mardi 23 décembre 2014

15 enfants-SDF sont morts en 2013. 31000 enfants dorment dehors en France dans l'indifférence générale.

 Par Julie Amadis
#IpEaVàEaFàF
Le 17/12/14


31000 enfants SDF en France en 2012
(INSEE infra)
15 ENFANTS SDF SONT MORTS EN 2013
"Les enfants avaient quatre ans en moyenne, et cinq étaient des nouveaux-nés"
(infra)

"quand arrivait la récréation (..):
"Maitresse, je peux rester [en classe]
pour écrire"
(Antonio enfant  SDF en CP)

2012, ANTONIO SDF DE 6 ANS EN FRANCE

Antonio, 6 ans, en CP dormait sur les trottoirs du Havre la nuit et venait à l'école la journée en 2012.
Je lui apprenais à lire le mardi et le jeudi.
Un enfant extraordinairement souriant et intelligent malgré ces épreuves terribles.
Son frère (5 ans) et sa sœur (4 ans) étaient comme lui. Toute la famille cherchait, dehors, chaque soir, une nouvelle planque ....
Le directeur de l'école Maréchal Joffre au Havre avait appelé tous les centres d’hébergements afin de trouver une place pour que la famille puisse dormir à l'abri.
Personne ne pouvait ou ne voulait les recevoir...
Dans l'urgence, l'école avait pris l'initiative de financer une nuit d’hôtel et j'en avais payé plusieurs autres ... (Cela... malgré les harcèlements de l'ONUCI Jean-Marie Bourry.... aider une famille de SDF c'est plus important que de se laisser racketter par un policier faussaire protégé par des juges receleurs de faux en écritures)
La famille d'Antonio a fini par trouver un restaurant abandonné et l'a squatté pour un temps.
Quelques mois plus tard, la famille d'Antonio a été de nouveau expulsé de ce logement de fortune.
Alors, il a fallu à nouveau chercher un endroit pour s'abriter ....

"MAÎTRESSE, JE PEUX RESTER POUR ÉCRIRE ?!"



Il arrivait qu'Antonio s'endorme, la journée, en classe. Il était épuisé.

Mais malgré cette dure vie, il avait un appétit d'apprendre énorme.
Il a très vite appris à lire (alors qu'il avait fait une seule année de maternelle et que ses parents ne parlaient pas un mot de français). Il me disait quand arrivait la récréation :
"Maitresse, je peux rester pour écrire" (Antonio enfant roumain SDF en CP)

TOUJOURS AUSSI MOTIVE à APPRENDRE

Quand je le croise parfois dans les rues du Havre, je constate que cet appétit d'apprendre est toujours réel. Je lui avais acheté des post-it pour qu'il devienne formateur lui-même en apprenant à lire à ses parents et sa famille en écrivant les noms des choses sur des étiquettes à apposer sur les objets.

2013 AUTRE ÉCOLE, AUTRES ENFANTS ROUMAINS DANS LA MISÈRE

 Nelly, 7 ans et sa sœur Ramona, 9 ans étaient à l'école Valmy en 2013/2014.

Dès 8H30, Nelly avait les yeux cernés.
Comme Antonio, elle était très fatiguée ...
Ce n'était pas très étonnant. Elle vivait dans un squat sans eau ni électricité !


Sans aucune aide sociale, sa famille ne pouvait survivre qu'en mendiant et en faisant les poubelles.
Actuellement, leur situation n'a pas changé.
La famille de Nelly et Ramona erre de squat en squat, mendie et fait les poubelles pour survivre...

Au Havre, avant l'année 2013, je n'avais jamais vu d'enfants dormir dehors.
Et je n'imaginais pas que cela puisse arriver un jour.
En 2013, nous voyions  des familles avec des matelas sur le bord du trottoir.

31000 ENFANTS SDF EN FRANCE


Ces familles, ces enfants qui dorment sous les étoiles, dans le froid au Havre font partie des 31000 enfants SDF en France (chiffre 2012 source Huffington post)

"En 2012, ils étaient plus de 100.000 sur tout le territoire. L'Insee révèle dans son portrait social de la France, publié ce mercredi 19 novembre, que "dans les agglomérations métropolitaines d'au moins 20.000 habitants, on compte 81.000 adultes et 31.000 enfants sans domicile". Un chiffre qui a augmenté de 44% entre 2001 et 2012." ( source Huffington post)
Parmi ces enfants certains meurent ....

15 ENFANTS SDF MORTS DANS LA RUE EN 2013 COMBIEN EN 2014 ?


A Paris, à Bordeaux, à Lille, au Havre, à Toulouse ... des enfants dorment dehors...
Même en plein hiver !!!!

Dans des cabines téléphoniques, sous des ponts, sur des trottoirs, dans des déchetteries, vous pouvez apercevoir des petites têtes brunes, rousses ou blondes...
Les passants passent mais les enfants restent dans le froid. 

"Les enfants avaient quatre ans en moyenne,
cinq étaient des nouveaux-nés"

Certains mourront, c'est sûr. D'autres sont déjà morts. 15 enfants sont morts en 2013 selon le collectif les morts de la rue.
"Au moins 454 personnes sans domicile fixe sont décédées en France en 2013, dont 15 enfants de moins de 15 ans, selon le bilan final du collectif les Morts de la Rue, qui comptabilise toute l’année ces décès." (Libération)"

"Les enfants avaient quatre ans en moyenne, et cinq étaient des nouveaux-nés. Les trois quarts étaient en situation de rue (notamment des bidonvilles). Ils sont principalement décédés de causes accidentelles (9 accidents, dont 4 noyades et 2 incendies) ou pour des problèmes de santé (une pneumopathie non prise en charge médicalement, quatre cardiopathies congénitales liées à des grossesses non suivies).(Libération)

NON ASSISTANCE A PERSONNE EN DANGER : 1 PLACE
D’HÉBERGEMENT D'URGENCE POUR 10 SDF

Les enfants qui dorment dans les rues, ils n'existent pas pour les préfectures, pour les centres sociaux et pour les foyers d’hébergement d'urgence.Ce sont les illegs de notre société (voir Des millions d'illegs et de deregs en France, comme dans SOS Bonheur de Jean Van Hamme).

 "s'il est là, c'est qu'il l'a bien voulu !"

Quand j'étais petite et que je m’émouvais pour les SDF, ma mère - de moyenne haute formoisie enseignante - me répondait que "si les SDF dormaient dehors c'est parce qu'ils refusaient les centres d’hébergement".
C'est toujours ce même discours que l'on entend dans les milieux favorisés et à la télévision.
Les journalistes télévisés n'oublient jamais chaque hiver de faire un reportage sur ces SDF qui refusent d'entrer dans le fourgon de la croix rouge malgré la bonne volonté des bénévoles, histoire de rassurer le Français bien abrité....
De cette manière, le Français qui a la chance d'avoir un toit n'a pas de mauvaise conscience en voyant une personne dormir dehors. Il peut se dire "s'il est là c'est qu'il l'a bien voulu !!!!"

95% DE REFUS A TOULOUSE
62% A BORDEAUX

Ce discours est un mensonge éhonté ! La grande majorité des SDF téléphonent chaque jour au 115 et on leur refuse un toit !!!! Même pour une nuit.... A Toulouse, par exemple, 95 % des SDF qui appellent le 115 pour être hébergé une nuit se voient répondre un refus !
"Actuellement, à Toulouse, 250 personnes sont à la rue sans solution chaque jour avec un taux de réponse négative de 95 % au 115. Dans ce département et malgré la crise, l’État a diminué les capacités d’accueil mobilisées cet hiver. Mais la situation est également critique dans d’autres territoires selon la fédération. A Lille, par exemple, plus de 500 personnes restent sans solution malgré leur demande au 115. Mais aussi à Lyon, où 170 personnes en moyenne n’obtiennent pas de solution d’hébergement et enfin à Bordeaux qui enregistre que 100 personnes sont sans solution, soit 62 % de refus chaque jour au 115. La région parisienne n'est  pas en reste, le Val-d’Oise, compte plus de 200 personnes sans solution. Cette situation dramatique touche également des territoires moins urbains, jusque-là moins tendus comme l’Oise, la Charente ou encore la Saône-et-Loire." (Le Parisien 5 décembre 2014)

7 FOIS SUR 10 LES ROUMAINS SDF SE VOIENT
REFUSER UNE NUIT D’HÉBERGEMENT PAR L’ÉTAT


La situation est encore pire pour les SDF roumains.

Grégoire Cousin, chercheur ayant fait une thèse sur la gestion administrative des migrations roms en Europe, est interrogé par François Béguin, journaliste au Monde.
Ce chercheur a montré la discrimination de l’État français à l"égard des Roumains :
"Toutefois, le taux de refus des ressortissants communautaires au 115 était supérieur à 70 % l'hiver dernier contre 40 % pour les Français et 50 % pour les étrangers extra-communautaires. La catégorie "ressortissants communautaires" correspondant essentiellement à la catégorie Roms, Roumains et Bulgares." (Le Monde)
Les familles roumaines au Havre ne font donc pas  exception !

La grande sœur de Nelly (vingtaine d'année) m'a demandé d'appeler le 115 pour eux.
Elle m'explique les raisons de sa demande :
"On appelle et il y a rien à chaque fois."(jeune femme SDF recherchant un hébergement d'urgence pour sa famille)
Quand j'ai appelé, des places pour les enfants en bas âge et la mère ont été trouvées. Mais on a refusé à la grande sœur d'une vingtaine d'année d'être hébergé !
Et c'était exceptionnel car la famille appelait tous les jours sans résultat.



Pour la famille d'Antonio, en 2012, quand nous avions appelé à l'école, aucun centre d’hébergement ne pouvait ou ne voulait les héberger....


Le camp de Roumains à Caucriauville au Havre a été démantelé il y a un mois. Aucun hébergement n'a été proposé !  ( voir revactu)
Ces familles dorment actuellement dans des squats sans eau ni électricité ni chauffage !

Samedi encore sur le marché je discutais avec des familles roumaines dont certains des enfants étaient à l'école Valmy l'an dernier....
La situation est dramatique pour eux. Il est si difficile pour eux de survivre dans cette société inhumaine....

Les enfants ont des chaussures d'été alors que nous sommes en plein hiver !!


Catherine Raffait,photographe, fait le même constat que moi concernant le refus d’héberger les familles roumaines en France.
« J'ai téléphoné dans tous les coins ! A ceux qui se présentent publiquement comme "aidants des roms". J'ai envoyé des mails sans plus de résultat... Je ne suis parvenue "artisanalement"  qu'à les loger une fois quatre nuits à l'hôtel et une fois dans un centre d'hébergement (vive l'administration du 115 !). Ils veulent rentrer en Roumanie où ils n'ont rien parce qu'ils ne trouvent rien ici ! » (source : site entraides citoyennes)

LES CAPITALISTES ONT DÉSENSIBILISE LES FRANÇAIS
DES ENFANTS DORMENT DEHORS ET TOUT LE MONDE S'EN FOUT


Les enfants des rues, les gens s'en foutent pas mal.
Pourtant laisser un enfant dormir dehors c'est le summum de l'inhumanisme !
On en est arrivé là !!!
Ils ont réussi à rendre le Français indifférent devant les enfants SDF !!!

Leurs publicités abrutissantes, leurs émissions à côté de la vraie vie, leur mise en valeur de la réussite sociale égoïste et tant de choses encore ... ont désensibilisé les Français !!!
L’ignominie est arrivée à ce stade en France.

Mais la télévision au service du pouvoir préfère encore et toujours développer le racisme en mettant l'accent sur ces pauvres riverains bien français qui doivent supporter les méchants "Roumains"... 

Une fois que la télévision a bien fait son travail d'incitation au racisme anti Roms et anti immigrés, les politiques peuvent démanteler les camps de Roms, limiter les centres d’hébergement, aggraver le taux de chômage des jeunes....
Des adolescents et des enfants de toute nationalité, Français, Roumains, Africains se retrouvent sans toit. Tous les jours ils appellent le 115, et, de temps en temps, il y a une place qui se libère.
Le reste du temps, ils doivent se débrouiller, trouver une place bien abritée de la pluie et du vent.... pas trop visible si possible pour éviter les attaques de personnes mal intentionnées.
































1 commentaire:

  1. C'est scandaleux choquant bouleversant et inadmissible. Merci de ns informer http://combatcontreinjustice.over-blog.com

    RépondreSupprimer