articles

ARTICLES

mardi 20 mars 2018

Sarkozy en garde à vue : DGSE DST-DGSI protègent depuis plus de 10 ans Sarkozy, un des principaux chefs du complot terroriste

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 20/03/2018

Kadhafi : {Sarkozy] C'est moi qui l'ai fait arriver au pouvoir en France (... ) Nous lui avons donné les financements nécessaires pour qu'il puisse gagner les élections. il était venu me rendre visite sous cette tente-là et il m’a demandé un soutien financier si vous voulez et on l'a soutenu financièrement. Il a gagné les élections.(...) Pour nous, en tant que Libyens, si le Président de la République française gagnait les élections grâce à nos fonds, c'est vraiment un gain pour nous. (il rigole) (...) il nous a demandé un montant. On lui a donné le montant. (source Le Figaro)

"Tant qu'une révolution n'aura pas supprimé la classe sociale de la Bourgeoisie esclavagiste, la Slavoisie, les crimes continueront, la corruption qui va avec aussi ....
Les délégués révocables justice de la Révolution humanocrate (sur le modèle des TPR de Sankara) jugeront tous ces criminels et tous leurs complices au Nuremberg de l'Afrique." (JA en conclusion)


Lire :

France : Kadhafi paie l'election de Sarkozy qui le tue en 2011





Nicolas Sarkozy, ex Président de la République, est en garde à vue depuis ce matin.
Cousins cousines Africains Africaines
Cousins cousines de Côte d'Ivoire, vous qui avez subi un coup d'Etat mettant le fasciste terroriste Alassane Ouattara au pouvoir en 2011 parce que Sarkozy voulait donner l'intégralité du port d'Abidjan à son corrupteur Bolloré.
Cousins, cousines du Mali, vous qui subissez les jihadistes et leurs folies, les jihadistes que Sarkozy a envoyés en 2012 envahir votre pays après avoir utilisé l'arsenal militaire de Kadhafi renversé juste avant.
Cousins Cousines qui subissez des salaires esclavagistes des patrons français et les dictatures Franceàfric qui vont avec.
Femmes africaines, vous qui voyez vos enfants mourir à cause de la misère et du manque d'infrastructures pour enrichir les réseaux Franceàfric avec Sarkozy pour un des chefs principaux.
Ne rêvez pas...
Sarkozy n'est pas en garde à vue pour ces crimes-là...
Il est en garde à vue pour avoir reçu de l'argent de Mouammar Kadhafi pour sa campagne électorale de 2007.
"Selon nos informations, l’ancien président de la République a été placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire à Nanterre, où il était convoqué dans le cadre de l’enquête sur le possible financement par la Libye de sa campagne présidentielle victorieuse de 2007.
C’est la première fois que M. Sarkozy est entendu à ce sujet depuis qu’une information judiciaire a été ouverte en avril 2013, et confiée à plusieurs juges d’instruction du pôle financier de Paris, dont Serge Tournaire, qui a déjà renvoyé l’ancien président devant le tribunal dans l’affaire Bygmalion. Sa garde à vue peut durer quarante-huit heures. Il pourrait être présenté aux magistrats à l’issue de sa garde à vue afin d’être mis en examen. Brice Hortefeux a de son côté été convoqué comme suspect libre. Il est actuellement entendu lui aussi par la police." Le Monde


LES PREUVES DE CORRUPTION ENTRE SARKOZY ET KADHAFI NOUS LES CONNAISSONS DEPUIS LONGTEMPS ...

... ET C'EST SEULEMENT AUJOURD’HUI 11 ANS APRÈS LES FAITS ... QUE SARKOZY EST EN GARDE A VUE

Nous sommes en mars 2018.
La campagne électorale financée par Khadafi a eu lieu en 2007.
Il y a 11 ans.
Et c'est seulement maintenant qu'il est en garde à vue. Pas jugé.... Uniquement en garde à vue....
Depuis tout ce temps Sarkozy a été Président de la République, du 16 mai 2007 au 15 mai 2012 et il est actuellement membre du Conseil Constitutionnel français.
Grâce à un mensonge et une corruption de grande ampleur, Sarkozy a pu être Président et avoir tous les pouvoirs.
Il a ainsi pu contenter ses amis de la Bourgeoisie esclavagiste. Il a pu organiser un coup d’État en Côte d'Ivoire en envoyant à la Haye celui que les Ivoiriens avaient élu Président, Laurent Gbagbo.
Il a pu envoyer les terroristes envahir le Mali.

Ce sont Sarkozy, Fillon, Juppé, Baroin et le général Puga qui ont envoyé les jihadistes attaquer le Mali avec la complicité du président ATT



Pour que tout cela soit possible, il a fallu la complicité active des renseignements généraux et de la DST françaises ainsi que des juges voyous.... comme ceux (Michael Janas, Robert Miori Bernard Ors etc.) qui m'ont condamnée avec Yanick Toutain pour avoir dénoncé Jean-Marie Bourry chef de l'ONUCI qui soutenait les attaques terroristes de 2010-2011 contre la Côte d'Ivoire.

Parce que les preuves de la corruption, cela fait bien longtemps que nous les avons.
En mars 2011, il y a 7 ans, Kadhafi affirmait publiquement avoir financé la campagne électorale de Sarkozy.
Interview de  Kadhafi par Delphine Minoui (Le Figaro):
Kadhafi : C'est moi qui l'ai fait arriver au pouvoir en France (il fait référence à Sarkozy)
La journaliste Delphine Minoui : Comment ?
Kadhafi : Nous lui avons donné les financements nécessaires pour qu'il puisse gagner les élections. il était venu me rendre visite sous cette tente-là et il m’a demandé un soutien financier si vous voulez et on l'a soutenu financièrement. Il a gagné les élections.
La journaliste Delphine Minoui : Pourquoi, à l'époque, vous avez accepté de financer sa campagne ?
Kadhafi : Pour nous, en tant que Libyens, si le Président de la République française gagnait les élections grâce à nos fonds, c'est vraiment un gain pour nous. (il rigole)
La journaliste : Vous avez financé l'essentiel de la campagne ou c'était juste une partie de la campagne électorale ?
La journaliste Delphine Minoui : Je ne sais pas. il nous a demandé un montant. On lui a donné le montant.
La journaliste : en liquide, en chèque
Kadhafi : chèque. Je ne sais pas moi je ne suis pas concerné par les choses...



Je copie colle ici un extrait d'un de mes articles où j'exposais toutes les preuves de la corruption.

France : Kadhafi paie l'election de Sarkozy qui le tue en 2011

La campagne présidentielle de 2007, c'est Kadhafi qui la finançait.

50 MILLIONS D'EUROS VERSÉS PAR KADHAFI A SARKOZY
POUR SA CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE DE 2007

50 millions d'Euros ont été remis par Kadhafi à Sarkozy. Cela Médiapart l'avait déjà révélé en 2012.

50 millions pour Sarkozy : l'ancien premier ministre libyen confirme

3 mai 2012 Par Fabrice Arfi et Karl Laske
« Je confirme qu’il existe bien un document signé par Moussa Koussa et qu’un financement a bien été reçu par M. Sarkozy. » L'ancien chef du gouvernement libyen, Baghdadi Ali al-Mahmoudi, confirme à Mediapart via son avocat, l’existence de la note publiée par Mediapart et le déblocage d'une somme de 50 millions d’euros en 2007 par le régime Kadhafi pour Nicolas Sarkozy. La note a été rédigée sous son autorité directe. Mediapart

Yaher (nom donné par "Pièces à convictions"), journaliste et militant kadhafiste, donne les montants dans le reportage "Pièces à convictions" en précisant qu'il existe des vidéos qui montrent les transactions.
Selon lui, c'était 50 millions d'euros pour Sarkozy et 20 millions d'euros pour les intermédiaires
Yaher : Ce que je sais c'est qu'à une période donnée qui correspond aux élections de Sarkozy, il avait besoin d'un certain montant et Kadhafi a versé ce montant ?
Le journaliste français : C'était combien ce montant ?
Yaher : 50 millions pour Sarkozy et 20 millions pour les intermédiaires (vois la vidéo ci-dessus)
Médiapart a pu récupérer récemment le rapport de l'Office anticorruption de la police judiciaire sur l'affaire des financements libyens de Sarkozy. Ce rapport est accablant pour Sarkozy ainsi que pour tout le parti UMP devenu LR. De nombreux politiques ayant des postes à responsabilité actuellement  ont largement participé à cette corruption.
"L’Office anticorruption de la police judiciaire a signé, le 5 septembre 2017, un premier rapport accablant dans l’affaire des financements libyens de Nicolas Sarkozy. Éric Woerth, trésorier de 2007 et actuel président de la commission des finances de l'Assemblée nationale, est mis en cause. Les juges ont par ailleurs saisi plusieurs biens immobiliers de Claude Guéant. Plus de dix ans après les faits, le puzzle, enfin, prend forme. L’Office anticorruption (OCLCIFF) de la police judiciaire a signé, le 5 septembre dernier, un premier rapport accablant de 22 pages dans l’affaire des financements libyens de Nicolas Sarkozy et de son entourage, dont Médiapart a pu prendre connaissance." Médiapart

LES PIÈCES QUI PROUVENT LA CORRUPTION SONT NOMBREUSES


Dans son article du 20 octobre 2017, il y a 5 jours, Médiapart énumère toutes les pièces de cette affaire (certaines sont nouvelles) :

- Les carnets de Choukri Ghanem, ancien Premier Ministre et ministre du pétrole libyen dans lequel il notait les transactions destinées à l'équipe Sarkozy.
"Parmi les pièces connues se trouvent ainsi les carnets manuscrits de l’ancien premier ministre et ministre du pétrole libyen, Choukri Ghanem, qui consignait en avril 2007, soit quatre ans avant la guerre en Libye, des versements du régime Kadhafi au profit de l’équipe Sarkozy pour plusieurs millions d’euros"
Médiapart
- Le procès verbal de la CPI dans lequel le chef des services secrets libyens témoigne avoir envoyé cinq millions en liquide à Guéant et Sarkozy :
Le procès-verbal devant la Cour pénale internationale (CPI) de l’ancien chef des services secrets libyens, Abdallah Senoussi, qui a reconnu avoir envoyé à titre personnel à MM. Guéant et Sarkozy 5 millions d’euros en cash par l’intermédiaire de l’homme d’affaires Ziad Takieddine. Médiapart

- La note de mars 2013 des services secrets français  indiquant que la Libye possédait une vidéo prouvant le versement de 20 millions d'euros à Sarkozy. Le reportage de Pièces à conviction parle de ces vidéos. Moftah Missouri, interprète du guide, dit dans le documentaire :
Moftah Missouri : Les chefs d’État qui venait parfois préférait parler en tête à tête avec le guide mais ils oublient que toute conversation avec un chef d’État ou un chef de gouvernement ou n'importe quel autre dignitaire était enregistré. Il avait une sorte de bloc note et à l'intérieur de ce calepin il y a un appareil qui enregistre et puis on transfère l'enregistrement sur un disque laser. Et moi après leur départ je reçois l'enregistrement pour traduire ce qu'ils avait dit pour traduire. Donc j'étais au courant au courant même si je n'étais pas là physiquement.
Le journaliste : Et ça c'était systématique ?
Moftah Missouri : systématique oui
Ces pièces corroborent les nombreux témoignages des anciens dignitaires du régime libyen qui ont raconté les transferts de fonds entre Kadhafi et Sarkozy.
Le premier de ces témoignages est celui de Kadhafi lui même dactylographié plus haut.
Alors pourquoi, depuis que Kadhafi a témoigné publiquement de son financement de la campagne de Sarkozy, la justice française n’a-t-elle pas poursuivi Sarkozy ?

Parce que Sarkozy était bien trop puissant ?
Parce que la justice n'est pas indépendante ?
Parce que Sarkozy organisait le complot terroriste au service de la bourgeoisie esclavagiste ?
La raison se trouve dans les trois questions.

LA DGSI ET LA DGSE PROTÈGENT SARKOZY 

DEPUIS PLUS DE 10 ANS


La corruption entre Kadhafi et Sarkozy ce n'est pas seulement le scandale du financement de la campagne électorale de 2007.
C'est aussi celui de l'inculpation des  infirmières bulgares en juillet 2007. Une affaire surmédiatisée où Sarkozy est présenté comme un héros, mais qui cachait déjà le scandale de la corruption.


#AlexandreLevy Y a-t-il des gens en #Bulgarie #Plovdiv qui ont compris que les 50M€ #corruption #Kadhafi-#Sarkozy que #Woerth distribuait en #ArgentLiquide #DirectAN étaient une #RETROCOMMISSION des 452M€ #rançon #InfirmièresBulgares exigée par #MoustaphaAbdelJalil futur #CNT pic.twitter.com/fbrEcyOFt3
— Yanick Toutain (@YanickToutain) 16 janvier 2018


Il faut ajouter
#Sarkozy assassina #Kadhafi par #DGSE+les #ribanazis #AlQaeda #BenLaden #jihadistes=#Abdelhakimbelhadj
installa au pouvoir
#MoustaphaAbdelJalil le juge qui avait condamné à mort les #InfirmièresBulgares#corruption=#RetroRançon#OCLCIFFhttps://t.co/r6jLpaFKti
— Yanick Toutain (@YanickToutain) 20 mars 2018
Il est impossible que les services de renseignements français n'aient pas été au courant des valises qui transitaient entre les mains des collaborateurs de Sarkozy et Kadhafi.
Les moyens technologiques qui sont à disposition des renseignements français rendent impossible qu'une telle entreprise de corruption soit passée inaperçue.
Cela veut donc dire qu'ils savaient et ont laissé faire.


#PierreBrochand directeur #DGSE 2002-2008 et #BousquetdeFlorian #DST 2002-2007 sont évidemment les complices de #Sarkozy élu par l'argent d'un #EtatTerroriste #Libye #Kadhafi=argent des #InfirmièresBulgares
Cela fait +de 10 ans que le #ComplotTerroriste dure#JugesVoyous #CNRF https://t.co/1PWvzXFpO2
— Yanick Toutain (@YanickToutain) 20 mars 2018
Si nous, les Français nous savons la vérité depuis que l'interview de Kadhafi dans laquelle il avoue avoir financé la campagne de Sarkozy a été médiatisée, les services de renseignement connaissaient depuis le tout début des relations de corruption entre les deux hommes.
Sarkozy était tellement protégé par ses réseaux dans les institutions françaises et au sein des services de renseignements qu’il a organisé l'assassinat de Kadhafi quand celui-ci a parlé et dit une partie de la vérité publiquement.
Je copie colle ici l'extrait d'un ancien article qui explique comment Kadhafi a été assassiné.
Le journal italien « Corriere della Sera » avait jeté un pavé dans la marre avec son article de
Lorenzo Cremonesi qui titrait « Un agent français derrière la mort de Kadhafi », titre le quotidien.

Un agente francese dietro la morte di Gheddafi

traduction en français de l'article par Courrier International

C'est Mahmoud Jibril, Premier Ministre du gouvernement provisoire en 2011, qui a déclaré dans une émission télévisuelle en Égypte en juillet 2012:
"“C’est un agent étranger infiltré dans les Brigades révolutionnaires qui a tué Kadhafi”
Lorenzo Cremonesi affirme qu'un agent secret français était infiltré dans la fausse rébellion libyenne pour tuer Kadhafi :
"

Un barbouze était donc présent au moment du lynchage de Kadhafi par les rebelles. Au sein des cercles diplomatiques occidentaux présents dans la capitale libyenne, la théorie officieuse la plus répandue est que, si des services étrangers sont effectivement impliqués, “alors il s’agit presque certainement des Français”.

ASSAD A LIVRÉ KADHAFI A L’ÉLYSÉE

C'est grâce aux informations géographiques de localisation de Kadhafi transmises par Assad, le Président syrien que l'OTAN a pu trouvé Kadhafi pour l'assassiner.
En échange, la France aurait promis à Assad de "limiter les pressions internationales sur la Syrie
"Là-bas, Rami El-Obeidi, ancien responsable des relations avec les agences de renseignements étrangères pour le compte du Conseil national de transition jusqu’à mi-2011, nous a révélé comment l’OTAN avait pu localiser la cachette de Kadhafi après la libération de Tripoli par les révolutionnaires entre le 20 et le 23 août 2011. “À l’époque, on pensait qu’il s’était enfui dans le désert, en direction de la frontière sud de la Libye”, explique Obeidi. Mais en réalité, il s’était réfugié dans son fief de Syrte avec son fils, Mutassim, qui dirigeait les dernières troupes encore en état de combattre. Obeidi ajoute : “Là, le raïs a essayé de communiquer, grâce à son téléphone satellite Iridium, avec certains de ses fidèles qui avaient trouvé refuge auprès de Bachar El-Assad, en Syrie. Parmi eux, il y avait notamment son disciple chargé de la propagande télévisée, Youssef Shakir. Et c’est justement le chef d’État syrien qui a transmis le numéro de téléphone satellitaire de Kadhafi aux services secrets français.” La raison ? “En échange, Assad aurait obtenu de Paris la promesse de limiter les pressions internationales sur la Syrie en vue de faire cesser la répression contre le peuple en révolte.” Localiser le téléphone satellite et son propriétaire aurait ensuite été un jeu d’enfant pour les experts de l’OTAN. "
Les services de renseignements ont été jusqu’au bout au service de Sarkozy, jusqu’à assassiner le corrupteur qui racontait la vérité.

SARKOZY CHEF DU COMPLOT TERRORISTE

Sarkozy n'a pas été uniquement corrompu par Kadhafi.
Il est aussi et d'abord été corrompu par Bolloré qui lui prêtait son yacht juste après avoir été élu.
Sarkozy est l'homme politique de la Bourgeoisie esclavagiste française.
Il est celui prêt à tout pour préserver les salaires à 50 euros par mois des patrons français.
Le Printemps arabe de 2011 a fait paniquer la bourgeoisie esclavagiste mondiale.
La stratégie de développer le terrorisme s'est fait plus pressante encore.
Partout en Afrique et au Proche Orient les terroristes ont été soutenus, aidés , entraînés par les États-Unis d'abord et par certains chefs de pays européens dont Sarkozy est un des plus influents.
Quand Obama et Hillary Clinton s'occupaient de mettre en place le plan Timber Sycamore et créer Daech, Sarkozy s'occupait de faire envahir le Mali par les jihadistes en reprenant l'arsenal militaire d'un État dont il avait organisé la destruction, la Libye.

 

Sarkozy, Fillon, Juppé, Baroin et le général Puga ont envoyé les jihadistes attaquer le Mali


Il s'occupait aussi d'organiser le coup d'Etat contre Gbagbo avec l'aide des terroristes Dozos et en y mettant au pouvoir leurs leaders Soro et Ouattara.

Les preuves du complot contre Gbagbo (L'article de Fanny Pigeaud sur Mediapart lance un scandale international)

Le #Procèsdelahonte de Gbagbo : la CPI est le tribunal de la bourgeoisie esclavagiste

Ouattara, Soro au pouvoir en Côte d'Ivoire : alliance de la Gangstéroisie et de la Slavoisie

CONCLUSION


Sarkozy en garde à vue 11 ans après les faits de corruption.
Alors que nous avions toutes les preuves de la corruption et que Kadhafi avait témoigné en 2011 avoir financé la campagne de Sarkozy, la justice n’est pas intervenue plus tôt.
Pour empêcher que Kadhafi ne parle plus, Sarkozy l'a assassiné... avec l'aide des services de renseignements français... et des ribanazis de Abdelhakim Belhaj ex bras droit de Ben Laden
Sarkozy a pu, en mentant aux Français et en se faisant corrompre par Kadhafi, devenir Président et donc avoir les pleins pouvoirs pour mener une guerre en Libye tuer des innocents, envoyer les terroristes jihadistes au Mali en utilisant l'arsenal militaire de celui qu'il avait destitué puis tué, et organiser un coup d'Etat en Côte d'Ivoire pour y installer un fasciste terroriste.
Sarkozy n'est pas en garde à vue pour tous ses crimes....
Et la totalité de ses complices qui se trouvent disséminés au sein de la hiérarchie de toutes les institutions françaises, justice, police etc ne vont bien évidemment pas être jugés....

La justice en France sous dépendance de l'Elysée

Pas étonnant .... ce sont les mêmes techniques.... qui sont utilisées actuellement contre les Africains....
Tant qu'une révolution n'aura pas supprimé la classe sociale de la Bourgeoisie esclavagiste, la Slavoisie, les crimes continueront, la corruption qui va avec aussi ....
Les délégués révocables justice de la Révolution humanocrate (sur le modèle des TPR de Sankara) jugeront tous ces criminels et tous leurs complices au Nuremberg de l'Afrique.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire