articles

ARTICLES

samedi 12 mai 2018

Pénicaud, Bolloré : une pseudo justice à vitesse d'escargot. Il faut des délégués justice.



Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
le 12/05/2018









LE MEETING MACRON A LAS VEGAS VAUT CONVOCATION DE LA MINISTRE DU TRAVAIL TÉMOIN ASSISTÉE

Muriel Pénicaud, la ministre du travail est convoquée par les juges le 22 mai pour ses magouilles financières  lorsqu'elle était Directrice générale de Business France.
Elle est mise en cause pour une soirée de propagande électorale camouflée à Las Vegas en l'honneur de Macron - alors candidat à l’élection présidentielle. Soirée à 500 convives surfacturée à une entreprise amie: Havas appartenant à Bolloré et dont le vice président, Stéphane Fouks est un proche d'Ismaël Emelien le conseiller spécial d'Emmanuel Macron.
Havas a été choisi par Business France pour organiser la soirée de la French Tech à Las Vegas.
Cette soirée était en fait un meeting déguisé d'Emmanuel Macron ...
Et Muriel Penicaud n'a fait aucun appel d'offre !
Tout cela est parfaitement illégal comme le rappelle le Canard Enchainé.
"En novembre 2015, à la demande expresse du cabinet d'Emmanuel macron, Business France monte la fameuse soirée de la French Tech à Las Vegas, prévue le 6 janvier 2016. Cet établissement public rattaché à Bercy confie l'organisation à Havas. le montant de la prestation (381759 euros) fait tiquer le comptable. Le Code des marchés publics stipule en effet qu'au-delà de 207000 euros la mise en concurrence est obligatoire. Or, il n'y a eu ni appel d'offres ni bon de commande ..." Le Canard Enchainé du 9 mai 2018

L'AFFAIRE PENICAUD TRAINE EN LONGUEUR
COMME TOUTES LES AFFAIRES
DE LA MAFIA POLITIQUE DE LA BANKOSLAVOISIE FRANCAISE


Cette affaire traîne en longueur.... les faits datent de plus d'une année....
Muriel Penicaud a pu devenir ministre du travail, elle a eu le temps d'imposer la loi travail contre tous les travailleurs en France ...
Puisque la justice n'a pas fait son travail....

On est habitué en France. Tout ce qui touche à des personnalités politiques traine en longueur...
Pire encore.... ces personnes ne sont jamais vraiment jugées, ne vont jamais en prison...

Le dernier en date c'est Sarkozy.... Mis en garde à vue pour sa corruption par Kadhafi - pour financer son élection truquée de 2007 - corrupteur qu'il a tué après.... et puis plus aucune nouvelle.
Ce criminel dort tranquillement chez lui dans son luxueux appartement...
Idem pour Bolloré qui a été mis en examen 8 ans après les faits de corruption concernant le financement des campagnes électorales de Alpha Condé et de Gnassingbé en 2010 en échange des ports de Conakry et Lomé.
Et les juges sont toujours aveugles de la corruption Sarkozy de 2007 et du cadeau (recel de putsch terroriste à Abidjan) de la deuxième moitié du port...

Idem pour Chirac qui a trempé dans un nombre énorme d'affaires mafieuses sans jamais se retrouver derrière les barreaux.... L'assassin de Robert Boulin va mourir peinard....
Idem pour Mitterrand.... qui a organisé le génocide au Rwanda ... sans que jamais il y ait eu le moindre procès contre lui ....ni contre ces complices...... qui iront même au Panthéon - comme la criminelle Simone Veil

France : Kadhafi paie l'election de Sarkozy qui le tue en 2011

Génocide au Rwanda : "On nous a demandé de livrer des armes aux génocidaires" l'officier français Guillaume Ancel témoigne

Début de victoire pour les Africains: l'esclavagiste Vincent Bolloré en garde à vue ce 24 avril 2018 !


  8140 MAGISTRATS EN FRANCE
SOUS LE CAPITALISME MACRON
VS 166 400 JUGES DÉLÉGUÉS JUSTICE EN FRANCE
EN HUMANOCRATIE


8140 juges en France en 2018...
C'est bien peu...
Donner peu de moyen humain à la justice, c'est la technique habituelle de tous les États gangrénés par la Gangstéroisie politique.
Cela leur permet de faire du sabotage dans le sens qui les arrange.
Quand il s'agit de réprimer des militants anti-franceàfric, tout est jugé très rapidement. J'ai été condamnée à 35000 euros pour un article dénonçant le coup d'état de la France en Côte d'Ivoire (les juges sont allés jusqu'à inventer que j'avais co-écrit l'article !), par contre, la justice avance à vitesse d'escargot quand il s'agit de juger les criminels Franceàfric ...


5 années de harcèlement politique, judiciaire et professionnel contre une révolutionnaire pro Sankara en France : Professeur des Ecoles condamnée à 35000 € par la Franceàfric, exclue 2 ans au RSA puis révoquée de l'Education Nationale

Les juges en France ne sont pas indépendants.
Les réseaux Franceàfric ont infiltré la justice.
Bolloré a même acheté un Procureur de Cour de Cassation pour acquérir une tranquillité ... et empêcher un jugement pour ses crimes en Afrique.

Togo : Bolloré achète le procureur Laurent Le Mesle de la Cour de Cassation française pour continuer les dictatures esclavagistes Franceàfric Gnassingbé, Biya etc..


Après la révolution humanocrate, les criminels Franceàfric seront jugés au Nuremberg de l'Afrique par des juges délégués révocables.


Voici comment se répartiraient les juges en Humanocratie.





Les juges sont désignés par la population.

Ce système peut être mis en place dès maintenant.
Si 25 millions de Français désignent 1 million de délégués de base révocables, on peut destituer Macron. Nous serons plus que le nombre d'électeurs de Macron.
Des délégués justice qui représentent 8% des délégués pourront être désignés.
Nous aurons alors cette répartition :



HUMANOCRATIE : DES JUGES QUI DÉPENDENT DU PEUPLE QUI LES DÉLÈGUE

Il faut une justice des pauvres.
Il faut une justice du peuple.
Et nous avons en France une justice bourgeoise, qui existe uniquement pour protéger les intérêts de la classe dominante.
Si les juges étaient des représentants du peuple, s'ils avaient une liste de personnes qui les ont désignées et qui peuvent à tout moment enlever leur soutien, les juges ne pourraient plus faire une fausse justice.

Voici comment ça se passerait en humanocratie :


9.a Tout juge actuellement en fonction doit acquérir le statut correspondant à son niveau d'intervention

i Juges et magistrats de cassation et au-dessus doivent être des délégués députés présentant la liste des 15625 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes

ii Juges et magistrats de cour d'appel doivent être des DID délégués Intermédiaires députés présentant la liste des 3125 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes

iii Juges et magistrats de tribunaux d'instance doivent être des délégués conseillers présentant la liste des 625 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes

Les TPA siégeaient au niveau des provinces. Chaque TPA comportait deux magistrats professionnels qu'entouraient des juges populaires composés de militants CDR. Les TPA étaient des juridictions de recours contre toute décision rendue par les TPD ou les TPC. Ils rendaient des décisions qui n'étaient pas susceptibles de divorce et de filiation, et statuaient sur les infractions sur lesquelles l'application du code pénal était nécessaire.

iv Juges arbitres des tribunaux de TPD doivent être des DIC délégués Intermédiaires conseillers présentant la liste des 125 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes

Les TPD pouvaient faire des jugements. Ils avaient également la capacité d'infliger des amendes n'excédant pas 200000 francs CFA. Cependant, il ne leur était pas reconnu le droit de prononcer des peines d'emprisonnement. Aussi n'étaient-ils compétents que pour les petits conflits de travail. La gestion de l'état civil leur était également dévolue : actes de naissances, pièces d'identité, certificats de résidence et autres... Les juges étaient élus au comité départemental des CDR à l'exception du président et son adjoint, nommés par le ministre de la justice. Faisons remarquer qu'un TPC dans un secteur dans la ville de Ouagadougou avait ses compétences étendues à celle d'un TPD.

v Juges conciliateurs des tribunaux de TPC doivent être des délégués de base présentant la liste des 25 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes

Les TPC devaient résulter des tentatives de conciliation dans les situations troublant la vie sociale. Par exemple les querelles familiales, les disputes de voisinage, les spéculations sur les prix des produits de première nécessité. Les sanctions prononcées consistaient en l'exécution de travaux d'intérêt commun. Ils étaient aussi déclarés compétents pour régler des contentieux dont l'intérêt n'excédait pas cinquante mille francs. Lorsque les TPC n'arrivaient pas à trouver une conciliation ou lorsque l'affaire était très délicate, ils s'en remettaient aux TPD qui statuaient.

vi Adjoints conciliateurs des tribunaux TPC doivent être des DIB délégués intermédiaires de base présentant la liste des 5 délégateurs coresponsables pénalement de leurs actes

9.b Tout délégué à partir du délégué conseiller doit agréer les délégués justice de sa pyramide de délégateurs.

i Tout délégué conseiller (justice ou non) doit agréer 2 délégués de base justice et 6 DIB adjoints délégués justice

ii Tout délégué député (justice ou non) doit agréer 2 délégués de conseillers justice et 10 DIC justice

iii Tout délégué national (justice ou non) doit agréer 2 délégués députés justice et 10 DID justice

9.c Tout délégué doit veiller à l'installation des délégués justice correspondant à son statut

i Tout délégué conseiller (justice ou non) doit aider à installer un TPC dans sa zone et recevoir 2 délégués de base justice et 6 DIB adjoints délégués justice

ii Tout délégué député (justice ou non) doit installer un TPA et recevoir délégués de conseillers justice et 10 DIC justic


iii Tout délégué national (justice ou non) doit aider à installer un TPD dans sa zone et recevoir 2 délégués députés justice et 10 DID justice

Panstitution


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire