articles

ARTICLES

vendredi 11 mai 2018

Sondage syndicat FAGE et Victor étudiant autoproclamé porte parole du mouvement : tous alliés contre les délégués révocables de l'Humanocratie

Par Julie Amadis Yanick Toutain
#IpEaVaEaFaF REVACTU
Le 11/05/2018

Proto-Formoisie embourgeoisée de gauche pro blocages et proto Formoisie anti blocages de droite nous jouent leur pièce de théâtre traditionnelle pour amuser la galerie et surtout pour dissuader les chômeurs non qualifiés et les paysans du Tiers-monde de venir réclamer l'égalité totale.


Au moment où depuis des semaines - et même des mois - les Universités devraient être des bastions de l'Humanocratie...
Au moment où 2 millions et demi d'étudiants auraient dû se faire accréditer en tant que DIB délégués révocables par 12,5 millions de Français...
Au moment où ces 2,5 millions de DIB étudiants devraient appeler 25 millions de Français à désigner 5 millions de DIB Délégués Intermédiaires de Base
1 million de délégués de base
200 000 DIC Délégués Intermédiaires de base
40 000 DC Délégués Conseillers
8 000  DID Délégués Intermédiaires Députés
1 600 DD Délégués Députés
64 DN Délégués Nationaux
pour former un comité national provisoire de la Révolution française en désignant les 12 DIN (Délégués Intermédiaires Nationaux) de comité exécutif provisoire du CNRF.
Au moment où les 2,5 millions d'étudiants devraient être l'armature de l'Humanocratie pour sauver leur planète et donc pour que Macron dégage...
Proto-Formoisie embourgeoisée de gauche pro blocages et proto Formoisie anti blocages de droite nous jouent leur pièce de théâtre traditionnelle pour amuser la galerie et surtout pour dissuader les chômeurs non qualifiés et les paysans du Tiers-monde de venir réclamer l'égalité totale.

BLOQUEURS ET ANTI BLOQUEURS
MAIN DANS LA MAIN
CONTRE L'HUMANOCRATIE


La manif anti examen de Nanterre comme le sondage du syndicat croupion FAGE sont deux facettes de la même pièce contre révolutionnaire.
Les agents politiques de la Formoisie marionnette de Filoche, Julien Dray Baron Noir, Benoit Hamon, faux révolutionnaire anarchistes CNT, contrôlent tellement bien la situation que le mot "quota" est toujours du volapük pour la quasi totalité des étudiants. Alors que le 4° jour (12 mars 1917) de la Révolution russe de Février, l'appel à désigner des délégués conseillers (1 pour 1000) avait permis de stopper net les violences tsaristes par la formation du soviet de Pétrograd et de son comité exécutif, on voit la proto Formoisie française continuer à titiller la Bourgeoisie dans l'espoir qu'elle commette des violences qui déclencheraient une mascarade pseudo révolutionnaire sans prendre aucun risque de déclencher une vraie révolution.
<
Les bloqueurs qui sont la version light des black blocs sont autant manipulés par l’Élysée que l'était la proto-révolution Nuit Debout.
On peut à bon droit supposer l'existence d'un réseau secret Télégram coordonnant en coulisses le sabotage anti-Humanocratie de la mobilisation étudiante sur le modèle du réseau Telegram clandestin des chefs secrets Nuit Debout.
Des imposteurs hurlant horizontalité mais agissant comme des milices fascistes invisibles (comme à Lyon Bayonne Le Havre Paris et ailleurs) contre tous ceux qui auraient l'outrecuidance de proposer que des délégués révocables désignés sur un quota unique (1pour25, 1 pour 625, 1 pour 15 625, 1 pour 390 625) soient les uniques porte-paroles accrédités de la mobilisation.


AUCUN REPRÉSENTANT ÉTUDIANT
VICTOR, ÉTUDIANT MOBILISÉ
DÉLÉGUÉ PAR PERSONNE
INTERVIEWÉ PAR FRANCE INFO
AU NOM DE LA MOBILISATION


Le même scénario recommence actuellement dans les facs françaises que l'habituel scénario de sabotage que l'on voit dans les mobilisations depuis une dizaine d'années. Et la Bourgeoisie n'a cessé de gagner des batailles face à des techniques de mobilisations réformistes... Car les mobilisations sont chaque fois manipulées par les forces contre révolutionnaires de la Formoisie politique.
Aujourd'hui sur France Info était invité un étudiant nommé Victor.
Victor n'est le représentant de personne, d'aucun étudiant.
Il se présente comme un étudiant mobilisé. Et c'est lui qui est interviewé par France Info ....

JT de 13h du vendredi 11 mai 2018

Il est étonnant qu'après plusieurs mois de mobilisation, il n'y ait aucun représentant étudiant !
Chacun peut dire n'importe quoi au nom de l'ensemble des étudiants à la presse !


Si des délégués révocables 1 pour 25, 1 pour 625 avaient été désignées, ce serait de vrais représentants des étudiants qui parleraient aux médias !



Si il y avait des délégués révocables, il n'y aurait certainement pas de blocage car les débats seraient d'un autre niveau. Il serait question de renverser Macron, et de construire un gouvernement du peuple.
Et donc les étudiants auraient autre chose à faire de jouer à la guéguerre avec les flics et l'administration.
Le temps de libre ne servirait pas à bloquer pendant 3 heures un centre d'examen mais à organiser la révolution !
Ce matin des étudiants ont bloqué le centre d'examen à Arcueil où devait se dérouler les épreuves des étudiants en droit à Nanterre.

"L’université de Nanterre a annoncé, vendredi 11 mai, que les examens prévus vendredi et samedi à la Maison des examens à Arcueil (Val-de-Marne) seront finalement reportés. Des étudiants mobilisés contre la réforme de l’université bloquaient l’entrée de l’établissement depuis le début de la matinée. Des étudiants de Sciences Po, qui devaient également composer à Arcueil vendredi matin, ont eux aussi vu leurs examens reportés. Paralysée depuis trois semaines, la faculté de Nanterre avait constaté l’impossibilité d’organiser des partiels sur son campus et décidé d’en délocaliser une partie au centre d’Arcueil, afin de permettre aux étudiants de valider leur semestre. Jeudi soir, le « comité de mobilisation de la fac de Nanterre » avait lancé un appel pour se rassembler devant la maison des examens d’Arcueil. « Dans ce contexte de grève nationale (…), maintenir les partiels, c’est vouloir casser la grève », arguaient les étudiants dans un communiqué" Le Monde

Tous les pompiers de la révolution étaient là ce matin pour manipuler les étudiants en les poussant à jouer les cow-boys pour les empêcher de réaliser une véritable révolution, la France Insoumise et les syndicalistes CGT, SUD !

"Une vingtaine de postiers de SUD PTT, une petite dizaine de cheminots de SUD Rail et
quelques syndicalistes CGT de la société Géodis se sont joints au mouvement des étudiants à Arcueil. Le député de La France insoumise (LFI), Éric Coquerel, s'est également rendu sur place dans la matinée." France Info






CONCLUSION

Les blocages sont une technique Formoise et proto formoise de mobilisation pour empêcher que ne puisse naitre une véritable révolution.
"Bloquer" n'a jamais fait démarrer une Révolution.
Bloquer empêche la Révolution.
Pour gagner une Révolution, il faut une fraternisation révolutionnaire avec les forces de l'ordre en les poussant à changer de camp.
Alors que les blocages créent une division entre les mobilisés et la police.
Bloquer développe des pseudo leaders cow-boys alors qu'une révolution a besoin que ses leaders soient les personnes les plus responsables, les plus éthiques, les plus altruistes.
Un blocage ne fera jamais émerger des Rosa Luxembourg, des Louise Michel, des Thomas Sankara, des Lénine, des Trotsky, des Chliapnikov....
Les personnes les plus responsables, intelligentes et altruistes seront celles à qui de nombreux délégateurs pourront faire confiance, ils seront délégués de base, délégués conseiller, délégués député, délégués nationaux...
Comme il y a 2 ans avec Nuit Debout, la Formoisie politique manipule en sous main le mouvement pour empêcher que des délégués révocables avec quota, forme d'organisation mis en place dans les révolutions victorieuses ne puissent émerger.
La censure de la formoisie universitaire pro-bourgeoisie et de ses miliciens auxiliaires stalinofascistes est tellement puissante pour camoufler l'histoire des Révolutions (et celle de la Révolution Russe) que le quota (1 délégué pour 1000) qui a permis à la Révolution de Février, d'installer (le soir du 12 mars 1917, 4 jours après le début de la révolution initiée par les femmes de Petrograd) un soviet dirigeant la révolution avec un comité exécutif..... cette censure est tellement puissante, 101 ans après la révolution qu'on ne trouve comme source primaire sur Google que le livre du contre révolutionnaire général Dénikine..... et comme source secondaire, un Que-Sais-je de 1962 Coquin.



Quand les pseudo "historiens" de la Bourgeoisie et de la Formoisie participent à ce point à la censure historique, 1984 n'est pas loin.....
.... et le débat sur l'amélioration (#1pour25 #1pour625) du quota #1pouor1000 de 1917 est évidemment écrasé par les milices formoises collabos UNEF Insoumis CNT NPA PCF etc...





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire