mercredi 4 février 2015

Axelle Lemaire "fond en larmes" au Conseil des ministres "Si l'on ne comprend pas que le problème c'est Internet, on n'a rien compris."

Article du Canard Enchainé :
Les larmes de la sous-ministre
Mercredi 28 janvier
Par Julie Amadis
Le 03/02/15


"Le lendemain, dans un petit bistrot
de la porte Clignancourt, que fréquentent
des ouvriers révolutionnaires,
un petit groupe écoute
discourir l'anarchiste Jacot :
"Voilà le premier résultat positif de la bombe,
et cette loi n'est
que la première d'une série qui va
réduire la classe ouvrière à peu de chose.
Tout cela était magistralement combiné
par la police pour pouvoir
sévir contre nous, les libertaires.
Je connais l'histoire depuis le début,
on a manœuvré le pauvre Vaillant,
je peux citer les noms".



Axelle Lemaire, la sous ministre chargée du Numérique, a bien compris le message du gouvernement. A peine un sujet fut-il débattu, lors d'une réunion, qu'elle avança l'argument massue:

"Si l'on ne comprend pas que le problème c'est Internet, on n'a rien compris."

Pour Axelle Lemaire, le problème des violences commises par des enseignants est bien moins grave que le problème posé par Internet.
A moins que le problème pour la ministre serait le fait qu'on lise ceci sur elle.
Une intervention de Yanick Toutain quand Axelle Lemaire était à la tribune des Journées du Havre du Nouvel Observateur:
"Parce qu'il y a un décalage énorme entre ce que vous dites et la réalité.
La ministre a sa collègue qui tape ses enfants de 5 ans et qui explique chez Bourdin qu'elle tape ses jumeaux de 5 ans et qu'elle culpabilise.
Elle n'est pas virée dans l'heure.
Najat Vallaud Belkacem tape des enfants de 5 ans et n'est pas virée dans l'heure.
A côté de moi, j'ai une instit qui dénonce les violences et qui va être licenciée au mois de juillet." L'Havrais Vérité
lundi 16 juin 2014 Un décalage entre ce que vous dites et la réalité. Vous faites l'Histoire, celle qui va être éjectée mais vous ne la comprenez pas : réponse à Étienne Klein, Axelle Lemaire, secrétaire d'Etat au Numérique et Fabienne Keller aux Journées du Havre du Nouvel Observateur

.... et que ... Axelle Lemaire.... ne dit pas un seul mot en réponse en conservant un silence honteux. Un silence lamentable.... destiné à préserver la réputation usurpée de sa collègue.Najat Vallaud Belkacem... qui deviendra 2 mois plus tard ... ministre de l'Education. Ministre des enfants... au lieu d'être condamnée à 5 ans de prison pour "violences ayant entraîné une incapacité de travail inférieure ou égale à huit jours ou n'ayant entraîné aucune incapacité de travail" "punies de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende lorsqu'elles sont commises sur un mineur de quinze ans.
Sans doute cette ministre effrayée par Internet prétendra ignorer la fin de l'article 222-13
"Les peines encourues sont portées à cinq ans d'emprisonnement et à 75 000 euros d'amende lorsque l'infraction définie au premier alinéa est commise sur un mineur de quinze ans par un ascendant légitime, naturel ou adoptif ou par toute autre personne ayant autorité sur le mineur. "
En Conseil des ministres, Axelle Lemaire ne parle donc pas des violences à enfants dénoncées à longueur de page sur.... Internet....
Que nenni !
En Conseil des ministres....elle va DÉNONCER Internet !


AXELLE LEMAIRE LA BONNE ÉLÈVE DU GOUVERNEMENT


Cependant, même si Axelle Lemaire est une "bonne élève" ... et qu'elle sait bien répéter le problème NUMBER ONE du gouvernement : INTERNET ... elle n'a pas bien compris.... qu'il y avait les moments pour en parler ... et ... pour ne pas en parler ...


Axelle Lemaire et François Hollande
(photo 2011, source wikipédia)
Pour une spécialiste du numérique ! C'est quand même plus que primaire de proclamer :
""Si l'on ne comprend pas que le problème c'est internet, on n'a rien compris." (Canard Enchaîné 28/1/2015 rapportant les propos de Axelle Lemaire)

Les dents lui ont vite poussé. Elles se voit sans doute postuler aux primaires pour 2017 à la place de Hollande.
Elle croit qu'elle est là pour ça !

MANUEL VALLS "SE FAIT UN PLAISIR
DE RECADRER SA SECRETAIRE D'ETAT"

"Tu es bien gentille, mais on ne parle pas comme ça. On parlera d'Internet une autre fois ; aujourd'hui, on prépare un plan d'action pour l'éducation et la politique de la ville. On a tous compris, depuis longtemps, le problème d'Internet, mais on n'est pas là aujourd'hui pour en débattre."

FONDRE EN LARMES AU CONSEIL DES MINISTRES
POUR OBTENIR GAIN DE CAUSE !
ON AURA TOUT VU AVEC CE GOUVERNEMENT D'INCAPABLES

Alors Axelle ne comprend plus grand chose à tout ça. Elle répétait si bien la leçon de son mentor. Et lui, il la reprend !
Le Canard - bien informé par ses sycophantes du Conseil des Ministres raconte la suite :
"C'est alors qu'Axelle Lemaire .... fond en larmes !
"Je ne voulais pas débattre ! bredouille-t-elle  Je voulais juste qu'on aborde le rôle d'Internet dans la structuration des réseaux djihadistes !"
Les sanglots s'éternisent, devant des ministres gênés."
Gênés peut-être... les ministres.... mais pas suffisamment pour ne pas courir répéter l'histoire aux journalistes du Canard...
Manuel Valls
Source Wikipédia

"MAIS ON T'AIME TOUS, AXELLE" SUSURRE VALLS

Mais le délire n'est pas fini. Le palmipède aux grandes oreilles continue sa narration.
"... jusqu'à ce que Valls se fasse apaisant : "Je sais, on va dire que je suis trop sévère. Mais on t'aime tous, Axelle !"
N'empêche : en voilà deux qui ne sont pas près d'être amis sur "Facebook"
."

En réalité, Manuel Valls avait bien compris qu'elle connaissait bien sa récitation et qu'elle voulait le lui montrer ! Il lui reprochait juste de parler d'un sujet qui n'avait rien à voir avec l'ordre du jour de la réunion.
Mais quand un prof forme de bons perroquets, il arrive que l'élève répète la leçon apprise au mauvais moment ...

MANUEL VALLS : LE PROF DE LA PLEUREUSE
"INTERNET C'EST MAL"

 Manuel Valls s'énerve contre sa ministre mais c'est lui qui lui avait pourtant montré le modèle de la pensée.
Dans son discours du 12 janvier 2015 à la suite des attentats de Charlie Hebdo, Manuel Valls déclarait :

« Je ne veux plus que, sur Internet, on puisse avoir ces mots effrayants de haine » et « C'est là où une partie de la radicalisation se forme » (Le Monde)
 Apparemment Valls semble (ou prétend) ignorer que ce serait plutôt dans les dortoirs des Forts de Rosny de la gendarmerie que se forment les djihadistes.


mercredi 4 février 2015 Amar R. un des complices de Coulibaly entrait "comme s'il était chez lui" dans le fort de Rosny avec "son amante Emmanuelle X sous-officier chargée du renseignement opérationnel" (Scoop Didier Hassoux Canard Enchaîné) par Yanick Toutain REVACTU 4/2/2015 "Les deux amants [le terroriste et la femme] s'engouffrent dans le parking, sans que le planton y trouve à redire. Et pour cause : la voiture appartient à la gendarmerie nationale et la jeune femme est sous-officier, chargée du renseignement opérationnel ! Le lendemain, Amar R. revient sur les lieux. Mais seul, cette fois, et au volant de sa propre voiture. Comme la veille, il pénètre sans difficulté dans le fort de Rosny. Comme s'il était chez lui

Copy and WIN : http://bit.ly/copy_win

MERCREDI 4 FÉVRIER 2015



"Les deux amants [le terroriste et la femme] s'engouffrent dans le parking, 
sans que le planton y trouve à redire. 
Et pour cause : la voiture appartient à la gendarmerie nationale 
et la jeune femme est sous-officier, 
chargée du renseignement opérationnel ! 
Le lendemain, Amar R. revient sur les lieux. 
Mais seul, cette fois, et au volant de sa propre voiture. 
Comme la veille, il pénètre sans difficulté dans le fort de Rosny. 
Comme s'il était chez lui


Il faut surveiller les internautes car internet c'est dangereux, à cause des terroristes, nous dit Manuel Valls.
Même le Figaro sait que c'est dans la fréquentation des gendarmes que les risques de radicalisation sont les plus grands


Manque de discernement ou manipulation? L'enquête sur les réseaux islamistes en France à la suite des attaques terroristes des 7 et 9 janvier derniers a conduit les enquêteurs jusqu'à une adjutante de la gendarmerie nationale, Emmanuelle, qui était la petite amie d'un proche d'Amedy Coulibaly. L'information a été dévoilée mercredi matin par Le Canard Enchainé. Avant les attaques, le proche du tueur faisait déjà l'objet d'un mandat d'arrêt européen, et était soupçonné de trafic de stupéfiants et d'armes. Ce qui ne l'a pas empêché de pénétrer mi-janvier en toute impunité et sans aucun contrôle, grâce à sa relation amoureuse, dans le fort de Rosny-sous-Bois, un temple du renseignement qui abrite le Service central des réseaux et technologies avancées, le Service technique de recherches judiciaires et de documentation ou encore le Système des opérations et du renseignement. (Figaro 04/02/2015 à 17:33)
Sauf que les terroristes ils n'utilisent pas Internet pour commettre leurs actes.

LE TERRORISME COMME PRÉTEXTE POUR NOUS SURVEILLER TOUS ALORS QUE LES FRÈRES KOUACHI N'ONT PAS UTILISÉ INTERNET
POUR COMMETTRE LEUR ATTENTAT


Les frères Kouachi n'étaient pas des "internautes actifs" comme nous le montre le journaliste de
Libération :
"Annonce applaudie d’un bout à l’autre de l’hémicycle, alors même que les auteurs de l’attentat contre Charlie Hebdo présentent le profil de jeunes radicalisés non en ligne, mais au contact «IRL» de mentors salafistes." (Libération)
C'est dans la VRAIE VIE que s'est construit le réseau des Buttes Chaumont
In Real Life, littéralement « dans la vraie vie », expression couramment employée sur Internet pour désigner la vie en dehors d'Internet, par extension une irl peut être le fait de rencontrer réellement des gens rencontrés sur internet. Exemple : « Je m'appelle Victor IRL ». (Wiki)

Donc fliquer internet pour combattre les terroristes c'est du pipeau !


UN DÉCRET LIBERTICIDE QUELQUES SEMAINES AVANT L'ATTENTAT

Journalistes, secouristes et policiers, rue Nicolas-Appert,
après la tuerie au journal Charlie Hebdo.(wikipédia)

Déjà plusieurs semaines avant les attentats, le 24 décembre (le jour du réveillon !), le décret d'application de l'article 20 nommé "accès administratif aux données de connexion" de la loi de programmation militaire était publié.
Ce décret restreint largement la liberté d'expression et les libertés tout court. L’État peut surveiller qui bon lui semble sans plus de restriction que cela et récupérer les données privées qui vous appartiennent.
"le décret crée un chapitre intitulé « Accès administratif aux données de connexion » au titre IV du livre II de la partie réglementaire du code de la sécurité intérieure. Il définit les données de connexion pouvant être recueillies et dresse la liste des services dont les agents individuellement désignés et dûment habilités peuvent demander à accéder aux données de connexion."(légifrance)

IL NE MANQUAIT PLUS QU'UN ATTENTAT POUR QUE LES FRANÇAIS ACCEPTENT QUE L’ÉTAT PUISSE S’IMMISCER DANS LEUR VIE PRIVE


Comme le souligne le journalistes du Point, les attentats terroristes permettent de faire avaler toutes les couleuvres sécuritaires dont peut rêver un gouvernement.
"Comme dans de nombreuses démocraties, le spectre terroriste permet au gouvernement de faire passer des mesures très floues et de tirer pleinement parti des systèmes d'information de plus en plus performants afin de surveiller la population."(Le point)

Les attentats de Charlie ont permis de mettre en place tout le projet de mise au pas des internautes contestataires... Comme c'est étrange, que les événements se déroulent exactement pour parfaire les desseins de Hollande et son équipe....
C'est exactement le même scénario que celui du ministre de l'Intérieur en 1893 !
L'attentat fut commis juste avant.... pour faire avaler la pilule aux parlementaires réticents !.


"Le 12 décembre 1893, le Parlement bourgeois vote la première d'une série de "lois scélérates", lois destinées à mettre au pas le mouvement ouvrier renaissant."

 

SAMEDI 10 JANVIER 2015

De Auguste Vaillant aux Ribafascistes: "Lois scélérates, manipulateurs bourgeois, provocateurs policiers, le cas du terroriste Auguste Vaillant." un article Monsyte de 2008 par Yanick Toutain


par Yanick Toutain
Monsyte 2008
Revactu présentation 2015
 "En janvier 2013, Cherif Kouachi s’est rendu en Tunisie à la suite d’une reprise de contact avec Boubaker al-Hakim, qui venait à son tour d’être relâché par la justice française malgré sa condamnation à 8 ans de prison ferme"


 "la possibilité de mobiliser l’armée pour sécuriser les lieux publics, en cas de menace terroriste importante. Cela fait des années que le projet circule. Qu’il est réclamé. Critiqué. Et recalé. Mais cette fois, le ministre fédéral de la Sécurité et de l’Intérieur, le N-VA Jan Jambon, entend bien le faire aboutir" 
La Belgique prépare aussi son coup d'Etat. "
"Le crime de Auguste Vaillant a servi à faire passer des lois contre le peuple.
Le crime des ribafascistes envoyés par les agents des banques déguisés en FAUX MUSULMANS vont servir à un COUP d'ETAT européen.
Les deux cas sont incroyablement semblables."

Le vrai objectif c'est de pouvoir continuer à faire leurs petites affaires illégales, détournements d'argent, corruptions .... en toute tranquillité. Les politiques pourront faire pression, avec ces lois d'exception sur un journaliste trop curieux, un lanceur d'alerte comme Snowden, un juge trop juste...


Axelle Lemaire n'a peut être pas compris tout ce qui se cache derrière ces lois de contrôle des citoyens mais elle a bien retenu le message : "le problème c'est internet".

Même si, il faut de temps en temps une mise au point de Manuel Valls quand le perroquet parle au mauvais moment, ça a quand même ses avantages d'avoir un perroquet à proximité ! Ça évite les critiques, les frondes ...

Et ça permet de continuer à tromper les Français en leur faisant croire que la France combat le Terrorisme, œuvre pour le biens de ses concitoyens et pour la liberté d'expression !


 

.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire