jeudi 1 septembre 2016

Révoquée en juillet, je n'étais pas ce matin devant les élèves de ma classe école Robespierre à Caucriauville Le Havre aujourd'hui

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 01/09/16






Les enfants de l'école Robespierre auraient sans doute été contents d'avoir une révolutionnaire africaine devant eux ce matin.
Une activiste antiraciste qui propage l'héritage du plus grand des Africains - Thomas Sankara.
Et qui appelle les Havrais depuis plus de dix ans à former des CDR comme pendant la révolution au Burkina Faso du 4 août 1983 au 15 septembre 1987.
Mes élèves de CM de l'école Robespierre n'apprendront pas avec moi ces deux dates majeures de l'histoire de l'Afrique et donc de l'humanité.
Ils n'apprendront pas avec moi que les Humains d'Afrique connaissaient les tables de multiplication il y a 20 000 ans.
Les élèves n'apprendront pas que les Européens étaient des Africains à peau foncée il y a 8000 ans.
Et que ce sont ces Africains dont la peau a éclairci qui sont devenus de Européens
Vercingétorix est un Africain dont les ancêtres avaient la peau foncée comme Thomas Sankara, Amilcar Cabral, ou Cheikh Anta Diop.

Je suis Professeur des Ecoles. Exclue 2 ans en juillet 2014 pour avoir dénoncé des violences à enfants (motif officiel mensonger : avoir distribué les tracts des parents d'élèves - le témoin, menteur, est Léon Launay qui ment sous la menace de Monique Béaur qui se sert de lui comme une marionnette mensongère)
J'ai été révoquée en juillet 2016 pour "atteinte à la République Française", je n'ai pas fait de rentrée aujourd'hui.

LIRE :

Hollande révoque une prof pour déclarations anti-violence à enfants et anti-franceàfric

Prof révoquée pour déclaration en défense de Boubakar (collège Raoul Dufy Le Havre) né en Guinée Conakry et menacé d'expulsion par l'Etat français


J'ai exercé avec passion mon métier.
Aider les enfants à comprendre le monde qui les entoure, leur apprendre à lire, écrire compter, transmettre l'héritage ancestral (découvertes et inventions de nos ancêtres), c'est une des plus belles choses qui soit.
C'est en exerçant ce métier que j'ai compris à quel point l'espèce humaine était belle. Avec une pédagogie de l'entraide, les enfants ne cessent d'être altruiste et d'avoir de l’empathie pour leurs camarades.
Tous les jours, de belles histoires d'humanisme pouvaient être racontées. Sonia qui invente un jeu pédagogique pour aider les enfants roumains qui ne parlent pas français à faire des progrès en langage, les créations de Yanis présentées au Quoi de Neuf et qui modifient le regard que les autres lui portaient (il était en début de CE1 et n'avait pas acquis la lecture en CP), les CP qui chantent les chansons anglaises que leur ont apprises mes élèves de CM1 dans les couloirs de l'école ....

LIRE  :

Les enfants apprennent mieux quand on leur permet d'être utile (#IpEaVàEaFàF)



Vouloir protéger les enfants, c'est aussi dénoncer les violences qu'ils subissent de la part d'enseignants. Quand on est témoin direct ou indirect de fessées, coups de cordes à sauter, coups de bâton il faut parler.
Parler des violences que des élèves subissent de la part d'enseignants, c'est tabou, surtout quand vous êtes vous même une enseignante.
Dénoncer ses collègues avec une corporation aussi puissante que celle des enseignants , c'est comme David anti violences contre Goliath omerta et agresseur.

LIRE :

Les lanceurs d'alerte sont des "fouteurs de merde"

J'ai d'abord été suspendue sans motif pendant trois mois
Ils ont cherché ce qu'ils pourraient inventer.
Ils ont recruté Launay comme menteur..... Lire les "témoignages" de mes collègues est ahurissant !
Puis, en juillet 2014, j'ai été exclue 2 ans après un an de harcèlement moral,avec un faux en écritures de l'Inspecteur d'Académie Philippe Carrière inventant que j'avais distribué les tracts de soutien des parents d'élèves.


Pendant 2 ans, j'ai vécu avec un RSA. Mon statut d'exclue temporaire m'interdisait de travailler et l'éducation nationale a refusé de me verser le revenu de remplacement auquel j'avais droit.
Mais ça suffisait pas encore il a fallu que l'Education Nationale me harcèle pour me faire payer 668€ de "trop perçu".
Drôle de "trop perçu" .... j'ATTENDS ENCORE QU'ILS ME PAYENT MON SALAIRE DE FIN JUILLET  et AOUT 2014...
Mes congés payés de 2014 ne sont toujours pas payés.... deux ans après

L'Education Nationale réclame 668€ à une institutrice anti-violences à enfants exclue 2 ans & condamnée au RSA


Et je suis aussi militante anti Franceàfric.
Mes élèves de l'école Robespierre et leurs familles auraient apprécié une révolutionnaire africaine !
Je dénonce toutes les injustices où qu'elles soient.
J'ai d'ailleurs été condamnée à 35000 euros avec des faux en écriture par les juges de Cour d'Appel de Bordeaux qui ont inventé que j'avais co écrit un article de Yanick Toutain dénonçant le coup d'état organisé par l'Etat Français et mettant Ouattara au pouvoir.


"Une jurisprudence néonazie en Cour d'Appel Bordeaux exige "supprimer toute référence" à Jean-Marie Bourry "sur le site" RevActu" un article par Yanick Toutain sur Mediapart-Blog

Dénoncer les faux en écritures de cette cour d'appel de Bordeaux et ceux de l'Inspecteur Carrière sert de prétexte à l'administration pour me révoquer.
Dénoncer les crimes de la France en Afrique idem


Hollande et Belkacem m'ont révoquée en juillet 2016 pour atteinte à la République française.

- Considérant que les propos de Mme Julie AMADIS tels que : « L'État après m'avoir exclue 2 ans de l'Éducation Nationale sur la base d'un faux en écriture publique de l'Inspecteur d'Académie Philippe Carrière » ou « Le Conseil de discipline a voté mon exclusion à l'unanimité le 3 juillet 2014. Avec des mensonges, des faux en écritures et des syndicats qui protègent les profs qui tapent les enfants » montrent des manquements manifestes au respect de la hiérarchie et portent un grave préjudice à l'institution ; - Considérant que les multiples déclarations publiques de Mme Julie AMADIS telles que : « Les juges de la Cour d'Appel de Bordeaux ont multiplié les mensonges et faux en écriture ». « Les militaires tuent, des femmes, des hommes, des enfants [...] Défendre l'État français actuellement, c'est défendre cette ignominie. », ou « L'État français est tellement raciste qu'il ne fait pas confiance à l'extrait d'acte de naissance d'un jeune homme africain.» sont un manquement grave de l'obligation de réserve et une atteinte à la République Française (extrait acte de révocation)

A la rentrée 2014, j'écrivais :



Je ne fais pas la rentrée des classes 2014-2015 : je suis exclue après avoir dénoncé des violences à enfants

A la rentrée 2015, j'écrivais :

2° rentrée sans élève : je suis exclue pendant 2 ans pour avoir dénoncé des violences à enfants


2 ans plus tard je devais être réintégrée. J'avais même reçu mon affectation pour l'école Robespierre à Caucriauville au Havre. Mais Belkacem et Hollande m'ont révoquée un mois plus tard. Je ne ferai donc pas cette rentrée des classes.
Je vis toujours dans une très grande précarité. 
J'ai reçu 2 mois après mon exclusion l'attestation obligatoire Pôle emploi alors que la loi exige que l'employeur l'envoie dans les 8 jours après la rupture du contrat. Cette attestation pole emploi est truffée de mensonges (sur les dates de derniers mois payés entre autres...).

Les enfants de l'école Robespierre auraient sans doute été contents d'avoir une révolutionnaire africaine devant eux ce matin.
Une activiste antiraciste qui propage l'héritage du plus grand des Africains - Thomas Sankara.
Et qui appelle les Havrais depuis plus de dix ans à former des CDR comme pendant la révolution au Burkina Faso du 4 août 1983 au 15 septembre 1987.

J'utilise mon temps à travailler sans recevoir davantage qu'un RSA
Je travaille à préparer la révolution pédagogique, la révolution sociale, la révolution anti esclavagiste contre Bolloré, qui paye 50 euros par mois
Je travaille à préparer la science humanologie à transmettre aux enfants - pourquoi leurs cousins d'Afrique ont leurs salaires divisés par 20
Pourquoi le tyran du Gabon peut encore tuer, comme tue celui du Mali quand les jeunes manifestent contre les terroristes MNLA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire