articles

ARTICLES

mercredi 28 novembre 2018

Priorité : Désigner des délégués révocables ! Et pas d'aller à l’Élysée

par Julie Amadis et Yanick Toutain


Pour que notre avenir ne soit pas tragique les Français adultes, juniors de 14 à 17 ans, et pionniers de 7 à 13 ans, doivent donc s'organiser et désigner leurs délégués révocables en commençant par se grouper par 5 en désignant un des 5 en tant que DIB délégué intermédiaire de base. Cette construction de l'Humanocratie doit s'étendre à toute l'Europe, à toute l'Afrique et au reste de la planète.
L'humanité doit protéger l'espèce humaine et protéger la Terre en désignant 28 délégués mondiaux ayant chacun 250 millions de délégateurs dont ils doivent publier la liste.

Lire aussi

Gilets jaunes : Assemblée citoyenne ? A nouveau la démocratie participative contre l'Humanocratie

Macron avoue "...ce qui me rend optimiste, c'est que l'histoire que nous vivons en Europe redevient tragique. L'Europe ne sera plus protégée comme elle l'a été depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale" #1anMacron d'application du plan JP Morgan

Macron sait qu'il prépare la fin du monde. Une fin du monde capitaliste qui devient de plus en plus une fin du monde des humains.... la bourgeoisie agissant comme un capitaine de Titanic suicidaire entrainant son navire au fond de l'océan sous prétexte qu'il faut continuer à utiliser toute l'énergie disponible pour les voyages somptuaires et les palais royaux de la strate des Parasites
  "Aux Français qui disent : 'On entend le président, le gouvernement, ils évoquent la fin du monde et nous, on parle de la fin du mois', nous allons traiter les deux, nous devons traiter les deux". (E. Macron)
Face à cela, et à la suite du sabotage Ruffin NPA pendant Nuit Debout - dissuadant les Français de prendre le pouvoir avec des délégués révocables, on voit surgir une mobilisation en uniformes d'automobilistes avec des fascistes dans la coulisse.
Des fascistes entrainant les naïfs dans une tentative de guérilla urbaine vers l'Elysée. Avec les applaudissements de Marine Le Pen et de Dupont Aignan

La dynamique fasciste "c'est on excite , on excite", "on attaque l’Élysée le Parlement".. mais sans jamais créer aucune structure humanocrate.... sans jamais désigner aucun délégué révocable !

Le fait de désigner des délégués avec quota ça aboutit forcément à structurer des cahiers de revendications et donc à entrer dans une dynamique de prendre le pouvoir.
Avec des délégués révocables désignés le 17 novembre on saurait exactement combien des 280000 gilets jaunes réclamaient la démission de Macron. Et cela pour un raison simple, le pourcentage des participants délégateurs pro démission serait aussi le pourcentage parmi les 18 délégués députés régionaux qui seraient pro démission.

Si 2/3 des Gilets jaunes du 17 novembre réclament quelque chose.
Si réclament cette chose par la révocabilité ils seraient en 24 heures 2/3 des 18 délégués députés à réclamer cette chose. Et ces 12 délégués députés régionaux formant 2 mini conseils de 5 auraient désigné dès le 18 novembre 2 coordinateurs régionaux réclamant cette mesure.
On aurait donc eu parmi les 2 coordinateurs régionaux s'exprimant au nom des gilets jaunes 2/3 portant la voix de la volonté de 2/3 des participants.

Au lieu de cela on vient de voir surgir un catalogue de revendications dont est absent le "Macron démission" mais où surgit une revendication MEDEF
  • Baisse des charges patronales
  • Augmentation des aides financière publiques pour l'embauche en CDI en CDD ainsi que pour les contrats d'apprentissage :
    -Plus particulièrement accentuée pour l'embauche des personnes à mobilité réduite
    -Favorisant les emplois non précaires
 Mais rien sur le RSA, le logement des SDF, la spoliation coloniale de l'Afrique avec l'appui de groupes terroristes téléguidés depuis l"Elysée.
Et au lieu de réclamer la suppression de la TVA et de la TICPE et leur remplacement par une vraie taxe carbone, on voit des propositions réformistes et timorées - qu'on croirait surgies d'un laboratoire secret LREM-DLF

Deux propositions principales

  • Revoir à la baisse toutes les taxes
  • Création d'une assemblée citoyenne 

D'autres propositions, sur les transports et écologie :

  • Réduction de la TICPE ainsi que de la taxe carbone
  • Suppression du projet de loi visant à interdire le gasoil non routier "fioul rouge" (pour les agriculteurs)
  • Interdiction du glyphosate 
  • Annulation du projet de loi du biocarburant à l'huile de palme (gaz de schiste, OGM)
  • Abandon du projet de renouvellement du parc automobile français en électrique et mise sur le marché de biocarburants
Pour imposer leur volonté, les participants - dont une probable majorité réclamait la démission de Macron, auraient dû désigner des délégués révocables 1 pour 25

A l'inverse, les électoralistes putschistes d'extrême droite tels Frank Buhler ainsi que les électoralistes réformistes aventuristes de la gauche mélenchoniste tel Ruffin étaient occupés à saboter la construction de l'humanocratie.

Si il y a 12 jours, à partir du 17 novembre, des délégués révocables n'ont pas été désignés c'est à cause du sabotage organisé par des groupes politiques agissant en coulisse et dont le but principal étaient d’empêcher à tous prix la construction d'un comité exécutif national de 12 coordinateurs nationaux représentant chacun 2 millions de Français.
Car tel est le but des technocrates que chacun des ministres d'un gouvernement révolutionnaire (ou réformiste) ne puisse le devenir et le rester qu'en rendant public la liste des 2 millions de personnes dont il porte la volonté.
Ce sont en effet 25*25*25*25*5 délégateurs qui s'organisent pour qu'un coordinateur national représente leurs voix au sein d'un gouvernement du peuple.

A l'inverse des hypocrites comme François Ruffin ont comme mission de protéger la constitution bourgeoise en la déguisant en la camouflant comme Chavez l'a fait au Venezuela. Pour ces électoralistes pseudo insoumis il faut donc forcément dissuader la population d'écrire elle-même une panstitution mondiale. IL faut donc dissuader les gens dès le départ pour qu'ils ne désignent pas un délégué pour 25.

Les fascistes qu'en à eux ont une ligne bien simple : exciter les populations dans leurs pulsions les plus réactionnaires, les faire crier « Macron démission », les entraîner aux Champs- Élysée, les emmener à l'attaque de Élysée et cela dans un but simple, que l'armée prenne le pouvoir.

IL faut donc le maximum de désordre, de saccage, y compris en manipulant des pseudo anarchistes vrais crétins pour que le maximum de perturbations sociales et de casses viennent justifier le maximum de mesures sécuritaires, le tout dans un putsch téléguidé depuis les USA.
Si les Français savaient que John Negroponte a sélectionné dans son organisation secrète FAF youngleaders Dupont Aignan de la même façon qu'il a sélectionné dans cette même organisation FAF Macron Edouard Philippe, Belkacem, Fekl (l'ex ministre de l'intérieur qui avait invité en France la criminelle terroriste MNLA Nina Wallet Intalou), Montebourg, Hollande, Juppé etc, les Français comprendraient que l'infiltration Debout la France dans les gilets jaunes fait partie du même plan, du même complot qui a permis l’élection de Macron.
Les Français comprendraient alors que le but de l’État profond américain est de faire subir à la France pré-révolutionnaire la même chose que ce que l’État profond américain a fait subir à la Syrie.
Écraser la révolution va d'ailleurs de pair avec l'annulation de toutes les conquêtes sociales et des conquêtes formoises faites depuis 1945.
Il suffit pour s'en convaincre de comparer le plan JP Morgan de 2013 avec les déclarations de Macron lui même.
(...) ce qui me rend optimiste, c'est que l'histoire que nous vivons en Europe redevient tragique. L'Europe ne sera plus protégée comme elle l'a été depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ce vieux continent de petits-bourgeois se sentant à l'abri dans le confort matériel entre dans une nouvelle aventure où le tragique s'invite." p 85 86 Interview d'Emmanuel Macron par Michel Crépu et Alexandre Duval Stalla dans La Nouvelle Revue française

CONCLUSION

Pour que notre avenir ne soit pas tragique les Français adultes, juniors de 14 à 17 ans, et pionniers de 7 à 13 ans, doivent donc s'organiser et désigner leurs délégués révocables en commençant par se grouper par 5 en désignant un des 5 en tant que DIB délégué intermédiaire de base. Cette construction de l'Humanocratie doit s'étendre à toute l'Europe, à toute l'Afrique et au reste de la planète.
L'humanité doit protéger l'espèce humaine et protéger la Terre en désignant 28 délégués mondiaux ayant chacun 250 millions de délégateurs dont ils doivent publier la liste.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire