jeudi 6 août 2015

Pleurer les morts en Méditerranée ou stopper les salaires à 50 euros ?

Par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
Le 06/08/2015









200 migrants viennent de mourir dans le naufrage d'un navire de fortune en Méditerranée.

367 survivants du naufrage d'un bateau de pêche surchargé mercredi au large des côtes libyennes, dans lequel plus de 200 migrants ont disparu, sont attendus ce jeudi en début d'après-midi à Palerme, en Sicile L'Obs
Ce chiffre vient s'ajouter 2000 autres morts en méditerranée depuis le 2 aout 2014.
"Selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), la barre des 2.000 morts et disparus en Méditerranée cette année avait été franchie pendant le week-end, alors que celle des 200.000 arrivées par la mer, en Italie et en Grèce, devait être atteinte dans les prochains jours."
Mais les Africains non migrants, morts à cause de la misère, à cause des salaires à 50 euros par mois qui ne leur permettent pas de survivre, sont beaucoup plus nombreux que les migrants morts en mer.

1500 FOIS PLUS DE BÉBÉS MORTS A CAUSE DE LA MISÈRE
EN AFRIQUE QUE DE MIGRANTS - ADULTES ET ENFANTS -
MORTS EN MÉDITERRANÉE


Ils sont 3 millions de bébés à être mort en Afrique de la misère en une année !

Ils sont 1500 fois plus nombreux que les migrants morts en méditerranée ! En ne comptant que les enfants en bas âge !

"C'est cette année que le total de 100 millions d'enfants morts sera sans doute franchi en Afrique.
Une comptabilité tragique qui ne commence pourtant que 25 ans auparavant.
On voit sur le tableau l'accumulation effroyable du nombre de ces enfants morts. Les nombres en gras sont les données récentes d'un rapport de l'UNICEF" (Revactu)
L'espérance de vie dans les pays sous occupation militaire française est inférieure à 50 ans !
"Selon ce ‘Rapport mondial sur le développement humain 2006’, qui évalue l’indice de développement humain dans 160 des 177 pays ou territoires membres des Nations unies, « dans les 31 pays en bas de la liste, dont 28 sont situés en Afrique sub-saharienne, une personne peut espérer vivre en moyenne 46 ans, soit 32 ans de moins que dans les pays à indice de développement humain élevé, avec [jusqu’à] 20 ans d’espérance de vie effacés par le VIH/SIDA. »" (source : osibouaké.org)
 et Notre petit déjeuner français est issu de productions esclavagistes depuis le XVIème siècle

Mais les esclaves de Bolloré, Bouygues and co morts, personne n'en parle ! Aucun média n'en parle !

Les Africains qui traversent la Méditerranée dans des conditions terribles, en rêvant d'une vie sans pauvreté en Europe, préféreraient rester au côté de famille et amis en Afrique...

Mais quand la misère devient un enfer, le choix est vite fait.
"Si on arrive à récolter assez d'argent pour payer un passeur, on part en Europe" se disent de nombreux Africains !
Bien sûr que les migrants sont conscients des risques. Mais en Afrique, c'est tous les jours que l'on risque sa vie pour survivre  !
Alors ceux qui arrivent à collecter une somme considérable pour traverser la Méditerranée sont considérés comme des chanceux sur le continent africain!

LA SOLUTION AU NAUFRAGE DES MIGRANTS :
STOPPER LES SALAIRES A 50 EUROS !

La solution aux naufrages à répétition, c'est de permettre aux Africains de vivre décemment dans leur pays.

C'est ce que l'on comprend du message de Bernard Kouchner dans le Parisien aujourd'hui. Sauf que Bernard Kouchner, agent Franceàfric, ment aux Français en leur faisant croire que la France et l'Europe aident l'Afrique.
"Il faut investir massivement en Afrique et dans les pays ou la misère gagne.Beaucoup plus que l'Europe ne le fait actuellement." Bernard Kouchner dans Le Parisien
Or, la France et l'Europe volent l'Afrique !

LES MIGRANTS SUIVENT LES BATEAUX QUI PORTENT
LES RICHESSES PILLÉES DANS LEUR PAYS

Ces quelques paroles d'une chanson écrite par Yanick Toutain, les suiveurs de bateaux résume la situation des migrants.
Les suiveurs de bateaux
Arrivent, les uns après les autres,

Quand les Jaguars s'envolent,
Avec leurs bombes, nouveaux apôtres.

Les suiveurs de bateaux
Qui fuient ce continent gâché,
Quand les missiles décollent.
La France aura tout abîmé.
Les suiveurs de richesses
Pillées, volées et exploitées
S'échappent, avec tristesse,
Les yeux fermés pour oublier.

Les suiveurs de richesses,
Uranium, pétrole et café.
Le pillage, sans cesse,
De Nourritures pour affamés. (voir la suite de la chanson sur Revactu)


Des patrons comme Bolloré paient des salaires à 50 euros en Afrique. A la  Socapalm, entreprise détenue par Vincent Bolloré et la famille Fabri (Belges esclavagistes associés à l'esclavagiste français), au Cameroun, on entend parler un salarié payé 53 euros !
53 euros sans être payé tous les mois !
53 euros sans couverture maladie !
Ce sont comme le dit un des salariés à Libération "les esclaves de la Socapalm", les esclaves de Bolloré qui paie les Africains 1/20 du salaire qu'il verserait à un Français !
"Esclaves». Le tout pour pas grand-chose : il gagne 22 francs CFA pour un régime de 15 kg. En moyenne, il touche 35 000 francs CFA (environ 53 euros) par mois, ce qui ne lui permet pas de vivre décemment. Il a néanmoins plus de chance que ceux qui coupent les régimes de 10 kg pour 8 francs CFA. «Les retenues sur nos salaires sont courantes. Nous sommes souvent payés en retard voire pas du tout», précise-t-il. Albert n'est pas affilié à la sécurité sociale et n'a pas de couverture médicale. «Beaucoup voudraient partir mais ne le peuvent pas, parce qu'ils n'en ont pas les moyens et parce qu'ils attendent qu'on paie leurs arriérés de salaire», affirme-t-il. «Nous sommes les esclaves de la Socapalm», soupire un de ses collègues. Libération
Il faut arrêter de voler l'Afrique. Voilà la solution !
Pourquoi un patron français peut payer 20 fois moins un Africain en toute impunité ?
Un patron français doit obéir aux lois sociales françaises quand il s'installe en Afrique et payés les gens au SMIC français soit 1 457,52 euros brut !



24000 personnes meurent de faim chaque jour. 30 pays d'Afrique situés au sud du Sahara souffrent de sous-alimentation.(source : Environnement et écologie de Catherine Stern)
Les pays les plus touchés par la sous alimentation se situent dans des pays situés dans la zone occupée par l'Armée Française !

La solution est logique, toute simple mais personne n'en parle.

Cela ne sert à rien de pleurer les migrants.
Faire croire que la solution est de verser une aide financière à l'Afrique, comme le fait Bernard Kouchner, n'est qu'hypocrisie et mensonge. 

C'est omettre le vol qui dure depuis le commerce triangulaire au XVIème siècle ! Il faut juste arrêter de voler les Africains !

Et, faire croire que la solution est humanitaire. C'est comme mettre un cautère sur une jambe de bois !

Que ceux qui pleurent les migrants commence par dénoncer le pillage de l'Afrique et réclamer le SMIC en Afrique !
------------------------------------------------------------------------------------------------------

COMPLEMENT

INTERVIEW DE BERNARD KOUCHNER DANS LE PARISIEN DU 06/08/2015 RETRANSCRITE :



"Comment empêcher les naufrages à répétition en méditerranée ?

Le drame des migrants durera longtemps. Il n'y a pas de solution de secours immédiate. Ces gens ne partent pas par plaisir.Ils viennent chez nous pour nourrir leurs familles. Dans un premier temps, il faut multiplier la présence des bateaux de secours sur les lieux. La mort ne doit pas jouer le rôle de police des frontières.

D'une façon générale l'Europe doit-elle se mobiliser davantage ?
 Ce n'est pas parce que les migrants ne noieront en mer qu'il y en aura moins chez nous. Ils viendront de toute façon. Ils connaissent les risques et sont déterminés. la surenchère populiste n'est pas une solution. Il faut investir massivement en Afrique et dans les pays ou la misère gagne.
Beaucoup plus que l'Europe ne le fait actuellement.

Êtes-vous favorable à l'instauration de quotas de migrants par États ?
Absolument. Il faut que les pays de l'UE acceptent enfin la proposition du président de la Commission Jean-Claude Juncker (NDLR : accueil de 20000 migrants selon une clé de répartition par État membre). Nous devons partager le fardeau. Chaque nation doit prendre sa part. L'Union européenne mourra d'immoralité si elle continue dans cette voie. Les chiffres proposés sont d'ailleurs dérisoires compte tenu de l'ampleur du problème. Un quota de 67600 pour la France est-ce vraiment insurmontable ? Non ce n'est rien. L'Allemagne et la Suède font bien davantage que nous. La France doit être généreuse.

L'Italie qui se trouve en première ligne ce cesse de réclamer de l'aide ...

il faut dire merci aux Italiens pour ce qu'ils font, merci au président du Conseil Matteo Renzi. On ne construira l'Europe que dans la solidarité. Je suis favorable à une réunion sur l'immigration cet été, un nouveau sommet européen pour que chaque état prenne enfin ses responsabilités.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire