samedi 5 mars 2016

Après le fascisme policier et économique, voici le fascisme écologique : le gvt Hollande prolonge +10 ans de vie des centrales nucléaires

Par Julie Amadis
Le 04/03/16









Le fascisme existe à tous les niveaux en France depuis quelques temps. 
Fascisme franceàfric avec le Procès de la honte.
Fascisme sécuritaire avec la loi renseignement et l'Etat d'urgence, prétexte à toutes les folies anti-contestataires comme les perquisitions, assignations à résidence chez des écologistes, des anarchistes et autres contestataires qui n'avaient rien à voir avec le terrorisme....
Fascisme économique avec la loi travail El Khomri qui nous ramène directement au 19°siècle
et....
 Le fascisme écologique.....
Avoir détruit le climat et la biodiversité ne leur suffit pas, il faut en plus qu'ils nous menacent d'une explosion nucléaire !!!!!

LA FRANCE RALLONGE DE 10 ANS LA DURÉE DE VIE
DE SES CENTRALES NUCLÉAIRES VÉTUSTES
MENAÇANT A TOUT MOMENT D'EXPLOSER 


Ségolène Royal ""prête à donner le feu vert"
au prolongement de 10 ans de la durée
de vie des centrales qui passerait de 40 à 50 ans"


La France envisage de rallonger de 10 ans la durée de vie de ses centrales nucléaires.

"Dimanche, la ministre de l'Environnement, Ségolène Royal, s'est dit "prête à donner le feu vert" au prolongement de 10 ans de la durée de vie des centrales qui passerait de 40 à 50 ans" Libération




 DÉROGER AUX "RÈGLES ESSENTIELLES DE SÉCURITÉ" DES CENTRALES :
L’ARRÊTÉ DU 30 DÉCEMBRE 2015 LE PERMET 

Cette annonce fait suite à un arrêté du 30 décembre 2015 permettant aux centrales nucléaires de déroger aux "obligations essentielles de sécurité".

Libération écrit que grâce à cet arrêt "les anomalies mises en évidence sur la cuve de l'EPR de Flamenville pourraient être purement et simplement validées" en vertu de cet arrêté passé en douce le 30 décembre 2015.

Ajoutant que ce texte "autorise les fabricants d'appareils sous pression nucléaire à déroger à leurs obligations essentielles de sécurité."

Corinne Lepage, accuse sur son blog du Huffingtonpost le gouvernement de "s'être assis purement et simplement sur les règles de sécurité de 2005 concernant les cuves de réacteurs nucléaires".

La décision est tellement grave pour la sécurité que les pays capitalistes, non écologistes entourant le territoire français haussent le ton contre la folie nucléaire de la France.
"La ministre allemande Barbara Hendricks et la ministre luxembourgeoise Lydia Mutsch rappeler l’État français à ses obligations" Libération
Barbara Hendricks, ministre allemande
de l'Environnement
écrivent à Ségolène Royal pour "
Barbara Hendricks est très en colère contre l’État français qui a dissimulé les véritables dangers que représentés la centrale de Fessenheim à l'Allemagne.
"Deux médias allemands revenaient vendredi sur un incident survenu en 2014 à Fessenheim, qui aurait été plus grave qu'annoncé." (BFMTV) 
Elle a demandé vendredi à ce que cette centrale soit fermée.
Centrale de Fessenheim

"NUCLÉAIRE – La centrale nucléaire française de Fessenheim, toute proche de la frontière avec l'Allemagne et la Suisse, est "trop vieille" et "devrait être fermée le plus vite possible", a déclaré vendredi un porte-parole de la ministre allemande de l'Environnement Barbara Hendricks." Huffingtonpost

Parce que les centrales françaises ne sont pas aux normes.
La centrale sur le site de Castenom en Moselle n'est pas aux normes.
"La centrale de Cattenom ne passe pas au contrôle technique. Et cette centrale a déjà eu des accidents comme en 2013 où "la centrale a déversé plusieurs dizaines de mètres cubes d'acide chlorhydrique dans la Moselle" Libération
De plus, le canton Suisse de Genève a porté plainte mercredi concernant la centrale française de Burgey pour "mise en danger d'autrui et pollution des eaux". Cette centrale a 37 ans et est très vétuste.

Le nucléaire est une folie meurtrière qu'il faut stopper immédiatement.
Voici l'article que j'écrivais en août 2015 et qui rend compte du danger nucléaire.

A l'âge de 10 ans- 2 années après la catastrophe- j'ai vu les images atroces des rescapés de l'explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl.
J'ai vu les enfants au visage déformé, les enfants à qui il manquait des parties du corps ... Je cachais en partie mes yeux car j'avais  un peu honte de refuser de voir l'insoutenable ! Car il fallait savoir...
Ces images ne peuvent que traumatiser à vie !
Quand on sait, on ne peut que penser "plus jamais ça".
Tchernobyl c'était en 1986. Je baignais dans un milieu conservateur, pas du tout rebelle, et pourtant des adultes m'en ont parlé.
Nous sommes donc très très nombreux à avoir été traumatisés.
Pourtant... la France a continué à favoriser le nucléaire au détriment des énergies renouvelables.
LA FRANCE : PAYS LE PLUS NUCLÉARISÉ AU MONDE 
Actuellement la France contient 19 centrales et 58 réacteurs. C'est le pays le plus nucléarisé au monde.
Même si cette proportion a commencé à diminuer, la France est le pays le plus « nucléarisé » au monde, en termes d’énergie, puisqu'elle produit 73 % de son électricité grâce à ses réacteurs nucléaires, selon les derniers chiffres (2013) du Nuclear Energy Institute. (Le Monde)
 La France est un tout petit pays .... La concentration des centrales nucléaires y est énorme ! Nous vivons, nous, les Français, au milieu d'un tas de bombes prêtes à exploser à n'importe quel moment !
Carte présentant la localisation des centrales nucléaires dans le monde.
La France est le pays le plus nucléarisé au monde après les États Unis !

"La France possède donc environ 10% du parc nucléaire mondial, alors qu'elle représente moins de 1% de la population mondiale. (Econologie)"

FUIR LA RÉALITÉ DU NUCLÉAIRE OU LA COMBATTRE
Face à cette terrible réalité sous nos yeux, deux solutions s'offrent à nous : fuir ou combattre.
Pas de risque nucléaire en France. On peut se le faire croire. Mais on sait tous que c'est faux.
"Le nombre d'incidents et d'anomalies sur des centrales nucléaires en France a doublé en dix ans et on en a recensé plus de 1.000 en 2010, selon un rapport de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) cité mercredi par Europe 1."Le Point
Le nucléaire, c'est une bombe. Une bombe à retardement.
Une bombe qui détruit des vies humaines, animales.... Toutes la flores aussi... Tout.
Mais une centrale nucléaire, c'est encore pire qu'une bombe géante ordinaire.
Car c'est une cette bombe qui tue encore après l'explosion .... et à une distance très grande du foyer.
Par exemple, l'explosion de la centrale de Tchernobyl en 1986, située en Russie a tué des habitants de très nombreux pays européens plus de 10 ans après l'explosion.
Ma grand mère me parlait des gens qui tondaient leur pelouse quand les nuages contenant les résidus de la centrale sont passés et qui des années plus tard avaient contractés des cancers de la thyroïde.

Centrale nucléaire de Tchernobyl
Le Bilan de Tchernobyl :
"32 morts à court terme, 135 000 personnes évacuées, 3,7 millions de personnes vivant dans les zones contaminées (de façon irrécupérable sur 30 km autour de la centrale). Augmentation des cancers de la thyroïde chez les enfants (facteur compris entre 30 et 100). Traces de radioactivité encore présentes dans la plupart des pays européens."Le risque nucléaire
 LES CENTRALES NUCLÉAIRES SONT CRIMINELLES
MÊME SANS EXPLOSER
Mais une centrale nucléaire, c'est aussi dangereux si elle n'explose pas que si elle explose !
Vladimir Tchouprov démontre que la radioactivité et ses conséquences sont un cataclysme pour l'être humain même 11 ans après l'explosion !
A Tchernobyl, onze ans après la fermeture du dernier réacteur, les combustibles usagés sont stockés dans des «"piscines", pleines à ras bord (et) présentent un danger vingt fois supérieur à celui de l’accident de 1986», prévient Vladimir Tchouprov, directeur du département énergétique de Greenpeace Russie dans Libération, «c’est-à-dire assez pour anéantir la moitié de la planète (…) dans une région d’Ukraine sujette aux tremblements de terre» Slate
LEUCÉMIES A LA HAGUE
Le simple fonctionnement d'une centrale produit des déchets.
"Toutes les installations nucléaires rejettent de la radioactivité dans l'environnement. Ces pollutions contaminent quotidiennement et durablement les fleuves, les océans, les nappes phréatiques et l'air. Les seules usines de retraitement d'Areva à La Hague (Manche) et de Sellafield (sa cousine anglaise) constituent le rejet radioactif le plus important au monde résultant d'une activité humaine. Un rapport réalisé en 2001 pour le compte du Parlement européen conclut que ce rejet est équivalent à un accident nucléaire à grande échelle chaque année. Plusieurs études ont d'ailleurs établi une recrudescence statistiquement importante de leucémie dans la région de La HagueGreenpeace
LES DÉCHETS NUCLÉAIRES SONT DES POISONS DONT IL FAUT SE DÉBARRASSER
Ces déchets sont des poisons et il faut s'en débarrasser. Mais ces déchets là, on ne peut pas les recycler.
Les déchets sont stockés dans des centres industriels conçus spécialement.
Les déchets les plus radioactifs vont être enfouis profondément sous terre.
"Le stockage en couche géologique profonde, couramment appelé enfouissement, est envisagé pour gérer des déchets nucléaires, en complément du stockage de surface1 dans plusieurs pays, en particulier pour les déchets de haute et moyenne activité à vie longue. Il consiste à conditionner ces déchets puis à les placer dans une formation géologiquestable en interposant des barrières naturelles et artificielles entre les déchets et l'environnement. Ce mode de gestion repose sur l'hypothèse que la rétention des déchets peut atteindre une durée suffisante pour assurer leur décroissance radioactive." wikipédia
L'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (ANDRA) étudie et organise l'enfouissement des déchets les plus dangereux.
C'est dans ce cadre que les déchets vont être enfouis à Bure en 2025.
BURE : NOUVELLE POUBELLE D'EDF ET D'AREVA
Les lieux où enfuir les déchets sont choisis surtout en fonction de la faible densité urbaine. C'est pour cette raison  mais aussi pour la particularité de la roche qui compose le sol que le village de Bure va devenir la nouvelle poubelle d'EDF et d'Areva  !
"Bure a certes été choisi pour sa configuration géologique favorable, mais le fait que la région soit très peu peuplée a grandement favorisé l’implantation du laboratoire. " Sciences et Avenir
Le projet d'enfouissement des déchets les plus radioactifs appelé Cigéo a été remis au goût du jour en juillet 2015 par la loi Macron.
Début juillet, coup de théâtre à l'Assemblée. L'amendement Cigéo actant la réversibilité du projet mené à Bure a été adopté dans le cadre de la Loi Macron (article 201), dans un hémicycle désert et avec le recours à l'article 49-3. Auparavant, 28 tentatives - répertoriées par l’association Mirabelle Lorraine Nature environnement, opposée au projet, avaient été menées pour le faire passer. novéthic
C'est 80000 mètres cube de déchets les plus radioactifs qui devraient être enfuis à 500 mètres de profondeur dans ce petit village de la Meuse.
  A BURE ILS ONT DÉCIDÉ DE COMBATTRE LE NUCLÉAIRE
Heureusement pour l'humanité, certains ont choisi face à l'horreur du nucléaire de combattre.
Mobilisation à Bure contre l'enfouissement
des déchets nucléaires. Camp dressé du 1er au 10 aout
Eux ne fuient pas leur responsabilité de Terriens. 
Ils ont campé à Bure entre le 1er et le 10 Août, ont organisé des débats et protesté contre le Nucléaire.
"A l’arrière, les tentes de camping ont poussé
en nombre : durant le week-end, cinq à six cents personnes ont rejoint le « camp antiautoritaire et anticapitaliste » niché derrière un rideau d’arbres, à sept kilomètres de la petite commune de Bure (93 habitants). La galaxie des militants opposés aux « grands projets inutiles », comme ceux de Notre-Dame-des-Landes ou de Sivens, s’est donné rendez-vous là, jusqu’au 10 août." (le monde)
LE MENSONGE DES PRO-ENFOUISSEMENT DES DÉCHETS A BURE
L'argumentaire selon lequel Bure est un endroit sure pour l'enfouissement en raison de la particularité de ses roches  est renversé par le collectif contre l'enfouissement des déchets radioactifs :
«Le sous-sol de Bure (…) est strié d’une multitude d’anciennes failles verticales que les séismes vosgiens tout proches pourraient rouvrir, conduisant très rapidement les eaux dans le stockage souterrain. Ce risque, majeur, est d’autant plus sérieux que le creusement d’une poubelle transformerait la zone souterraine en un véritable gruyère», s’alarme le Cedra,  comme les nombreux collectifs contre l’enfouissement de la région. Slate
LES RISQUES D'INCENDIE ET D'EXPLOSION
 Enfouir les déchets hautement radioactifs est d'autant plus une folie criminelle car selon des études scientifiques les risques d'explosion sont importantes.
"Selon l’ingénieur indépendant, plus que l’aléa sismique, le risque n°1 de l’enfouissement profond est l’incendie, voire l’explosion, provenant de 74 100 colis MA-VL enrobés en partie de bitume pur auto-inflammable (soit 9 700 tonnes au total) et résultant d’un scénario multifactoriel.
« 11 250 de ces colis bitumineux, qui renferment des boues séchées issues du traitement chimique d’effluents liquides radioactifs, dégageront de l’hydrogène par radiolyse – près  d’un million de litres par an, explique Bertrand Thuillier. Or, si la concentration de ce gaz inflammable dans l’air dépasse 4%, du fait d’une panne de ventilation supérieure à six jours, par exemple, une explosion peut survenir en présence d’une source d’ignition, comme un moteur chaud, une batterie défaillante ou un éclairage cassé... [des engins et des robots de manutention automatisés stockeront les colis dans les alvéoles, NDLR] »"Reporterre
Les énergies non dangereuses et non polluantes sont nombreuses, énergie éolienne, solaire, géothermique....
Tous les jours des Innovants inventent de nouvelles machines fonctionnant avec de l'énergie propre. Par exemple, la voiture solaire existe mais n'est pas commercialisée !
Le pétrole et le nucléaire, les lobbys des destructeurs d'humanité sont bien trop puissants,
Le capitalisme va de pair avec la destruction de l'environnement. Leur irrespect de l'espèce humaine et leur désir pathologique de faire du profit amènent les capitalistes à aller toujours plus loin dans leur folie qui détruit l'espèce humaine !
Nous ne les laisserons pas détruire l'humanité. La population mondiale va enfin décider de son avenir et stopper ces criminels écologiques.
Désignez vos délégués révocables. Ne les laissez plus nous détruire !
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Là les bornes sont plus que dépassées. Non seulement la France continue à produire du nucléaire en grande quantité mais elle le fait avec des vieilles centrales dont le degré de dangerosité est énorme.
Le Président de Sortir du Nucléaire explique dans le journal Libération que les centrales sont tellement vieilles qu'elles sont irréparables.

C'est vrai que le vase n'était pas assez plein  La jeunesse n'était peut être pas assez en colère. Il fallait lui en mettre une petite dose de plus.
Il manquait encore la cerise sur le gâteau, le nucléaire. La menace d'une explosion, des déchets que les jeunes devront supporter et qui leur fileront le cancer...
Que ceux qui sont responsables des futurs morts ne s'imaginent pas qu'on les laissera tranquille dans leur coin. La jeunesse leur demandera des comptes et ce seront eux qui iront nettoyer les centrales.
Pollueurs Payeurs
Pollueurs Nettoyeurs.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire