articles

ARTICLES

jeudi 9 novembre 2017

3° jour de manifestations #manif9NOV l'ambassadeur Franceàfric Marc Vizy impose à l'opposition de négocier avec le criminel Gnassingbé


Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 09/11/2017








LIRE AUSSI :

vendredi 10 novembre 2017

Togo : en pleine Révolution l'opposition n'appelle toujours pas les Togolais à désigner leurs délégués révocables

jeudi 9 novembre 2017


CNR-Togo : Recommandations à William Kouessan annoncé président d’une « commission santé » non institutionnelle



Troisième jour de manifestations au Togo pour virer Gnassingbé...
Et presque 2 mois de mobilisations révolutionnaires...
Depuis hier on a vu de nouvelles villes mobilisées, des toutes petites villes qui n'étaient pas en manifestation en octobre !!!!

Lire mes articles d'hier et avant hier :

Togo Manif 8 novembre : pas de négociations ! Construire le gouvernement provisoire CNR-Togo dans toutes les villes mobilisées

Manif Togo 7 novembre : urgence 50000 délégués de base pour un gouvernement provisoire CNR Togo


LES MANIFESTATIONS DE CE JEUDI 9 NOVEMBRE
AU TOGO



A LOME













A ATAKPAME









A ANIE





A DANYI KPALIME






A TCHAMBA






RÉPRESSION DU RÉGIME CONTRE LES OPPOSANTS

A SOKODE





DES ARTISTES PRIS POUR CIBLES
PAR DES MILITAIRES A AGOE


Après les enfants et les jeunes, ce sont les artistes sur lesquels les militaires de Gnassingbé tirent.

Le chanteur Ras Sankara Agboka a été touché. Il est grièvement blessé et se trouve à l’hôpital actuellement. Le journaliste Anani Sossou donne les détails :

"
Il sonnait 13h30 mn. Le convoi des artistes engagés avec à leur tête RAS LY quittait le quartier Limousine à Adidogomé, passe par le carrefour Bodjona et rejoint l'échangeur d'Agoè. Le conducteur du camion sur lequel est monté la sonorisation des artistes dévie un peu de son itinéraire et se reprend pour emprunter la voie indiquée afin de rejoindre Attikoumé, lieu de rassemblement des manifestants.
Sitôt, un pick-up comprenant 8 militaires (4 à l'avant et 4 à l'arrière) fonce sur le convoi, serre le camion et les militaires dégainent. Ras Ly dans un réflexe demande à tous de se coucher. Dans la panique, Ras Sankara Agboka tombe du camion qui file à vive allure. Les militaires l'aperçoivent, font marche arrière et un d'entre eux sort son arme et lui tire dessus une balle à bout portant avant que les autres ne lancent des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc pour disperser les autres manifestants avant de repartir.
Deux conducteurs de taxi-motos viennent au secours de Sankara et le conduisent dans une clinique jusqu'ici non encore identifiée.
Voilà le scénario de l'horrible scène à laquelle ont assisté des manifestants au 3è et dernier jour des contestations populaires sur toute l'étendue du territoire national.
Beaucoup de sources m'annoncent le décès de l'artiste. Contacté, Éric MC l'un des leaders du groupe absent au moment des faits dit apprendre la nouvelle et reviendra nous donner plus de précisions.
Ce décès si cela se confirme fera le 21è depuis août dernier, mois au cours duquel le régime assassin de Faure Gnassingbé est ébranlé de l'intérieur comme de l'extérieur du pays.
Anani Sossou"




LA FRANCEAFRIC IMPOSE A  L'OPPOSITION DE NÉGOCIER AVEC LA DICTATURE CRIMINELLE

Marc Vizy, ambassadeur de France au Togo depuis juillet 2017 a une longue carrière au service des intéréts Franceàfric. Ancien conseiller de Hollande et de Jospin, il a cofondé ENA Afrique, une officine Franceàfric de plus pour permettre à la France de poursuivre l'esclavage des salaires à 50€/mois le plus longtemps possible.

C'est cet homme qui impose aux opposants de négocier avec la dictature Gnassingbé qui a tué 21 manifestants et opposants depuis un mois et demi.


"Quelle est la position de la France dans la crise politique que le Togo traverse depuis près de trois mois ? La réponse à cette question a été donnée ce mardi lors d’une rencontre entre le Premier ministre, Komi Sélom Klassou et Marc Vizy, le nouvel Ambassadeur de France au Togo.
En entretien avec le Premier ministre au siège du gouvernement à Lomé, le diplomate français s’est prononcé sur la situation sociopolitique du Togo marquée par de nouvelles manifestations les 7, 8 et 9 de ce mois. L’ambassadeur de France au Togo a dit au cours de cette audience, avoir « rappelé que la position de la France est d’appeler toutes les parties au dialogue ».
Il a confié sa « satisfaction » suite au communiqué publié par le gouvernement dans la soirée de lundi et espère que tout le « monde saisira cette main tendue et que le dialogue s’instaurera pour sortir de cette crise ». « On appelle tout le monde à la retenue de manière que ces manifestations restent pacifiques. On espère qu’à l’issue du dialogue qui va s’instaurer, une solution sera trouvée pour mener à bien les révisions constitutionnelles de la manière la plus souple possible », a-t-il souhaité.
Les autres questions discutées au cours de cet entretien sont contenues dans un communiqué publié par la Direction de la communication de la Primature, qui annonce que les deux personnalités ont aussi parlé de la coopération entre la France et le Togo notamment dans le domaine de l’environnement.
L’ambassade de France travaille beaucoup dans le domaine de l’environnement avec le Togo notamment à travers l’ouverture de la COP des jeunes la semaine dernière avec le ministre de l’environnement, indique le communiqué qui rappelle que le Togo est depuis trois ans le lieu où les jeunes de 15 pays d’Afrique viennent échanger sur les questions de climat." IciLomé



URGENCE : CONSTITUER UN GOUVERNEMENT PROVISOIRE DE DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES


COMMENT FAIRE ?

Les manifestants doivent se grouper par 5 (délégué intermédiaire) ou par 25 (délégué de base) pour se désigner des représentants.
Il y aura au total 50000 délégués de base qui choisiront des délégués conseillers et délégués nationaux pour un gouvernement provisoire CNR-TOGO un NCRPT

Lire : CONSEILS RAPIDES POUR CHAQUE DÉLÉGUÉ (par statut) (extrait de chapitre 4.A CNR-Togo manuel) extrait du Manuel institutionnel pratique et théorique et de la révolution humanocrate au Togo de Yanick Toutain

“Chaque Délégué doit vérifier et prouver publiquement qu’il a bien son quota de 25^n délégateurs. Il le fait en rendant publique la liste de ses délégants (délégateurs proches : tous les délégués ont 25 délégants)”
Chaque délégué, dès sa désignation a des tâches urgentes à assumer. Que ce soient les tâches afférentes à sa fonction ou celles afférentes à son statut.
Ce chapitre est un manuel rapide que doit parcourir le nouveau délégué.
Naturellement, le délégué conseiller santé doit faire la synthèse des consignes données d’une part à chaque délégué conseiller et d’autre part des consignes données à chaque délégué santé.
4.A CONSEILS RAPIDES AUX DÉLÉGUÉS PAR STATUT
Les statuts sont classés ici non pas alphabétiquement mais par rapport au niveau de responsabilité, donc par rapport au nombre de délégateurs
Chaque Délégué doit vérifier et prouver publiquement qu’il a bien son quota de 25n délégateurs. Il le fait en rendant publique la liste de ses délégants (délégateurs proches : tous les délégués ont 25 délégants)
La liste des 25 délégants est rendue publique sur les réseaux sociaux (avec seulement copie sur les réseaux télématiques contrôlés par l’impérialisme), accompagnée d’une photo du conseil CDR de 25.
La photo doit comprendre le délégué désigné, ses 4 adjoints et ses 20 autres délégants.
Le délégué doit tenir un écriteau avec son nom véritable, les caractéristiques géographiques identifiantes de son groupe de 25 et la date de prise de vue (la photo la plus récente faisant foi)
Les 4 adjoints peuvent porter des écriteaux complémentaires. Par exemple des revendications urgentes.
4.A.1Correspondant
Le correspondant doit immédiatement contacter la commission de sa spécialité. Il informe des consignes données par cette commission ses 4 autres co-délégateurs.
4.A.2DIB Délégué Intermédiaire de base
Le DIB scribe doit noter tout ce qui se passe dans son conseil de base. Il est l’équivalent du secrétaire pour chaque délégué de base.
Les 3 autres adjoints DIB (non scribes) assisteront le délégué de base dans la fonction correspondant à sa spécialité. (par exemple adjoints justice ou encore adjoints pédagogie)
4.A.3DB Délégué de Base
Le délégué de base est normalement membre d’un comité de quartier ou d’un comité de village. Dans le processus initial de construction du CNPRT, le délégué de base est amené à prendre des responsabilités à un niveau plus élevé. Non seulement, il doit susciter la désignation d’autres délégués de base et la mise en place de comités de quartiers, mais de plus, à peine désigné, il doit commencer la construction d’un comité de ville.
Le délégué de base en début de processus doit se positionner rapidement en futur délégué conseiller. Ce qui implique de multiplier par 25 le nombre de ses délégateurs.
4.A.4DIC Délégué Intermédiaire conseiller (251,5=125 délégateurs)
Le DIC, délégué intermédiaire conseiller est l’adjoint d’un DC, d’un délégué conseiller. C’est donc lui qui assumera pratiquement, avec ses 3 autres collègues, la validation du délégué conseiller en veillant à la répartition correcte des délégués de base selon les 4 spécialités.
4.A.5DC Délégué Conseiller (252=625 délégateurs)
Le délégué conseiller, en temps normal, est membre d’un comité de ville
Le délégué conseiller qui est le socle du système fonctionnel. En effet, c’est lui qui procède à la vérification et à la validation des délégués de base en fonction des différentes spécialités.
4.A.6DID Délégué Intermédiaire Député (252,5=3125 délégateurs)
Le DID est ordinairement membre du comité exécutif d’un comité de ville
4.A.7DD Délégué Député (253=15 625 délégateurs)
Les délégués députés sont les membres des comités de régions.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire