articles

ARTICLES

jeudi 7 mai 2015

Daniel Hameline a raison “L'éducateur est un insurgé”

imgl5002.jpg?w=1200&h=
par Julie Amadis
#IpEaVaEaFaF
3/9/14 (l'Obs)
07/05/15

Aliny, Kelly, Nasian, Anthonie enfants d'origine roumaine venaient à l'école sans affaires, sans chaussettes et sans visiblement avoir fait une toilette complète depuis au moins 1 semaine. (Ce ne sont pas leurs vrais prénoms)
Aima, enfant adopté à l'âge de 7 ans, réagissant de manière agressive quand un camarade l'interpellait et dans un mutisme profond à d'autres moments.
 photo Jean-Luc Nail Le Havre
Les enfants menacés d'expulsion, ceux qui vivent à cinq dans un quinze mètres carrés, ceux dont on découvre qu'ils sont battus et/ou violés...

"Les flics ils m'ont dit DEGAGE"
 (Antonio "ancien SDF" enfant Rom)

Les enfants qui sont tapés dans les écoles, ceux qui sont humiliés.
A la rentrée 2011,  j'apprenais à lire à un enfant roumain qui dormait la nuit sur un trottoir du Havre

ENSEIGNER C'EST CONSTRUIRE LE MONDE DE DEMAIN

roms6.jpgOn ne peut pas faire ce métier en se voilant la face. Enseigner c'est construire le monde de demain. On transforme des individus en êtres humains capables de comprendre les lois scientifiques, d'en créer de nouvelles, d'innover, de comprendre le monde.
On ne peut pas montrer aux enfants - nous qui sommes des modèles pour eux - que l'on accepte l'inhumanité ! Il est donc de notre devoir d'enseignant de résister face à l'oppression comme le dit Daniel Hameline.
“L'éducateur est un insurgé” dit Daniel Hameline et sa vertu principale est l'indignation. Mais il est si difficile de s'indigner … De s'indigner vraiment s'entend !" (Philippe Meirieu le cite)

Sous un discours d'obligation de neutralité politique du fonctionnaire se cache une volonté d'acceptation de l'injustice

Ce n'est pourtant pas le comportement préconisé par l’Éducation Nationale.
Sous un discours d'obligation de neutralité politique du fonctionnaire se cache une volonté d'acceptation de l'injustice.
C'était déjà l'analyse de Paulo Freire, pédagogue Brésilien :
"Je crois que jamais le professeur progressiste n'a eu à être autant attentif et informé qu'aujourd'hui face à l'expertise avec laquelle l'idéologie dominante diffuse subtilement l'idée de la neutralité de l'éducation. De ce point de vue réactionnaire, l'espace pédagogique, neutre par excellence, est alors celui dans lequel les élèves sont entraînés pour des pratiques apolitiques, comme si la manière humaine d'être dans le monde était ou pouvait être neutre."

Pers%C3%A9cutions+anti-Roms+ill%C3%A9gales+L%27%C3%A9tau+se+resserre.+Un+titre+%C3%A9tonnant+sur+Paris+Normandie+2+octobre+2013.jpgOFFRIR UN PETIT DÉJEUNER C'EST...
LA CRAINTE D'ÊTRE SANCTIONNÉE PAR LE DASEN IA

La collègue solidaire en 2012 2013 qui donnait un petit déjeuner à un de ses élèves SDF était morte de peur lorsque l'Inspecteur d'Académie du Havre était venu dans l'école. Elle m'avait dit "il ne comprendrait pas" et "on n'a pas le droit". Il faut cacher sa solidarité dans l’Éducation Nationale !

Les profs sont un modèle pour les enfants. Si nous voulons une société solidaire, les enseignants doivent être des résistants

Les enfants de l'école dans laquelle je travaillais l'an dernier voyaient chaque jour les injustices que vivaient leur camarade de classe roumains. Certains élèves participaient à ce lynchage sociétal en les insultant. Ce n'était pas rare d'entendre des insultes sur les Roumains dans la cour de l'école !
D'autres s'en offusquaient. Mais l'attitude "anti roms" de certains de mes collègues et le laisser faire d'autres aboutissaient à laisser le racisme exister à l'école. Le modèle que représente l'enseignant n'était pas "la résistance" face au racisme et à la bêtise.

UNE "ATTITUDE APOLITIQUE" "UNE REFERENCE"

Pour l'administration, cette attitude sera comprise comme apolitique. Ces enseignants là seront présentés comme une référence.
Et l'attitude de résistance comme compromettante, "politique" et psychiatrisante. La psychologue de l'école Valmy dira de moi dans l'acte d'accusation "Elle se croit investie d'une mission" par rapport aux Roumains.

"ON NE S'INSURGE PLUS, ON SE SYNDIQUE
OU ON A SES PAUVRES" (Ph Meirieu)

Chez les petits soldats du système la résistance à l'injustice doit être psychiatrisée.
Philippe Meirieu exprime une position similaire à la mienne. Il écrit :
“Tant de choses nous sollicitent, tant de justifications se présentent, que nos lâchetés, d'abord clandestines et vaguement coupables, finissent par s'installer au quotidien dans la bonne conscience collective : on ne s'insurge plus, on se syndique ou on a ses pauvres ; on se durcit, on se replie et l'on verse une larme de temps en temps en évoquant les contradictions inévitables … Car s'indigner est infiniment difficile et c'est bien, à proprement parler, une vertu, la vertu majeure qui apparaît quand on ouvre un texte de Freinet.” p 21 Célestin Freinet Comment susciter le désir d'apprendre édition pemf
Il faut s'indigner, même si c'est difficile. J'attends avec impatience que publiquement celui-ci s'indigne aussi en ma faveur.
Ce sera aussi en la faveur de ceux que les témoins actuels sont trop craintifs pour révéler ce qu'ils subissent au Havre


Sirbu et sa femme Rubla Daniela dorment à 6 dans une caravane désaffectée qui a servi de support de street-art.Sirbu et sa femme Rubla Daniela dorment à 6 dans une caravane désaffectée qui a servi de support de street-art.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire