articles

ARTICLES

vendredi 8 décembre 2017

Le Qatar achète 1,1 milliard € d'armes à la France pour continuer le terrorisme impunément


Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 08/12/2017









La France de Macron poursuit la politique de soutien aux terroristes de Sarkozy et de Hollande.
Sarkozy a envoyé les jihadistes au Mali le 17 janvier 2012.
Hollande a continué la même politique.
Macron vient d'arriver au pouvoir.
Il a choisi pour ministre des affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, le ministre de la défense d'Hollande, l'ami de tous les dictateurs Franceàfric et celui qui a mis au pouvoir les jihadistes au Mali ; Ahmada Ag Bibi, organisateur de la charia à Kidal, leader du groupe Ansardine et porte-parole de Iyad Ag Ghali devenu leader de NIM-JNIM est devenu député à Bamako en tant que député socialiste RPM section malienne de l'Internationale socialiste et Nina Walett Intalou chef MNLA devenue ministre du tourisme et de l'artisanat
  Macron a aussi choisi pour Premier Ministre, Édouard Philippe ex-maire du Havre qui prête des salles au groupe Havre de Savoir qui fait la propagande de Qaradawi, auteur des fatwas Daech pour les attentats suicides et pour les banques...

Alors, pas étonnant d'apprendre qu'après avoir réitéré des discours anti terroristes à Ouagadougou et à Alger cette semaine - discours servant de prétexte pour installer les troupes d'occupation militaires françaises, il arme le Qatar, le pays qui, de notoriété publique,  le parrain de tous les groupes jihadistes qui font des attentats partout dans le monde.
"Lors de son déplacement au Qatar, jeudi 7 décembre, le président français a signé pour plus de 11 milliards d’euros de contrats, qui reviendront à l’industrie française. Des contrats d’armement, comme la vente d’au moins douze avions de combat Rafale et de plusieurs centaines de blindés, mais aussi des accords concernant la concession du métro de Doha, la capitale du Qatar, confiée au consortium SNCF/RATP."
Le Monde
Le montant des armes s'élève à 1,1 milliard d'euro
"Le montant du contrat Rafale signé lors de la visite de Macron s'élève à 1,1 milliard d'euros" libération

LE QATAR : PAYS PROTECTEUR ET FINANCIER
DES JIHADISTES

Le Qatar est le pays protecteur et financier des jihadistes.

Ici plusieurs citations de journaux d'orientation politiques différentes qui avancent des faits prouvant l'aide constante du Qatar aux groupes terroristes jihadistes :
"Selon certaines estimations, Doha aurait versé jusqu'à 140 millions de dollars au groupe Tahrir al-Sham et environ 80 millions de dollars au groupe Ahrar al-Sham, autre allié d'Al-Qaïda. Un responsable arabe a cependant déclaré au FT que le montant total de la rançon versée aux groupes islamistes s'élevait probablement à 300 millions de dollars." RT

C’est Le Canard enchaîné qui avait été le premier à soulever la question. En juin 2012, l’hebdomadaire citait une source du renseignement militaire français, selon laquelle plusieurs groupes armés auraient reçu « une aide en dollars du Qatar ».
Le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), Ansar Dine, mais aussi Aqmi et le Mujao seraient concernés. Un mois plus tard, sur RTL, Sadou Diallo, le maire de Gao (Mali), affirmait lui aussi que l’émirat soutenait activement Aqmi, en envoyant des vols quotidiens « soi-disant de vivres et d’assistance humanitaire ». La Croix
"Il fournit refuge, aide financière, travail, soutien logistique, politique et médiatique à moult partis et groupes combattants islamistes en Afrique, au Proche-Orient, en Occident et jusqu'en Asie. De façon officielle, Doha appuie depuis des décennies les Frères musulmans dans le monde entier" Atlantico
Il dénonce Youssouf Qaradawi, le parrain du groupe Havre de Savoir aidé par Edouard Philippe maire du Havre pendant des années !
C'est dans ce contexte que le Qatar a hébergé nombre d'activistes et de fanatiques, leur fournissant refuge, sponsoring, travail et soutien logistique et médiatique. A cet égard, le cas du célèbre téléprédicateur islamiste égyptien Youssef Al-Qaradhaoui, naturalisé qatari, est plus que révélateur puisque cet homme qui dirige l’International Union of Muslim Scholars (IUMS) et co-préside nombre de structures liées aux Frères en Europe et le Centre pour la Prédication et la Fatwa, est devenu mondialement célèbre depuis le Qatar grâce à son émission de télévision, La charià et la vie, diffusée sur Al-Jazira et qui a fait de lui une vedette planétaire. Un autre exemple de liens personnels entre des éminences fréristes et le Qatar est représenté par le cas de Rafiq Abdulsalaam, ex-ministre tunisien des Affaires étrangères, gendre de Rachid Ghannouchi (le leader de Ennahda, version locale des Frères), qui a été le responsable de la section des études et de la recherche au centre d’Al-Jazira à Doha. On peut également citer Ali Sallabi, l'un des leaders des Frères musulmans en Libye, plus que lié aux autorités du Qatar. Autre exemple de soutien à la Confrérie, le Qatar accueille Jassim Sultan, l'une des figures des Frères musulmans dans le monde arabe.Atlantico

LA FRANCE SEUL PAYS A NE PAS BOUDER
LE QATAR PAYS TERRORISTE


C'est pour ces raisons que presque tous les Etats de la planète boudent le Qatar... La pression de leur population est trop forte pour qu'ils prennent le risque d'être accusés de donner la main à ceux qui tuent des innocents.
Même ses voisins qui pratiquent une politique islamofasciste le boudent...
"Cette visite, qui est à la fois hautement politique et économique, a lieu alors que le Qatar est la cible d’un blocus diplomatique et économique de la part de l’Arabie saoudite et de ses alliés sunnites (Emirats arabes unis, mais aussi Bahreïn, Egypte et Yémen)." Le Monde

Presque tous sauf la France ....
Nos dirigeants acceptent que le Qatar achète un peu tout en France, les médias, des entreprises, des clubs de foot, les monuments ...
"En ce qui concerne l’économie française, les investissements du Qatar sont assez diversifiés : l’émirat a investi un peu partout – dans le sport, l’immobilier ou l’industrie –, grâce à un fonds souverain, la Qatar Investment Authority (QIA).
Le Qatar est, par exemple, propriétaire du club de football Paris-Saint-Germain, et investit régulièrement des sommes importantes pour acquérir des joueurs ; par ailleurs, le Qatar est actionnaire du groupe média Lagardère (notamment Europe 1, RFM, Le Journal du dimanche, Paris Match, Elle) à plus de 13 %, ce qui en fait le premier actionnaire du groupe. A travers la QIA, le pays est présent au capital de groupes comme Vinci, Total, ou LVMH et Accor."
Le Monde

MACRON LEUR VEND 12 RAFALES 50 AIRBUS A321
ET 490 VÉHICULES BLINDES


Et la France leur vend des armes...
Hier l’Émirat a commandé en plus des 24 de mai 2015, 12 rafales supplémentaires.
"L’armement n’est pas en reste, avec une commande de 12 nouveaux Rafale pour Dassault. L’émirat en avait déjà commandé 24 en mai 2015, devenant le deuxième acheteur, après l’Egypte, de l’avion de combat qui a mis tant d’années à trouver preneur à l’international. C’est lors de ce premier achat que le petit Etat du Golfe persique avait mis une option sur ces 12 Rafale supplémentaires. Une intention confirmée jeudi matin par Doha, qui ne ferme pas la porte à d’autres acquisitions. Selon l’Elysée, une nouvelle option a été posée pour 36 avions." Libération
Auxquels il faut ajouter airbus et véhicules blindés ...
"L'Emirat a signé des accord pour l'achat de 12 Rafale, 50 Airbus A321 et 490 véhicules blindés type VBCI du français Nexter."France Info
Vous avez bien entendu DES ARMES !

Que peut bien faire le Qatar avec des armes ?

Les utiliser bien entendu.
Contre les populations anti terroristes partout dans le monde.
C'est ce que font actuellement les organisations terroristes qu'a financé le Qatar.

La France n'en est pas à son premier exploit de soutien aux terroristes.
L’Élysée n'a pas aidé uniquement le Qatar. Il a aidé aussi directement les organisations terroristes


L'ELYSEE SOUTIEN DES TERRORISTES EN AFRIQUE
ET EN SYRIE (VIA LAFARGE)


Je copie colle ici l'extrait d'un de mes articles :

Les chefs terroristes de l'Elysée font une loi antiterroriste contre les révolutionnaires dénonçant MNLA Ansardine NIM


"Macron a été Secrétaire général adjoint du cabinet du président de la République
française du 15 mai 2012 au 15 juillet 2014.
Macron était ministre de l’Économie de Hollande du 26 août 2014 au 30 août 2016.


Macron était Secrétaire général adjoint du cabinet de Hollande quand 58 millions de dollars au groupe jihadiste AQMI a été remis (cette somme totalise l’argent remis sous le mandat de Sarkozy et Hollande). C’est l’enquête de Rukmini Callimachi publié dans le New York Times qui avait révélé le scandale.


« C’est l’Europe qui finance une bonne partie des opérations d’Al-Qaïda, selon une enquête publiée mardi 30 juillet par le New York Times. Le quotidien américain évalue à 105 millions de dollars (93 millions d’euros) le montant total des rançons remises aux diverses factions du groupe en échange de la libération de ressortissants enlevés. En tête, la France avec, selon l’enquête, 58 millions de dollars (43 millions d’euros) de versements depuis 2008. » Challenges

Paying Ransoms, Europe Bankrolls Qaeda Terror

Pour pouvoir financer les jihadistes discrètement, il a fallu un déguisement. Ce déguisement c’est la rançon gigantesque remise en échange de la libération des otages d’Areva.


Dans le même temps, les Médiafric construisaient une opération de propagande visant à faire croire que Hollande combattait les terroristes au Mali. L’opération Serval du 11 janvier 2013 visait non pas à combattre les terroristes que le général Puga toujours en poste sous Hollande avait mis en place sous Sarkozy mais à empêcher les Maliens qui résistaient aux jihadistes de gagner seul et donc d’empêcher que ne surgisse un gouvernement révolutionnaire issu de la résistance anti néofasciste.


Car les chefs terroristes du Nord Mali en plus d’avoir été financé par Sarkozy et hollande ont été protégés par Hollande qui a envoyé le chef AQMI Iyad Ag Ghali chez l’ex-dictateur Franceàfric meilleur ami de la France Blaise Compaoré au luxueux hôtel Laico à Ouagadougou.

Lire l’article de Malijet :

Après le lancement de l’opération Serval : Iyad Ag Ghali se la coule douce à l’hôtel Laïco de Ouagadougou

Ceux qui ont assassiné les 82 militaires maliens et le capitaine Sékou Traoré à Aguelhoc en janvier 2012 ont été protégés par Hollande et Macron.


Ces jihadistes sont le terreau dont Hollande et Macron se sont servis contre les Africains.
Pour organiser un coup d’état contre le Burkina de l’après révolution contre Compaoré, c’est à ce même Iyad Ag Ghali que la Franceàfric fait appel.------------
Le 2 septembre 2013 Hollande voulait le feu vert de Obama pour installer DAECH à Damas en renversant Bachar Al Assad (celui qui a aidé Sarkozy à assassiner Kadhafi en échange d'un soutien dans la répression contre la révolution syrienne)
Le 9 octobre 2015 dernier, Hollande, le général Puga, le général Beth ont missionné le jihadiste Ansardine pour attaquer la gendarmerie Samorogouan au Burkina Faso. Une tentative de sauver le putsch Diendéré pour rétablir l'ancien régime Compaoré par le régiment RSP.
On a 16 minutes d'enregistrement au téléphone de l'organisation des attaques de gendarmeries et de commissariat par Guillaume Soro, numéro 2 de Côte d'Ivoire, protégé de Sarkozy Fabius et Hollande
Les terroristes sont les pantins de la CIA et de la DGSE.
On a maintenant la preuve que des groupes DAECH en France ne sont rien d'autre que l'armée française sous déguisement.http://revolisationactu.blogspot.fr/2016/09/les-terroristes-daech-saumur-cest.html"
Lire aussi mon article repris par Marocleaks :

Sarkozy, Fillon, Juppé, Baroin et le général Puga ont envoyé les jihadistes attaquer le Mali

 L'entreprise Lafarge fait l'actualité aujourd'hui car son ancien directeur général, Eric Olsen, vient d'être mis en examen pour avoir financé des groupes terroristes dont Daech.
"Eric Olsen, l'ex-directeur général du cimentier Lafarge, soupçonné d'avoir versé de l'argent à des groupes terroristes en Syrie, a été mis en examen ce jeudi, des chefs de financement d'une entreprise terroriste et de mise en danger de la vie d'autrui. DRH au moment des faits, il a été placé sous contrôle judiciaire et devra s'acquitter d'une caution de 200.000 euros." Les Echos
Ce que ne rappelle pas les médias, c'est que le gouvernement Hollande est mouillé dans le financement de Daech via Lafarge (et Macron faisait partie de ce gouvernement).

Je copie colle l'extrait de mon article :

Terrorisme en Syrie : Lafarge finançait la politique Hollande Fabius Clinton Obama (5,56M$ selon le Canard Enchaîné)


Christian Herrault, Directeur adjoint de Lafarge explique que ce serait l’Élysée qui les aurait poussés à rester en Syrie.

"Tous les six mois, on allait voir le Quai d’Orsay qui nous poussait à rester. (…) Le Quai d’Orsay di[sait] qu’il fa[llait] tenir, que ça [allait] se régler", a notamment déclaré Christian Herrault, directeur général adjoint de Lafarge au moment des faits, selon une information France Info. France 24
Plusieurs salariés de l'entreprise affirment que l’Élysée et Matignon connaissaient très bien ce que faisaient Lafarge en Syrie.


"A demi mot on comprend que L’État français participait à ce soutien de Lafarge à Daech. On devine que  Lafarge a été une entreprise servant de cache-sexe à L’État pour financer Daech comme Areva avec le financement des terroristes au Mali par le biais des prises d'otages.

Au total 509694 dollars ont été remis à Daech :

"Entre juillet 2012 et septembre 2014, la filiale syrienne de Lafarge a versé 5,56 millions de dollars « au titre des "dons", à de nombreuses factions armées locales en Syrie, y compris l'EI », c'est-à-dire Daech.
« Les paiements destinés à l'EI, en particulier, se seraient élevés à au moins 509 694 dollars. »
Ces chiffres, accablants pour son image, le groupe les avait coulés dans le ciment et recouverts d'une chape de silence. Ils émanent pourtant d'un rapport rédigé à sa demande, en avril 2017, par le cabinet américain Baker McKenzie, qu'une ribambelle d'avocats a assisté. Aidés aussi par la société d'audit PwC, les rédacteurs ont épluché la comptabilité du groupe et cherchent à comprendre pourquoi le ci-mentier franco-suisse s'est maintenu, jusqu'en septembre 2014, dans une zone en guerre successivement contrôlée par les Kurdes, le Front Al-Nosra (Al-Qaida) et Daech. Une attitude qui fait l'objet d'une information judiciaire pour « financement d'entre-prise terroriste ». Facétie passible de 10 ans de prison." Le Canard Enchaîné

C 'est pourquoi l'association Sherpa réclame que Fabius alors ministre des Affaires Étrangères soit entendu par la justice et pas uniquement les cadres de Lafarge.

"L’ONG Sherpa, qui défend des anciens salariés syriens de Lafarge, réclame l’audition
Laurent Fabius
par la justice de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères de mai 2012 à février 2016. L’association de juristes et d'avocats, partie civile dans l’enquête visant les activités du cimentier Lafarge en Syrie, demande également aux juges d’entendre deux anciens ambassadeurs de France en Syrie.
"La justice française ne doit oublier aucun acteur dans cette affaire, estime la responsable du contentieux de Sherpa, Marie-Laure Guislain. L’État doit être exemplaire, les juges doivent donc rechercher son éventuelle responsabilité."  France Info
Mais Fabius et tous les autres du gouvernement Hollande ne sont pas poursuivis eux !!!



Le terrorisme en Afrique est constamment utilisé par l'Elysée comme arme contre révolutionnaire dès que les intérêts français sont menacés. Il a été utilisé pour organiser un coup d'Etat au Burkina Faso (lire l'article de Mondafrique), pour le coup d'état contre Gbagbo en Côte d'Ivoire, et bien entendu au Mali.


CONCLUSION


Macron vend des armes au pire pays terroriste au monde, le Qatar.
Et ce Président Franceàfric ose encore utiliser le prétexte de la lutte contre le terrorisme pour installer toujours plus de troupes militaires d'occupation en Afrique.
Des troupes d'occupation qui servent à maintenir des salaires esclavagistes en Afrique.
Des salaires esclavagistes à 50€/mois en moyenne qui ont pour conséquence 8125 enfants de moins de 5 ans qui meurent chaque jour, 338 toutes les heures et 5 par seconde.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire