articles

ARTICLES

samedi 23 septembre 2017

Omertafric : Bolloré tue au Togo Agrigna Rachad élève de 3ème mort après 2 jours d'agonie

Agrigna Rachad mort hier des suites
des blessures de balles reçues par
les militaires de Gnassingbé
Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 23/09/17

















Le véritable coupable est Vincent Bolloré, le véritable chef de Gnassingbé avec Macron et Trump.


Agrigna Rachad est mort hier des suites de ses blessures à l’hôpital de Sodoké.
C'est en participant à la manifestation du 20 septembre pour virer Gnassingbé qu'il a été blessé par les militaires du dictateur Franceàfric. Pendant 2 jours, il a agonisé et n'a pas survécu à l'opération.

"Cet adolescent, qui avait participé aux manifestations antigouvernementales à Bafilo (centre-nord du Togo) et qui avait été transféré à l'hôpital de Sokodé, a succombé à ses blessures vendredi.
"Le garçon n'a pas survécu", a expliqué un employé de l'hôpital de Sokodé, deuxième ville du Togo. "Il a eu les organes perforés et il est décédé après l'opération", a-t-il dit sous couvert de l'anonymat.

Le personnel de l'hôpital n'a pas souhaité indiquer si sa blessure avait été provoqué par une bombe de gaz lacrymogène, une balle de caoutchouc ou une balle réelle." VOA

L'enterrement avait lieu ce matin à Bafilo dans le nord du Togo.



OMERTA DES MEDIAFRIC SUR LES ASSASSINATS
DE MANIFESTANTS PAR GNASSINGBE


Hier seul Ici Lomé avait retransmis l'information de la mort de Agrigna Rachad.
Et nous étions seulement quelques activistes à chercher à vérifier l'information et à la transmettre.


Plus tard le site 27avril.com a relayé l'information de la mort de ce jeune, ainsi que VOA et Togosite.

C'est très peu !

Il y a omerta complet des médias français tenus par des patrons Franceàfric.
Aucune liberté de la presse en France.
L'omerta Franceàfric continue en s'aggravant.

Pas un mot dans un seul média français sur la mort de Agrigna Rachad, ni sur les deux jeunes noyés suite à la poursuite des forces de l'ordre à Mango.






En France on tweetait sur "#secretstories" et "#Julie" quand au Togo le valet de Macron, Gnassingbé assassinait impunément des jeunes.



Les médias soit disant contestataires ne valent pas beaucoup plus chers que les autres. Ils ne disent rien qui ne puisse fâcher la Franceàfric.

Elise Lucet, la grande journalistes d'investigation, connue pour son franc parler, n'a rien dit sur les Togolais en lutte, n'a rien dit que les assassinats de jeunes manifestants.




4 JEUNES MORTS DE LA RÉPRESSION DE LA FRANCEAFRIC DURANT LES MANIFESTATIONS
POUR VIRER GNASSINGBE


D'autres jeunes sont morts de la répression des militaires de Gnassingbé. 3 jeunes au total sont morts à Mango.
Le journaliste Justin Anani nous informe :

"A Mango, se sont deux jeunes qui sont retrouvés morts par noyade après qu'ils ont été poursuivis par les militaires notamment les Bérets rouges déployés en grand nombre dan cette ville pour tans le nombre de décès à trois après l'enfant de 10 ans tué par balle ." Togosite


Abdoulaye Yacoubou mort à 9 ans, le 20 septembre 2017 auquel on ajoute les deux jeunes noyés dont nous n'avons pas d'information sur l'identité.

"Lors de cette même journée fatidique du 20 septembre, un enfant de 9 ans a été lâchement tué à Mango. Il s’agit du petit Abdoulaye Yacoubou. Il devrait commencer la classe de CM1 cette rentrée scolaire. Mais apparemment Faure Gnassigbé et sa bande d’assassins avaient un autre plan pour lui : le priver d’une jeunesse et d’une vie d’adulte."27avril.com



Agrigna Rachad est mort à Soboké. Cela fait au total 4 morts dont nous avons connaissance.

Gnassingbé tue des adolescents et les médiafrics laissent faire.

Gnassingbé a l'habitude de tuer les adolescents dans les manifestations. En 2013 c'est Anselme Signadaré Gouyano, 13 ans qui avait été tué.









CONCLUSION


Le salaire moyen au Togo est de 42€ par mois.
Presque la totalité des grandes entreprises françaises sont installées dans ce pays.
Pour poursuivre les salaires d'esclavagistes que les patrons français versent au Togolais, il faut une dictature.
C'est pourquoi la famille Gnassingbé mise au pouvoir par De Gaulle règne depuis 54 ans au service des intérêts Franceàfric.
La Franceàfric n'est pas prête à lâcher Gnassingbé et à le remplacer par un autre pantin. Ses médias nous le prouvent. Une information aussi grave que le fait que des jeunes de 10 et 15 ans tués parce qu'ils manifestaient ne suffit pas aux médiafrics pour briser l'omerta.


------------------------------------------------------------------------------------------------

COMPLEMENT BOLLORE AU TOGO

Citation article

Togo, Fourniture d’accès Internet : Collusion suspecte entre Cina Lawson, Bolloré et les fils des barons

"Ce n’est un secret pour personne, la société GVA (Groupe Vivendi Africa) qui a créé une filiale au Togo GVTOGO-SAS (Groupe Vivendi Togo), par acte notarié au cabinet Me Atayi, avec pour capital social et apport de 10 millions de francs Cfa, est une propriété de l’insatiable colon Vincent Bolloré qui fait la pluie et le beau temps en Afrique francophone dans presque tous les domaines."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire