articles

ARTICLES

vendredi 19 janvier 2018

Turquie: Erdogan prépare une invasion contrerévolutionnaire de la Syrie

Combattantes kurdes qui combattent les djihadistes.
Ce sont toutes ces courageuses militantes anti Daech qu'Erdogan
veut tuer
Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 19/01/2018















3 JOURS APRÈS L'ECRITURE DE CET ARTICLE





DERNIÈRES HEURES



UNE ATTAQUE PRÉVUE DEPUIS PLUSIEURS JOURS


Au moment où les jihadistes perdent chaque jour du terrain en Syrie et ce, malgré le soutien inconditionnel que ces terroristes ont eu de la part des USA (camp Clinton Obama), de la Turquie et de la France (voir article de Claude Angeli du Canard Enchainé du 17/01/2018) , Erdogan décide d'attaquer les forces antifascistes Kurdes qui combattent avec courage les islamofascistes de Daech en Syrie.
Erdogan s'apprête à attaquer Afrin ville kurde en Syrie.

"Officiellement, l'opération militaire n’a pas encore été déclenchée. Mais le ministre de la Défense confirme que l’armée turque a déjà procédé à des tirs d’artillerie sur le territoire syrien. Il y a eu, depuis quelques jours déjà, des mouvements de troupes et de matériels vers la frontière syrienne.
Aujourd’hui, le ministre de la Défense le confirme : l’armée turque bombarde des positions kurdes dans la région d’Afrin. Il n'y a pas encore de soldats turcs sur le sol syrien, mais ce n’est qu’une question de temps, si on lit entre les lignes ce qu’affirme le ministre de la Défense." RFI


 LE COMBAT COURAGEUX ET DIGNE DES FEMMES ET HOMMES KURDES CONTRE LES JIHADISTES ISLAMOFASCISTES RIBANAZIS

Les Kurdes avec son principal parti le le PYD (Parti de l'Union démocratique) et sa branche militaire les YPG (Unités de protection du peuple kurde) sont les seules à combattre vraiment et depuis le début les djihadistes.
Depuis 2012, ils ont établi un territoire semi autonome dont l'Afrin fait partie (territoire que veut
abattre Erdogan) dans le nord et le nord-est de la Syrie.
Ce sont les kurdes qui dominent les Forces démocratiques syriennes, groupe qui combat les jihadistes.
Ils ont mené un combat courageux et digne et ont réussi à chasser le groupe d'Abou Bakr al-Baghdadi des villes clés de Kobané et Minbej dans la province d'Alep, de Tall Abyad dans la province de Raqa et de localités de la province de Hassaké.
Et ils ont repris il y a deux mois Raqqa la capitale des jihadistes, le 17 octobre 2017.

«C’est ici que Daech décapitait des personnes innocentes accusées de refuser de servirl’Etat islamique (EI)», expliquait Rojda Felat, la commandante des Forces démocratiques syriennes (FDS) qui a dirigé «Colère l’Euphrate», les opérations sur la ville de Raqqa, en Syrie. Cette cité qui a enfin été libérée après avoir servi, des mois durant, de base arrière aux djihadistes et que l’EI avait proclamée capitale de son «califat» terroriste. Le temps
Rojda Felat, Commandante des FDS après la libération de Raqqa
Les femmes sont très investies dans le combat anti fasciste contre les organisations jihadistes en Syrie.
La moitié des combattants sont des femmes.

"En Syrie, les combattantes formeraient «la moitié» du contingent des YPG, les Unités de protection populaire kurdes affiliées au PKK qui luttent contre Daesh (environ 40.000 soldats), selon Sandrine Alexie, de l’Institut kurde de France." 20 minutes

Ces cinglés manipulés qui au nom d'un islam réinventé veulent interdire aux femmes de vivre (les focer à se cacher, leur interdire tous les plaisirs de la vie, les battre...) ont créer de nombreuses vocations chez les féministes kurdes. Il en va de la survie de toutes les femmes et beaucoup de femmes kurdes ont abandonné leurs études, leur vie professionnelle pour s'engager dans le combat contre l'obscurantisme des djihadistes.

«Notre combat contre [Daesh] vise à défendre les femmes de cette emprise et de ce mode de pensée», explique ainsi une combattante kurde à l’AFP. 20 minutes

Le combat continue et est quotidien. Le dernier tweet de Info Rojava en témoigne.


ERDOGAN RECRUTÉ POUR LE PLAN TIMBER SYCAMORE DE LA CIA, CLINTON ET OBAMA

 La Printemps arabe de 2011 a fait peur aux capitalistes américains qui ont riposté en infiltrant toutes ces révolutions arabes pour les pourrir.

Un plan d'ensemble visant à armer, entrainer des djihadistes en Syrie a été mis au point. Ce plan s'appelle le plan Timber sycamore.

Lire :

Barack Obama et Hillary Clinton ont créé DAECH le 8 avril 2013 : nom de code Timber Sycamore (Financement Arabie Saoudite)


La France a - comme les Etats-Unis - avec ses propres moyens (moins importants que les Américains ) aidé les jihadistes en Syrie.
Hollande a d'ailleurs appelé Obama pour lui faire part de son projet d' attaquer Assad et mettre au pouvoir Daech en Syrie, Obama préférait la guerre secrète a décliné l'offre de Hollande.

Lire :

Terrorisme en Syrie : Lafarge finançait la politique Hollande Fabius Clinton Obama (5,56M$ selon le Canard Enchaîné)

Erdogan a toujours été l'allié des groupes jihadistes en Syrie.


Pour Kadri Gürsel,  éditorialiste du grand quotidien turc Milliyet, Erdogan est le principal responsable du terrorisme de l'Etat islamique. Il était en colère contre Hollande qui avait appelé Erdogan pour lui présenter des condoléances suite à un attentat jihadiste en Turquie. Erdogan est puissant, ce journaliste a été licencié suite à cette déclaration.
«Il est honteux que des chefs d'État étrangers appellent le principal responsable du terrorisme de l'État islamique en Turquie pour lui présenter des condoléances.» Le Figaro
Un autre journal turc "Cumhuriyet" avait démontré avec preuves à l'appui que Erdogan livrait des armes aux djihadistes en Syrie.
"Le quotidien turc Cumhuriyet a publié vendredi des photos et une vidéo qui accréditent l'hypothèse, jusque-là farouchement démentie par le gouvernement islamo-conservateur d'Ankara, de livraisons d'armes aux rebelles extrémistes syriens début 2014. Dans son édition papier et sur son site internet, le journal d'opposition diffuse des images d'obus de mortier dissimulés sous des médicaments dans des camions, officiellement affrétés par une organisation humanitaire, interceptés en janvier 2014 par la gendarmerie turque près de la frontière syrienne" Le Point

L'article du Canard Enchaîné du mercredi 17 janvier 2018 insiste sur le fait que la France comme la Turquie ont aidé les jihadistes. Claude Angeli ironise sur le fait que Macron s'est bien gardé d'évoquer la thématique des djihadistes à Erdogan.
"En recevant le président Erdogan à l'Elysée, le 5 janvier, Macron s'était bien gardé e lui
Erdogan
reprocher les amicales relations entretenues par ses généraux avec divers groupes djihadistes. Exemple le plus récent : à l'automne 2017, les troupes turques ont pénétré dans les provinces syriennes d'Idlib avec comme escorte, et comme alliés, les combattants de Tahrir al-Cham - puissant mouvement terroriste plus connu sous son ancienne appellation : le Front Al-Nosra, une filiale d'Al-Qaida" (Le Canard Enchainé du 17/01/2018)

Le Canard Enchaîné (Claude Angeli) avoue enfin:«Hollande, Fabius, Le Drian»«espéraient voir ces jihadistes s’emparer de Damas et y planter leurs drapeaux noirs après en avoir chassé Bachar et son clan»«comme USA, Erdogan, Qatar, Arabie Saoudite»


LIRE L'ARTICLE DU CANARD ENCHAINE :



AVEC LES JIHADISTES ERDOGAN ATTAQUE LES ANTI FASCISTES KURDES



Erdogan s'apprête à tuer des milliers de femmes hommes et enfants kurdes à Afrin.


"Pour l'heure, peu d'informations permettent de deviner la stratégie exacte que souhaite mettre en place Ankara pour s'emparer d'Afrin, même si une offensive terrestre est la plus crédible des options. Le journal turc Habertürk évoque lui des frappes aériennes préalables sur plus d'une centaine de positions des Unités de protection du peuple kurde (YPG), à l'aide notamment de drones. Ces derniers jours, des chars, des véhicules de combat ou encore des obusiers automoteurs ont été déployés du côté turc de la frontière. Côté effectifs, les groupes rebelles pro-turcs devraient constituer le gros des troupes mobilisées pour l'offensive, conformément à la stratégie déjà adoptée par Ankara depuis plusieurs mois." RT
Il a déjà commencé :

"L'artillerie turque a bombardé de nouveau vendredi l'enclave kurde d'Afrine, dans le nord de la Syrie, alors qu'une offensive d'Ankara paraissait imminente avec le déploiement de renforts à la frontière.
Pendant que les préparatifs turcs battaient leur plein, la tension est montée d'un cran avec des tirs au mortier jeudi sur une clinique psychiatrique d'Azaz, localité du nord de la Syrie contrôlée par des rebelles syriens soutenus par la TurquiePour cela il s'allie avec les jihadistes." Le Point



TRUMP QUI SE VEUT LE COMBATTANT ANTI DAECH LAISSE LES KURDES SE FAIRE TUER PAR ERDOGAN
ET QUE FONT LES EUROPÉENS VICTIMES D ATTENTATS DAECH POUR SOUTENIR LES KURDES QUI VONT SE FAIRE BOMBARDER PAR ERDOGAN ?


Trump qui avait décidé de rompre avec la politique d'aide aux jihadistes de Clinton et Obama et de s'allier avec les forces de terrain qui combattent efficacement Daech, les Kurdes, ne semble pas avoir prévu d'aider les kurdes d'Afrin.
Où sont les troupes américaines à Afrin pour soutenir ceux qui ont si vaillamment libérer Raqqa des frappes d'Erdogan ?


Et que font les Européens et les Américains qui pleurent leurs morts lors des attentats Daech pour soutenir les Kurdes d'Afrin ?

Des milliers de manifestants jeudi dans les territoires kurdes du nord de la Syrie pour dénoncer l'invasion turque.

"A bas, à bas Erdogan", "Avec notre âme, avec notre sang, nous sommes avec toi Afrine", ont scandé les manifestants, brandissant des drapeaux kurdes, des drapeaux des YPG, ou encore des portraits d'Abdullah Öcalan, chef historique du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), emprisonné depuis 1999 en Turquie Le point

Mais pas de manifestation à Paris, pas à Berlin, pas à Londres pour soutenir les kurdes qui combattent les organisations qui font des attentats dans ces villes européennes.

Quelques petites manifestations quand même en France


Des manifestations quand il y a un attentat dans les villes européennes pour dénoncer l'obscurantisme et pas de soutien envers ceux qui le combattent le plus courageusement en risquant leur vie tous les jours...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire