articles

ARTICLES

mercredi 31 janvier 2018

Togo marche du 31 janvier pour virer Gnassingbé. Il faut 500000 délégués de base adultes 16000 délégués pionniers et 8000 délégués juniors pour mettre fin à l'impérialisme et virer Gnassingbé

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 31/01/2018










 Cinq mois que  la Révolution togolaise a débuté.
Gnassingbé est toujours là et les impérialistes ne semblent pas prêts à le lâcher.
Le dictateur Franceàfric a même été invité à présider une session extraordinaire de la CEDEAO à Addis-Abebaau pour le 30° sommet de l'Union Africaine. C'est dire si les impérialistes considèrent que celui-ci est encore un pantin valable pour préserver leurs intérêts au Togo.
Cinq mois que la révolution a débuté et que l'opposition utilise tous les subterfuges possibles pour empêcher la construction de CDR qui est le seul rempart à l'impérialisme comme l'avait si bien dit Thomas Sankara à l'origine de ces institutions. Ils en sont au bout de 5 mois de manifestations gigantesques à continuer les négociations avec les chefs impérialistes.


MERCREDI 31 JANVIER A LOMÉ






QUARTIER ATTIKOUME DEBUT DE LA MARCHE




A ANIE



LES FEMMES CRIENT "LIBÉRER TOGO"




LE SOURIRE ET LA BONNE HUMEUR DES MANIFESTANTS QUI SENTENT QUE
C'EST BIENTÔT LA FIN POUR GNASSINGBE










POUR VIRER GNASSINGBE
POUR VIRER LES IMPÉRIALISTES FRANCEAFRIC USAFRIC
IL FAUT :
DES CDR 1 POUR 25 PARTOUT AU TOGO
50000 DÉLÉGUÉS DE BASE ADULTES
16000 DÉLÉGUÉS PIONNIERS
8000 DÉLÉGUÉS JUNIORS





La moitié de la population a moins de 18 ans au Togo.
Et pourtant elle semble peu mobilisée dans le mouvement contre Gnassingbé.
Au Tchad, ce sont les jeunes qui manifestaient contre Déby lundi.

Tchad : marches spontanées des élèves pour "Déby Dégage" Il faut qu'ils désignent 176000 délégués révocables juniors et pionniers pour révoquer Déby

Les jeunes se mobilisent spontanément. Les jeunes sont naturellement révolutionnaires.

Si la jeunesse est hors circuit c'est que l'on l'en a dissuadée.
Les jeunes ne peuvent être exclus de la construction du Togo de demain alors qu'ils représentent la moitié de la population !
Sankara a dit :
"« Une jeunesse mobilisée est dangereuse, une jeunesse mobilisée est une puissance qui effraye même les bombes atomiques. »"

Il savait lui que ceux qui l'ont le plus soutenu dans son combat pour les plus pauvres sont les jeunes dans leur ensemble.

IL disait aussi que les CDR étaient l'institution qui protégeait la révolution des impérialistes.

"L’objectif de cette révolution consiste à faire assumer le pouvoir par le peuple. C’est la raison pour laquelle le premier acte de la révolution, après la Proclamation du 4 août, fut l’appel adressé au peuple pour la création des Comités de défense de la révolution (CDR). Le CNR a la conviction que pour que cette révolution soit véritablement populaire, elle devra procéder à la destruction de la machine d’État néo-coloniale et organiser une nouvelle machine capable de garantir la souveraineté du peuple." DOP, Thomas Sankara, sur Revactu

Il faut que les jeunes aussi construisent leur CDR et se choisissent leurs délégués révocables.

Au 21° siècle, c’est à partir de 7 ans (et donc du CP ou du CE1) que les enfants doivent pouvoir désigner leurs délégués.
Pour commencer, les jeunes de 7 à 13 ans doivent pouvoir désigner 16 000 délégués de base pionniers (les CDR de base sont homogènes et ne comportent que des pionniers)
Ce sont ces 16 000 délégués de base qui pourront former des CDR de délégués de base en incluant éventuellement des délégués juniors.

Il faut donc que 400 000 jeunes pionniers. se groupent par 25 pour désigner 6400 délégués pédagogie, 5120 délégués santé, 3200 délégués sécurité et 1280 délégués justice.

IL faut 50000 délégués de base adultes  16000 délégués pionniers et 8000 délégués juniors (
MANUEL INSTITUTIONNEL DE LA RÉVOLUTION HUMANOCRATE DU TOGO)



LIRE ABSOLUMENT CE LIVRE EN LIGNE

MANUEL INSTITUTIONNEL DE LA RÉVOLUTION HUMANOCRATE DU TOGO





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire