articles

ARTICLES

jeudi 28 décembre 2017

Togo VS la repression Gnassingbé urgent construire un gouvernement provisoire CNPRT

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
le 28/12/2017















Les manifestations sont toujours gigantesques.
Depuis 4 mois, il n'y a aucun essoufflement des Togolais et Togolaises.
Après la mort de Agrigna Rachad 15 ans et Abdoulaye Yacoubou, 9 ans tués par les militaires de Gnassingbé en septembre, le dictateur Franceàfric avait mis le pied sur le frein....
Gnassingbé se sentant impuissant face à l'ampleur de ce mouvement a repris ses vieilles méthodes répressives aujourd'hui.

LIRE :

Togo #Manif27décembre Marcher sans délégués révocables #PNPUNIRANC parvient encore à saboter la révolution togolaise

Omertafric : Bolloré tue au Togo Agrigna Rachad élève de 3ème mort après 2 jours d'agonie

GAZ LACRYMOGÈNES POUR DISPERSER LES MANIFESTANTS A LOMÉ









RASSEMBLEMENT INTERDIT A AGOE




MANIFESTANT TABASSE





Ce manifestant serai un militant du PNP.

"
Il y a eu de l’électricité en l’air ce matin à Agoe, plus précisément au niveau de leader Price (Lomé). Alors que des manifestants se sont rassemblés juste en face du supermarché, ils ont été violemment dispersés par des militaires postés dans la zone.
C’était la débandade totale, nous ont confié quelques témoins.
L’on déplore des blessés dans le rang des manifestants dont un militant du Parti National Panafricain (PNP) qui s’en est sorti avec une blessure à la tête. Après avoir été dispersés, les manifestants ont continué leur route pour rejoindre le cortège d’Atikoume.
Aux dernières nouvelles, un calme précaire règne dans le quartier (Agoe,Ndlr) mis sous haute surveillance militaire." Togo Tribune




FACE A LA RÉPRESSION CONSTRUIRE UN GOUVERNEMENT PROVISOIRE


Gnassingbé utilise la violence parce qu'il est faible et impuissant.

Les  manifestants face à cela doivent construire un mouvement qui gagne en légitimité.

Ce sont eux la véritable légitimité mais cela il leur faut se choisir leurs propres représentants.

Il faut qu'ils montrent que ils sont plus nombreux que les electeurs qui ont élus Gnassingbé.

Pour cela, chacun doit se choisir un délégué révocable 1 pour 25. Rapidement si le système est mis en place vous, les manifestants seraient plus nombreux que les electeurs de Gnassingbé à être représentés.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire