articles

ARTICLES

samedi 18 novembre 2017

En Libye, ce sont les esclaves de Bolloré en fuite qui sont vendus (esclavage mobilier et immobilier)

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 18/11/2017








Un marché aux esclaves en Libye.
Comme au 18° siècle en Amérique.
Sauf que les esclaves n'ont pas été razziés dans leur village cette fois.
Les esclaves sont des migrants.
Ils viennent du Mali, de Côte d'Ivoire, du Congo, du Ghana, du Cameroun.... et ont fait la route jusqu'en Libye en payant des passeurs pour espérer rejoindre ce qu'ils considèrent comme l'eldorado, l'Europe.

Ce scandale a été révélé par CNN.
"
Des journalistes de CNN ont filmé une vente aux enchères d’êtres humains, en cachant leurs caméras, en Libye, non loin de la capitale, Tripoli. En l’espace de quelques minutes, ils ont assisté à la vente d’une douzaine de migrants, cédés par des passeurs pour des sommes allant de 500 à 700 dinars libyens (jusqu’à 435 euros). Ces « marchés aux esclaves » se dérouleraient une ou deux fois par mois.

Cette enquête de la chaîne américaine met en lumière les situations d’esclavage auxquelles sont réduits de nombreux migrants qui transitent par la Libye pour gagner l’Italie, porte d’entrée en Europe."
Le Monde

Le reportage Compléments d'enquête du 9 novembre 2017 montrait comment les passeurs rackettaient les familles des migrants.
Ils torturent un migrant et appellent sa famille pendant qu'ils le battent en menaçant de continuer si une somme d'argent énorme (autours de 10000 euros ce qui correspond à plusieurs années de travail en Afrique) n'est pas remise aux gangsters.

On ne sait pas encore qui sont les migrants mis en esclavage par ces réseaux de gangsters. Mais en faisant le lien entre les deux reportages celui de CNN et celui de Compléments d'enquête on peut penser que les migrants vendus seraient ceux dont les familles n'ont pas envoyé l'argent aux passeurs.



ESCLAVAGE MOBILIER ESCLAVAGE IMMOBILIER


Le nouveau concept esclavage mobilier esclavage immobilier découvert récemment par Yanick Toutain éclaire la situation.
Les esclaves de la vidéo de CNN sont des esclaves mobiliers. Cet esclavage là a été aboli et est interdit dans le monde.

https://youtu.be/z08zUFaF740
"
Esclavage mobilier :
L’esclavage mobilier a été aboli de 1794 à 1802 en France, légalisé à nouveau par Napoléon
Bonaparte, et interdit à nouveau en 1848.
Mais cette abolition camouflait en réalité le passage à l’esclavage immobilier." (source
Il existe une autre forme d'esclavage, parfaitement légale et qui touche presque la totalité du continent africain, l'esclavage immobilier.

"Esclavage immobilier ;
Esclavage dans lequel les esclaves ne peuvent pas être vendus ou déportés.
On pourra distinguer esclavage immobilier salarié pratiqué maintenant par Bolloré et la Slavoisie en
Afrique, de l’esclavage immobilier à travail forcé du début du 20° siècle, pratiqué principalement
par le roi des Belges à l’aide de sanctions par mutilations physiques
Les esclaves immobiliers sont assignés à résidence par de nombreuses techniques. Les Hilotes de
Sparte ou les Africains du 21° siècle sont des esclaves immobiliers. Les esclaves en fuite sont
appelés « immigrants illégaux » par leurs maîtres."

Ces deux passages sont extraits du livre de Yanick Toutain


CONSTRUIRE LE CNR – TOGO
MANUEL INSTITUTIONNEL PRATIQUE ET THÉORIQUE DE LA RÉVOLUTION HUMANOCRATE DU TOGO



BOLLORE UN ESCLAVAGISTE IMMOBILIER


Bolloré est un esclavagiste immobilier. Ses esclaves sont payés des salaires de misère, 50€/mois. Un revenu qui ne leur permet pas de se soigner, pas de se nourrir correctement ni de faire vivre leur famille.
Bolloré possède de gigantesques plantations en Afrique Subsaharienne et fait même travailler des jeunes mineurs.

lire :

Esclavage : pas d'abolition pour Bolloré



Embauche systématique de mineurs par Bolloré ! Témoignage inédit d'un ouvrier de SOCAPALM ayant travaillé pour Bolloré pendant 10 ans au Cameroun


L'esclavage immobilier, les médias ne s'en émeuvent pas, pas plus les ONG et encore moins les partis et syndicats ...
Il fait pourtant autant crever les Africains que l'esclavage mobilier.
Une espérance de vie équivalente à celle du 19ème siècle en France dans les pays sous occupation militaire française donc en zone d'occupation esclavagiste.

Les Africains de 2015 vivent autant de temps que les Français de 1900



Un génocide sanitaire avec une mortalité infantile énorme qui ne baisse pas. L'esclavage immobilier dans les zones d'occupation française a fait 100 millions de d'enfants morts en 25 ans.



Et ça continue, toujours...

Les Togolais manifestent actuellement pour virer un le gardien de la zone esclavagiste Togo, Faure Gnassingbé.

Togo : Manifestation 17 novembre énorme mais la population n'a toujours pas choisi ses 50 000 délégués révocables CDR pour le gouvernement provisoire


Les esclaves que l'on voit dans la vidéo de CNN sont des esclaves immobiliers devenus des esclaves mobiliers.

Ils voulaient fuir la zone d'esclavage pour rejoindre la zone libre comme les esclaves des USA le faisaient quand ils partaient de Caroline du Sud ou la Louisiane pour rejoindre les états du Nord, le New Jersey ou la Pennsylvannie.

LES MIGRANTS : DES SUIVEURS DE BATEAUX QUI SUIVENT LES RICHESSES PILLÉES JUSQU’À OCCIDENT


Les migrants sont des suiveurs de bateaux qui suivent les richesses pillés à leur pays jusqu'à leur destination l'Occident.

Africa Unité ! / Fan de la crapule fan d'Houphouet terreur compradore les suiveurs de bateaux et ils sentent venir (2007)

15 LES SUIVEURS DE BATEAUX
(Paroles et musique : Yanick Toutain 2001)




Les suiveurs de bateaux Arrivent, les uns après les autres,
Quand les Jaguars s'envolent, Avec leurs bombes, nouveaux apôtres.
Les suiveurs de bateaux Qui fuient ce continent gâché,
Quand les missiles décollent. La France aura tout abîmé.


Les suiveurs de richesses - Pillées, volées et exploitées -
S'échappent, avec tristesse, Les yeux fermés pour oublier.
Les suiveurs de richesses, Uranium, pétrole et café.
Le pillage, sans cesse, De Nourritures pour affamés.



Regardez, donc, ces témoignages, Photos, images à pardonner.
L'Occident, ce coupable N'a que ses yeux pour pleurer.
Et reprenez votre courage, Au son des danses et des musiques,
Si vous en êtes capables. Il faut agir par la critique.

Goûtez, sentez et écoutez Pensez la force par le refus.
Ce continent qui pleure, N'a plus besoin de vos armées.
Vibrez, sentez et puis dansez. Pensez aux enfants dans les rues
D'Abidjan, sous la peur. Tous leurs espoirs sont drogués.

CONCLUSION

On ne peut s'émouvoir de cette vidéo de CNN sur le marché aux esclaves en Libye sans s'émouvoir des camps esclavagistes mobiliers légales en Afrique actuellement...
Si l'esclavage mobilier est extrêmement rare et mobilise médias et ONG. Ce n'est pas le cas de l'esclavage immobilier qui touche la majorité des Africains et est accepté par ONG, syndicats, partis politiques, médias.... et qui tuent des milliers de personnes chaque jour.... mort de misère, mort sous le travail harassant, mort du manque d'hygiène, du manque de soin, du manque de nourriture....

Pour mettre fin à cette barbarie mondiale, une révolution mondiale est nécessaire...
Ceux qui sont encore des humains et ne se sont pas encore fait acheter doivent s'organiser et mettre fin à cette folie.
Reprendre le modèle des grands hommes de Sankara, Che Guevara, Amilcar Cabral, Lumumba...
Mettre en place les CDR de Sankara pour qu'enfin les damnés de la Terre puissent décider de l'avenir de notre Terre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire