mercredi 31 mai 2017

Un festival interdit aux "blancs" : un nouveau racisme pour empêcher le vrai combat VS la Franceàfric alliant Français et Africains


Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 31/05/17




Un nouveau racisme voit le jour.
Un festival appelé Nyansapo Fest prévu pour juillet 2017 est interdit l'accès à ceux qui ne sont pas ce qu'ils nomment "les personnes noires".


"NYANSAPO FEST - Une festival "afroféministe militant", le Nyansapo Fest qui doit se tenir à Paris du 28 au 30 juillet, crée la polémique. Organisé par le collectif Mwasi, celui-ci propose des ateliers "non-mixtes", réservés aux femmes noires, aux personnes noires et aux femmes "racisées"."

NOIR C'EST L'ABSENCE DE COULEUR
LES AFRICAINES NE SONT PAS NOIRES


Pourtant il n'existe pas de "femmes noires".




Le noir n'est pas une couleur. Quand notre cerveau voit du noir, c'est parce que aucun photon n'est émis de l'objet regardé et n'arrive jusqu'à nos yeux.

"Sous ces conditions, le noir ne serait pas une couleur non plus : il représente en fait l’absence de lumière reçue par l’œil. Dans un espace totalement sombre (pas de lumière), notre œil ne capte rien et le cerveau interprète cela comme du noir. De même, un objet est vu noir lorsqu’il ne réfléchit ou n’émet pas de lumière." Couleurs et sciences

Les Africains ne sont pas "noirs"



Vous voyez sur cette photo des jeunes femmes de toutes les couleurs de l'humanité. Celles parmi elles qui ont la peau la plus foncée n'ont clairement pas la peau noire !

Ces jeunes femmes ne sont pas des afro féministes de pacotille comme Fania Noel. Ce sont de jeunes femmes qui luttent pour les Africaines qui subissent l'esclavage Franceàfric des salaires à 50€/mois de Bolloré !

Il est donc faux de dire que les africains sont noirs.

UTILISER LE MOT "NOIR" POUR DESIGNER LES PERSONNES AYANT LA PEAU FONCÉE
C'EST REPRENDRE LE LANGAGE DES ESCLAVAGISTES

C'est aussi raciste d'utiliser le terme de "noir" pour désigner des personnes ayant la même couleur de peau de Thomas Sankara.


Le mot "noir" utilisé pour désigner les humains ayant la peau de couleur rose foncée est  lié à l'esclavage.
En latin, noir se dit "nigger". Les Romains utilisaient ce terme qui désigner leurs esclaves africains.

"Niger, en latin, signifie « noir ». En découlent, dans toutes les langues européennes, les mots tournant autour de cette couleur, y compris pour évoquer les hommes qualifiés de noirs. Le negro et le nigger (« nègre ») des Américains ont la même étymologie." Jeune Afrique



Pendant la période de la traite atlantique, c'est le terme nègre un dérivé de "nigger" .

Ce sont les Portugais organisateur du trafic d'esclaves qui l'utilisent les premiers. Ce terme est directement relié au statut d'esclave.

"
Le mot, en français, dérive du portugais "negro", car les marins lusitaniens, au XVe siècle, furent les premiers à se rendre jusqu’aux côtes de l’Afrique noire et à en revenir avec les premières cargaisons d’esclaves. On voit donc qu’il est marqué dès le départ. Pour autant, jusqu’au début du XXe siècle, l’expression est neutre. Selon le Littré (édition 1873-1878) :"Nègre est le nom qu’on donne en général aux habitants noirs de l’Afrique."Le problème est le traitement que trois siècles de traite négrière puis un petit siècle de colonisation font subir aux populations en question."


Les esclavagistes américains utilisaient le mot nègre. Ce terme va être remplacé par "noir" sous la colonisation.

"Dès les années 1930, le terme commence à s’éclipser au profit de "Noir" ou alors, il est utilisé, comme au judo, pour terrasser l’adversaire en se servant de sa propre force." L'Obs


NOUS SOMMES TOUS DES ROSES
DEPUIS LES CLAIRS JUSQU'AUX FONCES
NOUS SOMMES LES ROSES L’HUMANITÉ


Et nombreux sont les gens qui continuent à utiliser le vocabulaire des esclavagistes, NOIR.


A force de raconter aux enfants africains qu'ils sont noirs, certains le croient.

Un élève de CP en 2008 - j'étais assistante pédagogique - s'était dessiné en coloriant la peau avec un feutre noir.
Pour lui faire prendre conscience de son erreur il a fallu que je pose le feutre noir à côté du visage de son camarade de la même couleur de lui pour qu'il décide de changer de feutre et prendre le marron.


Nous sommes tous des roses.
Nous sommes tous de la même couleur, du rose plus ou moins foncé.





Les personnages de cette image représentent tous les couleurs des humains que l'on peut trouver sur la Terre. Pour avoir toutes ces couleurs, il a juste fallu faire marcher le curseur de degré d'intensité du rose.


CES FAUSSES AFRO FÉMINISTES CONSTRUISENT DÉLIBÉRÉMENT UN NOUVEAU RACISME POUR EMPÊCHER UNE  ALLIANCE DES FRANÇAIS AVEC LES AFRICAINS DANS LE COMBAT ANTI ESCLAVAGISTE CONTRE BOLLORÉ ET LA FRANCEAFRIC



Les organisatrices sont présentées comme des Afroféministes par les médias Français qui en font la publicité. Etre afroféministe, c'est défendre les intérêts des femmes africaines. Et c'est personnes ne dénoncent jamais Bolloré, jamais elles ne font campagne contre les salaires d'esclavagistes que versent les patrons français aux africains, 1/20° du SMIC.

Le Nyansapo est chapeauté par les afroféministes du collectif Mwasi. Sur son site, l’association à but non lucratif de loi 1901 s’autoproclame "non-mixte" composé de "femmes et personnes assignées femmes, noires et métisses". Ce qui justifie, selon le collectif, que la grande majorité du rendez-vous ne soit ouvert qu’à un public restreint. La manifestation devrait se diviser en quatre catégories : un "espace non mixte femmes noires (80% en tout)", un "espace non mixte personnes noires", un "espace non mixte femmes racisées" et un "espace ouvert à tou.te.s"." JDD
On peut comparer ces organisatrices de festival afro féministe réservé aux "blanches" à des femmes libres  visiblement d'origine africaine qui refuseraient le combat anti esclavagiste mais profiteraient du sort de leurs cousins du Sud des États Unis pour réclamer plus de droit pour elles au 19° siècle.


Se victimiser quand les femmes en Afrique crèvent littéralement dans la misère, quand leurs cousines d'Afrique perdent leurs enfants à cause du manque de soin, quand l'espérance de vie ne dépasse pas 51 ans dans les pays sous occupation militaire française.
100 millions d'enfants sont morts en 25 ans à cause des gouvernants du pays où elles vivent et elles osent passer cela sous silence !

100 millions d'enfants morts en 25 ans en Afrique ! Un génocide sanitaire Franceàfric 1990-2014

Ce sont elles les victimes ce sont elles que nous devons plaindre.
Et pour cela elles excluent ce qu'elle nomme les "blanches".
Les filles comme moi qui combattons la Franceàfric depuis 15 ans sont exclus.
J'ai été condamnée à 35000 euros pour un article anti franceàfric et révoquée de l'Education Nationale pour atteinte à la République française. Et pourtant je suis rose clair. La Franceàfric ne fait pas de différence de couleur de peau quand il s'agit d'écrabouiller ceux qui combattent l'esclavage.

5 années de harcèlement politique, judiciaire et professionnel contre une révolutionnaire pro Sankara en France : Professeur des Ecoles condamnée à 35000 € par la Franceàfric, exclue 2 ans au RSA puis révoquée de l'Education Nationale



Elles construisent un nouveau racisme pour soit disant combattre le premier !
Le racisme en France que subisse les Africains a ses racines dans l'esclavage.
Si le racisme perdure c'est parce que l'esclavage de la France en Afrique n'a jamais cessé.

A lire :


Notre petit déjeuner français est issu de productions esclavagistes depuis le XVI° siècle

Liberté volée, nom volé, Histoire volée : le sort tragique des esclaves et de leurs descendants en Amérique

Les impérialistes franceàfric ne pouvaient pas mieux rêver qu'un groupe qui crée une scission entre les personnes ayant la peau claire et ayant la peau foncée tout en refusant de combattre la Franceàfric.

A l'inverse, nous militons chaque jour en France pour que les Français prennent conscience des crimes menés par leurs gouvernants en Afrique afin qu'il y ait alliance entre Français et Africains contre les pourris de la Franceàfric.





Les membres du collectif afroféminisme Mwasi organisateurs du festival “Nyansapo Fest” utilisent tout le vocabulaire raciste (utiliser le mot races au pluriel alors que nous sommes tous de la même race la race des humains), se victimisent SANS JAMAIS AIDER LES VRAIS VICTIMES AFRICAINES gagnant 20 fois moins qu'elles (ou elles car ce sont des femmes françaises qui se disent afroféministes en interdisant aux personnes ayant la peau rose claire d'entrer)

Nous sommes tous des roses il n'y a pas de noir pas de blanc et le combat contre l'impérialisme contre la franceàfric doit mobiliser le maximum de personnes de toutes les couleurs de l'humanité.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

COMPLÉMENT


POÈME DE YANICK TOUTAIN NOUS SOMMES TOUS DES ROSES




Nous sommes tous des roses !
Depuis les clairs
Jusqu'aux foncés
Nous sommes des roses
L'Humanité
Nous sommes tous des roses
La même couleur
En dégradé
Nous sommes des roses
L'Humanité

Nous sommes tous des roses
Sauf ceux qui beuglent
fachos à fond
nous sommes tous roses
Même en été

Nous sommes tous des roses
Même les aveugles
Vous le diront
Nous sommes tous roses
Nos mains serrées
Toutes les couleurs
En dégradé
Sont juste nuances
Nombre de photons
Leur densité

Y a du vert clair
Du vert foncé
Et quel engeance
quelle bande de con
pour le nier

Y a du bleu clair
Du bleu foncé
Y a pas d'histoire
Pour l'accepter
Qui refuse ça

Qui aurait tort
Pour faire gober
Qu'il voit du noir
en bleu foncé
Là ça va pas

Pourquoi alors
La couleur rose
Serait la seule
A ne pouvoir
pas exister
En rose foncé ?

Pourquoi alors
La couleur rose
D'un enfant peul
Deviendrait noire
C'est l'Occident
Qui vous ment !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire