jeudi 30 mars 2017

Nadia et Thierry Portheault, ex militants FN témoignent de ce qu'est réellement le FN : un parti raciste et fasciste

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 30/03/2017

UN CADRE FN PARLE A UNE CANDIDATE FN (d'origine algérienne) et lui dit
« Tu sais mon frère ne voulait pas venir, il ne voulait même pas te rencontrer. J’ai dû lui expliquer que toi, c’était différent, que tu étais une exception. Mais il m' a dit : « Non : même croisée avec un blanc, je ne veux pas la voir ». Pour lui, toi et tes enfants vous êtes bons pour le four... ». Je l’ai pris en pleine figure. Je commençais à être habituée aux réflexions de ce genre, mais là, c’était quand même très violent, ça visait mes enfants, et puis j’avais l’impression que Pierre prenait un certain plaisir à rapporter les propos de son frère. Je me suis énervée : «Tu me dis ça maintenant, après l’avoir amené chez moi. Si je comprends bien, il est venu au spectacle ! Tu m’as piégée ! ». je ne sais pas pourquoi j’essayais de me justifier : « Tu sais bien que je suis pas une intégriste... » Mais il disait : « C’est pareil. Intégristes ou croisés avec un Blanc… Les arabes, c’est tous pareil… Au four. » p 77 +++++
« Le changement de bureau a eu lieu. Julien Léonardelli devient officiellement notre secrétaire départemental et Pierre Taigne un des responsables de la circonscription. Ça lui monte à la tête. Il n’arrête pas d’appeler les Arabes des « melons », les Noirs des « bocaques » et nous bassiner avec son grand-père nazi. Son frère, celui qui voulait mettre nos enfants au four, vient même de s’encarter ! C’en est trop. J’appelle julien Léonardelli pour lui dire que je vais rendre ma carte.



Les médias ne vous montrent pas, les skinhead, les identitaires, les gars avec des croix gammés tatoués sur les bras....

Ils ne vous montrent pas plus le racisme ordinaire de leurs cadres militants.
Vous voyez des discours préparés et lissant. On vous vend le FN comme un parti non violent à l'opposé de ce qu'a été l'Allemagne nazie, l'Italie mussolinienne et l'Espagne franquiste.
Les imposteurs nous présentent un parti qui s'attaque à l'islam radical, qui est attaché à la laïcité et qui se bat pour les "petits" comme ils disent, les petits artisans et commerçants, les ouvriers, les chômeurs et même les SDF (à condition qu'ils aient la peau très clair).
Rien de bien méchant, croit t-on quand on regarde le 20h de TF1...
C'est comme ça que des milliers de gens, désœuvrés, en colère contre les partis politiques au pouvoir qui laissent les terroristes s'en prendre à des victimes innocentes, en colère contre ces institutions qui abandonnent le combat laïc, inquiet pour leurs enfants et leur avenir, se tournent vers le Front National.
C'est un peu pour toutes ces raisons que Nadia et Thierry Portheault sont devenus militants au Front National. Ils y ont milité de 2011 à 2013 . Ils racontent dans un livre "Revenus du Front" comment est ce parti.
Ils avaient vécu chacun des expériences injustes et souhaitaient autre chose pour leur pays :

Ce qui a séduit Thierry dans le programme du FN :

« En 2011, je suis allé voir son programme. Beaucoup de choses m'ont séduit. Le recours au référendum, la proportionnelle, rendre le pouvoir au peuple, y compris dans les tribunaux avec les jurés populaires. Réduire les salaires des politiciens et revenir au septennat. Marine Le Pen explique qu'elle ne fera qu'un mandat pour ne pas faire comme les autres politiques, qui ne font rien pendant leur premier mandat par peur de ne pas être réélu. Elle disait qu'elle allait agir tout de suite et faire des réformes. Ça m'a plu. » p 33

Nadia explique qu'un événement plus personnel les a poussés vers le FN.


« Mais un autre événement, plus près de nous, nous a beaucoup marqués. Il a sans doute renforcé notre envie de nous engager au Front National » p 43


Thierry continue :


« C'était en 2011. (…) Je dormais dans mon camion la journée puis, vers 17H, j'allais dans la salle des chauffeurs, manger un bout et me détendre. La salle n'est pas très grande. 50 mètres carrés, avec quelques sièges et un micro onde à se partager. Quand j'entre, je vois que la salle est divisée en deux. Des chauffeurs musulmans avaient tirés le rideau et mis des tapis pour rester entre eux et prier. Je m'installe de l'autre côté et regarde la télé sur mon téléphone quand l'un d'eux s'approche. Un grand type noir me crie dessus : « Toi, le sous chien, tu m’éteins ça, je vais faire ma prière ! ». je ne connaissais pas cette expression. Je lui réponds « Déjà tu me parles pas comme ça. Tu peux faire ta prière si tu veux mais moi je regarde la télé. Je peux baisser si tu veux. ». A peine j'ai terminé qu'il me donne une grosse gifle. On a commencé à se battre. Le patron a eu peur et m'a dit «  Allez, file dans ton camion » p 44

Ils ont milité pendant 2 ans avec beaucoup de convictions. Nadia a même été tête de liste aux municipales de St Alban en Haute Garonne.


Et ils ont déchanté...

Nadia étant d'origine algérienne a subi le racisme de ses collègues militants, des petits cadres...


Nadia reçoit une insulte digne du 3° Reich de la part d’un militant FN.


« Tu sais mon frère ne voulait pas venir, il ne voulait même pas te rencontrer. J’ai dû lui expliquer que toi, c’était différent, que tu étais une exception. Mais il a dit : « Non : même croisée avec un blanc, je ne veux pas la voir ». Pour lui, toi et tes enfants vous êtes bons pour le four... ».
Je l’ai pris en pleine figure. Je commençais à être habituée aux réflexions de ce genre, mais là, c’était quand même très violent, ça visait mes enfants, et puis j’avais l’impression que Pierre prenait un certain plaisir à rapporter les propos de son frère. Je me suis énervée : «Tu me dis ça maintenant, après l’avoir amené chez moi. Si je comprends bien, il est venu au spectacle ! Tu m’as piégée ! ». je ne sais pas pourquoi j’essayais de me justifier : « Tu sais bien que je suis pas une intégriste... » Mais il disait : « C’est pareil. Intégristes ou croisés avec un Blanc… Les arabes, c’est tous pareil… Au four. » p 77



Quand Nadia dénonce le racisme pathologique d’un militant (un des responsables de la circonscription) au secrétaire départemental, Julien Léonardelli, il n'est absolument pas choqué par de tels propos et ne prend aucune décision contre l'injurieux raciste malade.

« Le changement de bureau a eu lieu. Julien
Nadia et Thierry Portheault
Léonardelli devient officiellement notre secrétaire départemental et Pierre Taigne un des responsables de la circonscription. Ça lui monte à la tête. Il n’arrête pas d’appeler les Arabes des « melons », les Noirs des « bocaques » et nous bassiner avec son grand-père nazi. Son frère, celui qui voulait mettre nos enfants au four, vient même de s’encarter ! C’en est trop. J’appelle julien Léonardelli pour lui dire que je vais rendre ma carte. Il faut cette menace pour qu’il daigne nous voir avec Nadia, dans un café. D’abord, il essaie de relativiser. Je lui raconte que Taigne se revendique de la « branche dure ». Il me répond : « Ça ne me dérange pas. Moi aussi. » Je lui rapporte ses propos nazis, qu’il est maintenant mon responsable, et je lui dis que je ne peux pas travailler sous les ordres d’un néonazi, que ce n’est pas du tout le projet politique de Marine Le Pen… Léonardelli me dit « tu n’as qu’à pas travailler sous ses ordres. » Je lui réponds que ce n’est pas le problème, que je ne peux pas cautionner des gens qui tiennent des propos néonazis ! Et là il commence à me dire qu’il n’y a pas de preuves, que ça lui passera, qu’il va lui parler. (…) p 85- 86

Les petits cadres du FN et leur maladie raciste, Nadia et Thierry ne les supportent plus. Les blagues racistes tout le temps, les références au Nazis...


« Les preuves, il suffit d’aller sur les pages Facebook des militants de la fédération pour les trouver ! Guillaume Vives, tête de liste du FN à Aucamville, « aime » et relaie la page «  Pour que plus jamais un singe ne soit comparé à Taubira », avec la photo de la ministre à côté de celle d’un bébé guenon. Tout comme Butex, qui pose en chevalier sur sa page. Quant au copain avec qui il croise l’épée et qui est lui aussi responsable de circonscription, il relaie la page « Fuck Islam » (avec un doigt) où il est écrit : « Je baiserai l’islam jusqu’à ce qu’il m’aime »… Elle est illustrée par une photo de pelleteuse écrasant dans le sang des musulmans qui prient dans la rue.
Est ce que ça choque vraiment Léonardelli (le secrétaire départemental du 31) ? Sur sa page Facebook, il est fier d’être allé rendre visite au FPO, un parti autrichien nostalgique du Troisième Reich ! » p 86
A ce moment là, le couple pense que leur fédération de Haute Garonne ne suit pas la ligne du national et que Marine Le Pen leur donnera raison et mettra bon ordre à tout ça.

Thierry écrit à Marine Le Pen. Il est encore naïf et imagine que celle ci sera de leurs côs et qu’elle ne laissera pas les racistes au FN.


« Madame la présidente du Front National,
Je viens par cette lettre vous exprimer mon inquiétude envers la fédération FN31 à laquelle j’appartenais en tant que militant actif. (…) A force de côtoyer les militants et surtout les responsables du FN31, je me suis aperçu que certains avaient des propos néonazis et fascistes bien engagés et un dégoût des Arabes en stigmatisant toute une communauté ? Un responsable FN31 se vantant du tatouage (croix gammée) de son frère – lequel a été obligé de se le faire enlever – lui même fier de dire qu’il est un petit-fils de nazi. Un autre responsable du bureau du FN31 dit qu’il déteste les homos et les Arabes. Je ne mets pas tout le monde dans le même sac car il y a des militants et des responsables qui sont très bien dans la fédération 31 et qui croient aux valeurs que vous défendez. J’ai informé le secrétaire départemental, Mr Julien Léonardelli, que je ne peux pas militer à côté de gens qui n’ont pas les mémés valeurs que moi, si l’on peut appeler cela des valeurs. (…). Je ne peux supporter madame la présidente le non respect des communautés et le racisme envers ceux qui sont des Français à part entière. (…) je reste fidèle à votre politique et je voterai pour vous, merci de votre compréhension. Je me tiens entièrement à votre disposition si vous avez des choses à me dire. Je vous prie d’agréer, madame, mes sincères salutations. »
Thierry attend une réponse de Marine Le Pen mais elle n'arrive pas.
Bêtement, nous attendions une réponse. On y croyait. Nous en avions discuté avec, quelques amis FN. Ils pensaient, eux aussi, que Nanterre dépêcherait quelqu’un pour mener une enquête, mais non, rien. »

Alors Thierry écrit 3 semaines plus tard une seconde lettre :


«  Je viens par la présente vous exprimer mon indignation envers votre formation politique. Je vous ai écrit une lettre dont les copies ont été envoyées aux responsables de la fédération FN31, qui sont restées sans réponse de votre part et du bureau FN31. Ce qui me pousse à croire que vous cautionnez les dérives racistes, homophobes et antisémites de certains responsables et certains militants dont je vous ai entretenu par cette précédente lettre. Madame la présidente, je vous rends ma carte de militant FN car je crois bien que nous n’avons pas les mêmes valeurs , ces valeurs sont elles-mêmes en décalage avec les discours de vos responsables que vous protégez tant qu’ils ne sont pas pris par le feu des médias. Je vous remercie toutefois de m’avoir ouvert les yeux sur la réalité de votre formation politique, et je peux vous dire maintenant que vous serez mon adversaire politique que je combattrai dans le respect de la démocratie. » p 111


CONCLUSION

Le FN est un parti raciste et fasciste avec certains militants qui veulent reproduire le régime hitlérien.
Ils sont nombreux à être naïfs quant au véritable projet du Front National, à être comme Nadia et Thierry Portheault
... Et ils seront nombreux les naïfs qui voteront Marine Le Pen au Présidentielle.
Mitterrant a crée le FN.
Lire : Mitterrand crée le FN pour inoculer la maladie raciste aux Français et empêcher toute solidarité avec les esclaves des patrons esclavagistes


Et les médias Franceàfric continuent depuis plus de 30 ans de faire la publicité du Front National. Hier encore, je vois sur la couverture du Parisien Aujourd'hui en France en gros "Marine Le Pen Pourquoi le monde économique en a peur". Le journaliste attaque Marine Le Pen sur sa droite et non sur le "racisme" dont ils ne parlent pas.

Pourquoi faut-il que Nadia et Thierry Portheault aient le courage d'écrire leur quotidien de militants FN pour que l'on puisse savoir ce qui se passe vraiment dans les coulisses de ce parti et donc que l'on connaisse le danger réel de ce parti ?

Les journalistes auraient dû le faire depuis très longtemps !


D'un côté les médias parlent de "danger FN", de l'autre ils cachent à la population ce qu'est réellement ce parti.


LIRE AUSSI

Comprendre le fascisme du 21° siècle à la lumière de Reich et du postmarxisme

Mitterrand crée le FN pour inoculer la maladie raciste aux Français et empêcher toute solidarité avec les esclaves des patrons esclavagistes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire