mercredi 28 septembre 2016

5 années de harcèlement politique, judiciaire et professionnel contre une révolutionnaire pro Sankara en France : Professeur des Ecoles condamnée à 35000 € par la Franceàfric, exclue 2 ans au RSA puis révoquée de l'Education Nationale


Déclaration de l'homme et du citoyen
(liberté d'expression)


Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 27/09/16


"Ce Jean-Marie Bourry, CRIMINEL de l'ONUCI sera jugé par le NUREMBERG DE L'AFRIQUE.
Il sera sur le banc d'infamie en compagnie des Chirac, Sarkozy, Bolloré, Bouygues etc etc.... dont les crimes sont PLUSIEURS DIZAINES DE MILLIONS DE MORTS DE BEBES AFRICAINS. (2,6 millions actuellement, 3 millions par an jusqu''en 2005. Source INED)
Ce qui précède est la conclusion d'un article
dont je ne suis pas l'auteur et dont les passages effacés
par les juges d'Angoulême, Bordeaux, Le Havre et Rouen
montrent qui sont les vrais donneurs d'ordre
des harcèlements que je subis.

La France est le pays des droits de l'homme. Certains se le font encore croire. Quand j'étais étudiante en Carrières Sociales à l' IUT du Havre  en 2001 notre professeur Mr Gaba avait écrit ce sujet de devoir :
"la France est - elle un Etat de droit ?"
J'avais répondu :

"La France est un Etat de droit à l'intérieur de ses frontières mais elle est fasciste en dehors de ses frontières" (prenant pour exemple l'attitude fasciste de la France en Afrique.)
Je pensais, moi aussi qu'à l'intérieur des frontières de la France, il y avait un semblant de démocratie et que la liberté d'expression existait.
Mais, depuis 2012, je ne le pense plus. Plus du tout.

Je ne le pense plus depuis que subis une répression politique digne d'une république bananière.

A l'automne 2012 j'apprends qu'un procès m'a condamnée à payer 31000 euros avec mon camarade Yanick Toutain au barbouze Jean-Marie Bourry membre de la clique de Guillaume Soro qui a renversé le président Gbagbo dans un putsch qui a fait 3000 morts.
Un procès pour un article que je n'avais jamais lu ! Donc que je n'avais forcément pas écrit !
Malgré la crise en Côte d'ivoire, tout mon temps (14h par jour) était pris par la préparation du concours de professeur des écoles.

Je lisais donc, pour la première fois, (et en diagonale dans les attendus) l'article condamné à la réception du jugement à l'automne 2012.
Ce n'est qu'un an plus tard que j'ai lu intégralement l'article pour lequel j'avais été condamnée en 2012.

jeudi 22 novembre 2012


En septembre, le président du tribunal d'Angoulème Michaël Janas condamnait Julie Amadis et Yanick Toutain à payer 200 euros par jour à Jean-Marie Bourry plus 7000 euros immédiatement

 PAR CES MOTIFS :
Nous, juge des référés, statuant par décision mise à disposition du greffe, réputée contradictoire et en premier ressort ;
- Ordonnons à Monsieur TOUTAIN et à Madame AMADIS de supprimer les commentaires et annotations suivantes figurant sur le site internet dont le nom de domaine est « http:// revalorisationactu.blogspot.fr/201 1/01/Jean-marie-bourry-criminel-fasciste.html»:
« Jean-Marie BOURRY : criminel fasciste ONUCI en Côte d'ivoire. Protège des harkis-putschistes, défend le fasciste FMI" Ouattara. Coupable du génocide sanitaire contre l'Afrique. Il sera jugé avec Chirac, Sarkozy, Bouygues, Bolloré dans le Nuremberg de l'Afrique !il [.] En particulier un militaire français Jean-Marie Bourry - qui, non content d'être une force supplétive aux fascistes Licorne, se permet de tenter un coup d'État en faveur d'un fasciste avéré Alassane Ouattara. Il protège un Ouattara fasciste qui, en 1992, au service du capitalisme étranger imposait la misère aux Ivoiriens et emprisonnait l'opposant Laurent Gbagbo. Il protège un fasciste qui tente un coup d'État contre Laurent Gbagbo.
L'esclavagisme de Rome - Marcus Licinius Crassus - commandait l'armée qui vint écraser Spartakos, ici, les esclavagistes envoient Jean-Marie Bourry! Celui-ci portera le signe de l'infamie fasciste pour le restant de ses jours. Pour les nouveaux lecteurs, j'informe que ce monsieur est un harki qui, depuis des années tente de démoraliser TOUS CEUX et TOUTES CELLES qui combattent la France à fric, la colonisation,l'esclavagisme qui ECRASE L'AFRIQUE. Ce Jean-Marie Bourry est un FASCISTE qui tente d'IMPOSER UN GOUVERNEMENT D'OCCUPATION A LA COTE D'IVOIRE Ce sont des CRIMINELS qui sont RESPONSABLES DE LA MORT DE 3 MILLIONS DE BEBES AFRICAINS. QUAND LEUR PAYS SOUTIENT LE TRAFIQUANT DE DROGUE HAMID KARZAI, ils viennent en Afrique DONNER DES LECONS DE MORALE dont la fonction est d'assurer les PROFITS DE VINCENT BOLLORE Ce Jean-Marie Bourry, CRIMINEL de l'ONUCI sera jugé par le NUREMBERG DE L'AFRIQUE II sera sur le banc de l'infamie en compagnie des Chirac, Sarkozy, Bolloré, Bouygues etc ect.. dont les crimes sont PLUSIEURS DIZAINES DE MILLIONS DE MORTS DE BEBES AFRICAINS. POUR MENER LA GUERRE PSYCHOLOGIQUE DE RÉSISTANCE, IL FAUT PHOTOGRAPHIER TOUS LES SOLDATS DE L'ONUCI ET METTRE EN LIGNE LEURS PHOTOS! POUR QU'ILS SOIENT MIS AU PILORI PAR LEURS CONCITOYENS COMME DES FASCISTES BARBARES. 125 policiers pakistanais de l'ONUCI honorés de la médaille des Nations Unies, Guiglo, le 18 janvier 2010... ». Ainsi que le commentaire apparaissant sous ses photographies .- "POUR MENER LA GUERRE PSYCHOLOGIQUE DE RÉSISTANCE, IL FAUT PHOTOGRAPHIER TOUS LES SOLDATS DE L'ONUCI ET METTRE EN LIGNE LEURS PHOTOS! POUR QU'ILS SOIENT MISAU PILORI PAR LEURS CONCITOYENS COMME DES FASCISTES BARBARES ».

REVALORISATION N'EST PAS REVOLISATION

 
 Le nom du site est faux ! Il n'existe aucun site

http:// revalorisationactu.blogspot.fr/
 La demande faite n'a aucun sens. 
Yanick Toutain a écrit un article. mais sur son site REVACTU revolisationactu
http://revolisationactu.blogspot.fr/2012/11/en-juillet-jean-marie-bourry-cote.html
Les demandes des juges n'ont aucun sens
- Ordonnons à Monsieur TOUTAIN et à Madame AMADIS de supprimer les commentaires et annotations suivantes figurant sur le site internet dont le nom de domaine est
 - Ordonnons à Monsieur TOUTAIN et à Madame AMADIS de supprimer les commentaires et annotations suivantes figurant sur le site internet dont le nom de domaine est
« http:// revalorisationactu.blogspot.fr/2011/01/Jean-marie-bourry-criminel-fasciste.html»:


La demande est absurde me concernant, je n'ai AUCUN accès à la page d'édition de l'article.
Seul Yanick Toutain, l'auteur peut avoir accès à cette page et pourrait modifier son article.
Les passages mentionnés ne concernent que partiellement le plaignant et surtout "Chirac, Sarkozy, Bolloré, Bouygues" qui n'ont pas porté plainte.
Et la vie privée du plaignant n'apparait à aucun moment.
Sauf un autre passage qui est la copie stricte (maquette, police de caractère y compris) du site de l'ONU toujours en ligne. Un autre site Abidjan.net avait reproduit cette même biographie intégralement et est toujours lisible en ligne
.


Tout ce cirque illégal avait commencé en mars 2012

Lettre au Procureur de la République du Havre


Le Havre, le 3 avril 2012

À Monsieur le Procureur de la République
auprès du Tribunal d'Instance du Havre

de
Julie Amadis
xxxxxxxxx
76xxx
Le Havre
copie 17° chambre du Tribunal Correctionnel de Paris
copie Canard Enchaîné Paris


Monsieur le Procureur de la République,

l'OPJ Gosselin, qui se réclame de votre autorité, menace de "venir [nous] chercher" – Yanick Toutain et moi-même – si nous ne répondons pas à sa convocation. (au téléphone le 28/3).
Or, la confusion règne : sommes nous "libres témoins" ou sommes nous "mis en cause" (et donc en droit d'être assistés CPP 113-2 ) ?
L'OPJ annonçant notre « mise en cause » dans une « plainte en diffamation sur Internet » (au téléphone le 28/3) prétend pouvoir obtenir votre accord pour user de la force contre de libres témoins.... mais tout en prétendant nous refuser toute assistance (à quatre reprises dans trois conversations téléphoniques) arguant de la prétendue absence de coercition ; mais sa menace réitérée a fait tomber le caractère « libre » de cette « audition libre ». lire la suite


Non seulement le procureur n'avait pas répondu.
Mais il avait transmis au plaignant les faux fabriqués par l'OPJ Gosselin après avoir classé sans suite (la plainte était prescrite 8 mois avant la plainte de novembre 2011)

JUILLET 2012 MENACES DE L'AVOCAT CHANGEUR

Avec les documents fabriqués par le procureur Nachbar, en juillet 2012, l'avocat du terroriste Jean-Marie Bourry me menaçait


En juillet, Jean-Marie Bourry (Côte d'Ivoire ONUCI) menaçait de réclamer 500 euros par jour à Julie Amadis et Yanick Toutain

Expéditeur :  Philippe Calmes, Sébastien Motard, Jean-François Changeur, Christophe Pouzieux
Angoulême le 4 juilet 2012
BOURRY/TOUTAIN-AMADIS
LETTRE RECOMMANDEE AVEC A.R.

Madame,
Je vous prie de bien vouloir noter mon intervention dans l'intérêt de Monsieur Jean-Marie BOURRY lequel m'a consulté au sujet du blog dont vous êtes la rédactrice et qui se nomme "revolisationactu.blogspot.fr ».
Je me suis fait communiquer la procédure pénale initiée à votre encontre et je remarque que vous vous contentez en des termes absolument sibyllins et en vous reportant à un blog tenu par l'un de mes confrères qu'en tout état de cause les faits qui vous seraient éventuellement reprochés dateraient de plus de trois mois.
Sachez qu'au delà de cette prescription de trois mois existe une procédure civile que je n'hésiterais pas à initier par la voie des référés en sollicitant votre condamnation sous astreinte de 500 € par jour de retard d'avoir à ôter de votre blog tous les éléments se rapportant à mon client. (lire la suite)

  CONDAMNÉE A 31000 € POUR UN ARTICLE DÉNONÇANT LE COUP D’ÉTAT DE LA FRANCE EN COTE D IVOIRE INSTALLANT OUATTARA


L'article incriminé -écrit par Yanick Toutain et dont le nom apparait en bas de l'article - dénonçait le coup d'état de la France en Côte d'Ivoire pour y mettre un Président au service total des intérêts des plus gros patrons français. 

Juste après ce coup d'Etat Bolloré a pu devenir propriétaire de la totalité du port d'Abidjan.

Je découvrais alors que dénoncer un coup d'Etat c'était dangereux en France.
Je découvrais que le chef de l'ONUCI, responsable de crimes en Côte d'Ivoire était fortement protégé.
Tout en voyant que dans l'article son nom apparaissait avec celui de ses chefs

Rien que dans le titre Chirac, Sarkozy, Bouygues, Bolloré  étaient mentionnés.
Mais aucun n'a porté plainte !


dimanche 2 janvier 2011


Jean-Marie Bourry : criminel fasciste ONUCI en Côte d'Ivoire. Protège des harki-putschistes, défend le fasciste FMI Ouattara. Coupable du génocide sanitaire contre l'Afrique. Il sera jugé avec Chirac, Sarkozy, Bouygues, Bolloré dans le Nuremberg de l'Afrique !!!

Je découvrais que les juges coupaient des morceaux de phrases pour effacer les noms Chirac, Sarkozy, Bouygues, Bolloré 


Alors que dans la conclusion de l'article comme dans le titre il est présenté comme l'exécuteur des basses œuvres de Chirac et Sarkozy

"Ce Jean-Marie Bourry, CRIMINEL de l'ONUCI sera jugé par le NUREMBERG DE L'AFRIQUE.
Il sera sur le banc d'infamie en compagnie des Chirac, Sarkozy, Bolloré, Bouygues etc etc.... dont les crimes sont PLUSIEURS DIZAINES DE MILLIONS DE MORTS DE BEBES AFRICAINS. (2,6 millions actuellement, 3 millions par an jusqu''en 2005. Source INED)


Je découvrais que dénoncer les crimes d'agents Françafrique aboutissait à ne plus être protégé par les lois françaises.
Je découvrais que les articles de presse concernant la dénonciation des crimes de la France en Afrique n'avaient pas le même traitement juridique que les autres.


 UNE AVOCATE PAYÉE 2000 € QUI NE VA PAS A L'AUDIENCE GARDE L'ARGENT ET LE DOSSIER


Pensant encore naïvement que la justice française ne pouvait pas laisser passer un déni de justice aussi gros, je faisais appel et payais une avocate à Bordeaux 2000 €, Me Bauer, (qui gardera l'argent, le dossier et n'ira pas à l'audience).


lundi 20 mai 2013


Me Michèle Bauer, vous avez gardé les 2000 € et le dossier ! Vous irez plaider le 22 en Cour d'appel de Bordeaux contre JMBourry (un article sur Mediapart-blogs par Yanick Toutain et Julie Amadis)



DES JUGES QUI INVENTENT QUE JE SERAIS
CO-AUTEUR DE L'ARTICLE


Yanick Toutain mon camarade révolutionnaire n'a cessé de crier qu'il était le seul et unique auteur de l'article.

Mais cela n'a pas empêché des juges de Cour d'Appel de Bordeaux d'inventer que je l'avais co-écrit.


"Cour d’Appel de Bordeaux Arrêt du 03 juillet 2013
5ème Chambre RG n° : 12/06552
Sur la mise hors de cause de Mme Amadis
La loi du 29 juillet 1982 concerne les poursuites qui peuvent être intentées
contre le directeur ou co directeur d’une publication.
En l’espèce, l’instance engagée est une procédure civile et Mme Amadis se reconnaît contributeur de l’article en question.
Elle a donc participé à la rédaction de cet article et doit être retenue enla cause." (Extrait du jugement )


"UN MENSONGE GIGANTESQUE !!!! Julie Amadis n'a JAMAIS RECONNU QUOI QUE CE SOIT !
Son nom figure sur la COLONNE DE DROITE DU BLOG ! DE TOUTES LES PAGES DU BLOG !
Pour avoir écrit des articles sur Victor Serge, SOS Bonheur etc etc
JULIE AMADIS N'A NI DE PRES NI DE LOIN EN AUCUNE FAÇON "CONTRIBUE" à QUOI QUE CE SOIT DE L'ARTICLE INCRIMINE !!!" (yanick toutain)


Comme le souligne Yanick Toutain je n'ai cessé de déclarer que je n'avais rien écrit.

En Cour d'Appel je suis condamnée à 33000 euros avec mon camarade Yanick Toutain auteur de l'article.


jeudi 4 juillet 2013


"Une jurisprudence néonazie en Cour d'Appel Bordeaux exige "supprimer toute référence" à Jean-Marie Bourry "sur le site" RevActu" un article par Yanick Toutain sur Mediapart-Blog



mardi 9 juillet 2013


Le texte du jugement du 3/7/2013 de la Cour d'Appel de Bordeaux une jurisprudence fasciste et délirante basée sur des mensonges stupides un texte -commenté par Yanick Toutain- qui était lisible mais ne l'est plus pour un non abonné à Mediapart.

DES JUGEMENTS AVEC DE MULTIPLES FAUX EN ÉCRITURE


Les faux en écritures sont innombrables dans ce procès inique.
Par exemple le nombre de visiteurs de l'article a été multiplié par 671.




L'article a été condamnée pour atteinte à la vie privée alors que toutes les informations concernant Jean Marie Bourry proviennent d'un copié coller du site de l'ONUCI !

Ce procès illégal s'est accompagné d'un harcèlement constant d'huissiers.

A la rentrée 2013, deux mois après la signification d'un procès avec faux en écriture - œuvre des réseaux françafrique - je suis nommée professeur des écoles à l'école Valmy.

Dans le même temps, l'inspecteur qui m'avais viré six ans plus tôt de mon poste d'assistante pédagogique et qui protégeait la directrice de l'école maternelle Varlin qui se vantait de taper Luciano 4 ans et l'Atsem que jamais vu taper violemment Kevin 3 ans, a été ramené de Russie où il avait été envoyé par le Ministère des Affaires étrangères pour un poste à l'ambassade de Russie en qualité de coopération éducative linguistique pour être installé comme Inspecteur sur la zone géographique où je me trouvais.



  Dans cette école, un enseignant Léon Launay tape ses élèves depuis plus de 20 ans (il sera utilisée par l'Inspection Académique pour réaliser un faux témoignage contre moi), le directeur de Valmy  Patrick Clabaut est ami de jeunesse de l'inspecteur Deplanque qui protège les profs agresseurs et harcèle les témoins (concernant le harcèlement professionnel je ne suis pas la seule victime une directrice d'école a même fait une tentative de suicide dans son bureau (là aussi l'affaire n'a pas été reprise par la presse).

Mes élèves de CE1 avaient écrit des histoires, confectionné
les marionnettes de leurs personnages. Un spectacle avait
réuni tous les parents de ma classe le 20 décembre 2013.
Dès la rentrée le harcèlement professionnel démarre.
J'écris donc à la Rectrice Claudine Schmidt Lainé (qui sera poursuivie 2 ans plus tard pour détournement de fonds) pour être protégée en tant que témoin de violences à enfants subissant un harcèlement moral de l'Inspecteur Deplanque, qui m'avait virée de mon poste d'assistante pédagogique 6 ans auparavant pour protéger la directrice de l'école Varlin coupable de violences à enfants et de protection de son atsem, elle aussi violente envers les enfants.
Ma lettre de demande de protection est renvoyée à l'Inspection Académique qui me sanctionne d'un avertissement pour avoir écrit à la Rectrice sans être passé par mon harceleur.



dimanche 23 mars 2014


OMERTA76: la rectrice Claudine Schmidt-Lainé fait sanctionner une institutrice témoin de violences à enfants par des enseignantes et menacée à 6 ans d'intervalle par le réseau

INSPECTION AVEC FAUX EN ÉCRITURE


S'ensuit inspection avec faux en écriture.
Pour plus de détails sur le rapport d'inspection truffé de mensonge lire l'article lire :

141° jour d'exclusion d'une prof des écoles qui a dénoncé des violences à enfants commises par ses collègues



Le rapport d'inspection indiquait qu'il n'y avait pas de
"fiches de préparations spécifiques" Voici la preuve qu'il a menti

Ma note est de 3/20. Alors que la législation prévoit qu'en cas de refus d'inspection (j'ai refusé l'inspection à cause des circonstances répressives, j'ai donc eu une inspection sans élève), il est interdit à l'administration de sanctionner le fonctionnaire par une note très basse (L’arrêt du tribunal administratif de Caen n° 9616 du 27 mai 1997). Cette note de 3/20 constitue une volonté dolosive de dénigrement et de discrédit et est parfaitement illégale.


EXCLUE 2 ANS

MOTIF DE L'EXCLUSION (MENSONGER) : AVOIR DISTRIBUE LES TRACTS DES PARENTS D’ÉLÈVES


Deux parents d'élèves délégués distribuent des tracts pour me soutenir le jeudi 20 mars à 11H30 et le lundi 24 mars à 16H30.





témoignage de la parent d'élève déléguée Séverine Breton qui a distribué
les tracts de soutien à la sortie de l'école le jeudi 20 mars à 11H30 et le lundi 24 mars à 16H30


L'inspection Académique va se servir du faux témoignage de Léon Launay - l'enseignant qui tape ses élèves - pour m'exclure 2 ans. Son témoignage dans le dossier d'accusation est utilisé comme preuve du motif d'exclusion.

Lire :

jeudi 3 juillet 2014


Le mercredi 26 mars 2014, Julie Amadis est passée prés du "marché d'Harfleur", à 90 km/h, en train, en direction de Rouen pour aller distribuer un tract #FreeGbagbo ! Léon Launay est un menteur ! Et un agresseur d'élèves protégé par OMERTA76


A la même époque je distribuais d'autres tracts, des tracts en défense de Gbagbo à l'Université du Havre, au marché de l'Université du Havre, à deux arrêts de tramway arrêt hôtel de ville et à l’arrêt gare.

Les tracts des parents d'élèves je ne les ai pas distribués. Pourtant c'est ce motif qui va être utilisé par l'Inspecteur d'Académie Philippe Carrière pour m'exclure 2 ans.


jeudi 3 juillet 2014


Le mercredi 26 mars 2014, Julie Amadis est passée prés du "marché d'Harfleur", à 90 km/h, en train, en direction de Rouen pour aller distribuer un tract #FreeGbagbo ! Léon Launay est un menteur ! Et un agresseur d'élèves protégé par OMERTA76

Témoignage d'un fonctionnaire administratif de l'Université
autre témoignage



J'ai en ma possession encore d'autres témoignages qui prouvent que les tracts distribués dans les lieux inscrits dans l'acte d'accusation au mois de mars ne sont pas les tracts de soutien des parents d'élèves mais des tracts Free Gbagbo et des tracts dénonçant ma condamnation politique à 31000 € avec des faux en écriture.


  RÉUNION DIFFAMATOIRE ORGANISÉE PAR L'INSPECTION ACADÉMIQUE A MON ENCONTRE
A L INTENTION DES PARENTS D’ÉLÈVES


Le 28 Mars je suis suspendue sans motif (lettre accusée de réception le mardi 1er avril).

Lire :

mardi 1 avril 2014


La témoin des violences Julie Amadis suspendue sans motif par l'Inspecteur d'Académie Philippe Carrière (directeur OMERTA76) : le texte du courrier de suspension reçu aujourd'hui par l'institutrice témoin des violences


Le jeudi 10 avril 2014 une réunion diffamatoire à mon encontre est organisée par l'Inspection Académique pour me discréditer aux yeux des parents qui étaient remontés contre l’Éducation Nationale et voulaient ma réintégration pour le bien de leurs enfants.


jeudi 10 avril 2014


Un premier compte-rendu de la réunion de l'IA Serge Tillmann à l'école Valmy par Séverine Breton, parent d'élèves déléguée élue au Conseil d'école

MENACES ET INTIMIDATIONS ENVERS TOUTES LES PERSONNES ME SOUTENANT


Le petit noyau de soutien ne résistera pas aux attaques régulières du gang Valmy de la police du Havre et directeurs des deux écoles, des menaces de répression sur leurs enfants puis des menaces physiques sur leurs personnes et des attaques psychologiques partout où se trouvaient les parents me soutenant (marché, sorties d'écoles...). Le mardi 3 juin un groupe de plusieurs femmes (dont la plupart n'était pas parent d'élève mais se prénommait "gang Valmy") viennent menacer Séverine Breton devant l'école Lamartine qui me dit à leur propos "Elles voulaient vraiment me casser la figure". Séverine commence à avoir très peur.
Le 11 juin, Séverine m'envoie un texto "ne va plus au Téléphone (café où je me rendais tous les matins) elles (les femmes appeler "gang Valmy" veulent te choper".
Le samedi 7 juin, je reçois un autre texto de Yazid Meddad  "Elles (gang Valmy) vous cherchaient au marché". Ces menaces physiques du gang Valmy se sont accompagnées de harcèlement psychologique sur la page facebook Gang Valmy contre ceux qui me soutenaient.



mardi 1 juillet 2014


"Elle a dû avoir la peur de sa vie" proclame une activiste du Gang Valmy OMERTA76 -Catherine Lefranc- un GANG Valmy auxiliaire de l'administration pour terroriser la déléguée élue des parents Séverine Breton


La convocation par la police de la parent délégué me soutenant avec acharnement et qui avait fait un blog de soutien a tué le combat des parents.

Sortie de commissariat, elle se retournera contre moi. Sa peur était énorme.

Le 3 juillet 2014 se déroule le Conseil de discipline. Je n'y suis pas.
Les avocats que j'ai contacté ne voulaient pas être offensifs face à l’Éducation Nationale.
Le 18 juin, je contacte Me Ben Bouali au Havre. Il me dit être dans l'impossibilité d'être présent à la date du conseil de discipline. Il me renvoie vers Me Lescène à Rouen. Celui ci m'apprend deux jours avant le Conseil de discipline le mardi 1 juin 2014 qu'il ne pourra pas y être car il y avait une gréve des avocats prévue le même jour.
Il m'envoie vers une de ses collègues Me Enard-Bazire.
Celle ci en même temps qu'elle m'explique n'être pas surprise par la répression que je subis en tant que dénonciatrice de violences à enfants car "ça se passe toujours comme ça quand on dénonce des maltraitances", me dit que "je mérite une sanction". Elle répète "il n'y a pas de liberté d'expression quand on est fonctionnaire".
Je ressors de son bureau écœurée de ces avocats incapables de défendre ceux qui veulent protéger les enfants.
Je décide d'aller moi même porter plainte pour faux en écriture, harcèlement moral, diffamation, faux témoignage contre Serge Tillmann, l'Inspecteur d'Académie du Havre, Philippe Carrière Inspecteur d'Académie de Rouen, Patrick Clabaut directeur d'école Valmy 1, Léon Launay instituteur Valmy 2 agresseur d'enfant et faux témoin. Je me rends au commissariat de Rouen. Les policiers refusent de prendre ma plainte. Je leur prouve pourtant mes dires. Je leur montre toutes les preuves (j'ai tout le dossier sous le bras).
Je sortirais du commissariat sans avoir pu porter plainte !

L’administration et les syndicats ont voté mon exclusion 2 ans de l’Éducation Nationale sur la base d' un motif mensonger "Considérant que julie Amadis a distribué des tracts de soutien dont le contenu met en cause nominativement plusieurs fonctionnaires de l'Etat ainsi que le fonctionnement de l'Académie".

Le tract auquel l'acte d'exclusion 2 ans fait référence, je ne l'ai pas distribué. Il s'agit du tract de soutien des parents d'élèves.

Lire :


Exclusion 2 ans avec pour motif un mensonge

3 juillet 2014 L'administration et les syndicats SNUIpp UNSA votent mon exclusion pour 2 ans de l’Éducation Nationale




Julie Amadis exclue sans traitement pendant 2 ans ! OMERTA76 L'inspecteur d'académie Philippe Carrière punit la témoin des violences de 2008


Exclusion 2 ans (2° page)


















SANS AUCUNE RESSOURCE

CONGÉS PAYÉS ET REVENU DE REMPLACEMENT
NON VERSÉS


Mes congés payés d'aout n'ont pas été versés. Le revenu de remplacement je ne le percevrai jamais.
Sans aucune ressource en septembre, j'allais demander de l'aide au CCAS qui m'accordait 54 euros de bons alimentaires.
Puis 15 jours plus tard, le CCAS refusant davantage d'aide et n'ayant toujours pas de quoi me nourrir, j'allais au Resto du Cœur


Quand on ne peut plus se nourrir, on va au CCAS (Centre Communal d'Action Sociale)

RevActu: Julie Amadis a répondu vendredi 5/9 à Jacques-Manuel Mounier Chef de la division des personnels enseignants du 1er degré (Inspection académique de Rouen)


2 ans s'écoulèrent 2 ans de RSA à survivre.
Deux ans de recherche en éducation, en histoire, en sociologie.
Deux ans à écrire.

 Deux ans à continuer les combats contre violences à enfants et contre la Françafrique.


AU RSA LE HARCÈLEMENT FINANCIER D'HUISSIERS PERDURE


Le harcèlement financier de la Françafrique et de l’Éducation Nationale ne se sont pas arrêtés pourtant je ne percevais qu'un RSA.


ONUCI L'ex-chef de la police Jean-Marie Bourry m'envoie ses huissiers me harceler à nouveau (SCP BAUCHE-NISSEN LOUVEAU RUYTERS)



Au RSA et menacée par l'huissier des impôts de saisie de mes meubles même en mon absence si je ne paie pas 1607 euros


S'est ajouté à cela, une acharnement de l'Inspection Académique à me faire payer 668€ de trop perçu.

Les auteurs de violences à enfants dans les écoles n'ont jamais été inquiétés par la police et par la justice. Par contre tous ceux qui m'ont soutenu l'ont été.


ARRÊTÉE PAR LA POLICE DANS UN CAFÉ
POUR UN COMMENTAIRE YOUTUBE


Le 29 juillet je suis arrêté par la BAC dans un café pour un commentaire Youtube dénonçant ma suspension de l’Éducation Nationale. La plainte venait de l'Inspecteur Deplanque.


Julie Amadis, institutrice anti-fessées interpellée par la BAC du Havre le 29/7/2014 après sa condamnation à 2 ans d'exclusion le 3 juillet, il y a un an

En septembre 2016 je devais être réintégrée. J'avais même reçu mon affectation pour l'école Robespierre au Havre en juin.

Mais Hollande et Belkacem (qui se vante de donner des fessées à ses enfants sur RMC) en ont décidé autrement. Ils m'ont révoquée le 11 juillet 2016 pour atteinte à la République Française et non respect du devoir de réserve.


Hollande révoque une prof pour déclarations anti-violence à enfants et anti-franceàfric

Prof révoquée pour déclaration en défense de Boubakar (collège Raoul Dufy Le Havre) né en Guinée Conakry et menacé d'expulsion par l'Etat français

 

 Les méthodes utilisées par l’État Français contre moi depuis 2012, faux en écriture, harcèlement, intimidation et menace ... ressemblent à celles utilisées par le FBI américain contre les révolutionnaires, les militants afro-américains et amérindiens.
Dans les années 60, pour faire face à la montée révolutionnaire des jeunes américains, le FBI dirigé par Edgar Hoover a mis en place un programme appelé COINTELPRO ayant pour fonction d'annéantir tous les mouvements contestataires.
"
Le document fondateur de COINTELPRO ordonne aux agents du FBI d’exposer, perturber, discréditer, ou sinon neutraliser les activités des mouvements dissidents et leurs chefs." Wikipédia


Laisser de telles pratiques être utilisées par l’État sans réagir c'est accepter qu'un État fasciste à l'intérieur de nos frontières existe.

















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire