articles

ARTICLES

samedi 20 janvier 2018

Macron rend des comptes aux patrons des multinationales qu'il invite à Versailles. Macron est révocable par les multinationales, pas par les Français.


Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 20/01/2018

"Les 10 % les plus riches – le 10e décile de la population, avec un niveau de vie supérieur à 37 260 euros par an (1) – va ainsi capter 4,2 milliards des 9 milliards de baisses nettes d’impôts prévues pour les ménages, à l’issue de l’entrée en vigueur de l’ensemble des mesures. Soit une hausse de 2,6 % de leur niveau de vie, représentant 1 487 euros par ménage et par an. Du fait de la structure de leurs revenus, composés en partie de revenus mobiliers (actions, obligations…), ils vont en effet profiter pleinement de la suppression de l’ISF sur les revenus mobiliers, mais aussi de l’instauration d’une flat tax à 30 % (prélèvement forfaitaire unique) sur ces mêmes revenus. Ces deux mesures cumulées représentent la quasi-totalité de leurs gains de pouvoir d’achat. En grossissant la loupe, ce sont même essentiellement les 1 % les plus riches (135 250 euros de niveau de vie par an) qui vont bénéficier au maximum des mesures fiscales promises par Macron." Libération
Les critiques les plus dures du document sont cependant formulées à l’égard des gouvernements nationaux qui ont mis bien trop de temps à appliquer le genre de mesures autoritaires nécessaires à l’imposition de l’austérité. Le processus d’une telle « réforme politique » précise l’étude, a « même à peine commencé. »" (source) Plan JP Morgan

Macron Président Franceàfric de France, mal élu, surnommé le "Président des Riches" continue dans la surenchère pour prouver aux patrons du CAC40 qu'ils ont eu raison de le choisir comme "Président" parce qu'il obéit bien à leurs injonctions.

Le 22 janvier, Macron invite les patrons des plus grosses multinationales.

MACRON INVITE LES PATRONS DES MULTINATIONALES A VERSAILLES !

Macron n'invite pas les patrons des multinationales à L'Elysée, dans un lieu représentatif de la démocratie bourgeoise.
Il les invite dans le symbole de la monarchie, Versailles !

"C'est le gotha mondial des multinationales de l'industrie et de la finance qu'Emmanuel Macron va réunir, lundi 22 janvier, au Château de Versailles pour un grand sommet de l'attractivité. Objectif : leur vendre la destination France. Au total, une centaine de PDG ou DG de grands groupes. Du côté des étrangers, seront présents Lloyd Blankfein, le CEO de la puissante banque d'affaires Goldman Sachs, Dominic Barton, le patron de McKinsey, David Abney, à la tête du groupe de transport UPS, Jonas Prising, le CEO du géant de l'intérim Manpower, James Quincey, patron de Coca-Cola, Bill McDermott, le PDG du groupe de services informatiques SAP et enfin Richard Liu, CEO de JD.Com, le géant chinois de la vente en ligne. Côté français, le chef de l'Etat a invité Maurice Lévy (Publicis), Jean-Laurent Bonnafé (BNP Paribas), Thomas Buberl (Axa) et Emmanuel Faber (Danone).
Dans l'après-midi, tous ces dirigeants rencontreront plusieurs ministres français, notamment Muriel Pénicaud (Travail) et Bruno Le Maire (Economie) qui viendront leur expliquer les réformes dans leurs domaines respectifs. Avant d'écouter dans la soirée le discours d'Emmanuel Macron" Challenge  









MACRON APPLIQUE LE PLAN JP MORGAN
IL OBÉIT AUX PATRONS DES MULTINATIONALES AMÉRICAINES



8 MOIS DE PRÉSIDENCE POUR LES PLUS RICHES

Cela ne fait que 8 mois qu'il est Président et il n'a pris que des mesures en faveur des plus riches au détriment des pauvres, de plus en plus nombreux en France.
Macron a supprimé le peu d'impôts que les riches avaient à payer (en comparaison les pauvres ont toujours payé plus d'impôts, la TVA étant l'impôt le plus important), l'ISF (Impôt sur la fortune) n'existe plus et tout un tas d'autres petites mesures permettent aux 10% les plus riches en France d'augmenter encore leur niveau de vie de 2,6%.

"Les 10 % les plus riches – le 10e décile de la population, avec un niveau de vie supérieur à 37 260 euros par an (1) – va ainsi capter 4,2 milliards des 9 milliards de baisses nettes d’impôts prévues pour les ménages, à l’issue de l’entrée en vigueur de l’ensemble des mesures. Soit une hausse de 2,6 % de leur niveau de vie, représentant 1 487 euros par ménage et par an. Du fait de la structure de leurs revenus, composés en partie de revenus mobiliers (actions, obligations…), ils vont en effet profiter pleinement de la suppression de l’ISF sur les revenus mobiliers, mais aussi de l’instauration d’une flat tax à 30 % (prélèvement forfaitaire unique) sur ces mêmes revenus. Ces deux mesures cumulées représentent la quasi-totalité de leurs gains de pouvoir d’achat. En grossissant la loupe, ce sont même essentiellement les 1 % les plus riches (135 250 euros de niveau de vie par an) qui vont bénéficier au maximum des mesures fiscales promises par Macron." Libération



 Ensuite, sont venues les ordonnances qui suppriment les protections qu'avaient encore les travailleurs
Une des multiples manifestation contre les ordonnances Macron
Ici au Havre le 21 septembre 2017
en France face aux employeurs. Cette réforme publiée le 1er janvier 2018 - alors que les Français y étaient très majoritairement opposés et avaient organisés de multiples manifestations massives -  contient 26 ordonnances et 117 mesures dont le plafonnement des indemnités prud'homales, le referendum d'entreprise à l'initiative de l'employeur qui sont toutes des attaques contre les travailleurs.

Loi Travail et l’utilisation du 49.3 : la dictature et le fascisme pour plaire aux banquiers


"En ce qui concerne les analystes de JPMorgan, ceci n’est cependant pas suffisant. Ils exigent de la part de la BCE une « réponse plus spectaculaire » à la crise.
Les critiques les plus dures du document sont cependant formulées à l’égard des gouvernements nationaux qui ont mis bien trop de temps à appliquer le genre de mesures autoritaires nécessaires à l’imposition de l’austérité. Le processus d’une telle « réforme politique » précise l’étude, a « même à peine commencé. »" (source)
Le plan JP Morgan réclame des dictatures en Europe.

"Toutefois, pour JPMorgan cela ne suffit pas. Afin d’éviter une révolution sociale dans la période à venir, ses analystes préviennent qu’il est indispensable que les gouvernements capitalistes partout en Europe se préparent aussi vite que possible à mettre en place des formes de régime dictatoriales."
(source)

JPMorgan réclame des régimes autoritaires en Europe

La réforme du chômage qui vise à radier en masse les chômeurs et à leur supprimer leurs allocations va bientôt être mise en place.
 Lire l'article du Canard Enchaîné ci-dessous.
































Macron n'est pas là pour les Français. Il n'est pas non plus là pour la bourgeoisie française.
Certains faisaient remarquer sur les réseaux sociaux que les patrons des PME françaises n'étaient pas invités à Versailles.

Ce n'est donc pas la bourgeoisie française, ni la petite bourgeoisie française, à qui Macron obéit.
Il est un agent des plus grosses multinationales dont la majorité sont américaines et il applique leur projet.

Regardez la liste des convives de Macron. Les entreprises françaises sont minoritaires.
"Au total, une centaine de PDG ou DG de grands groupes. Du côté des étrangers, seront présents Lloyd Blankfein, le CEO de la puissante banque d'affaires Goldman Sachs, Dominic Barton, le patron de McKinsey, David Abney, à la tête du groupe de transport UPS, Jonas Prising, le CEO du géant de l'intérim Manpower, James Quincey, patron de Coca-Cola, Bill McDermott, le PDG du groupe de services informatiques SAP et enfin Richard Liu, CEO de JD.Com, le géant chinois de la vente en ligne. Côté français, le chef de l'Etat a invité Maurice Lévy (Publicis), Jean-Laurent Bonnafé (BNP Paribas), Thomas Buberl (Axa) et Emmanuel Faber (Danone)."
Challenge
 L'objectif de ces multinationales a été clairement indiqué dans le plan JP Morgan, il s'agit de supprimer en France toutes les conquêtes sociales depuis la Seconde guerre mondiale.

Macron applique ce plan et a commencé très fort en 8 mois de présidence.


MACRON ÉLU PAR UNE MINORITÉ DE FRANÇAIS APPLIQUE LE PROJET DES MULTINATIONALES
LA DÉMOCRATIE EST MORTE
PASSONS A L'HUMANOCRATIE POUR QUE LES RESPONSABLES POLITIQUES OBÉISSENT ENFIN AU PEUPLE


Seul 39,76% des Français ont voté pour Macron au second tour !
Et beaucoup ont voté pour lui pour éviter Le Pen et donc absolument pas par conviction !



LIRE CET ARTICLE POUR AVOIR LE DÉTAIL DES RÉSULTATS DES ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES AVEC LES VRAIS CHIFFRES :


Et ce n'est pas un scoop. Tous les Français le savent... Ce Président n'agit pas pour le peuple français.
Il répond à d'autres intérêts, ceux des patrons du CAC 40 !
La démocratie, ce n'est pas la belle légende qu'on apprend aux enfants dans les cours d'instruction civique, ce n'est pas le pouvoir de la population. C'est le pouvoir des propriétaires d'esclaves.
Le démos a Athènes, c'était les propriétaires d'esclaves.
21000 propriétaires d'esclaves qui décident pour 400000 esclaves.





La démocratie est un  moyen pour les groupes de spoliateurs de se maintenir au pouvoir. La bourgeoisie calme les tensions et empêche les révolutions en faisant croire aux pauvres qu'ils peuvent s'exprimer aux élections.
C'est totalement faux et l’élection de Macron comme Président de la République française en est un bon exemple !

Si vous voulez rester des esclaves, si vous voulez que toutes les lois sociales qui vous protègent encore un minimum contre la bourgeoisie soient toutes supprimées, continuer à voter, continuer à vous faire croire qu'on vous donne la parole dans les urnes...

Mais si vous souhaitez que tout ce cirque change... si vous voulez arrêtez cette folie dans laquelle nous vivons qui consiste à laisser une minorité accumuler la quasi totalité des richesses de la planète, arrêtez de participer aux élections et mettez en place les délégués révocables 1 pour 25.





LIRE /

Projet de panstitution mondiale (version 1.6.3) (liste de règles rendant illégales toutes constitutions antérieures et ultérieures)

Ce système est simple à mettre en place et peut être fait dès aujourd'hui.

Vous groupez 4 personnes de confiance qui vont vous déléguer comme leur délégué intermédiaire de base (DIB).
Vous recrutez 20 personnes de plus pour devenir délégués de base. Vous serez le délégués de base révocable 1 pour 25 de ces délégateurs qui vous ont choisis.
Vous rédigez une mini plateforme de revendications.
Vous faîtes une photo avec tous vos délégateurs. Vous mettez publiquement en ligne le nom de vos délégateurs votre nom et votre plateforme.

Il suffit que le nombre de personnes qui mettent en place des délégués révocables soit supérieur au nombre d’électeurs de Macron et nous avons la légitimité. La population peut légitimement prendre la place de cet agent des multinationales, Emmanuel Macron et son gouvernement fantoche pour enfin servir le peuple.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire