articles

ARTICLES

mercredi 13 décembre 2017

Togo Nouvelle manifestation massive 13 décembre #GnassingbéDEGAGE Ni négociation Ni réferendum Construire CDR + délégués révocables #1pour25


Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 13/12/2017

"Les Togolais au prix de centaines de morts, tentèrent de mettre fin à l'imposture coloniale esclavagiste. Et virent l'Occident impérialiste révéler son véritable visage : la démocratie n'était que la gestion des salaires esclavagistes et des profits de la nouvelle bourgeoisie esclavagiste (en symbiose avec les banques : une banko slavoisie)(extrait de Manuel institutionnel pratique et théorique de la révolution togolaise)


La démocratie est une imposture crée par des propriétaires d'esclaves à Athènes et qui favorise toujours les dominants.
C'est pour cela qu'il faut absolument mettre l'humanocratie en place.
Il est plus que temps que les opprimés décident de l'avenir.
La Terre a été détruite par les capitalistes qui ont pour cadre institutionnel la démocratie.
L'esclavagisme Franceàfric USAfric perdure sous ce cadre...
Nous ne pouvons plus le tolérer.
Arrêtez d'attendre que que les impérialistes vous proposent des élections truquées...
Choisissez tout de suite vos délégués révocables. C'est très simple, vous vous proposez comme délégué de base révocable auprès de 24 personnes qui vous font confiance.
Vous devenez leur représentant. Vous rendez cela publique avec les noms de tous vos délégateurs et d'autres feront de même. Vous siégerez dans un comité avec d'autres délégués pour prendre les décisions nécessaires pour la Révolution....
Si tous les manifestants font de même Gnassingbé est foutu. Il y aura plus de délégateurs que de personnes qui l'ont élu et donc il perd toute légitimité de fait.



LIRE AUSSI

La petite bourgeoisie intellectuelle que dénonçaient Cabral et Sankara ce sont ces enseignants du Togo qui réclament des primes à Gnassingbé pour saboter la révolution togolaise


21 ° MANIFESTATION CE MERCREDI
13 DECEMBRE 2017 AU TOGO


3 mois et demi de manifestations géantes avec pour mot d'ordre "Gnassingbé Dégage".
21° jour de manifestations au Togo.
Gnassingbé est toujours là, tel un pantin tenu par les puissances impérialistes Franceàfric USAfric....
Les organisations de l'opposition qui ont formé "la coalition des 14" poussées par leur base ont décidé de boycotter les négociations avec Gnassingbé.
Mais elles n'appellent toujours pas les Togolais à se choisir 80 représentants - délégués députés révocables - afin de construire un gouvernement provisoire - comité exécutif de 16 DIN, délégués Intermédiaires Nationaux.....
Gnassingbé et ses marionnettistes Franceàfric USAfric en profitent donc pour poser leurs billes et proposer un référendum pour détruire tout le mouvement et s'imposer comme le Président qui restera encore longtemps..... garantissant des bénéfices énormes aux vautours Franceàfric comme Bolloré qui verse des salaires à 50€/mois.
"Le gouvernement a promis d’organiser un référendum pour faire adopter une réforme prévoyant notamment une limitation des mandats présidentiels, mais la mesure prévue n’étant pas rétroactive, elle permettrait à M. Gnassingbé de se présenter aux scrutins de 2020 et de 2025." NewsLomé
 Si le peuple ne s'auto-organise pas comme sous Sankara par des CDR, les impérialistes choisiront très rapidement un pantin, Gnassingbé ou un autre pour poursuivre l'esclavage Franceàfric, continuer à payer des salaires à 50 euros par mois et perpétuer la mortalité infantile actuellement 15 fois plus forte qu'en Franceàfric.

21° MANIFESTATION MASSIVE
TOUJOURS PAS DE DESIGNATION
DE 50 000 DELEGUES DE BASE


Les manifestations ont encore été un succès. Les Togolais ne sont pas fatigués, malgré les intimidations, la répression, les morts ils continuent et sont à chaque marche très très nombreux.
Des milliers d'après VOA, le journal officiel de la Maison Blanche, la Pravda du pouvoir US.

"Des milliers de personnes ont à nouveau défilé mercredi dans les rues de Lomé à l'appel de l'opposition, qui boycotte les concertations proposées par le gouvernement pour sortir de la crise politique que traverse le Togo depuis trois mois." VOA

Un opposant Togolais sur Facebook écrit :




A LOME




A KPALIME





A ANIE






A NOTSE



A BADOU




A KPALIME



NI REFERENDUM NI NÉGOCIATION AVEC GNASSINGBE ET LES IMPÉRIALISTES

CDR DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES 1 POUR 25


Gnassingbé propose un référendum intégrant la limitation du nombre de mandats présidentiels.

"Le gouvernement a promis d'organiser un référendum pour faire adopter une réforme prévoyant notamment une limitation des mandats présidentiels, mais la mesure prévue n'étant pas rétroactive, elle permettrait à M. Gnassingbé de se présenter aux scrutins de 2020 et de 2025"VOA

Cela est un moyen pour Faure d'une part de se présenter comme un Président ayant toujours autorité puisqu'il fait des propositions, et d'autre part comme un Président ne se laissant pas dépasser par les événements....
Il cherche par ce biais à casser la mobilisation...
Mais le niveau de colère de la population est tellement grand que cette gesticulation ne sert à rien.

En même temps qu'il propose un référendum, Gnassingbé dit vouloir négocier avec l'opposition et propose donc une rencontre.
Négociation qui n'a aucun sens puisque les manifestants exigent qu'il dégage depuis 3 mois !

Les groupes d'opposition, ne pouvaient se détacher complétement de leur base et ont donc décliné cette proposition.

"Les consultations initiées par les autorités pour trouver une issue à la crise politique qui secoue le pays depuis août dernier n'ont manifestement aucune chance d'aboutir. Invités par le gouvernement ce mardi 12 décembre à Lomé, les quatorze partis politiques réunis au sein d'une coalition ont décidé de refuser la main tendue du gouvernement en expliquant que le pouvoir ne peut être à la fois «juge et partie».La Tribune

Mais ces représentants formois ne sont pas assez courageux pour envoyer complétement balader Faure Gnassingbé. Ils ajoutent qu'ils sont prêts à la négociation en présence de "médiateurs".

«C'est une manœuvre de diversion. Au sein de la coalition, nous sommes très vigilants, nous nous sommes concertés sur une réponse commune. Le gouvernement est disqualifié pour mener des consultations », a déclaré à l'AFP Brigitte Adjamagbo-Johnson, coordonnatrice de la coalition de l'opposition, avant d'ajouter que «ceux qui doivent nous appeler pour des consultations, ce sont les médiateurs. Le régime est l'un des protagonistes de la crise et pour la régler, les médiateurs ont offert de réunir autour d'une table les deux protagonistes que nous sommes ».La Tribune

STRUCTURATION DE LA MOBILISATION
VÉRITABLES REPRÉSENTANTS DE LA POPULATION PAR DES CDR

DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES DE BASE 1 POUR 25 POUR CONSTRUIRE LE GOUVERNEMENT RÉVOLUTIONNAIRE PROVISOIRE QUI DEVIENDRA LE GOUVERNEMENT DE LA RÉVOLUTION TOGOLAISE

Si Gnassingbé est toujours là après 3 mois et demi de manifestations massives, c'est parce que la population ne s'est toujours pas choisie de représentants.
Il n'y a pas de système de représentativité remplaçant celui de la démocratie esclavagiste....
Et donc les impérialistes en profitent pour nier la colère du peuple....

En 2005, le peuple s'était opposé à la succession de Eyadema par Faure Gnassingbé son fils.
Dans son manuel PDF pour la révolution togolaise,Yanick Toutain écrit :

"Les Togolais au prix de centaines de morts, tentèrent de mettre fin à l'imposture coloniale esclavagiste. Et virent l'Occident impérialiste révéler son véritable visage : la démocratie n'était que la gestion des salaires esclavagistes et des profits de la nouvelle bourgeoisie esclavagiste (en symbiose avec les banques : une banko slavoisie)(extrait de Manuel institutionnel pratique et théorique de la révolution togolaise)

La démocratie est une imposture crée par des propriétaires d'esclaves à Athènes et qui favorise toujours les dominants.
C'est pour cela qu'il faut absolument mettre l'humanocratie en place.
Il est plus que temps que les opprimés décident de l'avenir.
La Terre a été détruite par les capitalistes qui ont pour cadre institutionnel la démocratie.
L'esclavagisme Franceàfric USAfric perdure sous ce cadre...
Nous ne pouvons plus le tolérer.
Arrêtez d'attendre que que les impérialistes vous proposent des élections truquées...
Choisissez tout de suite vos délégués révocables. C'est très simple, vous vous proposez comme délégué de base révocable auprès de 24 personnes qui vous font confiance.
Vous devenez leur représentant. Vous rendez cela publique avec les noms de tous vos délégateurs et d'autres feront de même. Vous siégerez dans un comité avec d'autres délégués pour prendre les décisions nécessaires pour la Révolution....
Si tous les manifestants font de même Gnassingbé est foutu. Il y aura plus de délégateurs que de personnes qui l'ont élu et donc il perd toute légitimité de fait.








---

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire