articles

ARTICLES

mardi 27 novembre 2018

Gilets jaunes : Assemblée citoyenne ? A nouveau la démocratie participative contre l'Humanocratie

Par Julie Amadis et Yanick Toutain
IpEaVaEaFaF
Revactu
27/11/2018









Assemblée citoyenne " ? L’élection d'un fasciste au Brésil où régnait cette démocratie participative montre parfaitement quel est le projet de ceux qui manipulent dans les coulisses ces porte-paroles des gilets jaunes incapables de dire par combien de personnes ils ont été désignées.

En Humanocratie, il n'y a plus d’élections ! Et si le fasciste Jair Bolsonaro avait été désigné délégué révocable (DIM délégué intermédiaire mondial) par 50 millions de personnes (au lieu d'être élu par 57 797 847 morceaux de papier anonymisés), il aurait pu être révoqué dans la semaine suivante.

La "démocratie participative" est un simulacre.
Un simulacre pour sauver la démocratie esclavagiste. La "Démocratie" pouvoir du démos, pouvoir des esclavagistes, un système crée par des esclavagistes. 21 000 propriétaires d'esclaves qui décident pour 400 000 esclaves à Athènes !

La démocratie participative est le remède de sauvegarde du capitalisme proposée par les classes spoliatrices secondaires, Petite Bourgeoisie et Formoisie qui craignent une vraie révolution humanocrate égaliste qui les forcerait à partager avec les plus pauvres.
Ils veulent un changement politique en leur faveur. Mais les pauvres peuvent crever ils s'en fichent complétement !
Lisons les revendications des 8 auto proclamés porte-paroles des gilets jaunes.

"Pour ce qui est des revendications, si la première semble tenir en une phrase - « revoir à la baisse toutes les taxes » -, la seconde vise à constituer une « assemblée citoyenne ». Celle-ci devrait se pencher sur toute une longue série de sujets : de l’interdiction du glyphosate, à la suppression du Sénat, en passant par une hausse du smic et des retraites, la baisse des charges patronales ou encore la diminution de l’assistanat et le rétablissement de l’ISF. " Le Parisien

Des revendications d’égoïstes solipsistes qui se fichent que des gens dorment dans les rues dans le froid en France, qui se fichent des chômeurs et des gens qui vivent avec les minimas sociaux (494€ par mois), qui se fichent des Africains spoliatés par la Franceàfric et qui subissent des salaires esclavagistes à 50€ par mois, des égoïstes qui veulent aggraver le réchauffement climatique en réclamant une baisse du carburant sans réclamer à la place une vraie taxe carbone !


Que les pseudo porte-paroles des "gilets jaunes" proposent un système de "démocratie représentative" anti-humanocratie n'est pas bien étonnant.
Ils réclament une "assemblée citoyenne" et des "référendums.

"Le texte liste le nom de « huit communicants officiels », réclame un rendez-vous à Emmanuel Macron, Edouard Philippe et avance deux revendications principales : « revoir à la baisse toutes les taxes » et créer une « assemblée citoyenne »."Le Parisien
Une assemblée citoyenne

Les assemblées citoyennes consistent à réunir des personnes dans des salles et les faire parler. Ce sont toujours les mêmes qui s'expriment, ceux qui sont déjà dans des groupes politiques, ceux qui sont  sont entrainés à prendre la parole devant un très grand nombre de personnes et sont capables de manipuler les gens.... Il est assez facile pour la DGSE de s'infiltrer dans des assemblées citoyennes et de leur faire prendre l'orientation voulue !
Ces gens qui dirigent l'assemblée et qui ont la parole tout le temps, les autres, les spectateurs, les mandatent pour qu'ils aillent défendre officiellement ce qui a été décidé à l'assemblée mais en réalité  un peu ce qu'ils veulent dans une autre assemblée plus restreinte.
Ceux qui ont participé à des assemblées générales dans les mouvements sociaux savent bien que ceux qui dirigent les débats sont les leaders de partis ou syndicats et que tout a déjà été décidés entre eux avant que l'assemblée générale ne débute. Donc ce ne sont absolument pas les "citoyens" qui sont dans la salle sans contrôler les enjeux des débats qui décident quoi que ce soit.


Le système des délégués révocables n'a pas besoin d'assemblées citoyennes.
Il n'a pas besoin d'assemblées !!! Les gens discutent en petits groupes de 5 ou de 25 maxi. Chacun peut ainsi s'exprimer même les plus timides. Les délégués révocables choisis par groupes de 25 défendront les idées discutées en petit groupe dans un comité où ils se trouveront en compagnie d'autres délégués de base (car représentant 25 personnes).

(voir graphique ci dessous)


Le référendum est aussi défendu par les gilets jaunes.
"Ces sujets devraient ensuite être « tranchés par voie de référendum ». Vaste programme !"Le Parisien
Mais un référendum encore une fois ne donne pas le pouvoir au peuple. C'est bien évidemment les dominants, politiques capitalistes actuels et leurs médias qui orientent à la fois les questions posés en référendum et qui manipulent les votes.


Les referendums et les assemblées citoyennes sont conçus par les véritables maitres des Gilets Jaunes pour être en fin de compte une stratégie comme une autre pour l'élite de garder le pouvoir :
"Dans les faits il s'est souvent agi de pseudo consultations pour faire valider des décisions déjà prises29. Selon Bacque et Sintomer la plupart des tentatives de démocratie participative n'ont produit que des changements modestes dans les rapports de pouvoir et dans la distribution des ressources. Les institutions et les groupes dominants ont de bonnes capacités à évoluer pour que rien de substantiel ne change30. Enfin les classes défavorisées, déjà sous-représentées au Parlement, ne disposent souvent pas des moyens culturels de participer au processus délibératif31, à l'exception notable des conférences de citoyens où le panel des profanes doit être représentatif de la population et où la formation indispensable leur est dispensée." Wikipédia


Dans la démocratie participative, les sujets de débat sont choisis par une minorité qui garde les rênes !

La démocratie représentative revendiquée par les autoproclamés leaders des gilets jaunes, c'est un communiqué au nom de 287 710 participants au mouvement qui a été validé par 48 personnes ! 48 personnes bien incapables de publier la liste des personnes qui les soutiennent !

Comme dans Nuit Debout avec son réseau Telegram secret, il y a des chefs secrets camouflés dans leur anonymat ! C'est un de ces chefs secrets qui a rédigé le texte des leaders manipulateurs.
En effet le communiqué a été rédigé par « quelqu’un qui s’y connaît super-bien en communication écrite. Ensuite, on l’a validé avec 48 participants »

Quant au communiqué, il a été rédigé par « quelqu’un qui s’y connaît super-bien en communication écrite. Ensuite, on l’a validé avec 48 participants »Le Parisien


Et les 8 représentants des gilets jaunes qui décident des revendications et des messages sont censés représentés 287 710 personnes alors qu'ils ne représentent qu'eux même.

« On a hésité sur le nombre. Cinq personnes, ce n’était pas beaucoup. On va être très sollicités et puis on a quand même nos vies », explique Thomas Miralles. « Alors huit, on s’est dit que c’était mieux », poursuit le jeune entrepreneur, titulaire d’un master 2 en gestion de patrimoine réalisé à Bordeaux. Thomas Miralles a été candidat par deux fois, en 2010 et 2014, aux municipales à Canet, une fois sur une liste PS et la seconde fois sur une liste FN.

C'est qui ce "on " ?
Qui a hésité sur le nombre de représentants ?
Le critère de 8 représentants vient du fait qu'ils ont peur d'être débordés par le travail !



En Humanocratie le nombre de représentants au niveau national d'un mouvement politique dépend du nombre de délégateurs prêts à soutenir chaque personne.
Ce serait 3 DID délégués intermédiaires nationaux qui représenteraient au niveau national les idées politiques des gilets jaunes. Chacun d'entre eux représenteraient 95 903 personnes !
C'est mathématique. Ce n'est pas un mini groupe de chefs qui décident !



Une vraie révolution ça exige de l'organisation et de nouveaux représentants ! Sinon c'est donner le pouvoir à ceux qui ont les armes l'armée et c'est un coup d’État Franceàfric qui renforcera l'impérialisme esclavagiste des salaires à 50€ par mois en Afrique maintenu par des dictateurs !
Donc si vous voulez un gouvernement du peuple militez avec nous pour des délégués révocables 1 pour 25

Une partie des gilets jaunes voudrait la démission de Macron. C'est ce que l'on lit sur les pancartes, c'est ce que l'on entend dans les manifestations.
Ils ne sont pas assez nombreux pour le faire.
Mais nombreux sont les Français qui ne participent pas au mouvement gilets jaunes et qui sont anti Macron.
Comme Macron a été élu avec 20743128 bulletins de votes il faut que 25000000 délégateurs choisissent  1 million de délégués de base 1 pour 25 !
Un nouveau système un système de représentants du peuple  née et prend la place de Macron !




Projet de panstitution mondiale (version 1.6.3) (liste de règles rendant illégales toutes constitutions antérieures et ultérieures)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire