vendredi 17 mars 2017

Dialogue avec un pro-Mélenchon lors de sa distribution de tracts Mélenchon 2017



Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 17/03/17








A la sortie de la bibliothèque je vois trois militants pro Mélenchon distribuer des tracts Mélenchon 2017.  Le premier que je croise me connais.
Je prends son tract et nous discutons.
Le rapide dialogue que nous avons eu met en évidence  nos divergences et c'est pour cette raison que je le publie ici.
pro JLM : Bon toi, je sais que tu ne vas pas voter Mélenchon

J (sankariste) : Oui moi je milite pour les délégués révocables
Il le sait bien puisque je l'ai vu défiler devant nos panneaux prônant les délégués révocables dans toutes les manifestations anti loi travail.
Il a aussi entendu au mégaphone les appels que nous avons faits pour que la population havraise se choisisse ses délégués.
Alors que lui militait pour l'abrogation de la loi travail et c'est tout, nous, sankaristes révolutionnaires, nous militions pour l'instauration de délégués révocables.
Notre objectif était que le peuple prenne tout de suite le pouvoir et instaure l'humanocratie en se choisissant ses représentants sans vote, sans urnes, sans bulletins de votes, sans isoloirs etc...
Nous proposons un système simple : 25 personnes annoncent publiquement qu'elles soutiennent un(e) des leurs comme étant leur délégué(e) révocable.
1 délégué de base pour 25 pour les comités de quartier donc 720000 délégués de base pour toute la France dans un premier temps.
1 délégué conseiller pour 625 pour les comités de ville et donc immédiatement 28 800 délégués conseillers
1 délégué député pour 15625 pour les comités de région et donc 1152 délégués députés
1 délégué national pour 390625 pour le comité national. On aurait 46 délégués nationaux en France.

Voici donc sa réponse
J (sankariste) : Oui moi je milite pour les délégués révocables
pro JLM : Nous on est pour la légalité et donc on présente notre candidat aux élections.


Les pro Mélenchon du Havre se contrefichent de la légalité quand leurs copains syndicalistes CGT UNSA SNUIPP m'excluent avec des faux en écritures publiques.
PS Front de Gauche PCF et NPA étaient la main dans la main pour organiser ma révocation.
Des faux en écritures publiques dont le principal est la transformation de distributions de tracts FreeGbagbo en inventant que j'aurais distribué les tracts des parents d'élèves.
Y compris ma collègue de 2012-2013 de l'école Maréchal Joffre au Rond-Point, professeur des écoles pro Mélenchon qui m'a carrément tourné le dos en allant jusqu'à refuser de rédiger un témoignage en ma faveur pour mon avocat.
Les pro-Mélenchonet quand il s'agit de me révoquer après 2 ans d'exclusion au RSA pour "atteinte à la République Française"
Néanmoins je lui répond globalement
J (Sankariste) : CA veut dire quoi la légalité dans un pays où les dirigeants ont tué 100 millions d'enfants africains en 25 ans, dans un pays qui a des centrales nucléaires partout qui menacent à tout moment d'exploser (on en a 2 ici à côté du Havre) et où il y a pleins pleins de SDF.
Vous attendez une reconnaissance de la bourgeoisie en participant à leurs élections et en respectant leurs institutions ?

POUR LES PRO-MELENCHON DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES=GUERRE CIVILE

Au lieu de répondre à mes arguments, le pro-Mélenchon continue dans la provocation 
pro JLM : Nous on est des pacifistes. On ne veut pas de guerre civile.
De mieux en mieux !!
Alors que, depuis décembre 2011, je suis harcelée par le barbouze français de l'ONUCI Jean-Marie Bourry qui m'a fait condamner à 6 reprises dans 5 tribunaux différents (Angoulême, Bordeaux, Le Havre, Rouen), alors que je suis la cible des organisateurs de la guerre civile en Côte d'Ivoire, ma proposition humanocrates est caractérisée d'appel à la "guerre civile".
Le pro-Mélenchon, sans jamais répondre sur la question des crimes de la Franceàfric, me traite de boute-feu préparant la guerre civile...... alors que la guerre civile de Hollande contre les Ivoiriens, les Maliens continue, alors que les gouvernements terroristes mis en place par la France continuent de terroriser les populations ivoiriennes et maliennes.
Alors que les terroristes installés par la France et les USA organisent même des attaques jihadistes au Burkina Faso !!!
Mélenchon s'en occupe une fois tous les 6 mois.... Dans ces meetings on ne l'entend pas parler des crimes de la France, son pays en Afrique !

Il m'accuse de vouloir une guerre civile alors que je ne cesse de dénoncer celles fomentées par la France. J'ai même été condamnée à 35000 euros parce que je dénonçais les terroristes Soro Ouattara dozo mis au pouvoir par la France en Côte d'Ivoire.
Condamnation dont les soi-disant "Insoumis" du Havre se contrefichent.
100% des militants de la prétendue gauche font l'omerta comme les médias.
L'Afrique dérange leur bonne conscience et donc en tant que défenseur des Africains, nous les dérangeons.

Le fait de relier le terme "Révolution" à "guerre civile" est une stratégie des "dominants", des "spoliateurs" utilisée depuis longtemps.
Mais la guerre de classes, les pauvres la subissent tous les jours.
Le parti de Mélenchon en tant que parti bourgeois-formois parti défendant la bourgeoisie en représentant certains secteurs de la haute et moyenne Formoisie attaque les révolutionnaires rankaristes qui veulent le partage avec les pauvres des pays du tiers monde.
En ne dénonçant pas l'esclavage Franceàfric des salaires à 50€/mois, il participe à cette guerre  contre les Africains qui meurent tous les jours de malnutrition, de manque de soin à cause de salaires esclavagistes versés par nos patrons français et la mise en place de régime autoritaire par les gouvernements français de droite comme de gauche....
La guerre des classes spoliatrices capitalistes et formoises, les esclaves de Bolloré en sont victimes tous les jours.
J (sankariste) : Nous aussi, on est des pacifistes. On est contre par exemple ceux qui veulent utiliser la violence dans les manifs ou qui veulent poser des bombes.
On veut une révolution pacifique. Et c'est pour cette raison qu'il faut des délégués révocables
Ce Mélenchoniste se présente comme un pacifiste. Pourtant lui et ses amis Front de Gauche PCF Le Havre ont offert la tribune de Nuit Debout au salafiste Médine Zaouiche animateur du Havre de Savoir, organisation terroriste faisant la propagande de Youssouf Qaradawi (recherché par Interpol) prédicateur des Frères Musulmans et auteur des Fatwas des attentats suicides
Ce Médine Zaouiche appelle à "crucifier les laicards" et dans une de ses chansons provocatrice qu'il chanta lors du "Nuit Debout", place de l'Hôtel de ville  il appelait au "jihad social".

Je tente de préciser les explications à ce pro Mélenchon ..... provocateur ou naïf manipulé par ses chefs.
Ces propos sont en effet ceux que Méléchon prévoit de faire tenir par ses futurs procureurs de la République pour nous faire condamner.
Ils préparent à l'avance la contre-révolution.
J (Sankariste) : Mais il faut une révolution. Les délégués révocables s'inscrivent dans un processus révolutionnaire. On ne veut plus des institutions bourgeoises. On veut les abolir. Donc on n'est pas légalistes.
Mais les délégués révocables ce n'est pas un système qui sort du néant. Sankara avec les CDR l'avait mis en place quand il gouvernait au Burkina Faso, les Communards en 1871, les révolutionnaires russes en 1905 et en 1917, les Républicains espagnols en 1936. On a juste retravaillé dessus et réfléchi à un quota plus petit, pour que les représentants puissent être proche de leurs délégateurs.
On pourrait même considérer que les délégués révocables de 1871 sont la seule loi valide en France puisque jamais abolie ni par Thiers ni par Pétain, ni par Coty, ni par De Gaulle.

LES SABOTEURS DE LA PROTO-REVOLUTION FRANCAISE

MARS-SEPTEMBRE 2016


Le distributeur de tract Mélenchon 2017. Je le connais.
Nous étions tous les deux dans toutes les manifestations anti loi travail qui se se sont déroulées de mars à septembre 2016.
Nous avions mené une lutte ensemble.
Nous avions même réussi dans une (seule) manifestation à pousser CGT et FO à lancer le mot d'ordre de HOLLANDE VALLS DEGAGEZ


Ce mouvement aurait dû être le démarrage de la révolution et de mettre fin au capitalisme et à l'impérialisme.

Mais le militant pro Mélenchon et une partie de ses camarades de la France insoumise attendaient les prochaines élections présidentielles en espérant que Hollande veuille bien sous la pression des manifestations retirer sa loi.Y compris en passant des alliances avec les salafistes terroristes Qaradawi du Havre pour saboter Nuit Debout.
Hollande leur a ricané au nez et a maintenu sa loi.
La bourgeoisie n'a pas eu suffisamment peur du peuple français parce qu'elle savait que les fusibles étaient suffisamment nombreux parmi tous les partis formois pour empêcher une structuration révolutionnaire. Et donc comme c'est le cas depuis des décennies, elle a attendu que ça passe, que les manifestations s'arrêtent... Et c'est ce qui s'est passé.... parce que à chaque fois les syndicats, après avoir empêché les délégués révocables, n'appellent plus à de nouvelles journées de grève...
Le peuple ne voyant donc pas d'issue, de perspective finit à chaque fois par baisser la tête.
Et attendre les élections.... gérées par la bourgeoisie.... contrôlées par leurs médias....
Pour ces élections ce sera peut-être même l'enterrement définitif du Parti Socialiste par Macron et..... Hollande, Valls, Le Drian, Cazeneuve etc.....
Résultat on n'aura toujours des candidats bourgeois comme choix : Macron VS Lepen
Mon interlocuteur se veut avoir un vernis de rebelle.

pro JLM : Nous aussi, on veut de nouvelles institutions. On veut une 6ème République avec une constituante.
 Le Parti de Gauche sert à aspirer tous les révolutionnaires et potentiels révolutionnaires et à les amener dans le giron électoraliste, et dans l'impasse de l'attente des futurs élections avec un espoir vite déçu.
J (Sankariste) : Peux tu m'expliquer en quoi consiste exactement cette constituante ?

pro JLM : des citoyens seront choisis par tirage au sort pour être députés.
 
en réalité, l'équipe de travail de Mélenchon a écrit ceci
Il  paraît  pertinent  de combiner  élection,  pour  permettre  au  peuple  de  trancher entre  des  orientations  programmatiques  distinctes, et  tirage  au  sort,   pour diversifier  le  recrutement  des  membres  de  l’assemblée  constituante.  Afin  de déterminer la part d’élection et la part de tirage au sort, le plus sage (et le plus démocratique) sera de s’en remettre à la souveraineté populaire. Le jour du scrutin, chaque citoyen·ne pourra choisir soit de voter pour des candidat·e·s
 (chaque liste obtiendra un nombre de sièges proportionnel aux suffrages qu’elle aura recueillis), soit  d’exprimer  sa  préférence  pour  une  désignation  par  tirage  au  sort   (si  X  % optent pour le tirage au sort, X % des sièges sont pourvus par tirage au sort).
source https://avenirencommun.fr/livret-assemblee-constituante/
(
Charlotte Girard et Mathieu Dupas [3], parlant « sous le contrôle » de Raquel Garrido.)
Mon interlocuteur "oublie" aussi de préciser qu'il faudra commencer par faire approuver un référendum

Convoquer un référendum (article 11 de la Constitution) pour engager le processus constituant (modalités de la composition de l'Assemblée constituante — mode de scrutin, parité, tirage au sort et incompatibilités ; modalités de la délibération ; association des citoyens aux travaux…) (source)
Je lui réponds sur cet absurde tirage au sort..... hérité des Grecs esclavagistes....

J (Sankariste) : Je suis contre le tirage au sort. Un représentant c'est un responsable en qui on doit faire confiance. On ne peut pas prendre le risque qu'un mec complètement cinglé ait des responsabilités.
Le tirage au sort était utilisé par les Athéniens esclavagistes en complément du système électoral. Il est hors de question de reprendre un système qui excluait 95% de la population (400 000 esclaves plus 10000 métèques non votants subissant 21000 démocrates).
D'autre part comme je le dis à mon interlocuteur, on ne donne pas des responsabilités à n'importe qui, ce sont ceux qui se sont montrés dignes de confiance qui monteront le plus rapidement dans les étages de la pyramides de délégués révocables puisque leurs délégateurs, le nombre de personnes qui voudront être représentés par ce délégué seront nombreux.
JLM : Mélenchon restera 3 ans et après il partira et une nouvelle constitution sera écrite.
J (Sankariste) : Peut être qu'il ne partira pas et qu'il décidera de rester. 
pro JLM : Mais non il l'a dit qu'il partirait après.
Il fait sans doute allusion à cette déclaration de Mélenchon
"Mélenchon RTL Grand Jury 15/1/2017  'Moi je suis candidat pour un mandat de 5 ans. D'accord? Pas pour un mandat de dix ans.
 Et en plus il va s'arrêter en cours de route parce qu'il y aura l'Assemblée Constituante qui aura changé les institutions et j'engage ma parole sur le fait que dès qu'il y aura une nouvelle constitution je démissionnerai pour qu'elle s'applique immédiatement. Donc moi je promets que ce que je peux tenir.'
 Comme si la parole de l'ex trotskyste OCI ex PS Mélenchon avait une valeur
J (Sankariste) : On ne peut avoir confiance en personne. Tous les hommes politiques disent des choses font de belles promesses et font le contraire.
C'est comme ça depuis des années.
Il n'y a pas de raison que je fasse plus confiance à Mélenchon qu'à un autre.
pro JLM : Alors non, si on peut plus faire confiance en personne... Là tu me parles tu m'écoutes et donc tu me fais confiance.

La révocabilité des représentants du peuple n'existe pas dans le programme de Mélenchon.
Il écrit « Un pourcentage d'électeurs peut à tout moment faire demander au peuple si le mandat d'un élu est confirmé ou stoppé ».

En fait c'est une manière de donner l'illusion aux naïfs que Mélenchon s’intéresse à la révocabilité.
Un parti pourtant électoraliste et anti humanocratie Lutte Ouvrière démonte l'opération publicitaire de Mélenchon et son cirque de référendum révocatoire qui n'est autre chose qu'un subterfuge pour attirer la population française potentiellement révolutionnaire vers une impasse anti révolutionnaire.
"Car que pèse cette prétendue insurrection dès lors qu'elle se limite à voter à un référendum, même « révocatoire », face à la puissance des Bouygues, des Peugeot, des Dassault, qui restent bien à l'abri, protégés par un État à leur disposition ? Ce n'est pas un vote de plus qui les empêchera de placer et de déplacer leurs capitaux comme ils l'entendent, aggravant l'exploitation des uns et mettant les autres au chômage. L'ex-dirigeant du Parti de gauche prétend « changer la règle du jeu », alors qu'il se propose de mettre une petite couche de vernis sur la démocratie telle qu'elle existe en France. Tout son art consiste à choisir des couleurs assez vives pour attirer l'oeil des électeurs de Hollande échaudés, à la recherche d'un sauveur."
Le plus fou c'est que LO fait référence aux délégués révocables de la Commune de Paris sans se battre avec nous pour l'instauration de délégués révocables.
L'élection de députés révocables, mais à tout moment, pourrait être un pas en avant dans l'exercice d'une véritable démocratie. Mais cela suppose, au lieu de chercher à rénover le fonctionnement des institutions actuelles, d'arracher le pouvoir économique et politique à la bourgeoisie.
En 1871, lors de la Commune de Paris qui dura 72 jours avant d'être écrasée dans le sang par la bourgeoisie, les travailleurs n'avaient pas fait de grands discours. Les élus à la Commune, payés le salaire d'un ouvrier, étaient révocables à tout moment, et ils remplaçaient, de façon très économique, le corps des hauts fonctionnaires. L'armée permanente était abolie. C'était un début de pouvoir des travailleurs, aux antipodes des perspectives d'un Mélenchon qui n'envisage aucunement de renverser le pouvoir de la bourgeoisie." LO
 Comme si les propos du Mélenchoniste avait valeur d'Evangile du fait que je l'écoutais "Alors non, si on peut plus faire confiance en personne... Là tu me parles tu m'écoutes et donc tu me fais confiance."
J (Sankariste) : Oui, mais ça n'a rien à voir avec quelqu'un qui te représente et qui a des responsabilités.
Il n'est pas révocable Mélenchon.
Donc pendant son mandat, il fait ce qu'il veut.
Les délégués sont révocables à tout moment dans notre système.
Mélenchon a participé à des gouvernements PS d'occupation de l'Afrique et n'a jamais fait d'autocritique par rapport à ça. On ne peut donc pas lui faire confiance.
Mitterrand aussi avait de belles promesses dont une partie ressemblait à celle de Mélenchon d'ailleurs et pourtant ça a été un des plus gros génocidaire en Afrique et l'opération mise au chômage de masse a commencé avec lui.
J (Sankariste) :  De toutes les façons la bourgeoisie a prévu que ce serait Le Pen Macron au 2° tour de la présidentielle.
Pro JLM : Non mais ça c'est à cause des médias
J (Sankariste) : Oui mais pas seulement. Le système est prévu pour favoriser les intérêts de la bourgeoisie. Elle ne laissera jamais Mélenchon devenir Président.
Et donc en militant pour qu'il soit élu, vous servez à crédibiliser un système qui a permis à la bourgeoisie de dominer et de perpétuer son pouvoir.

Le système électoral vient d’Athènes. C'est un système inventé par des esclavagistes !
 La solution humanocratique, même des pro-Mélenchon la partage..... même si c'est en complément.






J (Sankariste) : Vous pourriez militer pour les délégués révocables. Mélenchon serait délégué national vu le nombre de personnes qui le soutiennent.
Les élections ça a toujours servi à la bourgeoisie pour perpétuer sa domination. Ce n'est pas pour le peuple. Le peuple se fait forcément avoir avec les élections.

Pro JLM : Non il y a eu le non au référendum contre la constitution européenne.

J (Sankariste) : C'est une des seules fois où j'ai voté
L'exemple qu'il me donne pour me contredire ne contredit absolument pas mon affirmation selon laquelle, le peuple a toujours été le grand perdant du système électoral.
Le Referendum 2005 sur la constitution européenne en est la preuve. Alors que la victoire du NON était très largement majoritaire avec 54,67% des voix, le texte est passé quand même 2 ans plus tard par voie parlementaire.
Pro JLM : Tu avais bien fait et là tu devrais voter Mélenchon

Je n'avais pas bien fait puisque en allant voter NON, j'ai légitimé le système électoral défavorable aux pauvres alors que deux années plus tard le texte passait quand même.
C'était bien encore une fois une stratégie capitaliste pour donner l'illusion aux Français qu'ils peuvent avoir un poids sur les décisions sur leur avenir alors que ça n'est absolument pas le cas.
Ça a servi à calmer la colère du peuple quelques années de plus.... Ça sert à ça les élections.
En partant je lui résume les propositions qu'il a fait semblant d'ignorer - sauf à les appeler "guerre civile"
J (Sankariste) : Non, je milite pour l'abstention et les délégués révocables


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire