articles

ARTICLES

mardi 7 novembre 2017

Manif Togo 7 novembre : urgence 50000 délégués de base pour un gouvernement provisoire CNR Togo

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 07/11/2017








LIRE AUSSI

vendredi 10 novembre 2017

Togo : en pleine Révolution l'opposition n'appelle toujours pas les Togolais à désigner leurs délégués révocables

Les Togolais sont en révolution depuis maintenant 2 mois.
Les manifestations sont à chaque fois très nombreuses.
A chaque fois la population crie "Gnassingbé Dégage" "Gnassingbé must go"
La famille Gnassingbé a été mise au pouvoir suite à l'assassinat du premier président africain, Sylvanius Olympio - président qu voulait mettre fin au Franc CFA - par la Franceàfric.
Depuis 50 ans Eyadéma puis Faure son fils obéissent aux patrons Franceàfric et assurent à ceux ci de pouvoir continuer à verser des salaires esclavagistes de 42 euros par mois  grâce à un régime de terreur.

Marche du 18 octobre Encore 2 enfants assassinés ! Gnassingbé annonce continuer à tuer jusqu'en 2020

Togo Manifestation du 4 octobre pour virer Gnassingbé. La victoire est proche

Togo #Manif5oct : les manoeuvres cyniques de la CEDEAO UA et UNOWAS n'ont pas réussi à éteindre la mobilisation

MANIFESTATIONS DU 7 NOVEMBRE


Les manifestants étaient encore une fois nombreux.
En plus du mot d'ordre "Gnassingbé dégage" les manifestations dénonçaient la communauté internationale qui œuvre contre les Togolais.

« 50 ans de dictature sanguinaire, ça doit finir » ou encore « Dénonçons le complot international contre le Togo », pouvait-on lire sur les pancartes des partisans de l’opposition, qui descendent en nombre dans les rues presque chaque semaine depuis la fin août. 27avril.com
A Lomé aujourd'hui






La répression continue alors que Faure avait promis l'apaisement :

Depuis le début du mouvement la répression de Gnassingbé et la Franceàfric a été énorme. Nombreux ont été les jeunes assassinés dans les manifestations dans l'indifférence générale des médias occidentaux (surtout français car détenus par Bolloré)

Omertafric : Bolloré tue au Togo Agrigna Rachad élève de 3ème mort après 2 jours d'agonie

.
Gnassingbé avait autorisé ces manifestations du 7 au 9 novembre.

"Les marches organisées en semaine avaient été interdites par les autorités le 10 octobre, mais l'opposition avait refusé de se plier à cette interdiction, qui a finalement été levée samedi." VOA


Pour la forme seulement apparemment, puisque ses miliciens étaient installés partout dans les villes et encore une fois il y a eu des blessés graves.

Adramelech Astaroth
#Urgent*
*Répression militaire en cours à bafilo et sokode*
Très tôt ce matin du 7 novembre 2017 , les militaires ont commencé par disperser et réprimer tout attroupement faisant de nombreux blessés graves.la même scène se passe actuellement à sokode où les militaires ont envahi tous les coins de la ville.
Le ministre de la sécurité est interpellé pour régler cette situation décevante au moment où le gouvernement parle de l'ouverture d un dialogue entre les acteurs politiques.
Source : REJADD Togo




DEPUIS 2014 LA RÉVOLUTION COUVE AU TOGO MAIS NE DÉBOUCHE PAS SUR LA CHUTE DE GNASSINGBE CAR IL N Y A PAS DE DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES



Mon camarade Yanick Toutain conseillait déjà de faire des délégués révocables en 2014 à la même date qu'aujourd'hui le 7 novembre.
Nous sommes 4 ans plus tard, les manifestations continuent sont chaque fois plus nombreuses et les mots d'ordre plus radicaux.... Mais il n'y a toujours pas de délégués révocables CDR ...

vendredi 7 novembre 2014


Dès le 7 novembre faire des délégués de CDR de base à Lomé ! Une révolution togolaise du 7 novembre 2014 est possible ! Gbassingbé DEGAGE !


.... Pourquoi ? Parce que l'opposition n'appelle pas la population à s'organiser.
L'opposition en tant que représentant de la Formoisie compradore craignent les pauvres et donc craignent que les pauvres ne se choisissent leur représentant...
Ils espèrent comme le Balai Citoyen au Burkina en 2014 faire des alliances avec des anciens du régime Gnassingbé et aussi avec les puissances impérialistes.

Nous savons que des leaders des partis d'opposition se sont faits acheter par la France et les Etats Unis.

FABRE PRET AU DIALOGUE

ON NE DIALOGUE PAS AVEC DES CRIMINELS QUE LES DELEGUES JUSTICE VONT METTRE EN PRISON


Fabre qui pactise depuis longtemps avec la Franceàfric - on le voit en photo avec Fabius et Hollande - se dit pret à dialoguer avec le régime Gnassingbé, régime qui tuent des jeunes dans les rues !!


"Dans le cortège, l'un des principaux leaders de l'opposition, Jean-Pierre Fabre, a réagi à l'annonce faite la veille au soir par le gouvernement, affirmant prendre "toutes les dispositions nécessaires pour l'ouverture, à Lomé, d'un dialogue avec l'ensemble de la classe politique togolaise"." VOA

On ne dialogue pas avec des criminels que les révolutionnaires délégués révocables vont juger pour leurs crimes et on construit un gouvernement de délégués révocables.



Et actuellement Fabre se dit prêt au dialogue

Il y a donc plus qu'urgence à construire un gouvernement provisoire de délégués révocables comme dans toute révolution du peuple victorieuse.

Il y a urgence absolue à construire un gouvernement du peuple qui prenne la place de Gnassingbé et sa clique de ministres criminels.

C'est simple de construire des CDR et c'est la seule solution pour virer vraiment Gnassingbé et mettre un véritable gouvernement du peuple à la place.

Pour former un CDR il suffit de 25 personnes
Pour former un MINI CDR 5 suffisent
Si vous pouvez regrouper 4 résistants vous pouvez proclamer un MINI CDR
Mais le mieux est que CHACUN de vos adjoints DIB recrute 4
ET DONC vous serez 1+4+5*4= 1+4+20=25
Et là vous serez désigné délégués de base


Tout délégué est révocable. Si votre délégué vous déçoit, vous vous retirez de sa liste. Celui-ci n'aura donc plus son quota et ne pourra pas garder son statut.


Toute l'architecture du projet est inscrite dans ce livre


Préambule de CONSTRUIRE LE CNR – TOGO par Yanick Toutain MANUEL INSTITUTIONNEL DE LA RÉVOLUTION HUMANOCRATE DU TOGOCONCLUSION

Pour télécharger gratuitement et intégralement le livre :

https://drive.google.com/file/d/0B1pq3ievpZMERUtWRkVTUlVLcUU/view


Un débat récent avec un Togolais sur ce qui est nécessaire de faire actuellement au Togo :


"#Togo #Manif7nov pour que #GnassingbéDEGAGE lisez le commentaire du cousin Essowe Akeï Gogwin :
" renverser le dictateur sanguinaire en une seule journée"....."simple à constituer" "50000 groupes de 25 personnes sur toute l'étendue du territoire" "pour être plus organisé chers amis"
JE PARTAGE ENTIEREMENT ce commentaire du cousin Essowe Akeï Gogwin
IL FAUT 50 000 CDR de base pour GROUPER 1,25 millions de Togolais...... NOMBRE SUPERIEUR au nombre de BULLETINS qui ont mis en poste Gnassingbé !
JE CITE CELA DANS MON LIVRE
http://goo.gl/gVrbAP
Par sa Décision N°EP-008/15 du 03 MAI 2015, la Cour Constitutionnelle du Togo a donné les résultats définitifs de l’élection présidentielle du 25 avril 2015. Cette décision indique qu’à la suite des résultats des CELI redressés par la Cour Constitutionnelle selon les dispositions du code électoral, les résultats définitifs sur le plan national sont arrêtés comme suit :
Nombre d’inscrits : 3 509 258
Nombre de votants : 2 138 438
Bulletins blancs et nuls : 58 813
Suffrages exprimés : 2 077 897
Voix obtenues par les candidats :
Jean-Pierre FABRE 731 230 voix soit 35,19 %
Mouhamed TCHASSONA TRAORE 20 048 voix soit 00,90 %
Komandega TAAMA : 21 569 voix soit 01,03 %
Tchabouré GOGUE : 83 768 voix soit 04,03 %
Faure Essozimna GNASSINGBE : 1 221 282 voix soit 58,77 %
La décision de la Cour constitutionnelle rappelle qu’aux termes de l’article 60 de la Constitution, l’élection du Président de la République a lieu au scrutin uninominal majoritaire à un tour et que le Président de la République est élu à la majorité des suffrages exprimés. Elle précise ensuite qu’ayant obtenu le plus grand nombre de voix, Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE doit être déclaré élu président de la République.
Elle a en conséquence proclamé élu Président de la République Togolaise, Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE."
#Manif7NOV #Togo #GnassingbéDEGAGE
100 000 manifestants inorganisés MARCHANT AUJOURD'HUI
Cela doit se transformer en
4 000 GROUPES DE 25
avec leurs 4000 délégués de base (désigné chacun par un groupe de 25)
(parmi lesquels 640 DELEEGUES SECURITE
MAIS AUSSI
160 délégués conseillers
et 6 DELEGUES DEPUTES...... membres du CNR TOGO gouvernement provisoire

Dans ce tableau les détails de l'organisation des délégués révocables. Nous avons ici les fonctions que peuvent avoir les délégués :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire