, contre l'oppression, contre le capitalisme et l'impérialisme.
Des femmes du Bangladesh aux femmes du Togo qui participent massivement à la révolution contre Gnassingbé actuellement, sont de tous les combats pour l'humanité, pour offrir un autre monde à leurs enfants...
Sankara, le révolutionnaire égaliste assassiné par la Franceàfric était du côté des femmes combattantes.
Il s'est battu contre les préjugés et pratiques machistes et a permis aux femmes de se libérer du pouvoir des hommes en même temps qu'elles se libéraient de l'impérialisme.
"Nous devons comprendre comment la lutte des femmes burkinabé d’aujourd’hui fait partie de la lutte de toutes les femmes dans le monde et au-delà de cela, la réhabilitation pleine et entière de notre continent. La question des femmes est donc au cœur même de l’humanité elle-même, ici, là-bas et partout.


L’émancipation de la femme passe par son instruction et l’obtention d’un pouvoir économique. Le travail au même titre que l’homme, les mêmes droits et devoirs sont des armes contre l’excision et la polygamie, armes que la femme n’hésitera pas à utiliser pour se libérer elle-même et non par quelqu’un d’autre." (Sankara)
Pour lui, le combat féministe s'incarnait dans le combat global pour un autre monde, pour une véritable humanité partageuse.

Ces féministes qui truquent l'économie et mentent en faisant croire que les femmes françaises gagnant plus de 4000 euros par mois seraient des victimes parce que leurs collègues hommes sont encore pire spoliateurs, se victimisent pour détruire encore davantage la Terre par leur pathologie consumériste.
Non seulement elles spolient les Africains mais en plus leur consommation effrénée aggrave le couvercle carbone et détruit la Terre de leurs enfants.

Les combats qui se disent "féministes" et qui ne combattent pas le capitalisme, l'impérialisme et les crimes Franceàfric USAfric ONUfric sont des impostures ....

Le véritable combat "féministe" est celui qui s'intègre dans le combat anti-capitaliste, anti-impérialiste.
Les femmes pauvres qui constituent la grande majorité des femmes sur Terre ne peuvent se libérer des coutumes patriarcales dans ce monde gouverné par des capitalistes gravement atteints de pathologie consumériste et qui tuent pour assouvir leur besoin de consommation effrénée.... et qui gardent leur pouvoir avec la complicité de ces prétendues Glorieuses !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire