articles

ARTICLES

jeudi 3 mai 2018

Entreprises faisant des cadeaux illégaux au candidat Macron récompensées par des cadeaux du Président Macron à leurs dirigeants. CNCCFP complice

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 03/05/2018




"Ce vieux continent de petits-bourgeois se sentant à l'abri dans le confort matériel entre dans une nouvelle aventure où le tragique s'invite" Propos D'Emmanuel Macron (repris dans le Canard Enchaîné du 2 mai 2018)

"Ce "Président des très riches" selon les propos de François Hollande qui était lui le Président des riches anti "sans dents" fait des cadeaux à ses amis très riches qui l'ont aidé à être élu en lui faisant des cadeaux pendant sa campagne
!" (Infra JA)






Deux actualités depuis hier se relient entre elles.
- Macron déclare vouloir mettre fin à l'"exit tax" qui restait le dernier petit frein à l'évasion fiscale.
- Macron a reçu des "cadeaux" d'entreprises sous forme de "ristournes importantes" pour ses frais de campagne électorale.

Tout observateur de bonne foi comprend que les "cadeaux fiscaux" que fait le Président Macron aux plus riches sont un renvoi d'ascenseur des "cadeaux ristournes" de ceux-ci pendant sa campagne électorale.

Bolloré n'est décidément pas le seul à avoir corrompu des Présidents !

Mais pour l'instant il est le seul à avoir été mis en examen !

Ni Gnassingbé, ni Alpha Condé, ni Macron, tous corrompus pendant des campagnes électorales n'ont été en garde à vue, ni même auditionné par la justice !

PLUS DE 216348 EUROS DE "CADEAUX" DE LA PART DES DIRIGEANTS D'ENTREPRISE ORGANISANT LA CAMPAGNE DE MACRON

Le Figaro estime qu'au total les cadeaux sous forme de ristourne s'élèvent à 216.348 euros !
Les entreprises ayant fait des cadeaux à Macron sont nombreuses !
"Les pièces récoltées par la CNCCFP montrent qu'il ne s'agit pas d'un cas isolé. Matériel de campagne, organisation de meetings, locations de salle... De nombreuses entreprises ont consenti à des réductions tarifaires auprès des macronistes, certaines atteignant même 100% du prix. Au total, selon les calculs du Figaro, l'association de financement d'Emmanuel Macron a bénéficié de 216.348 euros de ristournes sur une vingtaine de factures (voir tableau ci-dessous), soit 39,5% du total des dépenses concernées." le Figaro

DES CADEAUX DE PLUS DE 10000 EUROS

GL events a déduit 14 129 euros pour la location de la salle du premier meeting de Macron !
"L'un d'entre eux, GL Events, a fait l'objet d'une enquête de Mediapart publiée le 27 avril. À l'occasion du premier meeting d'Emmanuel Macron en tant que leader d'En Marche!, à la Maison de la Mutualité à Paris en juillet 2016, GL Events a déduit 14.129 euros de sa facture pour la location de la salle. Idem quelques mois plus tard, après la déclaration officielle de candidature d'Emmanuel Macron: une réduction de près de 10.000 euros pour le grand raout de la Porte de Versailles. Depuis, GL Events et l'Elysée ont apporté leur lot d'explications pour justifier ce rabais spécifique, démentant un traitement de faveur liée à une proximité entre Emmanuel Macron et le patron de la société."le Figaro


Le Figaro vient de publier une liste d'entreprises ayant fait des cadeaux à Macron











LA CNCCFP COMPLICE DE LA CORRUPTION DE MACRON

La CNCCFP est normalement une organisation indépendante chargée de vérifier les comptes de campagnes des différents candidats aux élections.

La Commission nationale des comptes de campagnes et des financements politiques (abrégée en CNCCFP) est une autorité administrative indépendante française ayant pour objet principal le contrôle des dépenses de campagne électorale et de financement des partis politiques français. Elle est mise en place le 19 juin 1990.wikipédia

Jean-Guy de Chalvron chargé de surveiller les comptes de campagne de Mélenchon à la CNCCFP dénonce cette institution de pacotille qui n'a rien de sérieux. Pas assez de moyen financier et humain pour réellement contrôler les comptes des candidats, pas assez de pouvoir, pas assez de transparence !
"Il estime la Commission globalement trop "coulante" avec les candidats. "Il y a pour moi un respect du candidat qui ne sied pas à une institution dite indépendante", estime l’ancien rapporteur. Et ce sont les partis politiques qui en profitent selon lui : "Les partis, qui ont l’expérience de ces élections beaucoup plus que nous, savent parfaitement tirer toutes les ficelles d’un système qui leur est favorable. Ils savent quelles dépenses vont passer, comment en camoufler certaines etc. Les dés sont pipés quasiment dès le début."

Un travail "fantaisiste"

Jean-Guy de Chalvron livre aussi un constat sévère sur les décisions de réformation prises par la CNCCFP pour les candidats à la présidentielle 2017. "Il n’y a pas de transparence, dit-il. Quand vous lisez l’extrait d’une décision, vous ne comprenez rien à ce qui s’est passé. Moi qui ai pourtant traité le compte de Jean-Luc Mélenchon, je ne peux pas vous dire ce qui a été retenu ou pas dans la décision de la Commission." France Info

Ce qu'a fait Macron est parfaitement illégal !
Selon l'article L 52-8 du Code électoral, «les personnes morales, à l'exception des partis ou groupements politiques, ne peuvent participer au financement de la campagne électorale d'un candidat (...) en lui fournissant des biens, services ou autres avantages directs ou indirects à des prix inférieurs à ceux qui sont habituellement pratiqués». "le Figaro

Mais la commission minimise la corruption et aide Macron à pouvoir trouver un prétexte pour cacher la corruption.

L'article L.52-17 précise ensuite que «lorsque le montant d'une dépense déclarée dans le compte de campagne (...) est inférieur aux prix habituellement pratiqués», la CNCCFP invite le candidat «à produire toute justification utile à l'appréciation des circonstances». Une fois ces justifications produites, la commission a envoyé un courrier, datant du 24 novembre 2017, dans lequel la section consacrée aux «dépenses sous-évaluées» n'apparaît plus. Vraisemblablement convaincue par les explications avancées par l'équipe Macron et ses prestataires, la commission n'a pas réformé les dépenses associées à ces ristournes ni exigé aucun remboursement au candidat élu."le Figaro

La commission se laisse baratiner par Macron et n'exige rien de lui, même pas le remboursement !


EN HUMANOCRATIE PAS DE CAMPAGNE ÉLECTORALE PAS D'ARGENT DÉPENSÉ POUR DE FAUSSES PROMESSES

Le système des élections favorisent la corruption des candidats.
Le Président élu pour 5 ans est en réalité un dictateur temporel, pendant 5 ans il n'a plus de compte à rendre à ses électeurs, puisqu'il n'est pas révocable.
S'il n'a plus de compte à rendre aux électeurs, il a par contre des comptes à rendre à ceux qui lui ont donné de l'argent pour sa campagne et à toutes les multinationales qui peuvent avec leur argent faire pression sur lui comme bon leur semble !
Macron se fiche éperdument des Français.
Il le dit d'ailleurs ouvertement.
Dans "la Nouvelle Revue Française" il a déclaré en parlant de l'Europe et des Français :
"Ce vieux continent de petits-bourgeois se sentant à l'abri dans le confort matériel entre dans une nouvelle aventure où le tragique s'invite" Propos D'Emmanuel Macron  (repris dans le Canard Enchaîné du 2 mai 2018)

Il a pour projet d'appliquer le plan JP Morgan de suppression de tous les acquis sociaux depuis la seconde guerre mondiale. "Le tragique" dont il parle ici fait référence à cela !

lire :

JPMorgan réclame des régimes autoritaires en Europe

Ce "Président des très riches" selon les propos de François Hollande qui était lui le Président des riches anti "sans dents" fait des cadeaux à ses amis très riches qui l'ont aidé à être élu en lui faisant des cadeaux pendant sa campagne !


En Humanocratie, il n'y aura plus de campagne électorale.
Les gens se choisiront leurs représentants non pas en fonction du bon discours et des promesses mais en fonction des actes de la personne, en fonction du degré de confiance qu'on peut lui donner.

En Humanocratie Macron ne serait même plus délégué international
Il n'aurait même pas 10 millions de délégateurs pour prendre le risque d'être pénalement responsables de ses actes !.
Trop de délégateurs auraient quitté sa liste de soutien !

LIRE :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire